La lettre de janvier-février-mars 2013

 

Embed or link this publication

Popular Pages


p. 1

edito lettre d information février 2013 par maria peletier présidente de générations futures a u seuil de cette année 2013 permettez-moi tout d abord de vous présenter nos meilleurs voeux elle s annonce encore une fois bien active pour générations futures comme cela fut le cas en 2012 et depuis 1996 date de la création de l association le bilan de l année passée est pour notre association très riche retenons par exemple -la tenue au sénat de notre congrès consacré aux victimes des pesticides ce moment fort a été entièrement filmé et est disponible en ligne il a aussi donné lieu à un document de propositions et doléances à destination de décideurs politiques propositions qui ont d ailleurs été reprises dans le très bon rapport du sénat paru en octobre 2012 sur pesticides et santé et pour lequel générations futures a été auditionnée -l organisation et la coordination de la 7ème semaine pour les alternati ves aux pesticides qui cette année encore a été un succès avec plus de 700 évènements dans plus de 20 pays à travers le monde -notre participation à la conférence environnementale qui a contraint le ministre de l agriculture à réaffirmer l objectif de réduction de 50 des pesticides ­ objectif qui semblait alors compromis -la révélation du scandale en fin d année sur la manipulation des chiffres concernant la présence des résidus de pesticides dans les aliments générations futures a poursuivi sans relâche les objectifs fixés dans ses statuts et tâche d assumer au mieux son rôle de contrepouvoir vigilant et constructif pour 2013 de nouvelles échéances nous attendent ainsi que des enjeux de taille tout d abord les négociations en cours autour de la nouvelle politique agricole commune qui comme vous le lirez dans notre lettre sont pour le moins inquiétantes il y a aussi un enjeu majeur autour du règlement européen pesticides en effet d ici mi-décembre 2013 les etats membres de l union européenne devront se mettre d accord sur la définition de ce qu est un pesticide perturbateur endocrinien or si cette définition n est pas suffisamment restrictive nous risquons d être exposés à des pesticides potentiellement perturbateurs endocriniens pour les années à venir avec les conséquences néfastes que cela aura sur la santé des personnes exposés à ces toxiques de manière directe ou indirecte vous trouverez là aussi plus de détails sur ce dossier dans cette lettre d information le travail de générations futures va donc consister cette année encore au travers de multiples actions qui vous seront régulièrement présentées à oeuvrer pour dénoncer l impact des pollutions chimiques en général ­ et des pesticides en particulier ­ sur la santé et l environnement et faire la promotion des alternatives vous pourrez compter sur le conseil d administration de l association et bien entendu sur l équipe salariée qui s élargit cette année avec l arrivée de margaux jeune service civique présente pour au moins 8 mois et qui sera là pour répondre à vos attentes vous nos adhérents a ce propos aujourd hui encore plus qu hier votre soutien à générations futures sera précieux et indispensable ce d autant plus du fait des nouvelles règles de représentativités des associations environnementales ­ règles que nous avons combattues avec d autres il nous faudra en effet atteindre un seuil minimum d adhérents d ici 2015 si nous voulons pourvoir continuer à exercer pleinement notre rôle de contre-pouvoir constructif dans certaines instances vous trouverez là aussi plus de détails dans le présent document alors parce qu il réside en chacun de nous le pouvoir de faire changer les choses en tout cas à générations futures nous le pensons nous comptons sur vous pour vous faire le relai des actions de notre de votre association et soutenir notre travail comme vous le faites régulièrement ensemble nous réussirons par avance mille mercis.

[close]

p. 2

semaine pour les alternatives aux pesticides victimes des pesticides dossier des particuliers campagne agir pour l environnement pour les particuliers les perturbateurs endocriniens les enjeux politiques 2013 pour la question pesticides autres actualités sur les pesticides à voir sur le site de générations futures la réforme de la politique agricole commune le dossier des ogm avance discrètement appel à adhésion des voeux en nouveautés nouveau site et nouvelle newsletter électronique bienvenue à margaux notre nouvelle recrue remerciements aux bénévoles agenda a voir lire etc plus d informations 1 3 5 5 8 9 11 13 15 15 15 16 16 16

[close]

p. 3

semaine pour les alternatives aux pesticides du 20 au 30 mars 8ème semaine pour les alternatives aux pesticides ou le temps fort annuel de mobilisation citoyenne pour un avenir sans pesticides par magali ringoot chargée de mission à générations futures triborg fondation pour une terre humaine greenpeace mouvement pour une agriculture biodynamique mabd mouvement inter-régional des amap miramap pac 2013 réseau ecole et nature réseau semences paysannes solagro et slow food deux nouveaux pays européens clefs sur le plan agricole vont se mobiliser fortement cette année l espagne via l association fondacion vivo sano et l allemagne via les amis de la terre allemaplus de partenaires gne avec ces deux pays et cette année les partenaires la belgique qui relaie très acsont encore plus nombreux tivement l opération depuis que l an passé 33 partenai plusieurs années une mobilires 12 structures ont re sation à l échelle européenne le retour du printemps et des pesticides depuis déjà 8 ans chaque année entre le 20 et 30 mars se déploient sur tout le territoire français et dans de plus en plus de pays des centaines d évènements visant à informer sur les dangers des pesticides et à promouvoir les alternatives cette date à savoir les 10 premiers jours du printemps a été choisie pour son symbole fort le printemps n est pas seulement le retour des hirondelles ou du rossignol c est aussi le retour du pulvérisateur joint l opération objectif bio confédération paysanne dis est en marche ailleurs dans le monde plusieurs pays africains devraient participer comme les années précédentes togo maroc sénégal 1 des thématiques fortes en france trois thèmes forts vont marquer l édition 2013 -la réforme de la politique agricole commune -les enjeux européens autour de la définition des perturbateurs endocriniens -les impacts sanitaires des pesticides du point de vue des particuliers et notamment des riverains de zones traitées a l initiative de l association agir pour l environnement et en étroite collaboration avec générations futures une nouvelle campagne va

[close]

p. 4

être lancée début mars « les pesticides l eau l air la maladie » 23 mars zone sans pesticides on l affiche un temps fort de mobilisation est en train de se mettre en place le samedi 23 mars tout le monde sera invité à valoriser les zones sans pesticides ou en phase de le devenir en utilisant autocollants panneaux drapeaux ou badges sur des espaces aussi variés que champs vergers jardins potagers espaces verts frigos entrée des maisons montrons que de plus en plus d espaces se libèrent des pesticides ces espaces sont nom nouveaux outils cette année un nouveau logo breux et il faut les valoriser les visuels seront disponibles une nouvelle affiche et un sur le site de la semaine et aussi sur www.zone-sanspesticides.org ce site compilera aussi les meilleures photos des zones sans pesticides nouveau site internet ont été lancés venez visiter le site internet qui présentera le programme à partir de février et de nombreuses idées d évènements avec des outils à votre disposition listes de films d intervenants expositions dossiers d information car ce n est pas trop tard pour organiser un évènement entre le 20 et le 30 mars tous les évènements comptent 2 pour toutes les informations rendez-vous sur le site semaine-sans-pesticides.fr

[close]

p. 5

victimes des pesticides dossier des particuliers si les effets des pesticides sur la santé ne peuvent plus aujourd hui être contestés la cohorte des victimes à l image des risques encourus est encore parfois sous-estimée par fabrice micouraud administrateur de générations futures copyrights génération futures victimes des pesticides agriculteurs ouvriers de l agrochimie riverains utilisateurs des espaces verts jardiniers amateurs consommateurs in fine ce sont tous les membres de la société qui à un moment ou un autre sont des victimes potentielles des pesticides si les agriculteurs sont et restent indéniablement les plus touchés par les pesticides certaines études scientifiques tendent à démontrer que les riverains sont particulièrement exposés notamment dans les zones de cultures intensives comme la viticulture ou encore l arboriculture de par la sensibilisation et la médiatisation qui sont faites autour des risques encourus écartés de toute prise en considération ainsi l agriculteur développant une parkinson en lien avec son exposition aux pesticides se 3 verra être reconnu accompagné et aidé alors que son voisin victime de la même pathologie susceptible d avoir la même origine se verra soumis au simple régime de la maladie ordinaire en résumé à ce jour les meles riverains négligés sures préventives ou réparasi l on peut se réjouir de ce trices semblent réservées aux début de prise en compte pour seuls agriculteurs et profesles agriculteurs inscriptions sionnels et excluent de facto récente au tableau des mala les particuliers notamment dies professionnelles de la ma les riverains ladie de parkinson et espérer ces dernières années des inique les choses aillent encore tiatives citoyennes souvent plus loin force est de consta soutenues par générations ter que les riverains eux sont futures ont pris forme dans les agriculteurs prennent de plus en plus conscience de la nécessité de se protéger port d equipements de protection individuels epi pour la préparation et l application des produits cabines de tracteurs équipées de filtres délais de rentrée dans les parcelles traitées stockage des produits dans des pièces réservées et sécurisées

[close]

p. 6

plusieurs régions françaises notamment dans les périmètres des activités désignées par le rapport du sénat voir rubrique à lire comme les plus à risques aujourd hui des familles entières se mobilisent inquiètes pour leur santé et celle de leurs enfants s appuyant sur la littérature scientifique et le code de la santé publique elles demandent que des mesures soient prises pour assurer leur sécurité sanitaire ainsi à l image des interdictions instaurées en argentinepar des juridictions de jugement elles proposent la mise en place de périmètres de sécurité entre les zones habitées et les zones de traitement en effet il n est pas normal d assister à des désherbages à grande échelle à quelques mètres seulement des façades de maisons ou des balançoires ils proposent aux maires et aux d enfants sans aucune mesu préfets de prendre des arrêtés re prise empêchant la dérive qui faute d interdire complédes produits tement l usage des pesticides ces particuliers demandent un réglementent celui-ci notamrenforcement de la réglemen ment dans les périmètres des tation et des contrôles dans ce écoles terrains de sport hadomaine bitations zones humides et autres points d eau afin de donner plus de résonnance à des démarches initiées par ces membres de la société civile générations futures souhaitent relancer le dossier des particuliers victimes des pesticides et les soutenir dans leur démarches au travers une 4 véritable campagne cette action en faveur des particuliers n a pas pour objectif de stigmatiser les relations entre riverains et agriculteurs mais bien au contraire de montrer à tous que professionnels et particuliers peuvent s unir dans la lutte contre les pesticides à l instar des actions menées dans le limousin ou agriculteurs et riverains dénoncent ensemble l impact des pesticides sur leur santé copyrights génération futures dans le rapport n°42 du sénat 10/10/2012 « pesticides et santé » l arboriculture et la viticulture sont désignées comme étant les deux activités les plus à risques et les riverains de ces zones désignés comme menacés par ces expositions dans la région de santa fé l épandage de pesticides est interdit à moins de 800 des habitations.

[close]

p. 7

campagne agir pour l environnement pour les particuliers par sophie bordères chargée de mission à ape en parallèle de la semaine sans pesticides agir pour l environnement lance début mars une campagne de mobilisation citoyenne sur les victimes «particuliers» des pesticides qui s intitule «pesticides l eau l air la maladie» cette campagne qui a vocation à durer dans le temps a pour objectif de sensibiliser le grand public sur les dangers et la présences des résidus de pesticides dans l environnement que ce soit dans l eau dans l air ou dans l alimentation et de faire pressions sur les décideurs politiques français afin qu ils prennent de réelles mesures pour dans un premier temps protéger les citoyens exposés aux résidus de pesticides mise en place de zones tampon interdiction se en zone urbaine etc et dans un second temps de favoriser les alternatives aux pesticides dans les politiques publiques mises en place copyrights génération futures les perturbateurs endocriniens les enjeux politiques 2013 pour la question pesticides en 2013 le thème des pesticides va se trouver au coeur de décisions politiques d un côté il faudra que l ue se mette d accord sur une définition des pesticides perturbateurs endocriniens pe d ici à la mi-décembre 2013 et de l autre elle devra s accorder sur les orientations de la politique agricole commune pac pour les dix prochaines années voir l article de samuel ferret sur la pac dans notre li les enjeux pour cette année sont donc de taille retour sur les faits et ces enjeux depuis plusieurs décennies les maladies chroniques progressent de manière importante le cancer touche en france 1 homme sur 2 1 femme sur 3 plus de 6 millions d adultes soit 14,5 des français de plus de 18 ans sont affectés par l obésité le nombre d asthpour expliquer ce phénomène 5 global des travaux scientifiques récents mettent de plus en plus en évidence le rôle prépondérant des facteurs environnementaux parmi lesquels certaines substances appelées pe par f veillerette et n lauverjat d utilisation des pesticides de synthè pour l histoire au début des années 90 un matiques a été multiplié par 2 groupe de scientifiques réuen 20 ans en 40 ans le taux nis autour de theo colborn a de spermatozoïdes a chuté de révélé que des anomalies de moitié 14 des couples ont développement et des malfordes difficultés à concevoir les mations se manifestaient plus troubles neurocomportemen souvent chez les animaux dans taux autisme hyperactivité les habitats touchés explosent également etc .

[close]

p. 8

par certaines pollutions industrielles les scientifiques ont découvert que ces phénomènes étaient liés à un groupe de produits chimiques particulier mimant les hormones et capables d interférer avec le système endocrinien une des premières substances identifiées comme perturbateur endocrinien a été le pesticide ddt prenant conscience de la gravité du phénomène ces scientifiques publient en juillet 1991 la déclaration historique de wingspread pour alerter le monde sur les dangers des pe pour la santé de l homme sents dans l environnement et le corps humain urine sang cordon ombilical lait maternel parmi ces substances chimiques suspectées ou avérées on trouve le fameux bisphénol a certains phtalates addimalies de l appareil reproductif tifs plastifiant du pvc souple 6 diminution de la fertilité pu des parabènes conservateurs berté précoce chez les filles de certains cosmétiques des des problèmes cardiovascu composés perfluorés en relaires mais aussi les troubles vêtement antiadhésifs etc mentaux et du comportement et bien sûr nombre de pestimémoire mobilité atten cides tion sont tous des effets potentiels des pe les pesticides en première certains de ces effets se mani ligne festent plusieurs générations etant donné qu à ce jour l ue des effets multiples et après l exposition c est ce n a pas encore mis en place de graves puisque le système hormonal qu on appelle les effets trans critères spécifiques définissant régule la plupart des fonctions générationnels les chimiques perturbateurs du corps humain les pe ont endocriniens l association pan qu est-ce qu un pe des répercussions nombreuses où en trouve-t-on europe a combiné différentes les glandes endocriniennes sur la santé humaine ­ comme cespesont tous liés à des objets sources disponibles de la littésécrètent des hormones qui chez les animaux familiers de notre quotidien et rature scientifique publiée et agissent comme des messa récemment des rapports sont systématiquement pré des études faites lors de l éva gers chimiques en se liant à des récepteurs cellulaires ces hormones naturelles peuvent déclencher des réactions très spécifiques et ainsi réguler le développement la croissance la reproduction et le comportement lespesont des substances chimiques d origine naturelle ou artificielle étrangères à l organisme elles peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire des effets néfastes sur l organisme d un individu ou sur ses descendants scientifiques et officiels ont fait le point sur l état du savoir scientifique à ce sujet des cancers hormonodépendants prostate testicule sein des perturbations du métabolisme obésité diabète des ano-

[close]

p. 9

luation des pesticides pour élaborer sa propre liste sur la base de ces sources pan a identifié pas moins de 43 pesticides pe potentiels différents sur les 43 pesticides pe 30 ont été retrouvés dans la nourriture européenne dans une enquête réalisée par pan europe les données de pan europe montrent que la consommation de certaines denrées comme les poivrons pourrait revenir à long terme à une exposition à plus de 20 pesticides pe différents la laitue se révèle la plus contaminée avec le plus haut niveau de concentration de pesticides pe etant donné que les consommateurs mangent plusieurs denrées différentes en même temps les mélanges chimiques dangereux sont très probables pour plus d infos voir http www.disruptingfood info/files/pane 2012 consumer_guide_edc fr.pdf aujourd hui devenue centrale dans les débats touchant à la santé environnementale ainsi même le président de la république a abordé le sujet à l occasion de la récente conféle menu toxique de gf rence environnementale en 2010 notre association la france prépare pour juin rendait publique une enquête 2013 sa stratégie nationale portant sur la présence de ré sur les perturbateurs endosidus chimiques dans l alimen criniens cette stratégie sera tation type d un enfant ses bien sûr grandement influenanalyses montraient qu en 24 cée par les décisions prises au heures un enfant est suscepti niveau européen ble d être exposé uniquement par son alimentation à des di le règlement européen sur zaines de molécules chimiques les pesticides soupçonnées d être des pe37 de son côté l union européenmolécules différentes dont 12 ne a révisé ses règles d hopesticides mologation des pesticides en pour l enquête complète voir 2009 en édictant un nouveau http www.menustoxi règlement sur la mise sur le ques.fr marché des produits phytoles enjeux actuels la question des pe fois ont été adoptés dans le cadre de ce règlement des « critères d exclusion » de cer taines substances présentant des dangers intrinsèques pour la santé ou l environnement pour les pe le principe est qu une substance pesticide ne 7 peut pas être approuvée si elle est considérée comme « ayant des effets pe pouvant être néfastes pour l homme à moins que l exposition de l homme à cette substance ne soit négligeable » la commission européenne devra proposer une définition des pe qui seront concernés par cette exclusion fondée sur des critères scientifiques d ici au 14 décembre 2013 les enjeux sont évidemment très importants pour l industrie et pharmaceutiques règlement on s en doute les lobbies s acec 1107/2009 appliqué en tivent en coulisse pour essayer est juin 2011 pour la première de faire adopter la définition ,

[close]

p. 10

des pe devant être exclus la plus restrictive possible soutenus en cela par des pays ayant des intérêts industriels importants dans ce domaine comme l allemagne ou l angleterre le débat fait rage autour de points clés comme la définition de l exposition négligeable compte tenu des nombreuses études mettant en évidence une action de perturbation endocrinienne à très faible dose des experts peu motivés dans le cadre de cette actualité et à la demande de la dg sanco direction générale santé consommation l autorité européenne de sécurité des aliments efsa prépare un avis scientifique sur les risques associés à la présence éventuelle de pe dans la chaîne alimentaire attendu ce mois de mars 2013 l avis du comité scientifique de l efsa dressera un bilan des informations scientifiques disponibles le souci est que la composition de ce panel d experts soulève des inquiétudes de la part des ong les responsables de l agence assurent avoir choisi des experts reconnus dont les compétences recouvrent l ensemble des domaines qui doivent être abordés dans le rapport les ong de même que de nombreux chercheurs engagés dans le débat ne partagent pas ce point de vue comme le rappelle le monde ainsi « seuls trois des experts sur les dix-huit choisis ont une expérience scientifique sur la question du système endocrinien » assure hans muilerman porte-parole de pan-europe « onze n ont aucune expérience d aucune sorte dans ce domaine » d autres ong regrettent l influence des agences britanniques et allemandes dans ce panel alors même que ces dernières ont déjà adopté en 2011 une position commune sur la définition des perturbateurs endocriniens jugée laxiste et trop peu protectrice par de nombreux spécialistes les espoirs sont minces la bataille va donc faire rage dans les prochains mois au niveau national et européen sur ce sujet générations futures en appelle au gouvernement français afin d arracher la meilleure législation possible pour protéger notre santé qui ne doit pas être sacrifiée pour préserver les intérêts des industriels autres actualités sur les pesticides à voir sur le site de générations futures sur les limites maximales en résidus générations futures a révélé comment les instances officielles divisent artificiellement par 2 les quantités de pesticides retrouvés dans les aliments plus d infos sur http www generations-futures.fr/pesticides/residus-de-pesticidesdans-les-aliments sur les abeilles suite à l étude de henry publiée en mars 2012 montrant clairement des effets sublétaux de ces produits sur les abeilles l efsa avait été chargée par la commission européenne de réévaluer les risques pour les abeilles de 3 pesticides dits néonicotinoïdes imidaclopride clothianidine thiametoxam l efsa a de publié son avis le 16/01/13 et il pointe beaucoup d éléments inquiétants générations futures demande le retrait immédiat du marché des pesticides contenant ces 3 substances et lancé avec la plateforme change.org et l unaf une pétition générations futures fera un suivi assidu de ce dossier en 2013 plus d infos ici 8

[close]

p. 11

la réforme de la politique agricole commune les négociations sur le cadre financier pluriannuel cfp pour la période 2014-2020 détermineront les dépenses de la politique agricole commune pac incluant les aides directes les dépenses de marché et le développement rural le sommet européen du 23 novembre 2012 a conduit à un échec et les discussions sur la réforme de la pac sont maintenant suspendues à un accord sur le budget post-2013 par samuel ferret coordinateur du réseau pac 2013 copyrights génération futures un pilotage budgétaire difficile si le pilotage budgétaire de la réforme de la pac n est pas un phénomène nouveau il est exacerbé par le contexte d austérité qui plombe les budgets nationaux dans ce contexte la bataille oppose surtout des pays contributeurs nets qui donne plus qu ils ne reçoivent à l ue d un côté des pays qui veulent dépenser moins pour l ue uk et allemagne en tête qui demandent 20 à 30 mds de coupe en plus par rapports aux dernières propositions sur la table qui sont de 971mds pour le cfp tandis qu à l inverse soutenue par l irlande et l espagne la france veut augmenter le budget de l ue pour mieux sécuriser celui de la pac la position de la france sur ce point elle est assez isolée lors du dernier sommet elle a constaté que l allemagne ne l avait pas soutenue dans la défense du budget agricole en clair l allemagne ne défend ni le maintien du budget de la pac ni son projet de verdissement à hauteur de 30 des aides directes en contrepartie de mesures agronomiques et agroécologiques simples telles que le propose la commission européenne et que soutiennent les ong la france demande elle le maintien du budget tel qu il a été proposé par la commission pour réaliser le verdissement et renforcer le développement rural a l heure où nous écrivons il est difficile de savoir quel sera le niveau du budget de la pac après 2013 même si sa tendance baissière est probable la dernière proposition sur la 9 table est de 277mds pour les aides directes soit un recul de 9 mds par rapport aux propositions de la commission alors qu il manque autant pour le développement rural si un accord est trouvé au sommet européen des 7-8 février alors les négociations sur la réforme de la pac peuvent redémarrer et aboutir au mois de juin 2013 sous la présidence irlandaise de l union européenne sans accord sur le cfp la réforme de la pac restera bloquée ainsi la commission européenne a déjà prévenu que la réforme

[close]

p. 12

ne pourrait pas s appliquer au 1er janvier 2014 pour les paiements directs mais en 2015 pour donner le temps à chaque etat membres de mettre en oeuvre la réforme verdissement sortie des aides historiques le rôle des instances de l ue et du parlement cette négociation sur la réforme de la pac met désormais le parlement européen dans la boucle conformément au nouveau traité les 12 et 13 mars 2013 le parlement réuni en session plénière votera les rapports de la réforme sur la base des rapports votés en commission de l agriculture et du développement rural comagri les 23-24 janvier or cette commission est majoritairement dominée par des intérêts conservateurs des ex-ministres de l agriculture experts agricoles ex-leaders paysans conservateurs la pilo la position de pac 2013 tent et est en phase avec les pour le groupe pac 2013 il n y travaux du conseil des minis aura pas de pac plus verte et tres de l agriculture qui oriente plus juste sans une politique de les discussions depuis le dé développement rural renforbut ainsi sur la pac le parle cée avec des objectifs précis ment risque d être un co-pilote et ciblés et dont le budget déde la décision communautaire dié à ses dimensions agroendavantage qu un second véhi vironnementale et sociale secule reflétant les intérêts des rait renforcé sans justification citoyens européens sociale et environnementale en décembre 2012 les rap crédible des aides directes et porteurs de la comagri ont avec une politique de dévebouclé des amendements de loppement rural réduite à la compromis synthétisant plus portion congrue la future pac de 7.000 amendements et ce sera indéfendable à l horizon dans la perspective de trouver 2020 mais les jeux sont loin les majorités les plus larges d être faits sur les grands arbipossibles entre socio-démo trages de la réforme de la pac crates et conservateurs les compte tenu d une double indeux principaux groupes poli certitude celle portant sur la tiques décision sur le cfp échéance de plus les tractations tour budget de l ue montant des nent surtout autour du vo aides directes et budget du lume et de la distribution des développement rural et celle paiements directs entre États portant sur les modalités de la co-décision entre le conseil et membres le parlement dans ce dernier les non-membres de la comagri peuvent demander à améliorer ses propositions notamment sur le verdissement rotation des cultures surfaces d intérêt écologiques en vue de la session plénière et la mobilisation de la société civile dans cette optique sera cruciale si peu de surprises 10 sont à attendre de la part du conseil le jeu qui se nouera au parlement peut réserver des surprises puisque ce type de négociation est inédit générations futures rejoint le groupe pac 2013 générations futures a rejoint le groupe pac2013 fin 2011 cela nous permet de suivre les négociations d apporter notre point de vue et aussi d intégrer le groupe à des actions de sensibilisation et d information notamment dans le cadre de la semaine pour les alternatives aux pesticides pour laquelle le groupe pac2013 est partenaire pour l édition 2013 http www.pouruneautrepac.eu/

[close]

p. 13

le dossier des ogm de l étude réalisée par l équipe de gilles-eric séralini force est de avance constater que le dossier ogm continue d avancer discrètement mais discrètement sûrement par eric meunier salarié d inf ogm malgré l écho médiatique qu il a connu fin 2012 du fait de la publication copyrights génération futures les effets à long terme des ogm n avaient jamais été étudiés revenons tout d abord sur l affaire séralini après avoir publié en septembre 2012 un article faisant état d impacts négatifs du maïs nk603 sur la santé de rats qui en ont consommé durant leur vie entière 1 l équipe du pr séralini a dû faire face à une attaque en règle provenant de comités d experts nationaux et européen dont l autorité européenne de sécurité des aliments ­ aesa efsa ces comités se sont attachés à conclure à l invalidité scientifique des résultats présentés cependant deux éléments sont à retenir le premier concerne la demande au gouvernement français faite par les experts français tant de l anses que du comité économique éthique et social du hcb qu une autre étude des effets sur le long terme du maïs nk603 soit conduite en effet ces experts ont dû reconnaître qu aucune donnée scientifique n était disponible sur les effets à long terme des pgm et ce bien que les premiers ogm aient été autorisés à la fin des années 1990 en europe le gouvernement français a d ores et déjà acté qu il fallait conduire une telle étude le second concerne l aesa qui a rendu publiques sur son site internet les données complètes du dossier du maïs nk603 de monsanto il s agit néanmoins d une « demi-victoire » comme l appelle g e séralini l aesa ne rendra pas publiques les données du dossier du roundup ­ l herbicide associé au maïs nk603 affir 11 mant qu elle ne les a pas et elle ne les a pas car « l aesa n a jamais conduit d évaluation spécifique de la substance active glyphosate et ­ dans le contexte d une telle évaluation ­ n a jamais conduit d évaluation des formulations [commerciales de cette substance active comme le roundup » comme elle l a expliqué à inf ogm un état de fait qui confine à la faute professionnelle selon g e séralini car le roundup est appliqué sur la grande majorité des pgm aujourd hui commercialisés dans le monde que l aesa a

[close]

p. 14

rendu des avis positifs sur des pgm résistantes au roundup sans évaluer celui-ci et que l aesa a « évalué notre article publié en septembre 2012 sans comparer nos résultats à ceux de monsanto » et pour cause 2 l évaluation des ogm en passe d être réduite par voie législative pour les dossiers moins visibles la commission européenne a proposé en 2012 un règlement pour définir les évaluations obligatoires des ogm avant autorisation or ce projet de règlement actuellement discuté avec les États membres établit que les analyses de toxicologie ne seront pas obligatoires pour obtenir une autorisation dans une lettre ouverte adressée à la ministre de l environnement delphine batho et au ministre de l agri culture stéphane le foll onze organisations dont générations futures demandent au gouvernement de s opposer à l adoption de ce règlement 3 ces organisations estiment en effet que « cette évaluation [serait réduite à sa plus simple expression puisque le pétitionnaire pourra ne réaliser aucune analyse de toxicologie ou d alimentarité sauf rares cas spécifiques » une évolution du dossier en complète contradiction avec la demande unanime des États membres faite en décembre 2008 de renforcer l évaluation des ogm une prochaine réunion à bruxelles le 8 février pourrait adopter ce règlement il y a urgence un tel règlement signifierait ni plus ni moins que l autorisation immédiate de l ensemble des pgm actuellement dans les tuyaux des moratoires et un procès enfin trois autres actualités plus discrètes méritent d être soulignées la pologne a décidé le 2 janvier 2013 d interdire la culture sur son territoire du maïs mon810 et de la pomme de terre amflora 4 de son côté la suisse prolonge son moratoire jusqu en 2017 5 et en belgique le 15 janvier le procès de onze militants accusés d avoir arraché des pommes de terre gm en 2011 a démarré de façon assez étrange selon les présents le tribunal ayant refusé « d entendre les témoins et des interventions vidéo de la défense » 6 ce procès qui concerne des pommes de terre cisgéniques aurait pourtant pu être l occasion de débattre des nouvelles techniques de biotechnologie dont la cisgenèse le dossier de ces nou velles techniques est en berne depuis début 2012 la commission européenne peinant manifestement à avancer pour définir avec les États membres si les plantes modifiées par ces techniques doivent être qualifiées d ogm ou non si oui c est toute la législation ogm 12 qui s applique si non c est la porte ouverte aux ogm non contrôlés 7 www.infogm.org 1 http www.infogm.org spip.php?article5250 2 http www.infogm.org spip.php?article5311 3 http www.infogm.org spip.php?article5307 4 http www.infogm.org spip.php?article5303 5 http www.infogm.org spip.php?article5300 6 http www.infogm.org spip.php?article5310 7 http www.infogm.org spip.php?article5112

[close]

p. 15

la france a besoin d un véritable contre-pouvoir sur les pesticides générations futures a besoin de votre soutien par générations futures la france champion du monde des pesticides « les dangers et les risques présentés par les pesticides sont sous-évalués » voici ce que l on peut lire dès les premières pages du rapport sénatorial « pesticides vers le risque zéro » paru fin 2012 et pour lequel générations futures fut auditionnée une preuve que notre mission ne fait que commencer générations futures david contre le goliath des pesticides ce rôle de lanceur d alerte générations futures l endosse depuis 1996 au travers de toutes les actions que nous menons pour informer et sensibiliser sur les risques liés à ces toxiques et sur les alternatives à promouvoir l expertise de générations futures est reconnue nos avancées sont régulièrement relayées par la presse nous siégeons dans différentes instances consultatives comme le comité national d orientation et de suivi du plan ecophyto 2018 ou encore à la commission chimiques et biocides où nous exerçons notre action de contre-pouvoir nos actions juridiques et nos participations aux instances menacées dans un avenir proche un coup d arrêt pourrait bientôt nous être porté l avenir de notre action ­ notamment juridique ­ dépend de deux échéances importantes qui se profilent à l horizon 20132015 notre agrément d association de protection de l environnement pourrait ne pas être renouvelé fin 2013 or sans cet agrément il est difficile pour une association de se porter partie civile et d attaquer en justice dans l intérêt de tous notre capacité d action pourrait également être remise en question si nous ne pouvons justifier de 2 000 adhérents a partir de 2015 les associations environnementales souhaitant contribuer aux instances consultatives nationales devront en effet se plier à de nouvelles exigences du fait des textes réglementaires portant sur la représentativi 13 té des associations ainsi en sus de l agrément ministériel nos associations devront notamment avoir plus de 2000 adhérents pour entrer dans ces critères de représentativité bien sûr nous trouvons cela absurde et abusif ­ car il faut faire la différence entre les « associations généralistes de masse » et celles « expertes » comme la nôtre qui n a pas vocation à faire du « chiffre » et qui tire leur légitimité de leur compétence pointues dans des domaines spécifiques c est d ailleurs pourquoi nous avions réagi ­ et d autres « générations futures assure une mission d information et de transparence très claire et irremplaçable qui met la vérité en avant sur la contamination générale de nos produits au xxième siècle » sept 2009 gilles-eric séralini pr des universités auteur de nombreux ouvrages et articles scientifiques sur la question des ogm.

[close]

Comments

no comments yet