Planète Trail N°2

 

Embed or link this publication

Description

les dernières infos du petit monde du trail !

Popular Pages


p. 1

la du planète trail le mag mensuel n°2 novembre 2012 l autre regard sur l univers du trail mission maÏdo !

[close]

p. 2



[close]

p. 3

le sommaire pages 4 à 5 mogolia sunrise to sunset pages 6 à 7 le marathon de tana pages 8 le trail des marcaires pages 11 à 23 le grand raid de la réunion page 26 à 39 le trail de rodrigues page 40 le trail du verdus page 44 le trail de la colombelle pages 46 et 47 le trai cévenol pages 48 et 49 le tor des géants pages 52 et 53 le trail de tilcara page 54 le petit édito bon déjà un deuxième numéro avec plein de sujets qui nous tombent dessus d eux-mêmes sans crier gare je pense notamment à un gars qui est en train de faire la traversée de l amérique du sud avec toute sa famille en comping-car et qui m envoie un mail pour me dire qu il vient de participer en passant à un trail en argentine le truc dont je n ai jamais entendu parler mais bien sûr mon pote que ça nous intéresse en plus c est une ancienne connaissance du département alors on fonçe cela fait un récit de plus même si aujourd hui il a sûrement dû rentrer au bercail et à la dure réalité de la société telle que nous la connaissons et telle que nous la vivons en pleine crise en pleine débandade a ce sujet d ailleurs comment aurais-je pu imaginer qu en appelant ce petit mag planète trail j aurais l honneur de recevoir une visite episcolaire de la chaîne canal qui se revendique le droit au nom de son bouquet planete de garder un oeil sur tout ce qui s appelle planète en france bref la planète n est plus la propriété des terriens snif tant pis alors si dans le prochain numéro on s appelle terre de trail ou monde de trail ou trail en folie ou trail de mes deux ne vous étonnez pas et même si vous avez des idées n hésitez pas à nous en faire part comme de toute façon ce magazine est d abord fait pour vous alors autant vous faire plaisir non et puis comme je l expliquais noir sur blanc ou rouge sur noir d ailleurs dans le premier édito il y a deux mois tout est gratuit ici c est comme dans le cochon alors comment pourrais-je faire de l ombre à quelqu un dans la mesure où cela ne me rapporte rien allez savoir mais peutêtre que canal veut lancer la chaîne planète trail après tout et là c est une autre histoire cela serait top imaginez toute une chaîne réservée à la course nature moi j adhère et je suis prêt à collaborer à fond les manettes mais bon ainsi va la vie et comme disait ma grandmère attention tant va la cruche à l eau qu à la fin elle se casse le gécko directeur de la rédaction le gécko montage rémy ont collaboré à ce nurméro christel rémy le gécko brice l organisation du trail de rodrigues stéphane l organisation du grr et du tdg nathalie nicolas thomas hervé pour tous renseignements planetetrail@sfr.fr 0613360887 et sur facebook page planète trail le belfort trail

[close]

p. 4

4 ailleurs 14eme mongolia du lever au coucher des paysages extraordinaires l photos www.ms2s.org darko todorovic une course et une aventure au milieu des cavaliers et des yaks dans une région sauvage de mongolie c est à couper le souffle des coureurs venant de 20 pays ont participé à la 14ème édition de la course « du lever au coucher du soleil de mongo lie » « mongolia sunrise to sunset ms2s » connue comme la course plus originale de 42 km et de100 km de la planète l événement à but non lucratif vise à soutenir les projets environnementaux dans le parc national hovsgol en mongolie l année prochaine la course aura lieu du 3 au 10 août 2013 les inscriptions ont débuté le 1er octobre 2012 sur le site web www.ms2s.org mongolie 9 octobre 2012 ­ magnifiques étendues de fleurs sauvages eaux cristallines du majestueux lac hovsgol chevauchées le long de ce lac randonnées au flanc de montagnes escarpées forêts alpines de taïga collines verdoyantes vas tes espaces verts et nature intacte l aventure de courir en mongolie « du lever au coucher du soleil » « ms2s » se déroule dans un cadre féérique et passe pour l une des plus belles courses de la planète sur 42 km et 100 km pour la 14ème édition des coureurs venant de 20 pays se sont réunis au parc national hovsgol

[close]

p. 5

ailleurs sunrise to sunset 5 du soleil dans le nord de la mongolie pour cette compétition annuelle nouveau record 10 heures et 3 minutes la 14ème édition de la course du « lever au coucher du soleil de mongolie » le 1er août qui tombait cette année en même temps que la fête nationale suisse s est terminée par une victoire suisse en un temps record florian vieux a terminé la course en 10h03 avalant non seulement les 100 km mais surmontant aussi une dénivellation d environ 3 365 mètres le coureur de 21 ans bat ulzi sandagdorj le plus jeune fils d une famille nomade locale s est montré lui le plus rapide sur la distance du marathon la course est aussi difficile que belle équipés de torches les coureurs s élancent à 4h30 du matin dans les bois sombres pour les deux premiers kilomètres de sentiers à cheval avant de suivre un chemin de terre au bord du lac hovsgol et d y admirer le lever du soleil sous le souffle du vent une piste abrupte jusqu à chichee à une altitude atteignant 2 255 mètres est la première des nombreuses difficultés de cette course de cette montagne les coureurs et les cavaliers mongols profitent tout au long du chemin d une vue panoramique imprenable sur les montagnes de sibérie au nord et la nature demeure spectaculaire durant l ensemble de la course forêts moussues collines verdoyantes et montagnes escarpées la course étant très particulière elle est donc planifiée sur une semaine entière les coureurs vivent dans de chaleureuses yourtes mongoles sur les rives du lac hovsgol où ils s acclimatent à l altitude de 1 600 mètres et explorent la nature par la pêche le kayak la randonnée l équitation et le vtt avant et après la course les voyages à forfait pour les lève-tôt de la course de 2013 sont disponibles depuis le 1er octobre sur le site web www.ms2s.org la compétition « du lever au coucher du soleil de mongolie » est organisée à des fins non lucratives tous les profits sont utilisés pour garder le caractère originel du parc national hovsgol et soutenir la culture de la population locale par le biais de la fondation ecoleap enregistrée à genève en suisse « les recettes de l événement et les dons des participants ont permis de financer les coûts de mises en oeuvre du projet de contrôle des détritus et d assurer son fonctionnement actuel cela comprend aussi l embauche des gardes du parc chargés de cette surveillance la fourniture de sacs écologiques à ordures et la sensibilisation à l échelle nationale des enfants et des familles par le biais de publicités télévisées et de l éducation » explique le directeur de la course angie eagan « nous voulons garder cette zone de montagne intacte aussi belle qu elle est maintenant et rendre les nomades fiers de leurs aptitudes et de leur culture »

[close]

p. 6

6 ailleurs 13eme marathon de tana les kenyans sont la ligne d arrivée est franchie en 2h52mn07s un chrono satisfaisant pour la kenyane qui se dit en pleine phase ascendante « je commence à ressentir les bénéfices de mes derniers plans d entraînement et j avais besoin d une course référence comme aujourd hui pour me redonner confiance c est de bon augure pour les événements à venir et notamment les championnats d afrique où je m alignerai en février c est un objectif principal de ma saison » résume-t-elle pour illustrer la domination de jane nyambula retenez simplement le temps de sa dauphine sur la ligne d arrivée 3h01mn38s pour clarisse rasoarizay près de 10mn d écart pourtant la malgache n aura pas démérité et aura poussé jusqu au bout sans pouvoir faire mieux faute à une condition physique pas encore optimale clarisse débute effectivement une préparation spécifique de plusieurs mois qui devrait l emmener au sommet de sa forme avant le marathon de paris et laisse trop d énergie à l entraînement comme elle nous l explique en interview d après course « jane nyambula était très rapide j ai tenté de maintenir mon meilleur rythme mais ma foulée était un peu lourde j ai souffert physiquement » chez les hommes la fin de l épreuve sera par contre haletante tout coureur exceptionnel qu il est david kiprono langat n en est pas le marathon international d antananarivo a vu le sacre de deux illustres représentants du kenya malgré une concurrence malgache résolument fière p our sa 13e édition l épreuve annuelle de fond de la capitale malgache nous a réservé un beau spectacle avec en prime un finish empreint de suspense chez les hommes ce dimanche 14 octobre 2012 sous un soleil radieux annonçant l été à venir 232 concurrents s étaient donnés rendez-vous sur la ligne de départ a 7h le starter retentit enfin libérant le flot des coureurs s élançant depuis l avenue de l indépendance nous voilà parti pour une boucle de 42,195km autour de « tana » dans les premiers kilomètres le marathon produit son effet habituel et le cortège s étire lentement mettant au jour les différences de niveaux entre les athlètes venus défier les longues lignes droites et les quelques pentes du tracé pourtant un groupe de favoris tient la cadence les kenyans ont certes pris le contrôle des opérations avec david kiprono langat et jane nyambula mais la résistance s organise notamment avec les meilleurs représentants locaux les malgaches randriasoa laza andriamparany double tenant du titre et rakotodrasoa emboîtent le pas de david langat le kenyan poursuit sa foulée sur un rythme élevé les poursuivants suivent de plus en plus difficilement à compter du 10e kilomètre le favori du jour semble percevoir l avantage psychologique qu il engrange la course prend alors une autre tournure le leader se retourne plusieurs fois en quelques hectomètres et accélère sensiblement sa foulée l écart se creuse au kilomètre 22 il a déjà près de 4mn d avance sur ses concurrents malgaches et semble parfaitement calme et détendu malgré l allure qu il s autorise on se dit que le vainqueur du dernier marathon de toulouse a les ressources pour affoler les chronos son avance croît toujours à mesure que les bornes défilent il atteint les sommets de son insolente domination au kilomètre 29 là on enregistre ses premiers poursuivants 7mn14s après son passage dans le même temps le scénario prend des allures de remake chez les dames les noms changent les nationalités restent les mêmes aux commandes jane nyambula dans le rôle de la kenyane motivée suivent dans son sillage l icône locale du fond clarisse rasoarizay et une autre malgache de haut vol landy ratinarisoa ici encore malgré un petit groupe dans le vent pendant les sept premiers kilomètres seules ces deux athlètes parviennent à suivre la kenyane mais l effort se lit rapidement sur leur visage le duo malgache est en sur-régime pour suivre nyambula a partir du 12e kilomètre seulement le courage ne suffit plus pour rasoarizay et ratinarisoa la favorite au maillot rouge-vert-noir se détache rapidement elle survole ensuite l épreuve jusqu à son terme en gérant parfaitement son effort.

[close]

p. 7

ailleurs a madagascar 7 toujours les rois une fête de la course à pied il y en a de plus importants de plus prestigieux mais le marathon de « tana » gagne peu à peu sa réputation grâce à l ambiance que l on y cultive l engouement suscité se traduit sur la liste des inscrits au total plus de 1300 sportifs ont participé à cette belle journée de course à pied contre 680 en 2011 réunissant le marathon le hazakazaka m lay de 14km et une course plus brève baptisée le « fun run » entièrement dédiée au plaisir le but avoué était tout simplement d être là pour s adonner à son sport préféré sans penser chrono ou performance et si le marathon plutôt réservé aux plus aguerris ne fut couru que par 232 athlètes le 14km lui fit le plein de participants avec pour signe encourageant un joli quota de « vazaha »venus des 4 coins du globe ici c est le contexte et le dépaysement qu ils sont venus chercher a tana le sport est une fête à laquelle tous participent le long du parcours les habitants massés sur leurs balcons ou devant leur porte criant des encouragements succèdent aux enfants des faubourgs essayant de suivre les coureurs comme les cyclistes ou d autres encore à scooter qui prennent des photos en suivant leurs favoris le tout saupoudré de petits groupes de musique ça et là et de supporters brandissant les drapeaux nationaux le sourire aux lèvres quelques « blancs » me confient leur plaisir de venir courir ici dans cette capitale « chaleureuse et accueillante » d après les mots qui reviennent souvent il faut signaler que le marathon de tana inauguré en 1987 n en est qu à sa 13e édition et a connu qui plus est une longue période d arrêt reprenant seulement en 2010 célébrant au passage les 50 ans de l indépendance une relative jeunesse donc sur la scène internationale il est à parier que l épreuve a de beaux jours devant elle d autant que les progrès dans l organisation furent remarqués des habitués parrainé par la ville l office national du tourisme et de nouveaux sponsors le travail accompli par l association de bénévoles naoxime sport n en fut que facilité un résultat qui satisfait sa présidente Éléonore naud petite déception le faible nombre d étrangers alignés sur le marathon il ne reste plus qu à convaincre les vazaha les plus entraînés ayant couru le hazakazaka m lay de revenir l an prochain pour l épreuve reine et ainsi profiter d une visite unique de la capitale malgache car le parcours varié empruntant les quartiers célèbres du centre-ville et traversant les faubourgs de tananarive offre un joli condensé de ce que les yeux doivent retenir un tracé tout sauf monotone souligné notamment par le vainqueur david kiprono langat dans sa première phrase devant les micros voilà donc un challenge intéressant pour nos lecteurs adeptes des 42,195km en prime vous profiterez d un séjour sur l île-continent aux nombreux trésors son histoire riche et tourmentée sa faune et sa flore endémique et si vous rêvez des côtes de l océan indien et ses paysages majestueux choisissez plutôt le marathon de diego suarez au mois de septembre vous l aurez compris nous autres journalistes habitués à suivre les courses à pied revenons conquis en espérant vous retrouver nombreux pour la 14e édition de cette grande fête du sport j ai vu que je perdais beaucoup de terrain» concède-t-il «mais j ai réussi à tenir tête dans la dernière ligne droite et c était incroyable de gagner de cette façon » malgré la déception les 4 malgaches médaillés retrouvent le sourire lors de la cérémonie des récompenses où retentit ce message fort les exhortant à poursuivre leurs efforts et pourquoi pas gagner leur place pour les prochains jeux olympiques tananarive avait de quoi être fière les locaux ont brillé devant leur public assurément mais ce dimanche 14 octobre à « tana » le roi et la reine étaient kenyans !» thomas pour autant une machine il finit par payer les efforts réalisés en milieu de course où il nous a impressionnés sa foulée se raccourcit puis ralentit il commence à grimacer sous le franc soleil malgache qui a maintenant gagné en assurance l écart se resserre alors peu à peu à chaque kilomètre une nouvelle que l on s empresse de colporter aux poursuivants locaux haja andriamparany et prosper randriasoalaza prennent la mesure de la situation pour eux le kenyan en a trop fait et il y a un risque qu il s effondre les deux compatriotes décident d aller le chercher ensemble regonflés à bloc ils reviennent bon train sur l homme de tête sans que ce dernier ne puisse stopper l hémorragie la longue descente dans le 35e kilomètre parait affecter encore davantage langat les deux wagons du tgv malagasy comprennent alors qu ils peuvent viser la victoire dans le quartier d andavamamba les deux poursuivants parviennent à nouveau à lire le n°4241 sur le dossard du kenyan a vue de nez à peine 60m les séparent c est alors qu au dernier ravitaillement david kiprono langat allonge sa foulée et augmente la cadence subitement derrière lui surpris andriamparany tarde à répondre puis le malgache courbe alors le buste écarte ses appuis en balançant les bras dans ce qui ressemble à la mise en action douloureuse d un sprinteur du 42e kilomètre a la recherche du dernier souffle il oblige le kenyan à sprinter pour la gagne ce qu il fera sans faillir coupant la ligne en 2h2616s au grand dam d andriamparany qui termine à seulement deux secondes vainqueur l an passé il n a rien à se reprocher puisqu il améliore même son chrono derrière randriasoalaza gagne sa place sur la 3e marche dans la même minute que les 2 héros a voir le grand sourire de langat levant les bras devant les caméras le kenyan s est peut-être fait quelques frayeurs cela transparait dans ses propos « je voulais m imposer avant tout je me sentais bien et j ai attaqué au 15e kilomètre mais le parcours était éprouvant et les 10 derniers kilo ont été très dur.

[close]

p. 8

8 nord-est le 4eme trail des marcaires mayer maître marcaire il faut sourire pour la photo photos nicolas fried www.alsace-en-courant.com «je crois pas avoir vu plus beau sérieusement le parcours n a rien à envier aux autres trails qu on dit «renommés» l organisation avec un balisage «sans trop n en faut» et une innovation avec des balises «panorama» vous font oublier la course et vous transporte pour une belle balade je vote pour que le trail des marcaires soit intégré dans le calendrier national.» voici les mots écrit juste après la course par le vainqueur de cette 4ème édition du trail des marcaires qui pour ce nouvel opus proposa un circuit inédit de toute beauté et avec quelques surprises parmi elles un trophée du meilleur grimpeur placé à la ferme auberge du schiessroth après 9km et une belle grimpette histoire de débrider la course a ce petit jeu quentin stéphan prend la tête et le trophée mais sera repris par alexandre baum puis grégory schmitt revenu à la compétition et souhaitant se tester sur un trail derrière les favoris et les précédents vainqueurs sont à la poursuite parmi eux alexendra mayer 2ème cette année au petit-ballon et 3ème du marathon race d annecy pointe à la 4ème position après le hohneck suivant sa stratégie il va alors revenir progressivement sur la tête de course sachant que sa vitesse lui permettra de lâcher alexandre baum dans la dernière partie plus roulante ce sera chose faite dès le col du hahnenbrun nen où le mosellan prend la tête pour un dernier «viron» vers le petit-ballon il arrivera à muhlbach-sur-munster avec près d un quart d heure d avance sur alexandre baum et léo bechet le vainqueur de l an passé sandrine scharff jamot a quant à elle dominé de bout en bout ces 54km et s impose chez les féminines à la 12ème place scratch en 5h19 sarah vieuille et johanna gheno complète le podium devant carole millet 1ère vétérane texte et photos nicolas fried

[close]

p. 9

9

[close]

p. 10



[close]

p. 11

le grand raid de la réunion 2012 en avant pour un petit tour dans l océan indien 11

[close]

p. 12

12 le grand raid de la réunion 2012 au coeur du 20eme gra quand kilian s o arrosés durant la nuit par les pluies incessantes et annoncées donc suite au passage d une dépression dans la zone ils ne seront pas plus gâtés du moins pour les premiers dans cette portion et dire qu ils sortent à peine du cirque de mafate où la chaleur les aura accablés c est aussi ça le grand raid des changements de conditions de température qui font mal au corps et qui vous minent l esprit difficile de se garer en débouchant tout là haut je sors d une épaisse brume pour entrevoir un rayon de soleil l environnement est rocailleux sec et désolé quasi lunaire dans des énormes dalles de roche volcanique l ambiance est posée il y a déjà des dizaines de voitures pour ne pas dire des centaines il n y aucune aire de stationnement si ce ne sont quelques renfoncements sur le bord de la route qui sont censés accueillir dans l année quelques randonneurs volontaires un petit bout d herbe des passages vraiment sublimes photos rémy hervé et organisation jean-pierre vidot c ela fait déjà quelques heures que je poireaute dans la montée du maïdo les coureurs du grand raid doivent passer par là tous sans exception c est la grande nouveauté de l année c est même pour cela que le parcours a été un poil rallongé 172 km contre 163 l an passé vous parlez d un poil vous en tout cas c est pour beaucoup d experts locaux la grande difficulté de cette 20ème édition le juge de paix plus de 1200 mètres de dénivelé à se prendre d un coup dans les dents après tout de même plus de cent bornes dans les pattes cela vous en bouche un coin ca calme j ai suivi les prévisions horaires du road-book et je me pointe donc un peu en avance sur place depuis saint-paul une des principales villes de la côté ouest de l île il faut bien trois quarts d heure pour monter tout là haut successions de virage sans fin où il faut anticiper les véhicules qui descendent pour ne pas se retrouver dans la ravine il ne fait pas beau les raideurs qui sont partis la veille au soir ont déjà bien été

[close]

p. 13

le grand raid de la réunion 2012 13 and raid de la reunion offrit le maïdo sur le bas-côté fera mon affaire je termine comme tout le monde les derniers mètres à pied en montée au sommet c est une vraie ambiance de kermesse environ une centaine de personnes a pris d assaut le sommet qui ressemble à une arrivée de tour de france les serviettes servent de tapis les uns grignotent tranquillement les autres scrutent déjà le fond de la vallée mais il va falloir attendre et pas qu un peu les leaders ont pris du retard sur l horaire le plus pessimiste la faute à ce foutu parcours qui est de plus en plus rude quand vous pensez que même kilian l extraterrestre va mettre plus de 26h pour arriver au bout cela vous pose la course le dixième pointera en 35h ouf je commence donc à descendre un peu pour taper un ou deux clichés sympas mais le petit sentier pas plus large qu un triple décimètre est déjà noir de monde chacun essaye de trouver sa place personne ne veut rater l arrivée des premiers personne ne veut louper le passage de kilian surtout c est devenu une véritable star sur l île un demi-dieu vivant quand on connaît la passion des réunionnais pour la course de montagne on peut facilement imaginer le statut que peut occuper le meilleur traileur au monde j ai rarement vu autant de randonneurs à cet endroit et pour cause c est la pente la plus dure que l on peut trouver sur l île ou peu s en faut a croire qu énormément de réunionnais se sont mis au sport et ont franchi le pas c est bien de le pen ser en tout cas mieux vaut être en montagne en train de crapahuter que de s envoyer un dernier petit verre de rhum arrangé ce n est qu un avis les passages de brume succèdent aux passages ensoleillés l attente semble hors du temps a l instant vous n y voyez plus rien vous êtes enveloppé de la tête au pied et il vous faut deviner où vous conduira le prochain mètre sur le sentier l instant d après vous êtes projeté sur la tota lité du cirque qui s offre enfin à vous vous devinez ainsi facilement la brèche en contrebas d où vont surgir les raideurs kilian devait passer à 13h30 il ne sera là qu à 16h attendre ronger son frein parler avec d autres passionnés c est un grand jour à la réunion tout le monde est prêt à braver la montagne les éléments à faire partie de la fête chacun connaît cette spécialité qu est le trail peut citer le nom des plus grands champions détailler leur palmarès c est impressionnant je croise christophe jacquerod et sa compagne qui ont décidé sacs au dos de descendre tout à fait en bas vers roche plate véritable petit paradis hameau de quelques maisons niché en plein coeur de mafate accessible que par la sente que par la force des mollets le suisse est un ancien vainqueur du grand raid il l avait emporté ex-aequo avec vincent delebarre tous les locaux s en souviennent encore il a donc reçu tout suite en page 16

[close]

p. 14

14 le grand raid de la réunion 2012

[close]

p. 15

le grand raid de la réunion 2012 15 c est bientôt la fin bientôt la fin !

[close]

Comments

no comments yet