Rapport d'activités 2012

 

Embed or link this publication

Description

Rapport annuel d'activités d'AFRANE

Popular Pages


p. 1

L’éducation, un chantier dynamique Grâce à de nouveaux financements et au soutien de ses adhérents et donateurs, grâce aussi à son équipe en Afghanistan, solide, motivée, compétente, AFRANE a bien travaillé en 2012. Les pages suivantes en témoignent. Le secteur de l’éducation est un des secteurs qui bouge le plus en Afghanistan. Il bouge à tous les niveaux. D’abord du côté des élèves. L’Afghanistan est un vaste désert de rocailles, sillonné de vallées. Et dans ces vallées, ce que l’on pourrait voir sur des photos-satellites, ce sont plusieurs millions d’élèves se rendant chaque jour à l’école ou qui en reviennent. C’est cela la réalité de l’Afghanistan d’aujourd’hui. Ce pays, qui en dix ans a fait passer le nombre d’inscrits dans ses écoles d’un million de garçons et zéro fille à 5 millions de garçons et 3 millions de filles, mérite d’être aidé. Ce mouvement se retrouve à l’échelon des professeurs. Pour scolariser ces millions d’élèves, il a fallu recruter plus de 100 000 professeurs. Le corps enseignant est donc très jeune, avec ses dynamismes, mais aussi un grand besoin de formation auquel il faut répondre. Le système scolaire, c’est aussi des chefs d’établissement, et chaque fois que je me rends en Afghanistan, je suis frappé et heureux de voir des directeurs et des directrices soucieux de faire progresser leurs élèves. Tout cela est bien sûr porteur d’avenir. Mais les défis sont nombreux à relever. AFRANE est fière de pouvoir contribuer modestement mais dans la durée à ce développement. De nombreux chantiers nous attendent en 2013 : constructions (quatre chantiers à finir ou à démarrer), équipement, formation. Nous espérons pouvoir les relever. LES ACTIONS 2012 Etienne Gille, Président Avril 2013 Photo O. Zerah, Djalalabad

[close]

p. 2

Constructions et Réhabilitations A Les cinq sites d’AFRANE FRANE a réalisé en 2012 de nouvelles constructions sur trois sites : Kaboul, Waras et Hérat. HÉRAT Le comité Alsace d’AFRANE a doté l’école Abualwalid d’un nouveau bâtiment scolaire. Celui -ci comprend quatre salles de classes pouvant accueillir 500 élèves en trois vacations et permettant ainsi de mettre fin aux cours sous tentes. KABOUL Cinq latrines ont été construites à l’école Chahrak-e Safa dans le quartier de Dacht-e Bartchi. Cet établissement de plus de 9 000 élèves manque en effet d’infrastructures adéquates. C’est pourquoi un ingénieur bénévole a réalisé une mission d’un mois durant l’été afin de vérifier la faisabilité d’une construction d’un second niveau pour 2013. AFRANE sur le terrain Trois volontaires expatriés  Une chef de mission  Un coordinateur de projets  Un conseiller pédagogique Une équipe pédagogique afghane  Un coordinateur  Quatre formateurs  Trois cadres administratifs  Dix employés WARAS Pour faire face à l’augmentation des effectifs de l’école du canton de Qawm Mirza, AFRANE a entrepris la construction d’un nouveau bâtiment de douze pièces, dont huit salles de classes pouvant accueillir chacune cinquante élèves. Ainsi les 648 enfants scolarisés à Qawm Mirza pourront étudier dans un environnement plus favorable à l’apprentissage. L’hiver a interrompu les travaux qui seront achevés au printemps. Non loin de là, c’est une adduction qui a été installée pour les écoles de Dahn-e Waras et Tagab Ecole Abualwalid, province d’Hérat Ghar afin d’alimenter les établissements en eau. Trois latrines ont aussi été construites à Buzgeerak, et un pont a été construit à Sultan Robat pour permettre aux enfants de traverser la rivière pour se rendre à l’école. Par ailleurs une salle supplémentaire a été construite aux écoles de Dahn-e Waras et de Surkh Khawak, et les écoles de Sultan Robat et Naspatan ont été réhabilitées (rénovation de salles, pose de fenêtres, toitures refaites). Equipe d’AFRANE en 2012 PERSPECTIVES 2013 L’année 2012 a également permis de réaliser les études préliminaires concernant trois nouvelles constructions qui devraient voir le jour en 2013 :   Un nouveau bâtiment à l’école de filles Nazou Ana à Djalalabad. Un bâtiment de onze pièces pouvant accueillir le Winter training, et qui viendra soulager l’école de Tagab Ghar avec six nouvelles salles de classes.  Un second niveau pour l’école Chahrak-e Safa dans le quartier de Dacht-e Bartchi, Kaboul. Ecole Qawm Mirza, District de Waras

[close]

p. 3

Formation des Enseignants FORMATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT mission dans les écoles de Dacht-e Bartchi pour former quelques professeurs à la méthode « Main à la pâte », qui vise à aider les enseignants à mettre en œuvre une pédagogie d’investigation permettant de stimuler chez les élèves esprit scientifique, compréhension du monde et capacités d’expression. Les formateurs d’AFRANE ont en outre suivi 27 enseignants du Waras pendant l’année, et organisé des formations pour des professeurs d’écoles soutenues par les ONG Womanity et ADRA. Seize formations en dari/pachto et mathématiques pour 306 professeurs et dix-neuf formations en sciences pour 335 professeurs ont eu lieu sur les sites de Kaboul, Tcharikar et Djalalabad. Seize laborantins y ont aussi été formés. Pour la seconde année, Laurent Vignard, professeur de sciences dans un lycée près de Dijon, est allé former à l’expérimentation quinze enseignants dans un établissement de Tcharikar pendant deux semaines. Un formateur français, Michel Ouliac, a également effectué une Formation en sciences à Tcharikar RÉUNION DES CHEFS D’ÉTABLISSEMENT des directeurs au cours de la rencontre témoigne de leur intérêt pour ce type d’échange. Le recul apporté sur sa propre gestion permet à chaque directeur de découvrir d’un œil attentif celle des autres chefs d’établissement. La diversité des origines géographiques et ethniques des directeurs et directrices n’est pas le moindre intérêt de ces rencontres. La même rencontre a été organisée pour la première fois dans le Waras en juin. Ce fut l’occasion d’évoquer le problème causé par la rotation des professeurs ayant bénéficié des formations d’AFRANE. Un point a été fait sur l’importance de les maintenir en poste dans les mêmes écoles. Laurent Vignard dans une classe de Tcharikar Frédéric PINTO La réunion annuelle des directeurs des écoles soutenues par AFRANE qui s’est tenue en septembre à Dacht-e Bartchi a été l’occasion de débattre sur la manière de mesurer l’évolution des établissements. Chacun a pu faire part des développements apportés à son école tels que l’apport de nouveaux équipements, le succès de la diversification des activités (bibliothèques, laboratoires, chorale, sport), l’amélioration de la communication avec les parents, le soutien des élèves en difficultés. La discussion a permis de préciser la manière dont ces évolutions avaient été apportées et leurs bénéfices pour les élèves. Par ailleurs, un point sur les formations dispensées aux enseignants a été fait. Une fois de plus, l’implication Réunion des directeurs 2012 en chiffres  516 participants aux 31 formations de maths, dari et pachto dont 60% de femmes 286 enseignants en sciences et 16 laborantins formés en partenariat avec le CNS 17 bibliothécaires formés 62 555 élèves scolarisés dans les 26 écoles soutenues dont 57% de filles 2 456 livres distribués 157 kits pédagogiques donnés FORMATION Jawad IQBALI D’HIVER DANS LE WARAS 62 enseignants ont participé à la formation hivernale 2012-2013 dispensée par le chef de projet, son assistant et trois formateurs. Comme chaque année ils se sont réunis pendant trois mois pour une formation intensive en maths, dari, pachto et sciences. La nouveauté pour cette session a été l’instauration d’un cours d’information sur les droits de l’Homme.      Formation hivernale 2012-2013

[close]

p. 4

Actions Pédagogiques « Lire des livres n’est pas une habitude en Afghanistan, et spécialement dans le Waras. Il n’y a pas de lectures obligatoires, scolaires ou professionnelles. Or les CLASSES PRÉPARATOIRES À L’ENTRÉE À L’UNIVERSITÉ Djalalabad durant l’automne afin de les entraîner pour le concours d’entrée à l’université. Les participantes ont progressé de 47 points en moyenne entre la 1ère et la 2nde évaluation, témoignant ainsi du succès de l’opération. Reste à voir ce que seront les résultats au concours. personnes qui ne lisent pas ne peuvent réussir et les manuels ouvrir les scolaires esprits, sont pour insuffisants. Il faut lire pour connaître le monde extérieur et le passé. C’est pour cela que nous ouvrons une bibliothèque en direction des jeunes générations ; pour changer les idées, et en créer de nouvelles. » Jawad, chef de projet d’AFRANE, à propos de l’ouverture de la bibliothèque de Tchidjin La problématique de l’accès des filles aux études supérieures étant particulièrement prégnante dans la province de Nangarhâr pour diverses raisons socio-culturelles, AFRANE a lancé, dans le cadre du projet ALEM, un projet de classes préparatoires à destination de 121 étudiantes de ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS supérieur. Ces résultats sont peu satisfaisants pour Tcharikar, mais encourageants pour Djalalabad où 56% des participants ont été reçus. Par ailleurs les correspondances entre le lycée de Quintin (22) et Djalalabad ont repris à la rentrée 2012. Nous continuons de soutenir l’enseignement du français à Djalalabad et Tcharikar, avec l’aide du projet ALEM. 674 élèves sont concernés et un nouveau professeur a été recruté à Djalalabad. 29% des élèves ayant passé le test linguistique du DELF junior ont été admis dans le niveau RÉUNIONS DES BIBLIOTHÉCAIRES ET DES LABORANTINS dégagés, parmi lesquels : offrir un endroit calme et encourager la lecture, faire progresser la créativité des élèves ou devenir la colonne vertébrale de l’école. Une première réunion des laborantins sur le même modèle a été animée par Laurent Vignard à Tcharikar avec 12 participants pour améliorer l’efficacité de l’utilisation des laboratoires. Jawad IQBALI Dans le cadre de notre plan de développement de bibliothèques scolaires et de salles de travaux pratiques, la première réunion des bibliothécaires s’est tenue en octobre au lycée Zuleikha de Kaboul. Cette réunion portait sur l’échange de bonnes pratiques et une réflexion globale sur le rôle et les fonctions d’une bibliothèque scolaire. Plusieurs objectifs ambitieux s’en sont Équipement en mobilier et Fournitures LES SALLES DE CLASSE LES BLOCS PÉDAGOGIQUES Classe réhabilitée et équipée en pupitres, Waras 290 pupitres et 35 tableaux sont venus équiper les écoles soutenues dans le district de Waras. 102 tables basses pour les plus petits ont également été fabriquées à destination de ces écoles. Etienne GILLE LES BIBLIOTHÈQUES Un peu plus de 150 kilos de livres ont été envoyés à Kaboul depuis la France grâce à un don de Bibliothèques Sans Frontières, et 1676 livres ont été achetés et distribués par AFRANE. 427 livres ont été reçus dans le cadre du projet ALEM, et répartis dans les écoles soutenues selon Dix laboratoires ont été équipés en mobilier, 2 419 éléments de matériel scientifique et 145 kits pédagogiques distribués dans les écoles de Kaboul, Tcharikar et Djalalabad. Un kit pédagogique a par ailleurs été donné à chaque école de Waras, et deux laboratoires y ont été équipés. leurs besoins. Parmi ces livres, des albums, des documentaires, des magazines de jeunesse ou encore des bandes dessinées. 128 livres ont aussi été donnés aux bibliothèques de Waras suite à un don d’ACKU (Afghan Center at Kabul University). Quatre bibliothèques ont pu être créées dans le Waras. Bibliothèque à Djalalabad

[close]

p. 5

Actions en France RENCONTRES CULTURELLES cerfs-volants à Bust, concert et buffet afghan à Paris, soirée afghane à Boisme, projectionsdébats en Isère et dans les DeuxSèvres... Par ailleurs, la vente annuelle d’artisanat afghan et d’Asie centrale de Paris a de nouveau mobilisé les fidèles et les curieux, et s’est conclue par un bénéfice de 20 548 €. Pour la première fois une exposition-vente a également eu lieu en décembre à Nancy et a engendré un bénéfice de 2 496 €. Coureurs d’AFRANE sur le podium de la Course des Héros, Villeneuve d’Ascq Quatre jeunes Afghans ont pu participer à la Course des Héros à Villeneuve d’Ascq et collecter plus de 2 000 € pour contribuer au financement de l’école de Qawm Mirza grâce à l’implication de bénévoles sur place. Les comités locaux d’AFRANE ont contribué tout au long de l’année à faire connaître l’action de l’association et partager la culture afghane autour de divers évènements conviviaux, parmi lesquels : expositions à Paris et Nancy, journée des CONFÉRENCES ET COLLOQUES tant l’accent sur le développement économique de l’Afghanistan. D’autre part des conférences ont été données à Dijon, Strasbourg, Grenoble, Bourges, Courlay ou encore Chatillon sur Thouet sur les thèmes de l’éducation et de la reconstruction en Afghanistan. Vente annuelle d’artisanat L’année 2012 a été marquée en mars par le colloque du CEREDAF sur les 90 ans de relations entre la France et l’Afghanistan à l’Assemblée nationale, auquel le Président d’AFRANE et de nombreux autres membres d’AFRANE ont pris part, puis en décembre par le séminaire organisé par le COFA et ENNA met- PLAIDOYER Membre de son comité de pilotage, AFRANE joue un rôle actif au sein du Collectif des ONG Françaises en Afghanistan COFA). Dans ce cadre, une rencontre avec Alain Juppé, alors Ministre des Affaires étrangères, a été organisée fin 2011 pour exprimer les attentes et recommandations des ONG de la part de la France pour l’Afghanistan dans différents domaines, dont l’éducation et les procédures de financement. Suite à cet entretien, et avant la signature du Traité d’amitié et de coopération entre la France et l’Afghanistan, le COFA a publié un communiqué de presse reprenant les souhaits des ONG. AFRANE a également pris l’initiative de questionner les candidats à la Présidence de la République sur l’engagement de la France vis -à-vis de l’Afghanistan. Quatre d’entre eux ont répondu. Exposition-photos d’Oriane Zerah, Nancy Sandrine BOUGNOL Wahid Ahmed Herawi et Abdel Karim Abd'Alahmid Origine des ressources 2012 Dons 11% Ventes et évènements 7% Subventions privées 26% Subventions publiques 51% Contribution afghane 2% Cotisations et abonnements 3% Répartition des charges 2012 Frais de fonctionnement 12% Nouvelles d'Afghanistan 2% Aide humanitaire 86% Total des ressources nettes : 502 481 € Christiane PASSEVANT Bruno MISTIAEN

[close]

p. 6

PRINCIPAUX SOUTIENS D’AFRANE EN 2012 LES NOUVELLES D’AFGHANISTAN FRANE publie chaque trimestre la revue Les Nouvelles d’Afghanistan. Animée par des spécialistes de l’Afghanistan, la revue, dont il n’existe qu’un ou deux équivalents en Europe, publie de nombreux auteurs : chercheurs, ethnologues, historiens, acteurs de la vie politique, sociale ou culturelle en Afghanistan. Les sujets traités sont aussi variés que l’Histoire, la Politique, la Culture, la Société, les Droits de l’Homme ou l’Aide Humanitaire. Agence Française de Développement (AFD) Ambassade de France à Kaboul Projet ALEM Conseil régional d’Ile de France Conseil régional de Bourgogne Ville de Strasbourg Ville de Mulhouse Ville de Fontaine lès Dijon Ville de Paris Adhérents et donateurs privés Secours Catholique Mères pour la Paix CE STMicroElectronics Emmaüs Le Puy Laboratoires Allergan Fondation Raja Fondation Solucom Fondation AnBer Fondation Blanc Mesnil Fondation Brageac Association Basaïd SVL Bressuire (via Solidarités Sans Frontières) ARA (par le Conseil régional de Franche Comté) A AFRANE sur Internet www.facebook.com/amitiefrancoafghane www.facebook.com/nouvellesdafghanistan Pour soutenir les actions d’AFRANE et manifester votre solidarité BULLETIN D’ADHESION OU DE DON 2013 Adhésion pour 1an avec abonnement aux Nouvelles d’Afghanistan Adhésion pour 1an avec abonnement Françoise BARTHELEMY www.afrane.asso.fr 48 € 34 € Mme, M étudiants et demandeurs d’emploi Adresse Adhésion de soutien avec abonnement Adhésion seule Adhésion seule 60 € 28 € 14 € 22€ étudiants et demandeurs d’emploi Abonnement d’un an aux Nouvelles d’Afghanistan Abonnement aux Nouvelles d’Afghanistan - étudiant ou demandeur d’emploi Don Proposition d’aide non financière (étranger 32 €) E-mail (recommandé) 20 € …...€ Profession (facultatif) Téléphone (facultatif) AFRANE peut recevoir des legs et assurances-vie. Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez nous contacter au 01 43 55 63 50 pour recevoir AFRANE 16, passage de la Main d’Or 75011 Paris Tel : 01 43 55 63 50 E mail : afrane.paris@gmail.com notre plaquette d’information. DONS : déductibles de l’impôt à hauteur de 66% dans les limites prévues par la loi. Un reçu vous sera délivré. Possibilité de paiement en ligne sur notre site et par virement bancaire.

[close]

Comments

no comments yet