Magazine WaMe n°4

 

Embed or link this publication

Description

Magazine édité par l'agence d'architectes et ingénieurs Patriarche & CO. Retrouvez notamment notre dossier « Ecocity, fabriquer la ville du XXIème siècle ». Pour recevoir notre magazine trimestriel : www.patriarche.fr

Popular Pages


p. 1

50 when architects meet engineers when architects meet engineers magazine 1 rubriques patriarche 2009 magazine juillet patriarche patriarche &co janvier patriarche &co 2010 &co &co rubriques n°2 n°4 1 ans ecocity fabriquer la villeet ingénierie architecture du xxie siecle dossier dossier logements bbc actualites en chantier actualites deux nouvelles agences techniques et materiaux nouveaux systemes constructifs prefabrication une façade en corian pour sonatrach techniques et materiaux genzyme pionnier en france pour le leed zoom extension du house boat bureaux bbc zoom wame n°4 janvier 2010 wame n°2 juillet 09

[close]

p. 2

agence internationale d urbanisme et d ingénierie d architecture wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 3

l agence 3 agence d annecy wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 4

dossier cour coup de coup de direction directeur wame damien patriarche redaction emilie rollet graphistes samy bouderbala mathilde patriarche photographie mohsen ozlati ont collaboré à ce numéro lionel baur fabienne burdin anne cambet sébastien clert anouck patriarche jean-loup patriarche xavier patriarche malorie trillat valentin trillat portfo lio 28 12 patriarche &co wame est le magazine de patriarche co ce document a été réalisé par patriarche co les photos et images présentes dans ce document sont la propriété de patriarche co de ses partenaires ou de ses clients toute reproduction sans un accord préalable est donc interdite graphisme patriarche co le magazine wame est imprimé sur du papier recyclé janvier 2010 wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 5

editorial 5 patriarche &co actuali tes 6 10 oscar wilde a dit edito rial « si la nature avait été suffisamment confortable l homme n aurait jamais inventé l architecture » « mais au-delà de cette raison d être induite l architecture doit de notre point de vue inter agir avec son environnement pour le bien être de ses occupants qui la vivent de l intérieur ou celui des passants qui la vivent de l extérieur le site est pour nous une composante principale du projet et l architecture se manifeste alors comme la célébration du génie du lieu notre agence s enrichit chaque jour de ce constat nous ne dessinons pas le même projet à montréal au québec qu à lomé au togo nous ne dessinons pas le même projet à annecy dans les alpes qu à hanoï au vietnam le génie du lieu associé à l idée de l architecture donne naissance au projet je considère que sans idée il n y a pas d architecture mais je considère également que l idée doit trouver sa source dans l environnement du projet au togo à vogan dans un village figurant parmi les plus pauvres de la planète nous construisons actuellement un centre d accueil conçu en osmose avec le lieu le génie du lieu prend ici toute sa force au sens propre comme au figuré puisqu en plein territoire vaudou nous avons dû faire « exorciser » une partie du terrain la terre du sol sert à la fabrication des briques et le vent constant de sud ouest ventile et rafraîchit chacune des pièces du bâtiment les coursives arrêtent les flux directs du soleil et les pilotis assurent la protection contre les serpents le développement durable prend ici toute sa raison d être audelà de la mode et du politiquement correct tous les sites ne sont pas forcément parfaits au départ il n empêche que nous devons les lire avec leurs contraintes pour que l architecture créée participe dans le futur à leur rédemption 5 6 10 12 22 26 28 31 edito-sommaire portfolio genzyme restaurant somfy le fort de feyzin inauguration annecy ouverture du nouveau site web 1ère pierre logements bbc clos sainte thérèse salon simi actualites dossier ecocity fabriquer la ville du xxie siècle focus observatoire des écoquartiers focus sur les baignades écologiques zoom energie extension house boat satellite zoom design caue concept scénographique techniques et materiaux prototype industriel pour le foyer fndsa concept ossature bois vallin fier coup de de l agence esprit d equipe jean-loup patriarche wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 6

wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 7

portfolio 7 patriarche &co laboratoire genzyme lyon wame n°3 octobre 09

[close]

p. 8

fort de feyzin feyzin

[close]

p. 9

portfolio 9 patriarche &co restaurant somfy cluses wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 10

co patriarche à annecy ier ptembre dern mardi 29 se auguré sa co a in patriarche en plein agence située nouvelle ard ys haut-savoy coeur du pa ce et e conféren au programm et le gél architecture débat sur ence de mr prés nie du lieu en y jean-luc aire d annec le m aisir us a fait le pl rigaut qui no e ronde notre tabl de partager imée par un soirée an rme e en grande fo michel rivoir o annecy patriarche c ue de genève 105 aven y ­ france 74000 annec 50 08 80 80 tel +33 04 91 4 50 08 82 fax +33 0 premiers logements a basse tion consomma clos bre 2009 au ardi 29 septem m mune de e sur la com sainte thérès première a eu lieu la bassens 73 gements nstruction de lo pierre de la co c mation bb à basse consom de champas du centre a quelques cueilleinte-thérése ac béry le clos sa r deux ents réalisés pa bâra deux bâtim s un age distinct maîtres d ouvr haute logements hpe timent de 24 en accès energétique performance la sci le réalisé par à la propriété timent érèse et un bâ sse clos sainte th âtiment ba ts bbc b de 12 logemen locatif réaation à titre consomm anée sa d-est méditerr lisé par icf su d hlm dernier prévue pour le n du chantier fi trimestre 2010 eb sur notre site w a suivre patriarche.fr wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 11

actualites 11 patriarche &co e.fr patriarch tré un concen tés de nouveau 09 le nounovembre 20 epuis le 1er d ne gence est en lig nisé afin veau site de l a alisé et réorga actu entièrement ré s utilisateurs vigation à no de faciliter la na cipaux de 3 volets prin est composé il cours et réades projets en un portfolio lisés e ses métion de l agenc une présenta nsi que wame ir-faire ai tiers son savo e l actualité de présentant tout notre blog la possil agence «contact» avec une rubrique rnières newsarger nos de bilité de téléch letters essibilité à améliorer l acc t dans le but d prochainemen te sera services le si nos anglais disponible en ou remarques es informations pour tout ter à nous contac n hésitez pas patriarche.fr e présent patriarch e édition pour la 8èm du simi r l agence pa cembre dernie lon simi du 2 au 4 dé sa participait au maillot à triarche co grès porte de lais des con au pa paris ur patriarche us important po un rendez vo fois à cette ur la première qui exposait po prises en manifestation obilier d entre ne de l imm vitri réunit penannée le simi france chaque nels et 350 000 profession dant 3 jours 16 nt une offre immobilière enta associés à exposants prés et les services ncière unique et fo à l entreprise l immobilier et s eu le plaisir on nous avon enter a cette occasi n de vous prés rencontrer afi sophie de vous ojets et sa philo agence ses pr notre wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 12

dossier wame n°4 janvier 2010 ecocity fabriquer la ville du xxie siecle.

[close]

p. 13

13 dossier patriarche &co eco quartier reisefield freiburg wame n°4 janvier 2010

[close]

p. 14

regards c rois é s architecte ingenieur jean-loup patriarche sébastien clert on entend un peu partout parler d ecoquartier depuis quelques mois sans réellement savoir de quoi il s agit existet-il selon vous un modèle d ecoquartier jean-loup patriarche il n y a certainement pas de modèle au sens « reproductible » car ce serait nier l importance de l originalité du lieu dans la conception d un quartier cf edito chaque contexte est unique que cela soit dans l organisation urbaine de départ dans les références culturelles et les sensibilités locales ou le dynamisme économique formule valable pour un projet de bâtiment chaque projet de quartier est un nouveau prototype à élaborer mais en matière d écoquartier il y a des références admises À ce titre d ailleurs si fribourg en brisgau et son quartier vauban fait aujourd hui figure de référence mondiale dans ce domaine je dirais que les villes comme londres et paris en 1900 étaient des précurseurs grâce notamment a leur politique en matière de déplacement urbain et d équipement collectifs le tube le métro sébastien clert en effet je partage l avis qu il n existe pas de modèle type j irais même à penser que toute définition figée ou procédure de normalisation serait dangereuse et inefficace c est d ailleurs un des fondements des travaux d ecoobs voir focus ci-après cela étant l étude et l analyse des quartiers d habitations ayant développé une approche environnementale montrent qu il existe des similitudes tout d abord l objectif commun est de concilier développement et durabilité en prenant en compte les enjeux environnementaux et les enjeux économiques tout en visant une empreinte écologique la plus faible possible ces quartiers mettent en avant un urbanisme intégré sous forme de communauté dense et compacte supports de déplacements courts réduisant de fait le besoin de voiture et favorisant l usage de modes doux l usage du vélo est important grâce à un réseau de pistes cyclables en site propre une offre en parking à vélo couplés à un second réseau de voies piétonnes sécurisées les transports en commun y sont systématiquement très présents et modernes le travail en plan masse permet d identifier les flux et les accès au quartier mais aussi les secteurs à bâtir et ceux dédiés aux espaces verts la réflexion sur la biodiversité végétale et animale se développe selon des principes de liaison et de continuité horizontale et verticale cette trame « verte » est régulièrement intégrée à une trame « bleue » ludique sous la forme de bassins et technique les eaux pluviales sont gérées en surface réutilisées pour l arrosage des espaces verts nettoyer la voie publique ou alimenter les toilettes des bâtiments ces quartiers mettent également en avant des constructions très performantes sur le plan des consommations énergétiques et un recours accru aux énergies renouvelables notamment la biomasse et le solaire equipement public passif logements basse consommation écomatériaux les projets récent se fondent-ils sur une réelle conviction selon vous n y-a-t-il pas comme un effet de mode jlp quelle commune ne parle pas aujourd hui d écoquartier élus locaux architectes paysagistes promoteurs ont été transportés par autocars entiers visiter les quartiers d europe du nord le seul quartier vauban accueille tous les ans environ 40 000 visiteurs professionnels et a su créer un véritable marché touristique certains en sont revenus convertis d autres convaincus qu il y avait sans doute là un intérêt politique ou marketing à tirer de cette approche de l urbanisme mais beaucoup d entre eux ont vite oublié qu à fribourg c est finalement l engagement des premiers habitants marginaux et contestataire qui a créé le terreau du futur quartier ou que lorsque les pouvoirs publics se sont positionnés ils l ont fait avec volonté politique particulièrement pour le transport en commun amenant le tramway au milieu des champs en préalable à l urbanisation et à l architecture il y a par conséquent un travail de fond à fournir sur chacun des territoires avant de réussir un écoquartier en tout cas cela a eu au moins le mérite de sensibiliser les populations et les wame n°4 janvier 2010 élus sur le fait qu un urbanisme moderne allait de pair avec une architecture moderne que les nostalgiques du folklore et de la fausse poutre se rassurent il reste encore beaucoup de récalcitrants sc il est délicat de parler d effet de mode lorsqu on pense que les premiers écoquartiers fêteront bientôt leurs 30e à 40e anniversaires cf encart bissy il est vrai qu il y a depuis le milieu des années 90 une prise de conscience plus partagée des limites de l urbanisme des trente glorieuses portée par des décideurs de plus en plus convaincus je ne voudrais pas trop douter aujourd hui de la sincérité des élus qui se lancent dans une démarche d écoquartier car ce cap franchi est déjà essentiel la question porte plus sur les moyens qui seront réellement mis en oeuvre pour réussir ces projets moyens financiers mais surtout moyen humains dans un quartier durable l implication des résidents usagers et « experts » empiriques de leur lieu de vie est essentielle lors de la conception du quartier ou au début du processus de réhabilitation sans prise en compte des paramètres de mixité sociale générationnelle et culturelle des besoins induits en équipements publics de proximité l échec est assuré un point essentiel est également l apprentissage et la pédagogie autour de ces quartiers et des habitations qui s y trouvent les convictions écocitoyennes ne sont pas également partagées par tous un accompagnement peut être mis en place tout au long de la vie de l écoquartier pour éduquer les nouveaux arrivants et leur permettre une intégration en adéquation avec les objectifs de développement durable ce concept a t-il du sens sans politique de la ville et d agglomération durable jlp bien évidemment non je reviens sur paris et londres que seraient devenues ces deux seules villes sans leur politique de transports publics un écoquartier ne peut exister sans une réelle connexion sur un réseau de transport en commun rapide et efficace d une manière plus nuancée il est possible dès à présent de créer un quartier respectueux de son site d accueil dont les bâtiments sont économes en énergie limitant son impact sur l environnement mais conservant la présence de la voiture pour rester dans la réalité quotidienne des gens qui habiteront le quartier par exemple nous développons un quartier d habitation dans le pays de gex une commune en périphérie immédiate d une grande agglomération qui reste pour l instant très mal desservie en transports en commun les gens sont dans l obligation d utiliser leur voiture pour aller travailler soit l urbanisation de cette commune s arrête soit les transports en commun doivent être lourdement renforcés la politique à court terme peut-être dûe à la pression électorale résultant de la courte durée des mandats pour ne pas dire à la petite semaine est bien trop pragmatique trop frileux sont souvent ces élus pour mener une réflexion commune à grande échelle qui permettrait la création de ces réseaux de transport en modes doux seuls capables de minimiser le trafic automobile d`une part en évitant la création de « réserves d indiens » vouées à l échec social et environnemental d autres part tant qu il y aura autant de communes en france tant qu il y aura autant de « chapelles » nous n arriverons pas à créer les liens solides entre les villes et ces nouveaux quartiers espérons que ces voyages en autocar vers le bade-wurtemberg à minima réveillent nos consciences citoyennes sc la question de l échelle d action est centrale quel est l intérêt d un bâtiment passif en rase campagne si les simples déplacements journaliers de ces occupants annulent ses performances énergétiques l échelle privilégiée du développement urbain durable est celui de la ville au sens du bassin de vie où politique du logement politique de développement commercial et de services politique de déplacement sont menées le concept d écoquartier ne peut s envisager sans cohérence et réelle solidarité territoriales le transport en commun et les tramways modernes stigmatisent le mieux cette

[close]

p. 15

dossier 15 patriarche &co nécessité mais une multitude d autres paramètres sont à aborder à la bonne échelle mixité des fonctions avec un rapprochement des usages des lieux d emploi et des lieux de résidence la densité urbaine adaptée garantissant l économie de foncier valorisable pour une agriculture citadine la requalification de friches industrielles militaires portuaires ou ferroviaires très souvent situées au coeur de nos agglomérations déjà desservis par tous les services urbains la question de l écologie urbaine et de la durabilité de nos villes est hautement politique et souvent ces éléments viennent à posteriori dans les projets d écoquartier au lieu d intervenir en préalable en termes de coût que représente la construction d`un éco quartier est-ce plus cher que nos quartiers actuels jlp plus cher à construire bien sûr si l on intègre le coût d équipement fortement structurant comme peut l être un transport en commun en site propre comme un tramway une chaufferie collective au bois-biomasse ou une centrale de méthanisation des déchets ménagers très performante par exemple ce sera moins cher si en résultante l on supprime les garages à voitures la multiplication des réseaux et des chaudières individuelles de mauvais rendement dans les projets d habitat les besoins en ramassage des déchets et en mise en décharge plus cher si l`on compte le surcoût réel direct d une construction passive par rapport à une construction « au raz de la norme » mais moins cher si l on comptabilise son économie d énergie et son impact sur les ressources mais dans tous les cas nous n aurons plus le choix de ne pas aller dans ce sens à moins d être complètement inconscients insouciants et donc inconséquents au regard des générations futures sc les modes de vie et les modes de conception sont en train de changer il serait incohérent de continuer à estimer nos projets de la même manière les méthodes d évaluation des coûts doivent s adapter un projet d urbanisme est là pour plusieurs décennies à minima au sein d un quartier durable les dépenses doivent être appréhendées sur le long terme et intégrées dans une approche en coût global le bilan économique apparaît alors bien différent par exemple un silo à voiture coûte cher à construire mais quand cela est possible cet équipement permet d éviter d autres dépenses dans le projet moins de linéaire de voirie pas de garages particulier et peut valoriser d autres cibles diminution de l imperméabilisation du quartier espaces verts plus généreux et de qualité perception visuelle de l espace public qualité de l air et ambiance sonore améliorée un autre exemple parlant le fait de réserver dans un projet un emplacement dédié à une agriculture locale peut coûter plus cher dans la mesure où elle diminue les recettes foncières mais la structuration d une économie commerciale de proximité basée sur des produits locaux plus sains maîtrisés et qui n ont pas parcouru de grandes distances est porteuse de beaucoup plus de richesses induites avec une empreinte écologique minimaliste c est autant de points positifs qui n entrent pas dans un bilan économique standard mais qui pour les habitants donnent de la valeur à leur cadre de vie font qu ils ont plus facilement envie d en prendre soin et de s investir dans la vie de la société bien que difficilement quantifiable l investissement citoyen dans ces quartiers est au final un réel développement durable de la ville le quartier de la chevalière À bissy un proto quartier durable le quartier de la chevalière situé à bissy tout à côté de chambéry a été dessiné par un collectif d architecte autour de bernard patriarche et pierre-eric rapin au début des années 70 organisant 140 logements sur 6 ha autour d un parc public de près de 2 ha ce quartier a reçu la reconnaissance du ministère de la culture puisqu il a été inscrit au patrimoine du xxe siècle en juin 2009 sans doute était-il précurseur de ce que l on appelle aujourd hui les écoquartiers economie de foncier avec une organisation de logements individuels en grappe fait de modules assemblés selon la topographie du terrain concept d habitat intermédiaire mi-individuel mi collectif où chaque grappe disposée en escalier s ouvre sur le parc public favorisant ensoleillement vues et évitant les vis-à-vis vastes liaisons piétonnes irriguant le quartier escaliers rampes chemins sécurisés absence de voitures laissées à la périphérie où s organisent les garages et stationnement créant ainsi un quartier intégralement piéton wame n°4 janvier 2010

[close]

Comments

no comments yet