CI 169

 

Embed or link this publication

Description

le Carnet et les Instants n°169

Popular Pages


p. 1

belgique belgie p.p p.b liege x 9/3306 marionnette et écriture comment l écrire françois emmanuel jean claude bologne dossier la perte mon éditeur et moi portrait lettres belges de langue franÇaise bimestriel ne paraît pas en juillet-août n° 169 du 1er décembre 2011 au 31 janvier 2012 p 302031 bureau de dépôt liège x ed resp laurent moosen 44 bd léopold ii 1080 bruxelles novembre 2011

[close]

p. 2

sommaire n° 169 en couverture la vie cachée des marionnettes © amelield chuchoter dans le brouhaha du monde par michel lambert la marionnette à la rencontre de l écriture quand maeterlinck écrivait pour les marionnettes le temps des lilas ne reviendra plus sur les tombes des écrivains belges le jardin des poètes françois emmanuel jean claude bologne céline et rabelais musée des lettres et des manuscrits adamek murmure des soirs erwin mortier lecteurs à l étranger Éditorial 01 04 13 15 22 26 28 34 38 41 45 46 47 49 53 magazine dossier dossier suite Écrire la perte enquête enquête suite mon Éditeur et moi itinÉraires transfrontaliers petit exercice d admiration ÉvÉnement hommage Édition Écrivains de flandre enseignement brèves agenda rencontres et spectacles littÉraires expositions thÉÂtre nouveautÉs et rÉÉditions critiques bruxelles wallonie 56 60 62 63 68 90

[close]

p. 3

chuchoter dans le brouhaha du monde il y a les livres dont on parle et ceux qui nous parlent ce ne sont pas toujours les mêmes le tam-tam médiatique dont les premières salves étourdissent dès septembre célèbre en général plus le marketing que la littérature de qualité c est comme chacun sait souvent affaire de coups éditoriaux de complicités à plusieurs étages de mode éteinte aussitôt que lancée le tout s inscrivant dans une dramaturgie hyperbolique du secret et du suspense qui culmine avec l attribution des prix de novembre bien sûr il arrive que tout le monde y trouve son compte dans une sorte de carré magique auteurs éditeurs lecteurs et même la littérature ce n est pas la règle ce serait plutôt l exception l une ne va pas sans l autre maintenant que la rentrée littéraire est derrière nous que les écrivains laurés sont connus leurs ouvrages en piles dans toutes les librairies maintenant que l oreille du lecteur est moins encombrée de bruits et de rumeurs peut-être saura-t-elle entendre ce que nous chuchotent certains livres passés inaperçus durant toute cette période mais qui de leur discrétion feront vertu efficace au cours des années à venir se conférant ainsi longue vie voire une petite éternité et ce en dépit de la sotte liste des meilleures ventes que de fois consultées en lieu et place de la critique et de l avis avisé des « vrais » libraires qui défendent de « vrais » livres de quoi nous parlent ces « vrais » livres de notre vérité et de celle de l auteur dans un recueil de courts essais paru chez gallimard remarquable déjà par son titre le palais des livres roger grenier développe l idée que « ce qu il y a de plus privé dans la vie privée d un écrivain c est son rapport à l écriture » c est la manière dont par les mots par sa petite musique personnelle un auteur transforme la vérité profonde d un autre humain réel ou imaginaire composé de mille vies glanées çà et là en la sienne propre l histoire qu il raconte est accessoire seule compte l émotion transférée de son coeur à celui de son personnage et de citer fitzgerald « j ai beaucoup exigé de mes émotions ­ cent vingt nouvelles c était un prix lourd à payer comme dirait kipling car à chacune de ces nouvelles se mêlait une goutte de quelque chose qui n était ni mon sang ni mes larmes ni ma semence mais quelque chose en moi de plus intime encore qui était ce que j avais en plus » À sa façon julio cortázar ne dit rien d autre quand il définit une oeuvre comme « un autoportrait d où l artiste aurait eu l élégance de se retirer » ces « vrais » livres « transforment le rêve en vie et la vie en songe » écrit mario vargas llosa dans sa conférence du nobel Éloge de la lecture et de la fiction gallimard ajoutant un peu plus loin que pour lui l acte d écrire consiste à « créer une vie parallèle où nous réfugier contre l adversité et qui rend naturel l extraordinaire extraordinaire le naturel dissipe le chaos embellit la laideur éternise l instant et fait de la mort un spectacle passager » plus loin encore il insiste sur le rôle de la littérature comme instance de protestation et de résistance face à l injustice de certaines sociétés à l absurdité d un monde qui serait dépourvu de solidarité et il rejoint roger grenier en citant flaubert « Écrire est une manière de vivre » c est aussi selon gao xinjiang un autre prix nobel une manière de se reconnaître en tant que personne à part entière dans la raison d être de la littérature » Éditions de l aube il écrit « se parler à soi-même constitue le point de départ de la littérature communiquer au moyen du langage vient en second » se parler à soi-même se connaître soi-même voilà bien la condition pour entrer en contact avec le lecteur avec ce qu il a de plus profond en lui et qui d une façon ou d une autre car nous sommes universels nous ressemble À partir de ce socle d humanité commune souvent le lecteur attendra de l écrivain qu il lui donne des réponses nées de son expérience intime mais comme le dit si bien proust sur la lecture Éditions sillage au lieu de réponses il ne pourra lui donner que des désirs ­ les beaux les merveilleux désirs qui enfanteront de nouveaux songes de nouveaux chuchotements dans le brouhaha du monde michel lambert éditorial

[close]

p. 4

la marionnette à la rencontre de l écriture quand maeterlinck écrivait pour les marionnettes le temps des lilas ne reviendra plus sur les tombes des écrivains belges le jardin de poètes françois emmanuel jean claude bologne céline et rabelais musée des lettres et des manuscrits adamek murmure des soirs erwin mortier lecteurs à l étranger dossier dossier suite Écrire la perte enquête enquête suite mon Éditeur et moi itinÉraires transfrontaliers petit exercice d admiration ÉvÉnement hommage Édition Écrivains de flandre enseignement brèves

[close]

p. 5

maga zine magazine théâtre royal de toone © rama

[close]

p. 6

la marionnette À la rencontre la marionnette porteuse et passeuse de rêves a toujours suscité la fascination de l homme métaphore de la condition humaine elle semble exprimer nos doutes et nos angoisses les plus profondes dès l aube de l humanité elle fut un intermédiaire sacré entre l homme et le monde de l invisible en occident la fonction originellement rituelle de la marionnette a glissé au fil du temps vers la sphère populaire et profane elle est ainsi devenue le porte-parole des aspirations et des frustrations du peuple objet de jeu elle a entamé une longue relation tant passionnelle que conflictuelle avec le théâtre de l écriture aurélie montignie de l opéra aux grandes fresques épiques et satiriques la marionnette-actrice a ravi le coeur de l humanité l a fait rêver et sourire son expressivité fictive et simulée aurait pu être une limite mais elle fut sa force lui permettant d interpréter des rôles jusque-là inaccessibles aux acteurs de chair aujourd hui la marionnette dont la définition s est manifestement élargie a une présence de plus en plus significative sur la scène contemporaine cette relation entre la marionnette et l écriture dramatique soulève des questions fondamentales liées à l essence même du théâtre de marionnettes quelle est la nature des liens qui unissent la marionnette et l écriture la marionnette est-elle seulement l interprète des pièces dramatiques ou en est-elle également l inspiratrice le théâtre de marionnettes exige-t-il une écriture spécifique conçue en fonction des possibilités et des limites expressives de la marionnette la problématique de l écriture pour marionnette alimente encore aujourd hui la polémique au sein des professionnels du théâtre l ambition de cet état de la question n est pas de clore le débat mais de le mettre en lumière genèse d une rencontre l histoire de la marionnette est certainement aussi ancienne que celle de l humanité sa relation avec l écriture est cependant loin d être ancestrale la marionnette étant essentiellement issue de la tradition orale les premières traces d une littérature dramatique conçue pour elle n apparaissent qu au xviie siècle.

[close]

p. 7

magazine 07 dossier page de d spectateurs d un théâtre forain burattini théâtre de marionnettes vers 1770 la présence de la marionnette théâtrale est attestée par de nombreux témoignages durant l antiquité nous ne disposons cependant d aucun texte écrit pour la marionnette ou adapté à cette forme dramatique un tel manquement trouve sa justification dans l essence même du théâtre de marionnettes le théâtre d acteur est souvent narratif il raconte une histoire en se basant sur un récit la marionnette théâtrale quant à elle a été associée à la caricature pendant des siècles elle ne ressentait dès lors pas le besoin de suivre un texte pour imiter et parodier l homme et les pièces dramatiques de l époque l absence de traces textuelles concernant le théâtre de marionnettes s explique également par le caractère improvisé de la plupart de ses représentations le processus d écriture n apparaîtra que bien plus tard lorsque se manifestera la nécessité de figer cette improvisation afin d en permettre les répétitions le théâtre de marionnettes avait néanmoins à sa disposition un vaste répertoire de littérature orale et écrite dans lequel puiser son inspiration l europe médiévale est marquée par l émergence significative de marionnettistes itinérants voyageant de ville en ville au gré des foires les montreurs de marionnettes racontaient des histoires issues des textes bibliques des mystères religieux de l opéra des contes de la littérature épique ces sources textuelles étaient majoritairement adaptées au théâtre de marionnettes les dialogues étaient résumés l intrigue vulgarisée et présentée sous forme de parodie ces diverses sources médiévales ont été retrouvées mais aucune adaptation ne nous est parvenue à ce jour cette littérature adaptée caractéristique intrinsèque du théâtre de marionnettes dès ses origines nous donne donc une idée précise du répertoire médiéval du théâtre de marionnettes tout en nous laissant dans l incertitude concernant sa structure dramatique les premières traces d oeuvres écrites pour marionnettes datent du xviie siècle et sont surtout d après henryk jurkowski1 des pièces d opéras composées par des poètes cette rencontre entre la marionnette et les « belles lettres » se fait en marge de la tradition théâtrale de marionnettes essentiellement populaire dans laquelle la littérature adaptée reste la norme elle nous démontre néanmoins l intérêt et la fascination que suscitait la marionnette chez les écrivains et les gens cultivés cette rencontre littéraire préfigure en quelque sorte la place future qu occupera la marionnette sur la scène contemporaine ce rapprochement entre la littérature et la marionnette s explique en grande partie par la fascination qu exerce l univers métaphorique de la marionnette sur les écrivains cette forme théâtrale n est cependant pas à court d argument pour convaincre les auteurs d écrire pour elle nombre d entre eux ont composé pour son théâtre lorsque celui-ci était considéré comme l égal du théâtre d acteurs à l époque baroque les premières oeuvres pour marionnettes des xviie et xviiie siècles représentaient principalement une tentative d introduire cette forme dramatique longtemps marginalisée dans le théâtre officiel et reconnu de l époque l écriture marionnettique s est également politisée lorsqu elle fut utilisée pour contrer le monopole du théâtre classique en france au xviiie siècle les adaptations littéraires des xviiie et xixe siècles étaient traditionnellement improvisées sur base de canevas aujourd hui disparus transmis oralement de génération en génération les premières publications de textes et recueils de textes pour marionnettes apparaissent au xixe siècle et sont communément rédigées sous la dictée de marionnettistes aux anciennes pièces populaires du moyen-Âge et du xviie siècle aux oeuvres littéraires et dramatiques des xviiie et xixe siècles s ajoute dorénavant le répertoire populaire du xixe siècle constitué de pièces de chevaleries d opéra de contes de fées et de mélodrames romantiques parallèlement à cette littérature d adaptation les mouvements avant-gardistes des xixe et xxe siècles comme le symbolisme et le modernisme suscitent un intérêt nouveau pour la marionnette les artistes et les écrivains recherchent un nouvel interprète nécessité par la scène symboliste la marionnette s avère être l acteur métaphorique idéal pour exprimer toute la complexité existentielle de l homme chère aux modernistes elle séduit alors de nombreux théoriciens et auteurs de renom comme heinrich von kleist george sand maurice maeterlinck alfred jarry edward gordon craig michel de ghelderode la fin du xixe siècle marque également un autre tournant décisif dans l histoire du théâ-

[close]

p. 8

08 tre de marionnettes l écriture pour marionnettes connaît effectivement un nouvel essor grâce aux pédagogues qui commandent des pièces éducatives aux écrivains le théâtre pour enfants ouvre alors ses portes à la marionnette pour finalement lui offrir une place de choix dans le courant du xxe siècle le siècle passé voit également l émergence d anciennes pièces de marionnettes reconstituées et la création de nouveaux textes dramatiques destinés à faire renaître de ses cendres le traditionnel théâtre de marionnettes À la lumière de cet historique il apparaît que la littérature dramatique conçue pour la marionnette ou du moins jouée par elle ne dessine pas toujours un territoire théâtral distinct elle consiste davantage en une reproduction une imitation et selon les époques une opposition au théâtre d acteurs le répertoire des marionnettes est constitué d un agglomérat d oeuvres éclatées empruntées à la littérature et au théâtre et présentant parfois comme unique point commun d avoir été jouées par des marionnettes aucune identité commune propre à la marionnette ne semble dès lors se dégager de cet ensemble hétéroclite ces pièces pour marionnettes ne sont pas pour la plupart d entre elles des oeuvres originales dans la mesure où elles ne sont pas issues de la création inspiratrice d un auteur elles résultent d une transformation collective propre à la culture populaire cette adaptation littéraire suit néanmoins un processus précis de transformation l intrigue principale est conser-

[close]

p. 9

magazine 09 dossier page de g affiche de la pièce ubu roi d alfred jarry vée les thèmes secondaires sont supprimés et les dialogues réduits des personnages satiriques et des expressions populaires sont insérés dans l oeuvre pour satisfaire les attentes du public l oeuvre adaptée révèle finalement un thème connu mais remanié dans sa globalité son style est entièrement nouveau et construit ainsi sa véritable valeur artistique Écriture pour marionnettes possibilitÉ ou nÉcessitÉ la relation entre l écriture et la marionnette nous amène irrévocablement à cette question fondamentale qui divise encore aujourd hui les professionnels du théâtre existe-t-il une écriture spécifique au théâtre de marionnettes intimement liée à sa forme à sa technique et à son rythme l argument fondamental en faveur de l existence de cette écriture spécifique s appuie sur la différence voire l opposition des codes régissant le théâtre d acteurs et celui des marionnettes l art de la marionnette exige une exactitude technique primordiale à sa manipulation chaque scène est inspirée par une difficulté technique une facilité de manipulation ou un potentiel expressif le spectacle en tire son essence et son rythme chaque technique de marionnette exigerait alors une écriture spécifique à tel point qu elle ne saurait être interprétée ni par des acteurs ni par aucune autre marionnette l auteur composerait pour la marionnette comme il le ferait pour un comédien en prenant en compte les libertés et les contraintes engendrées par sa forme et sa technique la marionnette possède cependant sa propre autonomie et peut fonctionner seule dans une pièce sans être le support d un texte pour certains théoriciens et professionnels de théâtre l acte créateur prédomine sur le processus d écriture une écriture spécifique à la marionnette existe mais n est en aucun cas nécessaire l accent est davantage mis sur l artiste et son acte créateur qu il soit issu d un texte original ou emprunté la problématique du statut de l écriture n est pas propre au théâtre de marionnettes mais se pose pour l ensemble du théâtre contemporain la relation entre le texte et l image entre la parole et la représentation est un thème récurrent sur la scène contemporaine l union entre ces éléments semble dès lors essentielle pour éviter aux spectateurs d une pièce de se retrouver face à deux langages parallèles celui du texte émanant de la parole et celui de l image narré par l action et la gestuelle la marionnette en tant que forme théâtrale n échappe pas à la règle une confrontation entre le texte mis en scène et la marionnette dès le commencement de cette démarche de création et d adaptation semble être la clé d une harmonie fusionnelle entre le texte et l image l émergence du metteur en scène aux xixe et xxe siècles a sans conteste facilité cette union le texte est pour lui un point de départ d où émanent ses propres idées il est garant du sens du texte tout en lui insufflant sa force créatrice la collaboration entre les auteurs les metteurs en scène et les marionnettistes est plus que jamais une nécessité contemporaine dans ce processus d écriture et engendre une véritable dramaturgie spécifique à la marionnette l autonomie de la marionnette et la problématique du statut de l écriture sur la scène contemporaine ne sont pas les seuls arguments visant à réfuter l indispensabilité des textes spécifiques à la marionnette concevoir une écriture propre à la marionnette présente également le risque de catégoriser à l extrême cette dramaturgie chaque technique marionnettique exigerait alors sa propre écriture qui devrait pareillement être adaptée aux formes savantes et populaires aux différents genres À l heure où la définition de la marionnette s élargit de plus en plus une telle catégorisation baliserait le processus d écriture au risque de le limiter l histoire de la marionnette constitue en ellemême un argument de choix dans la revendication d une liberté d écriture les oeuvres conçues pour la marionnette ne représentent qu une infime partie de l ensemble de son répertoire le théâtre de marionnettes est avant tout composé d une littérature d adaptation qui lui a permis de traverser le temps et d être encore vivace aujourd hui se limiter à l étude de ces oeuvres pour marionnettes reviendrait à faire l impasse sur l immense majorité des textes représentés au théâtre de marionnettes tout en reniant sa propre histoire.

[close]

p. 10

10 la marionnette ou la mÉtaphore de la condition humaine malgré la faible proportion des oeuvres écrites pour elle dans l immensité de son répertoire théâtral la marionnette a séduit de nombreux écrivains et dramaturges qui l ont parfois préférée aux acteurs elle a rallié à sa cause des auteurs de renom comme heinrich von kleist alfred jarry edward gordon craig federico garcia lorca paul fournel ou encore henryk jurkowski le théâtre de marionnettes belge quant à lui a été marqué par deux figures dramatiques emblématiques maurice maeterlinck et michel de ghelderode pour quels motifs ces deux auteurs ont-ils écrit pour la marionnette quelle place lui ont-ils octroyé dans leurs oeuvres littéraires maurice maeterlinck 1862-1949 né dans une famille bourgeoise se destine tout d abord à des études de droit avant de se consacrer pleinement à l écriture les premières pièces qu il qualifie « pour marionnettes » sont écrites pour marquer une nette opposition au théâtre de son temps elles ne semblent pas être issues d un intérêt particulier de son auteur pour les traditions belges de marionnettes cette forme dramatique particulière offre à maeterlinck une possibilité de créer une nouvelle scène symboliste un théâtre où le destin le tragique quotidien est bien plus puissant que celui des grandes aventures un théâtre où le thème de la mort est omniprésent et où « l être humain

[close]

p. 11

magazine 11 dossier pages de g et de d les aveugles de michel de ghelderode mise en scène bérangère vantusso © ivan boccara pourra être remplacé par une ombre un reflet des projections sur un écran de formes symboliques ou par un être ayant toutes les apparences de la vie sans l avoir »2 À travers sa première pièce pour marionnettes la princesse maleine écrite en 1889 maeterlinck amorce sa quête de l acteur idéal nécessité par la nouvelle scène symboliste il avoue avoir conçu cette pièce pour une figure de cire métaphore de la condition humaine déterminée par le destin et irrévocablement vouée à la mort en 1890 il crée deux pièces l intruse et les aveugles empreintes de cette obsession omniprésente du destin et de la fatalité la marionnette est davantage présente dans ces textes comme thème littéraire que comme forme théâtrale la première pièce conçue pour elle et jouée par elle s intitule les sept princesses Écrite en 1891 elle met en scène la force supérieure d un destin tragique sur lequel les héros n ont aucune prise les personnages de pelléas et mélisande en 1892 semblent plus dynamiques plus indépendants face au destin l issue de l histoire reste cependant la même les héros succombent écrasés sous le poids de la fatalité en 1894 maeterlinck écrit trois autres drames pour marionnettes alladine et palomides intérieur et la mort de tintagiles l intérêt que porte maeterlinck à la marionnette correspond à une conception métaphorique de la condition humaine sa démarche est à replacer dans le contexte littéraire et philosophique du xixe siècle profondément marqué par un courant à caractère internatio nal le modernisme les écrivains les poètes les metteurs en scène sont déçus par les limites physiques et psychologiques des acteurs ils recherchent un acteur idéal virtuel apte à exprimer les états d âme enfouis au plus profond de notre être cet acteur idéal ne peut être que la marionnette artificielle seule capable d incarner la complexité et l absurdité de la condition humaine le modernisme qui véhicule cette idée de la marionnette actrice nécessitée par la scène symboliste engendre un nouveau concept celui de la « marionnettité » de l homme conditionné par la fatalité les symbolistes et les modernistes comme maeterlinck analysent cette dépendance de l être humain envers le destin perçu comme une force supérieure les hommes n ont pas de libre-arbitre ils ne sont que des marionnettes voués à quitter la scène un jour ou l autre l issue ne peut être que la mort thème obsessionnel des drames modernistes les pièces pour marionnettes écrites par maeterlinck expriment une certaine conception du drame et une vision de la vie fondamentalement pessimistes en 1895 il rencontre l actrice et cantatrice georgette leblanc avec laquelle il partagera vingt-cinq ans de sa vie cet amour lui permet de surmonter sa peur viscérale de la fatalité et de la mort de ses propres aveux il en a fini avec les drames pour marionnettes cependant la notion de « marionnettité » hante encore son esprit et apparaît dans des pièces comme anglavaine et sélysette en 1896 et ariane et barbe-bleue ou la délivrance inutile en 1901 le concept de cet

[close]

p. 12

12 acteur marionnettisé propre au modernisme et cher à maeterlinck influença véritablement l histoire du théâtre À l instar d autres auteurs et dramaturges comme edward gordon craig maurice maeterlinck théorise l essence profondément métaphorique de la marionnette sur la scène symboliste le travail de ces avant-gardistes permet encore aujourd hui d élargir les codes du théâtre et de déplacer ses limites la marionnette restera à jamais une métaphore de la condition humaine un thème littéraire philosophique et dramaturgique michel de ghelderode 1898-1962 de son vrai nom adhémar martens grandit dans une famille pauvre du quartier des marolles à bruxelles enfant il fréquente assidûment les spectacles de marionnettes et particulièrement ceux du théâtre de toone cette passion prend une tout autre ampleur lorsque en 1924 il achète un petit théâtre de marionnettes pour lequel il écrit une série de pièces le mystère de la passion de notre-seigneur jésus-christ 1925 la tentation de saint antoine 1925 le massacre des innocents 1926 la farce de la mort qui faillit trépasser 1925 et duvelor ou la farce du diable vieux 1931 ghelderode affirme avoir écrit sous la dictée d anciens marionnettistes ces drames qu il présente comme des reconstitutions de pièces jouées au théâtre de marionnettes duvelor ou la farce du diable vieux aurait toutefois été créé en 1918 pour un spectacle de marionnette et n aurait été publié qu en 1931 il écrit ensuite quatre autres pièces pour la marionnette le ménage

[close]

p. 13

magazine 13 dossier page de g le théâtre de toone © rama page de d michel de ghelderode manipulant une marionnette à tringle doc andrée longcheval et luc honorez toone et les marionnettes de bruxelles 1984 illustration de la pièce l intruse de maurice maeterlinck de caroline 1926 les femmes au tombeau 1928 le siège d ostende Épopée militaire pour marionnettes 1932 d un diable qui prêcha merveilles mystère pour marionnettes 1934 ghelderode restera fidèle à la marionnette jusqu à sa mort en 1961 il assiste à la mise en scène de duvelor ou la farce du diable vieux de josé géal futur toone vii conquis il rencontre josé géal auquel il confie son désir de lui montrer une série de textes pour marionnettes avant que la mort ne l emporte ce fut la dernière fois que josé géal vit ghelderode dans « les entretiens d ostende » une interview réalisée à la radio michel de ghelderode exprime toute sa passion pour la marionnette il avoue être troublé par « ces petits acteurs faits de bois d étoffe et de couleur » qui possèdent un réel pouvoir d incantation michel de ghelderode considère la marionnette comme la forme théâtrale la plus pure celle des origines présente bien avant le théâtre écrit il avoue pourtant avoir écrit pour des acteurs vivants tout en étant persuadé qu ils ne seraient pas capables de jouer ses personnages dans toute leur complexité il utilise cette mention « pour marionnettes » avec ironie en espérant que ses pièces puissent un jour être jouées par des acteurs de chair cette mention se réfère également à notre propre condition humaine ces drames sont pour les hommes pauvres marionnettes nous sommes tristement et irrévocablement déterminés par le destin la providence et la fatalité le monde est un théâtre et les hommes des marionnettes le rideau tombé nous cessons simplement d exister à l instar des marionnettes après un spectacle maurice maeterlinck et michel de ghelderode ne semblent pas s être préoccupés de l existence réelle ou non d une écriture spécifique à la marionnette la marionnette a séduit ces deux auteurs parce qu elle incarne leur conception existentielle de l humanité ils ont projeté sur elle leur angoisse d une fatalité inéluctable la marionnette leur a également offert un terrain d expérimentation vers une nouvelle scène théâtrale ces deux auteurs belges sont profondément convaincus que la marionnette est la seule capable d exprimer les tréfonds de l âme humaine elle inspire leurs textes et elle les joue mieux que quiconque elle est inspiratrice et actrice leur muse et interprète une dramaturgie marionnettique l histoire du répertoire marionnettique démontre que l écriture pour marionnettes est un art d assemblage les oeuvres jouées au théâtre de marionnettes sont majoritairement issues de textes existants appartenant à la tradition orale et écrite certains auteurs se sont cependant consacrés à la marionnette pour diverses raisons la marionnette a longtemps représenté pour les auteurs un espace de liberté artistique permettant d échapper aux périodes de monopole théâtral en france et en angleterre au xviie siècle la fonction essentiellement caricatu-

[close]

p. 14

appel à écriture concours de textes dramatiques pour marionnettes organisé par le centre de la marionnette de la fédération wallonie-bruxelles en collaboration avec lansman/Émile&cie sur le thème « premières fois » parce que la « première fois » de toute chose est comme une naissance elle ne s oublie jamais d autant qu elle a souvent le privilège d être à la fois le point de départ d une longue série et l instant unique de l expérience de la découverte de l initiation avec ses peurs ses doutes ses saveurs particulières de l instant magique du cap franchi et parce que la vie est après tout une succession de premières fois 14 envoyez-nous votre texte original avant le 10 janvier 2012 pour recevoir le formulaire d inscription et pour tous renseignements concernant les modalités de ce concours contactez le centre de la marionnette de la fédération wallonie-bruxelles aurélie montignie appel.ecriture@gmail.com +32 069 88 91 43 rue saint-martin 47 7500 tournai rale de la marionnette a également été mise à l honneur dans le répertoire du xixe siècle afin toujours de parodier le théâtre officiel les artistes symbolistes et modernistes ont régénéré sur la scène théâtrale l essence profondément métaphorique de la marionnette présente dès l antiquité son utilisation aux xixe et xxe siècles résulte du malaise ressenti par l homme au sein de sa propre condition humaine les avant-gardistes qu ils soient auteurs metteurs en scène ou théoriciens ont véritablement créé une dramaturgie propre à la marionnette bouleversant les fondements même du théâtre leur influence est encore aujourd hui tangible sur la scène contemporaine et permet de repousser encore et toujours les limites de la dramaturgie la question de l existence ou non d une écriture spécifique à la marionnette est-elle réellement primordiale les marionnettistes ont à leur disposition un immense répertoire dans lequel ils peuvent puiser librement ils adaptent des romans des pièces théâtrales ou des histoires issues de la tradition orale depuis des siècles ils construisent leur style juxtaposent différentes sources dans des collages efficaces certaines adaptations présentent une réelle qualité artistique et conservent malgré les transformations les valeurs fondamentales du texte original la véritable spécificité du théâtre de marionnettes son identité créatrice réside peut-être dans ce processus d adaptation millénaire cette dynamique de transformation dramatique et stylistique qui marque encore aujourd hui son histoire si l existence d une écriture spécifique à la marionnette ne peut actuellement être affirmée ou contestée la force de son répertoire et la présence d une dramaturgie marionnettique sur la scène théâtrale contemporaine sont quant à elles irréfutables le centre de la marionnette de la fédération walloniebruxelles depuis longtemps concerné par cette relation entre l écriture et la marionnette manifeste cet intérêt via l organisation de colloque d éditions et d appels à écriture les actes de colloque autour de l écriture pour la marionnette enrichis de différentes contributions d acteurs du monde marionnettique sont publiés en 2008 en 2009 une autre édition anniversaires voit le jour consacrée à la publication des textes primés lors d un appel à écriture organisé à l occasion des trente ans du créa-théâtre soucieux d alimenter ce terrain d expérimentation qu offre la marionnette nous avons décidé de réitérer l expérience en 2011 sur le thème premières fois le concours est ouvert à tous les auteurs et les cinq textes sélectionnés par un jury composé d artistes d auteurs de représentants francophones du monde théâtral et marionnettique feront l objet d une nouvelle édition en 2012 bibliographie anniversaires centre de marionnette de la fédération wallonie-bruxelles et lansman Éditeur 2009 beauchamp hélène les écritures pour marionnettes entre 1890 et 1935 labyrinthe 18/2004 mis en ligne le 20 juin 2008 url http labyrinthe.revues.org index202.html consulté le 5 septembre 2011 bensky roger-daniel structures textuelles de la marionnette de langue française paris Éditions a g nizet 1969 darkowska-nidzgorski olenka duflot colette gilles annie marionnettes jeu de comédien jeu de marionnettistes écritures pour marionnettes marionnettes et thérapie louvain-la-neuve Études théâtrales,1995 de rougemont martine présenté par maurice maeterlinck théâtre genève slatkine 1979 Écriture et marionnette actes des journées nationales des écritures pour la marionnette des 25 et 26 mars 2003 à auray morbihan théâtres en bretagne 2004 jurkowski henryk et foulc t encyclopédie mondiale des arts de la marionnette montpellier l entretemps 2009 jurkowski henryk Écrivains et marionnettes quatre siècles de littérature dramatique charleville-mézières institut international de la marionnette 1991 longcheval andrée et honorez luc toone et les marionnettes de bruxelles bruxelles paul legrain 1984 niculescu margareta « l avant-garde et la marionnette » puck la marionnette et les autres arts n°1 charlevillemézières institut international de la marionnette 1988 niculescu margareta « Écritures dramaturgies » puck la marionnette et les autres arts n°8 charlevillemézières institut international de la marionnette,1995 partitions actes de la rencontre autour de l écriture pour la marionnette centre de la marionnette de la fédération wallonie-bruxelles et lansman Éditeur 2008 plassard didier les mains de lumière anthologie des écrits sur l art de la marionnette charleville-mézières institut international de la marionnette 1996 henryk jurkowski Écrivains et marionnettes quatre siècles de littérature dramatique charleville-mézières institut international de la marionnette 1991 p 7-8 2 maurice maeterlinck menus propos in la jeune belgique n°9 1890 1

[close]

p. 15

quand maeterlinck écrivait pour les marionnettes anne van maele chez maeterlinck la vie est suspendue les personnages des pièces courtes telles que intérieur sont des messagers ils sont annonciateurs du drame que représente la mort en marche ils commentent décrivent et interrogent le mouvement du malheur prêt à s abattre ils anticipent l effondrement des fragiles apparences d un bonheur contenu à l intérieur de la maison que ces pièces courtes aient été écrites pour un théâtre de marionnettes n est pas anodin et nous interpelle encore aujourd hui intérieur de maurice maeterlinck mise en scène matthew lenton © tim morozzo « la maison maeterlinckienne comme la strindbergienne est la cible d un cyclone cosmique dont l oeil tranquille serait la mort et qui aux derniers instants de la pièce va la faire voler en éclats » jean-pierre sarrazac intérieur est le drame le plus synthétique de ce projet l image du bonheur tient tout entière dans la vision nocturne d une maison aux fenêtres éclairées des silhouettes se meuvent tranquillement dans un quotidien sans surprise aucun son ne filtre le drame réel s est joué dehors quelques heures plus tôt il n y a plus qu à l annoncer le cortège des villageois est en route pour remettre à sa famille le corps de la jeune fille manquante découverte noyée la parole est aux messagers à l avant-plan de la scène commentateurs et spectateurs dénonciateurs des apparences fragiles du bonheur les personnages sont groupés à l intérieur de la maison la famille réunie est ignorante du drame dans le jardin les messagers ont un double regard sur la maisonnée et le cortège annoncé au loin le mouvement d ensemble des villageois sous le couvert de la nuit les groupes humains sont concernés à des degrés divers tandis que la nuit immuable fait autorité le drame est contenu dans la décomposition du temps seule l ignorance du malheur autorise les gestes quotidiens et insouciants dès l annonce de la mort le frêle abri du bonheur devient un leurre non les murs de la maison ne suffisent pas ne suffiront jamais à tenir à distance la

[close]

Comments

no comments yet