Bulletin de l'ACIPA n°28 - Janvier-Février 2010 - Opposition régionale 2010 !

 

Embed or link this publication

Description

Bulletin d'information de l'ACIPA qui s'oppose au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (44) - Janvier-Février 2010

Popular Pages


p. 1

BULLETIN D’INFORMATION AUX ADHÉRENTS No 28 – Janvier février 2010 OPPOSITION RÉGIONALE 2010! L’année passée fut riche pour les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes et la forte participation à l’assemblée générale de novembre a bien montré l’intérêt que la population porte à ce combat. Tout au long de cette année 2009, nous avons entendu dire que les finances du conseil général de Loire-Atlantique ne sont pas au beau fixe et nombreuses sont les conséquences directes tant sur les associations — culturelles, sportives ou autres — que sur les chantiers routiers, comme l’a relaté la presse récemment. Quelles que soient les raisons de la réduction de ces ressources, nous disons qu’il faut plus que jamais réserver l’argent public aux besoins réels et que construire une nouvelle méga-infrastructure aéroportuaire — toute labellisée Haute Qualité Environnementale soit-elle ! — n’est pas d’une nécessité vitale ! Nos arguments d’opposants sont si « dangereux » pour les défenseurs de ce projet aberrant que le syndicat mixte de l’aéroport vient de faire voter (sans la voix du représentant de la Communauté de communes d’Erdre & Gesvres) une enveloppe pouvant aller jusqu’à 200 000 €pour payer une agence de communication qui va s’employer à les contrer… La machine est lancée contre les opposants ! Rappelons que chacun d’entre nous met la main à la poche contre son gré via, entre autres, le conseil général de Loire-Atlantique qui finance le syndicat mixte de l’aéroport. Ce même conseil général, tout en affirmant que c’est un projet d’État, continue de dépenser notre argent pour acheter les maisons dans le périmètre de sursis à statuer, dans l’unique but d’acheter la paix sociale au nord Loire! 7775000€ont déjà été dépensés à ce titre… Cette somme importante n’aurait-elle pas pu être utilisée à meilleur escient ? Nous souhaitons à chacun(e) une bonne année 2010 au cours de laquelle nous continuerons d’informer la population sans relâche. Lors des élections régionales de mars prochain, le débat sur le projet de Notre-Dame-des-Landes deviendra incontournable et nous serons attentifs aux positions des uns et des autres, sans naïveté… Afin de sensibiliser les électeurs régionaux et pour continuer d’élargir notre lutte dans la dynamique de l’été dernier, la coordination des opposants au projet d’aéroport, dont l’ACIPA fait partie, organise du lundi 1er au samedi 6 mars 2010 un tour de région appelé « LA RÉGIONALE TRACTOVÉLO » dont vous trouverez tous les renseignements nécessaires dans ce bulletin. …et bonne vigie 2010 ! D’ores et déjà, nous appelons la population à réserver l’après midi du samedi 6 mars pour un grand rassemblement à Nantes, qui marquera encore une fois notre détermination en accueillant l’arrivée de La Régionale Tracto-Vélo. Par ailleurs, le 10e pique-nique de l’ACIPA et la 3e édition du festival «Le Plancher des Vaches» auront lieu les vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 juillet 2010 ; réservez aussi ces dates… L’ACIPA vous souhaite une très belle année 2010 ! Les co-présidents. MANIFESTATION À NANTES SAMEDI 6 MARS 2010 – RV à 14 H 30 PLACE DU COMMERCE ARRIVÉE DE LA TRACTO-VÉLO

[close]

p. 2

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION Co-présidents BILAN 2009 Année bien remplie pour l’association, comme l’ont constaté les adhérents lors de l’assemblée générale du 10 novembre 2009, avec : Agnès BELAUD – Vigneux-de-Bretagne, Dominique FRESNEAU – Notre-Dame-des-Landes, Christian GRISOLLET – Sucé-sur-Erdre. Secrétaire Anne-Marie CHABOD – Grandchamp-des-Fontaines. L’informationdelapopulation : réunions publiques et débats contradictoires (16 en Loire-Atlantique, mais également en Morbihan et en Vendée), participation à différents festivals, forums, meetings, colloques et randonnées… distributions de tracts, bulletins d’information (3 dans l’année) et lettres d’info envoyées par e.mail (s’inscrire en envoyant un mail à : aciparequest@ml.free.fr avec comme sujet du mail subscribe [voir la page newsletter sur le site], vous recevrez alors par mail un accusé de réception suivi d’une demande de confirmation d’inscription à laquelle il faudra répondre sans rien y changer. L’émetteur de ces mails est Listar (robot qui gère la liste). Si ce mail de confirmation ne vous arrive pas, merci de vérifier dans votre boîte « spam » ou indésirables qu il ne s y trouve pas, surtout si vous êtes chez yahoo ou hotmail). Secrétaire-adjointe Margareth LECOQ – Notre-Dame-des-Landes. Trésorier Gérard CHOLET – Nort-sur-Erdre. Trésorier-adjoint Claude COLAS – Notre-Dame-des-Landes. Administrateurs Ariel ALIAGA – Nantes, Ludovic BLANDIN – Fay-de-Bretagne, Julien DURAND – Notre-Dame-des-Landes, Catherine ÉDÉ – Casson, Patrick FRAVAL – Blain, Frédéric GOIZET – Grandchamp-des-Fontaines, Julien MAILLARD – Fay-de-Bretagne, Alain MARTIN – Notre-Dame-des-Landes, Bruno MIOT – Vigneux-de-Bretagne, Gérard NOËL – Bouguenais, Karine PLANTIER – Sautron, Pierre ROZIER – Grandchamp-des-Fontaines, Hervé TAUGAIN – Saint-Étienne-de-Montluc, Armel VION – Casson. Larésistancesurleterrain : opposition aux sondages géotechniques, semaine de résistance et camp action climat en août qui ont réussi la gageure d’attirer sur le site des milliers de personnes venues de toute la France et même d’Europe ! Lapressionsurlesporteursduprojet : courriers aux groupes de BTP candidats, aux présidents des différentes collectivités locales, à la secrétaire d’état à l’écologie, à la Cour des comptes, au nouveau préfet, aux élus de Nantes-métropole, participation à l’opération Citoyens Vigilants devant le conseil général, etc. Lesoutienauxélusquis’opposentauprojet : distribution de la lettre du sénateur François Autain, soutien au collectif d’élus créé en juin 2009. COPENHAGUE 2009 « Si le climat était une banque, vous l’auriez déjà sauvé ! » Hugo Chavez Lesrecoursjuridiques : préparation des recours auprès de la Cour de Justice Européenne qui n’est accessible qu’après avoir épuisé les recours au niveau national, ce qui est notre cas. Lescomptes : avec 14 471,40 €de recettes pour 13 929,34 € de dépenses, le bilan financier 2009 de l’ACIPA est positif pour un montant de 542,06 € . L’ACIPA gère aussi le compte de la coordination : le bilan 2009 de celui-ci est également positif (2 354,83 € soit 27 755,31 € ), de recettes pour 25 400,48 €de dépenses. Le 19 décembre, la conférence sur le climat a pris note du « nouvel accord de Copenhague » qui prévoit de limiter le réchauffement à 2°C. Le texte reconnaît que « de fortes réductions des émissions mondiales sont nécessaires », mais sans objectifs contraignants et chiffrés à 2020, ni à 2050. Le message des ONG environnementales est clair, la mobilisation doit continuer : « Le résultat désastreux de Copenhague ne doit pas faire oublier que des millions de citoyens se sont mobilisés en amont de cette conférence derrière un seul et même message : pour sauver la planète, il nous faut un accord international équitable, ambitieux et juridiquement contraignant, qui permette de maintenir l'augmentation des températures en dessous de 2° C. C’est cette mobilisation citoyenne extraordinaire qui a fait venir ces chefs d’État si nombreux à ce rendez-vous essentiel pour l’avenir de la planète et de l’humanité. Nous assistons à un échec de la communauté internationale. Malgré quelques beaux discours, le manque de courage et d’ambition de certains pays, les égoïsmes et intérêts nationaux, les enjeux de court terme ont prévalu... Mais la mobilisation doit continuer. Prochaine étape : la conférence de Mexico, en 2010. Quand exactement ? Comment ? Tout reste à caler. Mais une chose est sûre : nous aurons besoin de vous ! À nous, les citoyens, de prendre en main notre avenir et de continuer à pousser 10 novembre 2009 : assemblée générale de l’ACIPA.

[close]

p. 3

les politiques pour qu’ils parviennent au plus vite à un véritable accord ambitieux et contraignant. Les solutions existent. Des centaines d’organisations de la société civile du Nord au Sud sont en marche. Profitons de ces dynamiques, valorisons-les, amplifions-les pour prouver aux politiques que les citoyens sont prêts ». COURRIER AU PRÉSIDENT Dans une lettre datée du 21 décembre, l’ACIPA a alerté le Président SARKOZY sur l’importance des terres agricoles qui seraient consommées avec le projet d’aéroport « …alors que le défi à moyen terme est de privilégier les circuits courts de production en gardant la capacité de nourrir la population là où elle vit… ». L’ACIPA a rappelé au Président de la République ses propres mots lors de son discours du 27.10.09 dans le Jura « un département de terres agricoles disparaît tous les dix ans… On ne peut pas laisser partir toutes nos terres agricoles, sinon, il n’y aura plus de production agricole et la France ferait une erreur historique ». L’ACIPA lui a demandé d’arrêter ce projet d’aéroport et de faire étudier, de manière complète et indépendante, les solutions alternatives pour éviter ce gaspillage injustifié de terres agricoles. Réponse du chef de cabinet qui transmet nos inquiétudes au secrétaire d’état en charge des transports auprès de M. Borloo… son chef de cabinet nous répond que notre courrier est transmis au directeur général de l’aviation civile. La boucle est bouclée ! ÉLECTIONS RÉGIONALES Le projet d’aéroport nous est régulièrement présenté comme étant un projet porté par l’État, pourtant, s’il n’avait pas été soutenu par des élus locaux, il n’aurait jamais été relancé en 2000. Il s’agit bien d’un choix politique régional et, d’ailleurs, légitimement de plus en plus contesté à l’intérieur même des partis, au point d’entraîner le départ de certains adhérents. Faut-il rappeler qu’à l’image de Nantes Métropole et du département de Loire-Atlantique, la région Pays-de-la-Loire a voté dès 2008, le principe d’une participation à la construction et au financement de l’aéroport. Face au désengagement progressif de l’État, ce n’est qu’un début. Non contents d’en subir les conséquences, les habitants devraient donc, en plus, contribuer au financement de l’aéroport. On s’en doutait ! Depuis près de 10 ans maintenant, nous avons profité de toutes les occasions pour exprimer nos désaccords, exposer nos arguments de bon sens et proposer des alternatives sérieuses ; mais jusqu’à présent, nous n’avons pourtant pas été entendus. L’ACIPA, dont l’objet est de s’opposer au projet de NDL, et qui se définit par ses statuts comme une association « laïque, indépendante de tout parti politique, groupements confessionnels ou organisations », tient à faire entendre à chaque élection la voix des opposants, notamment en imposant le débat par sa présence aux réunions de campagne. Les prochaines élections ont été fixées aux 14 et 21 mars 2010 afin d’élire, pour 6 ans, les conseillers régionaux. Le projet d’aéroport étant devenu, de fait, un enjeu électoral majeur, la coordination des opposants va interroger les candidats, et rendra publiques leurs réponses, pour que chacun d’entre-nous puisse voter en connaissance de cause. Extrait du livre de Nicolas Hulot « Le Syndrome du Titanic 2 » Une agriculture en grand péril (page 65) « ...Actuellement, des surfaces considérables disparaissent chaque année au profit de constructions immobilières ou pour la réalisation de projets absurdes, tels un circuit de F1 dont la construction est prévue aux portes de Paris * ou le nouvel aéroport de Nantes, autant de cas d’école de notre entêtement passéiste et de notre inertie mentale. Il nous faut de toute urgence mettre un terme à de telles pratiques, et ne pas avoir peur d’inverser le cours des choses, qui ne doit rien à la fatalité... » * NDLR : le projet de circuit de F1 vient d’être abandonné à Flins. COLLECTIF D’ÉLUS En vous connectant sur www.aeroportnddl.fr vous aurez accès à la liste des 550 élus qui ont adhéré au collectif d’élus doutant de la pertinence du projet d’aéroport (CéDpa). 134 élus sont d’Erdre & Gesvres, 71 de Nantes Métropole, 35 de la Région de Blain, 22 du Pays de Redon, 20 de la Carene, 16 de Cœur d’Estuaire, 15 de Loire & Sillon, 13 de la région de Nozay. Les autres sont éparpillés dans les autres communautés de communes de Loire-Atlantique et une centaine viennent des autres départements de la région ou de Bretagne. La coordination des opposants travaille en étroite collaboration avec ce collectif d’élu(e)s. Turbulences en haute altitude ! Lors du débat contradictoire du 8 décembre 2009 à La Chapelle-sur-Erdre avec M. Mareschal, président du conseil général, un accrochage en haut vol a eu lieu ! Dûment mandaté par les partisans du projet à Notre-Damedes-Landes, un pilote de ligne a sommé un autre pilote de ligne de venir affirmer, devant témoins, que les arguments techniques des opposants — portant sur la possibilité d’installer une approche ILS sur Nantes pour plus de sécurité des Nantais — étaient recevables. Ce qui fut demandé fut fait… Et l’on vit voler en éclat le dernier argument des proaéroport ce soir-là ! Les pilotes ont récidivé quelques jours plus tard à la télé en dénonçant le gigantisme de ce projet inutile. COMITÉ DE PILOTES Un comité de pilotes de ligne est en train de se constituer. Ces pilotes expérimentés, qui ont l’habitude d’atterrir à NantesAtlantique, ne voient pas la nécessité de construire un nouvel aéroport. Pour eux le projet de NDL est inutile et disproportionné. Avec 2,6 millions de passagers à Nantes, une seule piste suffit, disent-ils, et la sécurité peut être améliorée avec l’approche « ILS ».

[close]

p. 4

ORGANISATION : coordination des associations opposées au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes CONTACT : secrétariat coordination - ACIPA - 06 71 00 73 69 - acipa.info@free.fr Venez participer à LA RÉGIONALE TRACTO-VÉLO contre le projet d’aéroport du lundi 1er au samedi 6 mars 2010 La coordination des associations et mouvements politiques forte de 32 groupes opposés au projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes organise du lundi 1er au samedi 6 mars 2010 un tour de la région des Pays-de-laLoire en tracteurs et vélos pour : • Informer la population de la région (tractage, réunions...) sur l’aberration de ce projet du siècle passé qui ne correspond pas aux réalités et enjeux de notre monde d’aujourd'hui. • Protéger la Terre et lutter contre le réchauffement climatique en associant les opposants à d’autres projets dévastateurs de terres agricoles, énergivores ou gaspilleurs d’argent public dans la région • Interpeller les responsables politiques et les électeurs en vue des élections régionales à venir : inviter les premiers à débattre car le débat sur la pertinence du projet doit devenir incontournable ; appeler les électeurs à ne pas donner leurs voix à ceux qui soutiennent le projet d’aéroport. • Amplifier la lutte au niveau régional et national. L’aspect original et sympathique de cette marche dans la région doit permettre d’y associer de nombreux partenaires, localement et dans les communes et les villes traversées. Elle aura un retentissement national dans le prolongement de la Semaine de Résistance de l’été 2009. Le tour partira de Notre-Dame-des-Landes, le lundi 1er mars 2010 et se terminera le samedi 6 mars 2010 à Nantes, en passant par Blain, Redon, Guer, Rennes, Vitré, Laval, Sablé, Angers, Cholet, La Roche-sur-Yon et Saint-Philbert-de-Grandlieu ou Legé… À la fin de chaque étape journalière de 75 kilomètres environ, une réunion d’information avec diaporama, suivie d’une éventuelle animation musicale, rassemblera élus, associations, paysans et citoyens qui accueilleront cette « Régionale Tracto-Vélo contre le projet d’aéroport ». (plus de détails du circuit sur acipa.free.fr) • AG des cyclistes : samedi 6 février 2010 à 15 heures, salle des chênes à Notre-Dame-desLandes. • Soirée musicale de soutien samedi 13 février 2010 à 20 H 30 salle Simone-de-Beauvoir à Treillières. MANIFESTATION À NANTES SAMEDI 6 MARS 2010 – RV à 14 H 30 PLACE DU COMMERCE ARRIVÉE DE LA TRACTO-VÉLO APPEL : si vous ne pouvez pas participer à la Tracto-Vélo, offrez quelques heures de votre temps pour distribuer sur Nantes ou ailleurs le tract d’appel à la manif. Contactez Christian au 06 67 76 83 47.

[close]

p. 5

Qui peut participer et quoi prévoir ? Aucunniveauparticuliern’estrequis ! Si vous faites du vélo régulièrement ou occasionnellement, vous pouvez participer à cette manifestation toute la semaine, ou seulement un ou plusieurs jours, voire une demi-journée ou quelques kilomètres… Ces étapes sont très accessibles aux personnes peu entraînées et il sera toujours possible de monter dans le bus suiveur en cas de fatigue. • Un vélo en bon état (éviter les vélos sophistiqués et fragiles) en particulier les freins, pneus, lumière, dérailleur, réflecteurs, avertisseur, anti-vol (voir législation)… • Du matériel pour réparer (rustine, colle, pompe, 1 chambre à air…). • Une tenue pour rouler (le casque est obligatoire en groupe et le cuissard recommandé). Une cape de pluie (il peut y avoir des giboulées !), des gants, mais aussi lunettes de soleil et de la crème protectrice pour la peau. • Une tenue de rechange pour le soir, un nécessaire de toilette,un duvet et matelas, ainsi que le couvert. • L’hébergement collectif est prévu dans les salles de sports avec toilettes et douches, mais il est possible de loger chez l’habitant ou retenir une chambre. Toutes les affaires personnelles seront transportées en voiture ou dans les remorques des tracteurs. Uneparticipationfinancièrede10 €parjouretparpersonneserademandéeauxparticipantspourcouvrirlesfraisd’intendance. Mercidejoindrevotrechèque(àl’ordrede :ACIPACOORDINATION)àvotreBULLETIND’INSCRIPTIONetdenouslefaireparvenir AVANTLE30JANVIER2010. Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter : Henri au 06 20 44 09 90 – henri.tendron@orange.fr ou acipa.info@free.fr Nous garderons les terres de Notre-Dame-des-Landes ! La lutte s’amplifie d’année en année. Depuis octobre 2008, chaque jour, deux personnes stationnent en permanence devant le conseil général de Loire-Atlantique pour dénoncer le gaspillage d’argent public et de terre agricole : c’est l’opération CitoyensVigilants. L’été 2009 a été marqué par une formidable aventure humaine et politique avec la SemainedeRésistance qui incluait le premier CampActionClimatenFrance. Depuis plusieurs mois, les soiréesd’information se multiplient en Loire-Atlantique et dans les départements limitrophes : au cours de ces réunions nous montrons l’inutilité et l’absurdité du projet, ainsi que des propositions alternatives pour limiter ou arrêter le survol de Nantes. Un collectifd’élus qui doutent de la pertinence du projet a été créé en juin 2009. Il réunit actuellement plus de 550 adhérents de familles politiques diverses. Un collectifdepilotes de ligne est en train de se constituer. La RÉGIONALE TRACTO-VÉLO contre le projet d’AÉROPORT s’inscrit dans cette lutte dans le contexte des élections régionales du 14 mars 2010 Bulletin d’inscription à compléter et à envoyer à : Henri Tendron – Rue des Pâtureaux – 44119 TREILLIÈRES Téléphone 06 20 44 09 90 henri.tendron@orange.fr ou à : ACIPA – BP 5 – 44130 NOTRE-DAME-DES-LANDES Téléphone 06 71 00 73 69 acipa.info@free.fr Avant le samedi 30 janvier 2010 si possible (mais les candidatures dernière minute seront acceptées !) Nom ....................................................................................... Prénom ....................................................................................... Adresse ......................................................................................................................................................................................... Téléphone ................................................ E-mail ........................................................................................................................ Je participe à La Régionale Tracto-Vélo (mettre une croix pour les jours retenus) Je joins un chèque de .................... €correspondant à .................... journée(s) K 1er mars K 2 mars K 3 mars K 4 mars K 5 mars Signature : K 6 mars Fait à ........................................................, le ................................................

[close]

p. 6

… Et à venir La société Abalone… 0u ce qu’il ne faut pas faire pour exister ! Cette agence d’emploi a tendu une banderole sur sa façade : «-Oui à l’aéroport Notre Dame des Landes – en Basse Conso et Dév. Durable-». Les entreprises d’intérim étant parmi les premières à faire les frais de la « crise », on comprend mieux comment il est vital de se faire sa pub… sans bourse délier. Son patron sait qu’il mise gros en s’affichant pro-aéroport, mais tout est bon à prendre ! Pub gratuite et provocante… Banco ! La presse s’en est fait l’écho. Et aucun scrupule à qualifier froidement de « basse conso » ce projet aéroportuaire. Et le « développement durable » dans tout cela ? Une confusion avec un développement espéré des bénéfices ? Gardons lui une place dans le bêtisier du marketing ! 27.01.2010 : soirée d’information à Bouguenais, à 20 H 30 au Piano’cktail. 30.01.2010 : participation au Forum Social Local de Séné (56). 6.02.2010 : AG des cyclistes participant à La Régionale Tracto-Vélo, à 15 heures, salle des Chênes à Notre-Dame-des-Landes. 12.02.2010 : soirée information à Montaigu (85), avec Europe Écologie, salle des fêtes, à 20 H 30. 13.02.2010 : soirée musicale de soutien à Treillières, à 20 H 30, salle Simone-de-Beauvoir 18.02.2010 : participation au Café citoyen à La Montagne. 19.02.2010 : réunion d'information à Campbon, à 20 H 30 salle La Préverie, organisée par le collectif d'élu(e)s de Loire & Sillon. 8.03.2010 : soirée information à Vigneux-de-Bretagne, à 20 H 30, salle Jules-Verne. … Et d’autres en préparation ! … passées 21.11.2009 : stand d’information à Nantes dans le cadre du sommet de Copenhague. 22.11.2009 : tractage au Zénith de Paris et participation au concert climatique. 25.11.2009 : débat contradictoire avec M. Mustière et l’ACSAN à Sainte-Luce-sur-Loire 23, 25.11.2009 : rencontre avec la réalisatrice du film : « Les brebis font de la résistance », Catherine Pozzo Di Borgo. 27.11.2009 : réunion d’information à Angers 30.11.3009 : stand d’information lors de la conférence de H. Le Treut. 5 et 12.12.2009 : participation aux divers rassemblements autour du sommet de Copenhague. 8.12.2009 : débat contradictoire avec P. Mareschal à La Chapelle-sur-Erdre. 12.12.2009 : stand ACIPA au magasin Biocinelle de Blain. 15.12.2009 : réunions d’information à Saint-Jean-de-Boiseau et à Sautron. 18.12.2009 : réunion d’information à Nantes. 15.01.2010 : présentation du diaporama aux divers réseaux de La Roche-sur-Yon susceptibles d’accueillir les participants à La Régionale Tracto-Vélo. 16.01.2010 : présentation + débat sur le projet de NDL devant les Jeunes conseillers régionaux à Angers. 21.01.2010 : soirée information à Craon (53), avec Europe Écologie. 20 octobre 2009, jour du 1er anniversaire 8 H : Branle-bas de combat ; Quelle agitation ce matin ! En effet, aujourd’hui nos élus et leurs collaborateurs se mettent « au vert » et se retrouvent en France profonde, à Riaillé, pour décider qui doit payer (en fait se faire sucrer ses subventions !); c’est vrai qu’un gros projet pointe à l’horizon et il faudra des sous !... Déjà pour 2009, il manquera au moins 102 millions d'euros sur le budget CG44... [...] 11 H : Rassemblement anniversaire avec une trentaine d’opposants ; la banderole déployée sur les grilles du CG est récupérée par le service d ordre ; elle ne nous est rendue qu’avec l’engagement de ne pas la remettre au même endroit. [...] Après-midi : 4 personnes sont allées à Riaillé ; On a bien noté notre présence ! Samedi 13 février 2010 à 20 H 30, salle Simone-de-Beauvoir, TREILLIÈRES – SOIRÉE DE SOUTIEN organisée en soutien à la lutte contre le projet d’aéroport et la Régionale Tracto-Vélo de début mars. Au programme, musiques variées autour de Bleu Nuit, Bi.Ba, Alain Pennec & Jakez Lesouef et des musiciens du Pays de Redon ; entrée 7 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Venez en nombre ! • Illustration têtière : Pogam • Fabrication : Parenthèses • Imprimé sur papier recyclé. Directrice de publication : Agnès BELAUD • Comité de rédaction : les membres de la commission communication • ACIPA – B.P. 5 – 44130 Notre-Dame-des-Landes – 06 71 00 73 69.

[close]

Comments

no comments yet