Magazine WaMe n°3

 

Embed or link this publication

Description

Magazine édité par l'agence d'architectes et ingénieurs Patriarche & CO. Retrouvez notamment notre dossier « Environnement et innovation ». Pour recevoir notre magazine trimestriel : www.patriarche.fr

Popular Pages


p. 1

patriarche octobre patriarche 2009 &co &co magazine rubriques n°3 1 when architects meet engineers environnement innovation dossier une pyramide de vermeil pour les rives du lac actualites techniques et materiaux zoom la santé au coeur du bâtiment togo le developpement durable n est pas une mode wame n°3 octobre 09

[close]

p. 2

agence internationale d urbanisme et d ingénierie d architecture le mot du boss atriarche co est installée en france dans les alpes au bord du lac du bourget à savoie-technolac le développement des projets se fait également plus près de ses clients dans ses agences à paris lyon annecy montréal ou sur les sites des projets l agence fondée en 1960 comprend plus de 90 personnes architectes ingénieurs urbanistes dessinateurs graphistes et se développe à l international patriarche co est avant tout une agence d architecture attachée à un style sobre et contemporain la philosophie de notre travail se résume dans ces deux devises «form follows function» de louis sullivan et «less is more» de mies van der rohe la fonctionnalité devient la base du projet qui s enrichit de la poésie et du savoir-faire des architectes de l agence une grande attention est apportée au choix des matériaux et à l influence de la lumière pour une architecture qui wame n°3 octobre 09 p se voit de l extérieur et se vit de l intérieur patriarche co a étudié des projets de toute envergure dans les domaines suivants bureaux logements usines laboratoires sport/culture éducation pour nos clients boiron biomérieux fournier-mobalpa genzyme decathlon stallergenes somfy silvaco la caisse des dépôts les régions départements communautés urbaines communautés d agglomérations nous revendiquons la nécessité de dessiner des projets purs ou des concepts modernes élégants et intemporels aux lignes sobres en osmose avec leur environnement qu il soit urbain ou naturel jean-loup patriarche architecte boss

[close]

p. 3

l agence rubriques patriarche &co patriarche &co 3 3 agence de lyon wame n°3 octobre 09

[close]

p. 4

dossier co u r coup de coup de direction directeur wame damien patriarche redaction emilie rollet graphistes samy bouderbala mathilde patriarche photographie mohsen ozlati portfo lio 30 12 6 patriarche &co 2 5 6 10 le mot du boss edito-sommaire portfolio lycée reinach passerelle boiron le phare ont collaboré à ce numéro fabienne burdin anne cambet sébastien clert olivier demonte christophe lecuelle bernard maillet anouck patriarche xavier patriarche malaurie trillat valentin trillat actualites concours des pyramides d or rachat de la société mc concours sonatrach inauguration de l agence de lyon prochaine inauguration de l agence d annecy 12 18 24 wame est le magazine de patriarche co ce document a été réalisé par patriarche co les photos et images présentes dans ce document sont la propriété de patriarche co de ses partenaires ou de ses clients toute reproduction sans un accord préalable est donc interdite dossier environnement innovation zoom togo zoom travaux chantier reinach zoom design show room mignola zoom urbanisme val d isère techniques et materiaux mur trombe le test d étanchéité à l air santé et bâtiment 30 31 coup de musique manu chao au phare tigran hamasyan de l agence graphisme patriarche co le magazine wame est imprimé sur du papier recyclé octobre 2009 esprit d equipe wame n°3 octobre 09

[close]

p. 5

editorial 5 patriarche &co ako wilson si respecter l environnement signifie mettre des pantoufles pour marcher dans un pré alors ça ne m intéresse pas renzo piano architecte c est pourtant la mode dominante les architectures de revues s habillent de vert jusqu à ces concepts de green tower ou paissent au quarantième étage dans des loggias quelques ruminants comment font ils pour regarder passer les trains trop souvent développement durable ne rime qu avec toitures plantées façades végétalisées stockages d eau de pluie rarement il s agit d architecture durable sous prétexte de croissance des constructions sans lien avec la ville sont érigées dans les périphéries urbaines parfois déguisées en éco quartier souvent ce sont des ghettos d aucuns habitent un quartier de villas qui domine depuis quelque colline une zone de tours construites en béton dans les années 70 pourtant les deux populations ne se rencontrent jamais il y a ces zones commerciales hideuses qui continuent de croître des plaines sportives des clusters scientifiques peu de relations entre ces zones outre la ligne de bus intelligent qui roule à l éthanol des liens sociologiques inexistants la vie quitte peu à peu la ville en développement la qualité architecturale est souvent absente de même que la sociabilité le développement durable doit retrouver la richesse des villes anciennes leur complexité leur diversité le mélange des fonctions cette réflexion va bien au delà de l effet de mode vert et concerne la planète entière loin de notre confortable europe les enjeux dépassent la représentation satellitaire de la calotte glaciaire en fonte il doit y avoir un respect de l environnement au sens large qui implique une compréhension de la culture ancrée dans les territoires le cadre de nos échanges professionnel avec l algérie madagascar le togo nous donne à réfléchir l occasion nous est donnée dans le développement de projets à l étranger de découvrir d autres cultures et d intégrer au dessin des traits qui permettent à la vie de s organiser différemment et qui bouleversent nos habitudes cette démarche nous ne l avons que trop rarement dans nos propres fiefs mais peu ont la culture de l échange et les médias ne nous aident pas l afrique est toujours vue sous l angle des massacres famines est absente des focus alors qu il s agit d un grand continent où les échanges commerciaux peuvent être largement développés les chinois l ont d ailleurs bien compris leur culture nous rappelle quelques fondamentaux oubliés chez nous le respect des anciens l importance de la famille un lien social intense edito rial il y a à réapprendre des échanges pour passer de l état solitaire à l état solidaire formule entendue dans une conférence qui m avait bien plu mon coup de coeur ira donc du coté du burkina faso pour un peintre que j ai pu rencontrer lors d un échange à chambéry et dont la poésie m a charmé ako wilson est un peintre du mouvement d art naïf burkinabé il nous livre une peinture pleine d humour et de sensibilité ses tableaux montrent des scènes de rues où de petites échoppes se succèdent avec des enseignes toutes plus drôles les unes que les autres la faculté des habitants à recycler tous les produits de consommation courante pneus plastiques métal est mise en avant on devine sur la toile la solidarité d un peuple super démerde ou chaque petit métier est exercé avec peu de moyens et est respecté dans une micro économie typiquement locale la minutie apportée aux détails chaque centimètre carré raconte une histoire l emploi de couleurs vives en aplats et une représentation ingénue et figurative de sujets populaires donnent un ensemble où règne la gaieté les représentations picturales « maladroites » ou plutôt « indisciplinées » ajoutent beaucoup à cet art qui même s il ne se prend pas au sérieux montre les choses en profondeur cette profondeur des cultures renzo piano en parle fort bien dans la désobéissance de l architecte voir coup de coeur série d entretiens où il nous donne notamment son point de vue sur l architecture durable a noter également le magazine d architecture italien domus qui cette année fait le tour des continents et montre des projets bien différents de l architecture française de bon goût Ça décoiffe bernard maillet architecte associé wame n°3 octobre 09

[close]

p. 6

wame n°3 octobre 09

[close]

p. 7

portfolio 7 patriarche &co lycée agricole reinach la motte servolex savoie wame n°3 octobre 09

[close]

p. 8

passerelle laboratoire boiron messimy

[close]

p. 9

le phare complexe plurifonctionnel chambery wame n°3 octobre 09

[close]

p. 10

l agence patriarche co récompensée au concours des pyramides d or de la fpc pour la sixième année la fédération des promoteurs constructeurs de france a organisé « les pyramides d or » ce concours entièrement dédié aux adhérents de la fédération des promoteurs constructeurs de france fpc est destiné à promouvoir la qualité le savoir-faire et l innovation dans la construction cinq lauréats ont ainsi été désignés parmi lesquels l agence patriarche co en tant qu architecte du programme « les rives du lac » situé à aix-les bains 73 le 25 juin 2009 les pyramides de vermeil et la pyramide d or ont été décernées dans le cadre du 39ème congrès de la fpc qui s est déroulé à montpellier au niveau national dans la catégorie « prix developpement durable gaz naturel 2009 grdf » la récompense pyramide de vermeil est revenue à promoteur constructa promotion programme «les rives du lac» aix les bains 73 wame n°3 octobre 09

[close]

p. 11

actualites 11 patriarche &co mc integre l agence patriarche co concours centre de recherche sonatrach mardi 28 juillet à oran patriarche co a présenté son projet d étude pour la construction du centre de recherche de la société sonatrach en présence de dr a feghouli vice président activité aval /sh m m henni directeur division edv/aval et m a benchouia directeur division raffinage réponse du concours dans les prochains mois l agence internationale patriarche co rachète l entreprise mc spécialiste de la maîtrise de la contamination et intègre ainsi un nouveau métier la maîtrise des contaminations mc siège montpellier directeur général michel combet exerce une activité de conseil spécialisé dans la maîtrise de la qualité des produits et procédés orientée notamment vers le clean concept qui recouvre les domaines de l ultra-propreté de l hygiène des bonnes pratiques de fabrication et de la sécurité biologique l agence pourra ainsi renforcer encore son soutien auprès de ses clients de la programmation à la qualification validation des bâtiments et équipements le premier projet à bénéficier de ce rapprochement sera le parc biocitech à romainville en banlieue parisienne patriarche co annecy 105 avenue de genève 74000 annecy france tel +33 04 50 08 80 80 fax +33 04 50 08 82 91 patriarche co lyon 200 avenue jean jaurès 69007 lyon tél +3304 37 70 98 70 fax +3304 37 70 98 71 patriarche co s implante à annecy mardi 29 septembre 2009 patriarche co inaugure sa nouvelle agence annecienne situés au coeur du quartier d annecy 105 avenue de genève ces nouveaux locaux abritent 10 postes de travail sur 200 m² de surface pour une équipe de dessinateurs et d architectes la création de ce nouveau site s inscrit dans la volonté de patriarche co de répondre efficacement à sa clientèle du bassin haut-savoyard patriarche co à lyon l inauguration de l agence de lyon a eu lieu lundi 6 juillet dernier présidée par mr alain mérieux et mr thierry boiron au programme conférence et débat sur les thèmes de l architecture citoyenne wame n°3 octobre 09

[close]

p. 12

dossier wame n°3 octobre 09 environnement innovation

[close]

p. 13

dossier 13 patriarche &co environnement et innovation la lutte contre le réchauffement climatique est le défi du 21ème siècle l architecture a un grand rôle à jouer pour réussir a trouver un équilibre entre la réduction des émissions de co2 et la qualité de vie à l intérieur des espaces créés ce défi est surtout une question de bon sens mais demande un travail étroit entre l architecte et les ingénieurs afin de définir ensemble les priorités pour l être humain cela requiert une innovation permanente qui permette de sortir de nos habitudes et de créer des lieux économes en énergies sans en compromettre ni la fonctionnalité ni le confort éclairage naturel qualité de l air ergonomie des espaces acoustique ambiance l innovation en architecture c est aussi la capacité à faire évoluer le monde du bâtiment pour aller vers des modes constructifs plus adaptés aux enjeux de cette nouvelle ère damien patriarche directeur général wame n°3 octobre 09

[close]

p. 14

regards croisés architecte ingenieur valentin trillat ingenieur docteur en energies xavier patriarche valentin trillat xavier patriarche architecte directeur général délégué « la limi « l architecture moderne et l efficacité énergétique des bâtiments ne font plus qu un » « la responsabilité de l architecture ne se limite pas au développement durable » parlez nous du développement durable à l heure actuelle valentin trillat la priorité est au développement durable « le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » gro harlem brundtland présidente de la commission mondiale sur l environnement et le développement onu 1987 construire en appliquant cette notion est devenu indispensable a la base pour des raisons écologiques afin de préserver autant que possible les ressources et l état de la biosphère mais aussi obligatoirement en raison des coûts énergétiques sans cesse croissants des nouvelles taxes carbones ou autres et des dernières réglementations il est très probable en raison de la morosité économique mondiale actuelle combinée à la crise écologique que nous commençons à vivre que seules les entreprises s investissant pleinement dans le développement durable seront les mieux parées pour faire face à l avenir xavier patriarche certains voient une antinomie entre la notion de développement et de durabilité écologique le développement pour nous n est pas forcément synonyme de surconsommation et gâchis nous voyons plutôt dans ces termes les notions d évolution et d adaptation pour répondre aux enjeux de notre temps le développement est une notion qui s inscrit dans le temps et plus il est durable moins son impact sur l environnement est perceptible le développement durable c est la mise en adéquation des besoins et des réponses d une manière éclairée dans un contexte social et économique donné on ne peut pas se limiter à aborder le développement durable par le seul coté énergétique je vais prendre un exemple parlant changer de voiture pour une voiture neuve qui consomme moins est plus producteur de co2 que de garder sa vieille voiture la fabrication et mise en service d une voiture équivalant en termes de rejet de co2 à sa consommation durant toute sa phase d utilisation par contre les améliorations en termes de sécurité et d émission d autres polluants qui agissent directement sur la santé humaine sont réelles ce qui veut bien dire que le développement durable se doit avant tout de ne pas céder aux sirènes de la mode mais bien d être le garant du bon sens au service de l homme peut-on parler selon vous d architecture responsable v.t oui car les nouveaux bâtiments conçus ou rénovés répondant au critère de développement durable garantissent l utilisation de matériaux sains ne présentant pas de risques pour la santé écologiques limitation des produits chimiques et nécessitant peu d énergie grise énergie nécessaire à leur wame n°3 octobre 09 fabrication et transport l enjeu majeur est également de garantir le plus faible bilan énergétique possible grâce à l optimisation de l enveloppe du bâtiment isolation orientation des baies vitrées protections solaires des systèmes énergétiques utilisés chauffage ventilation éclairage et au recours aux énergies renouvelables solaire géothermie biomasse il faut également penser à la déconstruction et au recyclage du bâtiment à la fin de sa vie dès la phase esquisse x.p mais la responsabilité de l architecture ne se limite pas au développement durable l architecture se doit non seulement d être écologique mais aussi sociale économique et intégrée ce que j entends par là c est qu il ne suffit pas qu un bâtiment soit « performant » écologiquement il faut qu il réponde à un besoin pour des utilisateurs dans un cadre budgétaire donné evidemment il est de notre devoir de pousser les cibles environnementales au maximum pour sauvegarder l état de notre planète mais tout cela est à replacer autour de l être humain qui est au coeur de notre métier nous construisons pour le bien être de l homme avant tout pour qu il puisse vivre et se développer life place work place public place la pérennité du bâtiment tant par sa tenue physique que par le maintien de sa fonction est primordiale dans la notion de développement durable l intégration dans un site la pertinence du projet en rapport avec sa fonction et l évolution de sa fonction la juste réponse à des contraintes sociales et économiques données la prise en compte du confort et la qualité sanitaire des espaces le faible impact sur l environnement du bâtiment c est tout cela l architecture responsable comment cette démarche se traduit-elle concrètement dans le travail de l agence v.t la maîtrise rigoureuse de tous ces critères fait appel dès la phase esquisse à une équipe de travail pluridisciplinaire composée bien sûr d architectes mais aussi d ingénieurs spécialisés en thermique/énergétique en hvac et en électricité sur les projets les plus simples des projets plus complexes et plus importants demandent également dès la phase esquisse l aide d ingénieurs structures trémies pour passage des fluides contraintes mécaniques liées au matériel installé etc de spécialistes salles blanches et fluides laboratoires et d experts en labels généralistes type hqe ou leed cette transversalité de l équipe de travail est aujourd hui indispensable pour mener à bien des projets respectant le critère de développement durable x.p cependant nous n avons jamais vraiment changé notre mode de conception entre l avant et l après grenelle depuis toujours notre conception est basée sur la notion de bon sens qu est-ce que le développement durable sans bon sens l orientation des bâtiments et la prévision de leurs évolutions la gestion des flux et des accès la maîtrise des énergies la gestion de l eau la pérennité des matériaux les filières sèches le confort des occupants l accès à la lumière naturelle l acoustique la modularité et la fonctionnalité sont au coeur de nos préoccupations lorsque nous abordons un nouveau programme « l architecture moderne et l effi énergétique des bâtiments ne

[close]

p. 15

dossier 15 responsabilité de l architecture ne se ite pas au développement durable » la vague « développement durable » nous aide cependant à faire valider des choix qui pour des raisons économiques n auraient pas été acceptés auparavant par les maîtrises d ouvrages brise-soleils extérieurs motorisés isolation par l extérieur qualité des vitrages et des matériaux les priorités ont évolué c est bien à nous d aider les clients à faire les bons choix pour ne pas céder aux effets vitrines écologiques non pertinents pour nous les panneaux solaires et la géothermie viennent bien après la bonne orientation la maîtrise de facteurs solaires et des déperditions l étanchéité à l air pour nous cette nouvelle ère agit plus sur la qualité des prestations mises en oeuvre que sur les méthodes de conception pensez vous qu aujourd hui la construction moderne est avant tout une construction écologique v.t l architecture moderne et l efficacité énergétique des bâtiments ne font plus qu un et la notion d intégration énergétique s applique pleinement notre meilleur exemple est celui des façades solaires que nous développons et qui se basent sur le principe d un capteur solaire à air un vitrage intégré devant une façade opaque exposée correctement au soleil permet d exploiter pleinement l énergie solaire incidente à la façade ce procédé permet de préchauffer le bâtiment et peut fournir plus de la moitié des besoins en chaleur d un bâtiment basse consommation il est prévu d être installé sur un bâtiment de bureaux et d hôtellerie à massy un autre exemple d intégration énergétique est le concept de double peau vitrée appliqué au bâtiment de genzyme à lyon et de stallergenes à paris dont le but est de distribuer dans le bâtiment l énergie solaire piégée dans la double peau ce type de système permet de baisser de façon très significative les besoins de chauffage des locaux en exploitant simplement l énergie solaire qui est encore trop souvent sous-exploitée sur la plupart des nouveaux bâtiments x.p la construction moderne inclut l écologie mais n est pas qu écologique la construction moderne inclut l écologie mais n est pas qu écologique la construction moderne prend en compte le facteur écologie au même niveau patriarche &co que les facteurs fonctionnels économiques et esthétiques la construction moderne se doit d être durable ceci inclut l écologie mais surtout la pertinence du projet vis à vis d une fonction vis-à-vis de l activité qu il abrite son développement et sa mutation éventuelle pour nous la modernité se traduit par une pérennité modulable et évolutive la construction moderne se doit d être évolutive pour inscrire le respect de l environnement dans la durée certains bâtiments des années 60 sont toujours modernes dans leur fonctionnalité et leurs capacités à être réhabilités le lycée reinach à la conception duquel l agence avait participé a été entièrement restructuré dans les normes spatiales et thermiques actuelles sans bouleversement fonctionnel ni structurel l extension s est d ailleurs inspirée de l original tant la réponse au programme était pertinente et facile à gérer cette simplicité nous a permis de « mettre le l accent » sur la qualité des matériaux la maîtrise des facteurs solaires et des déperditions plutôt que dans des formes et des remodelages lourds pour faire rentrer le programme le développement durable est moderne la modernité n est pas que développement durable quelles sont les principales difficultés rencontrées dans la conception de bâtiments à basse consommation v.t la difficulté dans la conception de bâtiments basse consommation réside aujourd hui dans le surcoût financier il s agit de trouver le meilleur compromis entre architecture mode constructif matériaux utilisés ­ systèmes énergétiques utilisés un tel compromis est indispensable pour garantir un surcoût le plus faible possible il faut pour cela dimensionner de façon la plus fine possible les équipements techniques surdimensionner des équipements tels que les chaudières ou pompes à chaleur n est plus possible aussi bien pour des questions de coût que de bon fonctionnement du matériel à long terme gage de bonnes performances maitrise des facteurs solaires matériaux naturels et pérennes fficacité e font plus qu un » wame n°3 octobre 09

[close]

Comments

no comments yet