U2P-NC magazine 2017

 

Embed or link this publication

Description

Union des entreprises de proximité en Nouvelle-Calédonie

Popular Pages


p. 1

U2P-NC Union des entreprises de proximité en Nouvelle-Calédonie Plus forts ensemble ! FOCUS l’UPA-nc devient l’U2P-NC Pratique Le Fiaf et les artisans dossier TGC Marche à blanc Formation l’offre de formationinsertion en NC 2017entreprises artisanales, commerciales et professions libérales

[close]

p. 2



[close]

p. 3

sommaire 04 R ENCONTRE AVEC… Rencontre avec Jean Louis Laval 08 E N BREF Les missions en métropole en 2016 Une participation au congrès HLM aux cotés du FSH Les mandats de Jean Louis Laval Des réunions de travail pour le FIAF Toute l’actualité aussi sur Facebook 10 Q UOI DE NEUF À L’U2P-NC l’UPA-NC est devenu l’U2P-NC Françoise Massé une femme engagée 14 FOCUS AG2R LA MONDIALE Protéger et être protégé 16 fiscalité La TGC se met en marche 20 M ODE D’EMPLOI IRPP: une réforme bienvenue 22 D éfiscalisation I2F, défiscalisation et financement de projets 24 é conomie Jean-David Naudet, le nouveau directeur de l’IEOM 26 P RATIQUE Le dialogue social, une affaire de pros 28 FORMATION Des jeunes, des formations, des métiers Le FIAF, nouvel acteur de la formation 36 R ENCONTRE AVEC… La boucherie Nourry Vaïana Keletaona Ambulancier, une profession à revaloriser 42 L’ARTISANAT C’EST VOUS ! Jonathan Sarthou, patissier Andréa Schiano, chausseur Clotil Saliga, coiffeuse Philippe Michel, expert maritime Yves Lhorset, ferronnier Jean Luc Toubon, horloger Aurore Michelet, carreleuse-mosaïste 50 LA BOITE A OUTILS U2P-NC BP 10314 - 98805 Nouméa Cedex Tél. 23 88 81 - u2p@u2p.nc Directeur de la publication : Jean-Louis Laval Réalisation : AZUR MÉDIA - Tél. : 77 37 32 - azurmedia-nc.com Rédaction : Marianne Page, Noémie Ducloyer, Antoine Pecquet, Marie Jeanne Stevaux. Coordination : Pascale Huguenin Crédits photos : Eric Dell’Erba Mise en page & PAO : Tourette.P Impression : ARTYPO © Eric Dell’Erba Éditorial Avec le changement de nom de l’UPA nationale en U2P, l’UPA-NC, en tant que branche de l’organisation métropolitaine, est devenue en toute logique l’U2P-NC, Union des entreprises de proximité de Nouvelle-Calédonie, depuis le début de l’année. Celle qui représente et défend les entreprises artisanales et commerces de proximité calédoniens depuis 35 ans a un nouveau statut et intègre ainsi les professions libérales. C’est une évolution importante puisque, maintenant, les notaires, juristes, avocats, mais aussi les architectes, consultants, ... peuvent rejoindre notre organisation. Le syndicat des infirmiers libéraux a d’ailleurs déjà sauté le pas. Notre slogan, « Plus forts ensemble » prend toute sa dimension. Dans cette même dynamique, nous avons aussitôt mis en place une campagne de communication, afin que nos futurs adhérents, mais aussi nos adhérents actuels soient informés de ce que nous faisons au quotidien. Parmi les dossiers sur lesquels nous continuons à travailler d’arrache-pied, il y a bien sûr, toujours et encore, la retraite des indépendants et le statut du conjoint. Ce dernier devrait enfin voir le jour d’ici l’année prochaine. Nous avons aussi suivi de très près la TGC, taxe générale sur la consommation. Avec la marche à blanc de cette TVA calédonienne, au 1er avril de cette année, l’U2P-NC n’a cessé de relayer l’information, afin de sensibiliser ses adhérents. Autre dossier cher à notre organisation : la formation professionnelle des travailleurs indépendants pour ceux qui auront envie de se perfectionner. Tous ces dossiers sont traités en détail dans notre revue annuelle avec aussi un regard sur nos actions des représentativités, ici et en métropole. Et, afin de valoriser des métiers, retrouvez des portraits de femmes et d’hommes, tous artisans, travailleurs indépendants et professionnels libéraux qui participent, chaque jour, à tout un pan de l’économie calédonienne. Bonne lecture ! Jean-Louis Laval Président de l’U2P-NC

[close]

p. 4

RENCONTRE AVEC... Jean-Louis Laval, président de l’U2P-NC Depuis le début de l’année, l’UPANC, Union professionnelle artisanale de Nouvelle-Calédonie, est devenue l’U2P-NC, Union professionnelle des entreprises de proximité. Cette organisation patronale représente et défend les entreprises artisanales et commerces de proximité depuis 35 ans et intègre désormais les professions libérales. L’occasion pour Jean-Louis Laval, le président, de revenir sur cette démarche, avec en ligne de mire les actions et dossiers prioritaires qui se poursuivent. L’objectif reste identique : conforter la place de l’organisation patronale en tant que porte-parole et défenseur de tout un pan de l’économie calédonienne. L’UPA-NC, qui a toute sa place dans le monde économique depuis 1982, a été rebaptisée U2P-NC et intègre désormais les professions libérales aux côtés des artisans et commerçants de proximité. Comment s’est opéré ce changement ? Tout s’est fait dans une logique de continuité de fait, lorsque fin 2016, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) a adhéré à l’UPA métropolitaine. Il a donc fallu changer de nom. U2P-NC signifie Union professionnelle des entreprises de proximité et le chiffre 2 évoque les deux P de professionnelle et proximité, mais aussi les deux Unions. En Nouvelle-Calédonie, nous sommes une branche de l’UPA France. Ainsi, en toute logique, nous sommes devenus U2P-NC dès le début de l’année. La notion de proximité est d’ailleurs très importante et je dirais même que c’est la clé de voûte de l’U2P-NC. C’est un grand changement. Tout de même puisque dorénavant les professions libérales telles que les notaires, juristes, avocats, mais aussi les architectes, consultants, infirmiers, etc. peuvent, à leur convenance, rejoindre notre organisation. En somme, il s’agit là d’une démarche d’ouverture. En témoigne, la campagne de communication qui a été aussitôt lancée. Quelles sont aujourd’hui les retombées ? D’abord,j’aimerais insister sur le fait que nous avons toujours été à l’image de l’artisanat plutôt sobre et réfléchie – un artisan est une personne patiente, attentive et ingénieuse, 4 Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017 © Eric Dell’Erba

[close]

p. 5

RENCONTRE AVEC... par définition. Nous convenons qu’en termes Le leitmotiv de l’Union est, depuis tou- vernement d’ici la fin de l’année. Celui-ci de communication, nous sommes un peu jours, de représenter vos adhérents et permettra d’être étudié et négocié par l’en- en retrait, alors que nous sommes engagés défendre leurs intérêts. Avec cette nou- semble des partenaires sociaux et chambres dans tous les dossiers qui nous sont chers et velle appellation, allez-vous recentrer consulaires. défendons partout et dans tous les domaines certaines de vos actions ? les intérêts des artisans, des commerces de Comme précisé ci-dessus, nos actions de base La marche à blanc de la TGC, taxe géné- proximité et maintenant des professions principales restent toujours les mêmes et rale sur la consommation, a démarré libérales. Pour être plus précis, concernant la sont prioritairement la défense des intérêts au 1er avril. Pouvez-vous résumer l’im- défense des commerces de proximité, je parle des artisans, des commerces de proximité et, plication de l’U2P-NC dans ce dossier bien de la défense des intérêts des commerces aujourd’hui, de toutes les professions libé- par rapport à vos adhérents, des petites de proximité ou rales. Jusqu’à présent, les pro- structures pour la plupart ? si vous préférez des petits commerces de quartier, qui n’étaient pas assez mis en avant jusquelà car elle était noyée dans la masse. Plus grave encore, cette défense reste Du coup, grâce à ce changement, nous allons élargir notre champ d’action et d’ouverture, renforcer notre communication médiatique et sectorielle pour mieux nous faire connaître et dynamiser l’envie d’adhérer et de faire partie de notre grande famille de proximité. fessions libérales n’avaient pas une organisation défenderesse dédiée spécifiquement à ce secteur, pas assez reconnu dans sa pleine participation à l’économie et à la construction de notre territoire. De plus, nous nous battons toujours autant sur deux dossiers  : la mise en place d’un régime de retraite pour les Effectivement, ces deux dernières années, la TGC a été l’un des grands sujets qui s’est renforcé, d’ailleurs fin 2016, avec la préparation et la mise en œuvre de la marche à blanc. C’est vrai, tout le monde a eu très peur de cette TVA à la calédonienne, notamment au niveau des taux, mais aussi de la mise en application. On a eu l’impression que c’était la révolution du siècle alors que la TVA est utilisée dans de nombreux pays depuis des décennies. Pourtant, nous en avions eu un petit encore, la plupart travailleurs indépendants et aperçu lors de la tentative avortée de la mise du temps, incon- la mise en place du statut du en place de la TGA, il y a quelques années de nue et mal perçue auprès de nos commer- conjoint, à nos yeux priori- cela. Tout le monde a mis çants de quartier faute de visibilité. Du coup, taires mais qui ne semblent l’accent sur la difficulté grâce à ce changement, nous allons élargir notre champ d’action et d’ouverture, renforcer notre communication médiatique et sectorielle pour mieux nous faire connaître et dynamiser l’envie d’adhérer et de faire partie de notre grande famille de proximité. Depuis que nous avons l’appellation U2PNC, le Syndicat des infirmiers à domicile de Nouvelle-Calédonie (SIAD-NC) nous a pas susciter, pour l’instant, une pleine volonté gouvernementale pour des raisons diverses et variées. Pourtant, cette demande est légitime et des plus sociale. En outre, cela amènerait indéniablement et socialement à un rapport d’équité entre tous Jusqu’à présent, les professions libérales n’avaient pas une organisation défenderesse dédiée spécifiquement à ce secteur, pas assez reconnu dans sa pleine participation à l’économie et à la de la mise en place de la TGC et, notamment, dans les très petites entreprises, ce qui n’est pas faux. La difficulté, oui, c’est vrai, nous la retrouvons dans sa mise en place et le bon choix de logiciels adéquats. Durant la marche à blanc, rejoints et nous nous ferons force de les épauler en toutes circonstances lors de leurs revendications, propositions et toutes autres les travailleurs. N’oublions pas, tout de même, que les travailleurs indépendants construction de notre territoire. pour certains, nous avons à faire face à une double taxation, TSS + TGC à plu- formes de demandes afin de susciter de nou- sont également, sans aucun sieurs taux, et les logiciels velles adhésions dans ce domaine. Nous doute et sans contestation possible, des tra- ne sont pas adaptés pour prendre en compte continuerons dans notre dynamique de com- vailleurs à part entière au même titre que tous ces critères ; plusieurs taux certes, mais munication afin que nos futurs adhérents, tous les autres, salariés ou pas et nous méri- pas plusieurs taxes. Il y a eu aussi un boom mais aussi nos adhérents actuels sachent tons largement sur ce sujet, une écoute des sur ces logiciels et les sociétés spécialisées ce que nous faisons au quotidien et sur- plus attentive et de la reconnaissance Pour ont d’ailleurs été débordées et le sont proba- tout comprennent la valeur ajoutée, en leur conclure sur le sujet statut du conjoint, nous blement toujours. Petit à petit, ces problèmes faveur, qu’apportent nos interventions et sommes passés, en phase « travail - action » seront logiquement réglés, mais cela pren- propositions. et un projet de texte sera présenté au gou- dra du temps. En outre, de nouvelles difficul- Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017 5

[close]

p. 6

RENCONTRE AVEC... tés se feront sentir et s’ajouteront lors des Je rappelle que le dispositif est basé sur une déclarations. cotisation obligatoire -0,2 % sur la masse Dans la mise en œuvre de la marche à blanc, salariale à partir d’un salarié. Je tiens tout les trois chambres consulaires ont fait leur de même à faire remarquer que l’exclusion, travail avec des formations sur toute la au départ, des travailleurs indépendants qui Nouvelle-Calédonie, y compris aux îles. Les souhaitaient volontairement se perfection- petites entreprises ont pu y accéder. ner est, à mon avis, un non-sens rétrograde De notre côté, en tant qu’organisation et dogmatique qui ne repose sur aucun cri- patronale, nous avons pris contact avec nos tère économique avéré. Bien au contraire, adhérents, donné des éléments complémen- c’est faire barrage au bénéfice d’accès à la taires ou des contacts. Mais, je rappelle à formation à une catégorie de travailleurs nos adhérents que, s’ils veulent s’informer, sous le prétexte qu’ils ne sont pas des tra- il suffit de nous appeler. La prochaine étape vailleurs salariés donc pas des travailleurs sera comment déclarer… Là aussi, il faut à part entière. Depuis quand devrions-nous bien se préparer et l’U2P-NC va continuer à être réfractaires à l’innovation, au progrès ? sensibiliser et à aider les entreprises qui en Devrions nous rester rétrogrades, figés dans feront la demande. le temps, sans esprit d’évolution novatrice et qualitative  ? Avons-nous encore, de nos Le Fonds interprofessionnel d’assu- jours, le droit de proposer des initiatives rance formation ou Fiaf fait aussi partie améliorant les conditions et la qualité de de vos chevaux de bataille. Quelle est la travail des travailleurs indépendants sans position de l’U2P-NC aujourd’hui afin pour autant se faire contrer sous le prétexte que les artisans et les travailleurs indé- que nous sommes des patrons et non des pendants puissent y accéder? salariés ? Sincèrement, je ne le pense pas, L’U2P-NC a pleinement participé et beau- mais une remise en question devrait effleu- coup travaillé sur ce dossier et je dirais que rer quelques esprits. c’est aussi un engagement personnel des Il faut avoir une vision d’ensemble et premiers jours.Dès le départ, je voulais que les artisans et les travailleurs indépendants puissent bénéficier de ce dispositif de formation et cela a été refusé. Nous avons été amenés à négocier et j’estime que nous avons été particulièrement réceptifs car nous partions Il faut avoir une vision d’ensemble et surtout d’avenir : qu’est-ce qui peut faire avancer le monde professionnel et la valorisation des métiers de l’artisanat si ce n’est qu’à travers la formation et la montée en compétences ? surtout d’avenir : qu’est-ce qui peut faire avancer le monde professionnel et la valorisation des métiers de l’artisanat si ce n’est à travers la formation et la montée en compétences ? Comment d’une base de zéro forma- un électricien, par tion pour les entreprises de moins 11 sala- exemple, qui veut suivre les évolutions riés pour parvenir à une formation à partir du métier peut-il y parvenir sans pouvoir d’un salarié. Cependant, nous avons signé accéder facilement aux formations sur les le texte à la condition qu’il contienne une nouvelles technologies et innovations de clause en faveur de la formation volontaire, son métier ? En toute objectivité, je crois, monnayant cotisation, des artisans et tra- pour nous responsables et quel que soit vailleurs indépendants à la fin des trois ans notre niveau hiérarchique, que cela mérite de cette « période d’essai ». tout de même réflexion et interrogation. 6 Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017

[close]

p. 7

RENCONTRE AVEC... Depuis pratiquement une dizaine d’an- temps de la réflexion et sans l’exploration de nées, l’Union se bat pour qu’une retraite toutes les pistes qui s’ouvrent à nous. Il faut obligatoire en faveur des travailleurs également, avant tout, qu’une volonté poli- indépendants soit instaurée en Nouvelle- tique pérenne soit au rendez-vous sans tenir Calédonie. Où en est ce dossier qui res- compte des aléas politiques possibles. Ajouté semble à un véritable serpent de mer ? cela, n’oublions pas que les travailleurs indé- C’est toujours aussi complexe et cela pendants ne sont pas non plus protégés pour demande une véritable volonté et un suivi la maladie professionnelle ni pour les acci- politique à long terme, inchangeable et dents du travail. engagé. Effectivement, cela fait des années que nous planchons sur ce dossier… Qui est Enfin, pour le statut du conjoint, les dis- carrément resté en sommeil. En 2015, étant cussions ont-elles finalement abouti ? en Métropole, j’ai contacté un actuaire, spé- L’U2P-NC a acté le projet de mise en place cialiste de la retraite, qui a accepté de faire de ce statut et nous ferons tout pour qu’il un premier diagnostic ainsi qu’une propo- soit mis en œuvre rapidement. Nous travail- sition de mission qui est restée lettre morte lons sur un projet de texte que nous présen- auprès de nos dirigeants. Apparemment, ce terons au membre du Gouvernement chargé n’était pas le bon moment. Cependant, plu- de la protection sociale. Bien sûr, il y aura sieurs pistes pourraient être envisagées et, aussi le travail et la négociation avec les dif- surtout, nous pourrions nous orienter vers de férents partenaires sociaux comme indi- l’innovation, peut-être du « jamais vu », qui qué auparavant ; Nous pensons et comptons nous permettrait de concevoir un régime de qu’au premier trimestre 2018, le texte devra retraite inédit. Ne sommes-nous pas dans un être opérationnel et mis en application mais pays en pleine construction  ? Alors osons  ! cela ne dépendra pas que de nous. Nous y tra- Une retraite obligatoire devra, vaillerons et mettrons toute à mon sens, tenir compte des spécificités des travailleurs indépendants. Je m’explique ; il sera difficile d’imposer une retraite à un artisan sur les mêmes bases qu’à un médecin, un notaire, un architecte, me semble-t-il ; pourtant cela pourrait paraître logique. Il J’ai toujours pressenti que le statut du conjoint passerait avant celui de la retraite à raison d’une complexité moindre, notre énergie pour honorer ce défi et ce délai. De plus, nous tenons à alerter nos dirigeants principaux ainsi que tous nos élus tenant à asseoir leur crédibilité et leur sens du devoir que, quel que soit le gouvernement en place, le dossier nous faudra peut-être trou- doit être poursuivi en toute ver un système au plus près circonstance et que cette des catégories et des secteurs d’activité. C’est loi doit, une fois pour toutes, aboutir car c’est seulement à partir de ces réflexions que l’on une attente partagée par tous. J’ai toujours pourra présenter un avant-projet avec des pressenti que le statut du conjoint passerait pistes innovantes. Il ne s’agit pas de calquer avant celui de la retraite à raison d’une com- celles de la Métropole qui fonctionnent avec plexité moindre, mais je tiens à le rappeler, il difficulté ou de se limiter à la seule option est aussi indissociable à la mise en place du d’intégration au régime de retraites des sala- régime de la retraite des travailleurs indépen- riés de la CAFAT. Objectivement, on ne peut dants et, pour cette raison, j’espère que cela pas, à l’heure actuelle, faire quelque chose boostera, enfin, la mise en place du projet de de sérieux, viable et fiable sans prendre le la retraite tant attendue. Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017 7

[close]

p. 8

en bref Les missions en Métropole en 2016 Soutenir les entreprises du Pacifique sud Dans le cadre d’un déplacement de la RPPS, Représentation patronale du Pacifique sud à Paris début juin, Jean-Louis Laval, président de l’U2P-NC qui est associée à la RPPS, a participé à deux réunions de travail et d’échange : l’une avec le cabinet de la ministre des Outremer, George Pau-Langevin, l’autre avec le président de la délégation des Outre-mer au Sénat, Michel Magras. Au programme : la préparation des Rencontres économiques du Pacifique sud le 8 décembre, dans la capitale. Cet événement, organisé pour la cinquième fois, a permis de faire le point sur la situation économique des collectivités de l’Outre-mer et d’échanger sur les dispositifs de l’État à mettre en place en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française : actions de la BPI, Banque publique d’investissement, en Outre-mer, réglementation des tarifs bancaires pour les professionnels… Une participation au congrès HLM aux côtés du FSH Du 27 au 29 septembre 2016, au parc des expositions à Nantes, se tenait le 77e congrès de l’Union sociale pour l’habitat intitulé « Cap Santé, emploi, formation, social… : les mandats de Jean-Louis Laval Outre son titre de président de l’U2P-NC, Jean-Louis Laval est aussi engagé dans diverses institutions. Une dizaine de casquettes, au total, soit en tant qu’administrateur soit en tant que membre. Récapitulatif… • Administrateur de la Cafat et administrateur du conseil d’administration du Fiaf • Vice-président de Cap Emploi • Membre de plusieurs organismes : certification profession- nelle, formation professionnelle, commission consultative du travail, commission paritaire de l’emploi local, Conseil du dialogue social, IRS, Institut des relations sociales, APICFPS, une nouvelle association qui œuvre dans les « moyens humains ». • Au Cese, Conseil économique, social et environnemental, il est président de la commission enseignement, éducation, formation • Au FSH, Fonds social de l’habitat, il a le titre d’administrateur et est aussi membre du bureau du FSH • Enfin, Jean-Louis Laval est assesseur au tribunal du travail HLM, l’innovation pour tous ». Réservé aux professionnels et aux institutionnels du secteur, il permet d’élaborer une réflexion autour de la politique du logement et de l’habitat social. Jean-Louis Laval était présent, dans le cadre d’une mission du FHS, Fonds social de l’habitat. • 27 septembre : première journée du congrès. Rencontres en pré- sence de la ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts, avec les décideurs du secteur du logement social. • 28 septembre : deuxième journée du congrès à laquelle Jean-Louis Laval a assisté. • 29 septembre : troisième journée et clôture. Les autres dossiers de l’U2P-NC • 5 octobre : rencontre avec le président de l’U2P nationale, JeanPierre Crouzet, et Pierre Burban, secrétaire général. La réflexion a porté sur le statut du conjoint, l’apprentissage ou encore la mise en place du Fiaf en Nouvelle-Calédonie. Des réunions de travail pour le Fiaf Dans le cadre des travaux sur la mise en place du Fonds interprofessionnel d’assurance formation, le Fiaf, en Nouvelle-Calédonie, JeanLouis Laval a multiplié les rencontres, également en juin, à Paris. • 14 juin : échanges avec le directeur général d’AFGEFOS-PME. • 15 juin : offres de service du Forco, pour le commerce, et d’Unifor- mation pour le CEP, conseil en évolution professionnelle. • 1 6 juin : offre de services de l’Opcaim, pour la métallurgie. • 16 juin : entretien avec le secrétaire général de l’U2P nationale, Pierre Burban, et le conseiller technique formation, Mohamed El Barqioui, au siège l’organisation patronale. • 1 7 juin : offre de services Constructys, pour le bâtiment, l’artisanat du bâtiment et les travaux publics. Fin avril, c’était l’AG de l’U2P-NC Une assemblée générale chargée cette année avec, en ouverture une assemblée extraordinaire afin de valider les nouveaux statuts suite à l’élargissement aux professions libérales. Puis, le point sur différents dossiers a été fait : la TGC, le financement du dialogue social (« moyens humains ») et le Fiaf. L’avancement du dossier crucial sur le statut du conjoint a aussi été traité, un dossier qui sera suivi de très près cette année. En 2016, l’U2P-NC a participé à 454 réunions de travail. Enfin, l’AG était aussi l’occasion d’inviter le Siad, Syndicat des infirmiers à domicile, ce tout nouvel adhérent, et de lui présenter les différentes actions et les champs d’intervention de l’Union.

[close]

p. 9

en bref Toute l’actualité aussi sur Facebook ! Afin de relayer les actions et participations aux événements tout au long de l’année, l’U2P-NC a aussi sa page Facebook. Ainsi, parmi les temps forts, en 2016, figurent la convention de partenariat avec le RSMA, la participation au séminaire sur les échanges avec l’Australie, un colloque sur les ressources humaines, les différentes missions dans le cadre du RPPS, sans oublier la Semaine de l’artisanat ou encore le Salon de Noël à la Maison des artisans. L’U2P-NC est connectée avec ses adhérents et futurs adhérents ! Bulletin d’adhésion Je soussigné(e) �������������������������������������������������������������������������������� De l’entreprise ���������������������������������������������������������������������������� Du syndicat ou de la fédération �������������������������������������������������� N° RIDET ����������������������������������������������������������������������������������������� Date de création ������������������������������������������������������������������������������ BP ............................................ Code postal �������������������������������������������������������������������� Commune ��������������������������������������������������������������������������������������� Tél. ................................................... Portable ����������������������������������������������� Fax ....................................................................... E-mail accueil ���������������������������������������������������������������������������������� E-mail direction �������������������������������������������������������������������������������� Secteur d’activité ����������������������������������������������������������������������������� Site Internet ������������������������������������������������������������������������������������� Activité exercée ������������������������������������������������������������������������������� Effectif actuel de l’entreprise ou de la fédération ������������������������������ Déclare qu’après avoir pris connaissance de la présentation de l’UNION des entreprises de proximité EN NOUVELLECALédonie par la présente, nous avons l’honneur de solliciter l’admission de notre entreprise au titre de membre actif. Date Signature Cachet Pourquoi adhérer à une organisation professionnelle  L es organisations professionnelles arti­sanales sont en prise directe avec les professions et s’attachent à aider et à défendre les intérêts des adhérents appartenant à une même branche professionnelle ou à un même secteur d’activité. Par ailleurs, ces organisations ont des activités de négociations entre elles visant à faire évoluer les conditions de travail. Le syndicat est une association de personnes dont le but est dedéfendrelesdroitset intérêtssociaux,écono­miquesetprofessionnelsdesesadhér­ ents.C’estunestructurereconnuepar la loi ayant notamment la capacité à négocier et à élaborer des reven­dications professionnelles. Les syn­di­cats se distinguent des partis polit­­iques, bien que des liens puissent exister entre eux, car leur but n’est pas de gouverner mais d’améliorer les conditions de travail. Adhérer à une organisation profes­sionnelle, à un syndicat ou à une association est un acte citoyen de soutien et de solidarité. L’adhérent contribue à la représentativité de l’organisation professionnelle et s’en­gage à participer aux orientations de celle-ci. La cotisation permet de participer au financement des frais. Adhérer à l’U2P-NC, c’est : • n e pas être isolé • d éfendre les intérêts économiques et sociaux des entre- prises de l’artisanat et du commerce de proximité • o btenir un soutien efficace en cas de difficultés • b énéficier de nombreux services d’aide (perfectionnement, formation, conseils...) • représenter le dynamisme et la diversité des métiers • d isposer de tous les atouts pour la réussite de son entreprise • accéder à un modèle d’entreprise à taille humaine, basé sur le dialogue entre les individus : apprentis, conjoints, salariés, clients, citoyens...

[close]

p. 10

Quoi de neuf à l’U2P-NC ? L’UPA-NC est devenue l’U2P-NC Connue sous le nom de Fédération des artisans et des entreprises, à sa création en 1982, puis sous Fédération des métiers et des entreprises, en 1987, Fédération des métiers et de l’artisanat, jusqu’en 2006, avant de devenir Union professionnelle artisanale, l’organisation patronale vient de changer d’identité. Elle est devenue U2P-NC, Union des entreprises de proximité. Une évolution placée sous le signe de l’ouverture à d’autres professions et associée à une campagne de communication renforcée. Détails. Si l’UPA-NC a changé d’identité, c’est tout simplement parce qu’elle a suivi le mouvement de l’UPA nationale à laquelle l’organisation patronale calédonienne est affiliée. En effet, la nouvelle appellation U2P-NC est née de l’adhésion de l’UNAPL, Union nationale des professions libérales, à l’UPA. En Métropole, ce rapprochement a pour conséquence de renforcer la représentation à deux tiers des entreprises, soit 3,4 millions d’entités, 6 millions d’actifs dont 4 millions de salariés. Il était donc tout à fait logique que l’UPA-NC lui emboîte le pas et prenne, à son tour, ce nouveau nom. Un changement dans la continuité de ses engagements L’U2P-NC, qui défend les intérêts des entreprises artisanales  et  des commerces de proximité, se voit ainsi élargir son champ d’action également auprès des professions libérales. Elle va continuer à remplir sa mission de créer un lien fort et d’être la courroie de transmission entre les pouvoirs publics et les artisans, les commerces de proximité et, maintenant,les professions libérales, tout un pan de l’économie calédonienne qu’elle représente dans les différentes commissions. Parmi ses objectifs, l’U2P-NC va renforcer, tout au long de l’année, l’accompagnement de ses adhérents, surtout avec la mise en place de la TGC, taxe générale à la consommation, qui engendre de grands bouleversements dans les TPE, majoritaires en NouvelleCalédonie. Par ailleurs, à la faveur du dialogue que l’Union entretient avec les représentations parlementaires, les groupes politiques, les élus et aussi de celui qu’elle va engager avec les candidats aux élections et territoriales, elle compte bien faire entendre sa voix et les sensibiliser sur la prise en compte des priorités des entreprises artisanales, des artisans, des commerces de proximité et des libéraux dans le cadre des 10 Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017

[close]

p. 11

Quoi de neuf à l’U2P-NC ? Communiquer pour être mieux vue 10 panneaux du réseau Billboard parés du visuel « Adhérer ou attendre » ont été mis en place durant deux semaines. Le visuel des panneaux de bord de route est aussi présent sur internet : sur le site de l’U2P-NC ainsi que sa page Facebook, sur meteo.nc, lnc.nc, nrj.nc, lemploi.nc et limmo.nc. De même, un spot radio a été diffusé sur les ondes de RRB, NRJ et Radio Océane durant tout le mois de février. Un petit film vient compléter la campagne sur le site web de l’U2P-NC et sa page Facebook. 12 000 Tel est le nombre d’entreprises artisanales représentant plus de 17 000 actifs, hors conjoints. à elles seules, elles font vivre des milliers de familles et générent une activité économique essentielle à la Nouvelle-Calédonie. Avec 283 métiers, les artisans restent un moteur de l’économie et de l’emploi. politiques économiques et sociales en constante évolution. Il s’agit en, effet, de libérer leur capacité à embaucher, à raffermir la croissance et faire mieux vivre le territoire et ses habitants. dcRooenitvrjoeaniintteta :bodeuetstirdsotsastiuetrs qduui Concernant les autres dossiers qui lui tiennent à cœur, tels que la retraite obligatoire des artisans et le statut du conjoint, l’U2P-NC s’engage à les faire avancer concrètement. Enfin, afin de promouvoir sa nouvelle identité et accroître sa visibilité auprès des différents publics cibles, l’Union a programmé une vaste campagne média- tique. Sous le slogan « Attendre ou adhérer », elle compte bien réaffirmer son dynamisme et son engagement auprès des chefs d’entreprise. Ainsi, depuis fin janvier, l’U2P-NC se donne les moyens de renforcer sa présence et son dynamisme. Une campagne auprès de différents médias, ainsi qu’un affichage en bord de route et sur Internet ont été mis en place. L’objectif est de rappeler aux artisans, commerçants de proximité et professions libérales que l’Union contribue à faire avancer leurs conditions auprès des pouvoirs publics et des organismes socio-économiques. Car adhérer à l’U2P-NC, c’est avoir la garantie d’être défendu et entendu. CQFD. pUr2oPfe-sNsCio :nnelle et Uprnoixoinmsi.té et deux Le sigle U2P-NC signifie littéralement, Union professionnelle des entreprises de proximité et a été simplifié en Union des entreprises de proximité. Le chiffre 2 évoque donc les deux P de professionnelle et proximité, mais aussi les deux Unions qui se désormais sont regroupées. Contact U2P-NC Complexe Ducos Factory Ducos . Tél. : 23 81 88 chargedemission@u2p.nc secretariat@u2p.nc www.u2p-nc.nc Facebook : u2p-nc 11Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017

[close]

p. 12

Quoi de neuf à l’U2P-NC ? Françoise Massé, une femme engagée Françoise Massé, gérante de GPS Sécurité et deuxième vice-présidente de l’U2P-NC apporte sa contribution à de nombreuses actions et débats. Elle préside, notamment, la commission “ femmes artisanes – statut du conjoint ” à l’U2P-NC, et s’est battue, avec succès, pour la professionnalisation des agents de sécurité. Depuis fin 2016, Françoise Massé représente également l’U2P-NC au sein de la Représentation patronale du Pacifique sud (RPPS). « L’U2P-NC est l’une des trois organisations patronales de NouvelleCalédonie. Notre voix peut donc être décisive », lance Françoise Massé, gérante de GPS Sécurité et deuxième vice-présidente de l’U2PNC. Cette femme de conviction se bat, depuis plusieurs années, pour la revalorisation des artisans. « Autant que faire se peut, je suis présente quand il y a un manque de représentativité dans nos réunions et je soutiens à 200 % le gardiennage », continue-t-elle. Une activité pour la professionnalisation dans laquelle elle a beaucoup œuvré, conjointement avec la délégation territoriale du CNAPS, le Conseil national des activités privées de sécurité, créée en 2013. « Auparavant, le métier était peu réglementé, tout le monde pouvait s’improviser agent de sécurité » explique Françoise Massé. Désormais, la carte professionnelle est obligatoire. Pour l’obtenir, un futur agent doit déposer un dossier auprès du Conseil national des activités privées de sécurité (CNAPS) afin qu’une enquête de moralité soit établie. De plus, les novices doivent suivre une formation, à l’issue de laquelle est délivré le titre d’agent de sécurité privé qualifié (ASPQ). « La professionnalisation des vigiles permet de s’extraire du stéréotype du gros costaud qui donne des claques », commente Françoise Massé, qui 12 Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017 © Eric Dell’Erba

[close]

p. 13

souhaite désormais faire avancer un autre dossier : la situation de quelques 200 travailleurs indépendants agents de sécurité. «  Ils n’ont ni statut, ni réglementation, ils sont nombreux et il est temps d’agir  car ils sont en situation irrégulière et ne doivent ni ne peuvent exercer », conclut-elle. à l’U2P-NC, Françoise Massé se bat également sur d’autres fronts. Elle préside la commission « femmes artisanes – statut du conjoint  ». « Dans l’artisanat, les épouses qui aident leur conjoint(e) au quotidien doivent être pleinement reconnues. C’est un thème très cher à notre président Jean-Louis Laval, et nous avons bon espoir de faire voter des dispositions dans ce sens », dit-elle. Enfin, depuis le 2 novembre 2016, la deuxième vice-présidente de l’U2P-NC s’implique à une échelle encore plus large  : elle a été élue trésorière adjointe du bureau de la Représentation Patronale du Pacifique Sud (RPPS). Cette organisation, à laquelle adhère l’U2P-NC depuis deux ans, entend promouvoir les entreprises de la zone Pacifique et les aider à se développer, notamment en favorisant les synergies et les échanges entre elles. « C’est assez nouveau pour moi, précise Françoise Massé, les travaux sont en phase de démarrage et je suis certaine que ce réseau va offrir de belles perspectives nouvelles aux artisans et aux entreprises. Je participe à de nombreuses réunions et, notamment, dans le secteur du gardiennage que je soutiens à 200 % ». Agent de sécurité, un métier à risque ? Chez GPS Sécurité, Françoise publics, plus rarement pour Massé emploie aujourd’hui des particuliers. Ils contrôlent, une quinzaine d’agents, tous locaux. « Le métier requiert de nombreuses qualités : rigueur et probité, ponctualité, diplomatie, bonne présentation et disponibilité », énumère-t-elle. Ses vigiles travaillent principalement pour des entreprises ou des services ils filtrent, gèrent les alarmes, interviennent en cas d’intrusions et effectuent les levées de doute, etc. Le métier est parfois dangereux et demande du « sang froid ». «  En 13 ans d’existence de la société, nous avons constaté une augmentation de la délinquance. En cas de problème, nos agents ont la consigne de se mettre hors de danger, et d’appeler les services  compétents», commente la dirigeante. En se félicitant que, dans ce contexte, de travail devenu plus difficile, GPS Sécurité soit plus que jamais sollicitée, en raison de son sérieux et de son efficacité.

[close]

p. 14

FOCUS AG2R LA MONDIALE Protéger et être protégé Présent sur le territoire depuis 1971, AG2R LA MONDIALE c’est aujourd’hui 28 personnes à votre service sur le territoire. Nous proposons une gamme complète de produits et de services en retraite, épargne, prévoyance en Nouvelle-Calédonie auprès des patentés, des gérants de sociétés indépendants ou salariés, des dirigeants d’entreprises et leurs salariés, des artisants et des professions libérales. Notre objectif : protéger la santé, sécuriser le patrimoine et les revenus immédiats, prémunir contre les accidents de la vie et préparer les revenus futurs. PRENDRE L’INITIATIVE POUR ASSURER L’AVENIR 71%(1) des tns(2) s’estiment mal protégés en cas d’arrêt de travail et vous, connaissez-vous votre niveau de protection ? VOUS VOUS POSEZ DES QUESTIONS • Comment maintenir mes revenus si je tombe malade ou si je suis victime d’un accident ? • E n cas de décès, ma famille estelle bien protégée ? • C omment faire face aux frais courants de mon entreprise si je suis en arrêt de travail ? VOUS DEVEZ PROTÉGER Vous-même, vos proches, votre activité Quand tout va bien, on n’a pas envie de se poser des questions qui dérangent. Prévoir l’imprévisible est pourtant le meilleur moyen de se prémunir. Et surtout, il est plus simple de trouver une protection, aux meilleures conditions, avant la survenue d’un coup dur. Face à un système de protection sociale complexe et insuffisant, des solutions existent. Votre conseiller AG2R LA MONDIALE est là pour vous guider etvous aider à trouver la solution la plus adaptée à votre situation et vos besoins. COMPRENDRE POUR MIEUX CHOISIR La protection sociale désigne tous les mécanismes permettant aux 14 Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017

[close]

p. 15

FOCUS individus de faire face aux conséquences financières d’un arrêt de travail, d’un décès, d’une invalidité… Si la protection sociale concerne tout le monde, peu nombreux sont ceux qui en connaissent les mécanismes. Grâce à l’expertise de votre conseiller et à ses connaissances aux spécificités de votre statut, faites le point ensemble sur vos garanties actuelles et vos besoins futurs. ÉTAPE 1 1 heure d’entretien avec votre conseiller qui vous permettra de faire le point ensemble sur votre niveau de protection en tenant compte de votre situation professionnelle et personnelle. ÉTAPE 2 Une fois l’analyse de votre situation effectuée, votre conseiller convient avec vous d’un second rendez-vous. Cette nouvelle rencontre vous offre une restitution complète de votre situation actuelle. Il vous présente l’ensemble de vos droits issus des régimes obligatoires et des solutions que vous avez pu mettre en place tout en vous présentant différents points d’optimisation. ÉTAPE 3 Après avoir optimisé votre protection issue de votre régime obligatoire, votre conseiller vous présentera une offre composée d’un large choix de garanties : • g arantie incapacité (arrêt de tra- vail temporaire), • garantie invalidité permanente / invalidité professionnelle, • maladie redoutée, • c apital invalidité, • rente conjoint / rente éducation, • capital décès • … SE POSER LES BONNES QUESTIONS En cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès, quel est le montant des prestations versées par votre régime obligatoire ? Pourront-elles maintenir votre niveau de vie et celui de vos proches ? La solution de prévoyance proposée par AG2R LA MONDIALE vous permet de compléter les prestations de votre régime obligatoire et, ainsi, d’avoir une couverture conforme à vos besoins. au code de la santé ainsi qu’aux vétérinaires. Ouverture aux ostéopathes, chiropracteurs, prothésistes dentaires. Ainsi qu’aux professions règlementées : notaires, huissiers, avocats, experts comptables, commissaires aux comptes. Pour toutes ces évolutions sociétales, pour bénéficier d’un Audit de Protection Social et Patrimonial découvrez en exclusivité notre offre de service réservée à la NouvelleCalédonie. BONNE NOUVELLE POUR LES PROFESSIONS LIBERALES L’option invalidité pro est ouverte aux professions médicales définies www.ag2rlamondiale.fr Ducos le centre -Immeuble le Fulton 30 route de la Baie des Dames BP 27862 – 98 863 Nouméa Cedex Tél. : 28 56 76 – Fax : 28 42 57 LES PRESTATIONS VERSÉES PAR VOTRE RÉGIME OBLIGATOIRE, LE RUAMM 100 % INCAPACITÉ DE TRAVAIL TEMPORAIRE LES QUESTIONS ESSENTIELLES • Connaissez vous votre niveau de protection actuel ? • A vez-vous pensé à une couverture garantissant votre pacte d’associés ? • A vez-vous pensé à souscrire une garantie « frais généraux » pour votre entreprise ? • C onnaissez-vous l’impact des fiscalités sur vos cotisations et vos prestations ? Si vous avez répondu NON à l’une de ces questions, prenez rendezvous avec votre conseiller dès maintenant. Contactez-le au 28 56 76. 15Entreprises artisanales, commerciales et professions libérales - 2017

[close]

Comments

no comments yet