Résistances, par le Collectif De la diversité à la créativité

 

Embed or link this publication

Description

Recueil de textes de 6 auteures sur le thème des résistances - 2017

Popular Pages


p. 1

Collectif RésistancesDe la diversité à la créativité Recueil de textes de 6 auteures Isabelle De Vriendt, Apolline Malevez, Léa Mathy, Myriam Rochdi, Pascale Stevens et Zohra Temsamani

[close]

p. 2

Droits d’utilisation: Résistances du Collectif De la diversité à la créativité est produit par ScriptaLinea aisbl et mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons (texte complet sur www.creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr) ScriptaLinea, 2017. N° d’entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles Éditrice responsable: Isabelle De Vriendt Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – 1190 Bruxelles (Belgique) www.scriptalinea.org Si vous voulez rejoindre un Collectif d’écrits, contactez-nous via www.collectifsdecrits.org 2

[close]

p. 3

Collectif De la diversité à la créativité Résistances Quelques mots sur ScriptaLinea La compilation de textes Résistances a été réalisée dans le cadre de l’aisbl ScriptaLinea. ScriptaLinea se veut un réseau, un soutien et un porte-voix pour toutes les initiatives collectives d’écriture à but socio-artistique, en Belgique et dans le monde. Ces initiatives peuvent se décliner dans différentes expressions linguistiques: français (Collectifs d’écrits), portugais (Coletivos de escrita), espagnol (Colectivos de escritos), néerlandais (Schrijverscollectieven), anglais (Writing Collectives) ... Chaque Collectif d’écrits rassemble un groupe d’écrivant-e-s (reconnu-e-s ou non) désireux de réfléchir ensemble sur le monde qui les entoure. Ce groupe choisit un thème de société que chacun-e éclaire d’un texte littéraire, pour aboutir à une publication collective, outil de sensibilisation et d’interpellation citoyenne et même politique (au sens large du terme) sur la question traitée par le Collectif d’écrits. Une fois l’objectif atteint, le Collectif d’écrits peut accueillir de nouveaux et nouvelles participant-e-s et démarrer un nouveau projet d’écriture. Les Collectifs d’écrits sont nomades et se réunissent dans des espaces (semi-)publics: centre culturel, association, bibliothèque... Il s’agit en effet, pour le Collectif d’écrits et ses lecteurs, d’élargir les horizons et, globalement, de renforcer le tissu socioculturel d’une région ou d’un quartier, dans une logique non marchande. 3

[close]

p. 4

Les Collectifs d’écrits se veulent accessibles à ceux et à celles qui veulent stimuler et développer leur plume au travers d’un projet collectif et citoyen, dans un esprit de volontariat et d’entraide. Chaque écrivant-e y est reconnu-e comme expert-e, à partir de son écriture et de sa lecture, et s’inscrit dans une relation d’égal-e à égal-e avec les autres membres du Collectif d’écrits, ouvert-e aux expertises multiples et diverses. Chaque année, les Collectifs d’écrits d’une même région ou d’un pays se rencontrent pour découvrir leurs spécificités et reconnaître dans les autres parcours d’écriture une approche similaire. Cette démarche, développée au niveau local, vise donc à renforcer les liens entre individus, associations à but social et organismes culturels et artistiques, dans une perspective citoyenne qui favorise le vivre-ensemble et la création littéraire. Isabelle De Vriendt Coordinatrice de l’AISBL ScriptaLinea 4

[close]

p. 5

Collectif De la diversité à la créativité Résistances Le Collectif De la diversité à la créativité ? Hors des formalités un rendez-vous toutes les 15aines avance et se lie pas à pas un temps pour soi un temps pour nous formé de personnes très différentes exclusivement féminin une bulle de mots du temps où on se sent bien solide constellation creuset de richesses vous voulez un cake? Sucré salé engagement 5

[close]

p. 6

... Parmi différents thèmes, c’est «Résistances» qui les a toutes rassemblées pour leur 4ème parcours d’écriture. Les écrivantes échangent leurs textes et partagent leurs ressentis de ces lectures. L’intégration des écrivantes dans le tissu social est une volonté du Collectif d’écrits; le groupe a choisi de se déplacer pour tenir ses réunions dans des associations qui sont disposées à les accueillir et pour présenter publiquement la compilation. C’est ainsi que les échanges ont eu lieu à l’Allee du Kaai, dans la Maison médicale du Vieux-Molenbeek, dans la bibliothèque néerlandophone, au Phare du Kanaal, au Brass’Art, au Mima et bien sûr à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, où il a son pied-à-terre. Le Collectif a aussi participé à l’événement «Embarquement immédiat» organisé par le quartier maritime de Molenbeek. Isabelle De Vriendt, Apolline Malevez, Léa Mathy, Myriam Rochdi, Pascale Stevens et Zohra Temsamani Membres 2016-2017 du Collectif De la diversité à la créativité 6

[close]

p. 7

Table des matières Pour s’y retrouver Collectif De la diversité à la créativité Résistances Éditorial p9 Cris, Isabelle De Vriendt Ça a commencé par un simple refus, Apolline Malevez À ma fille, Myriam Rochdi Comme un chêne Comme un roseau, Léa Mathy Résistons, Zohra Temsamani Il n’y a plus devant nous, Apolline Malevez Manon, Pascale Stevens Je, nous, Pas à genoux, Léa Mathy p 11 p 15 p 17 p 21 p 27 p 31 p 35 p 41 Les auteures p 45 Les lieux traversés p 49 Remerciements p 55 7

[close]

p. 8

8

[close]

p. 9

Éditorial Collectif De la diversité à la créativité Résistances Brève mise en bouche Je me souviens de ce jour où j’ai décidé de ne plus être une des meilleures élèves. Résister, le mot va inonder ta petite tête et perler jusqu’à la surface de ton coeur. «On est toujours près des uns et des autres», m’avait dit un jour un nomade au milieu du désert. La nationalité même compliquée n’est pas la priorité. Se donner en partage coeur à coeur peu importent les voiles. Résistances. Autant de mots écrits, partagés, lus, sentis, savourés, débattus par notre Collectif d’écrits pour vous inviter à voir une planète sous la cendre, un bâton planté dans le sol, un oiseau qui sort de la bouche... à entendre le hurlement des bombes, les cris d’un bébé qui naît... à sentir une chaleur au coeur, la gorge qui se serre... et à goûter l’amertume, la saveur métallique du sang... Résister, c’est rester sur ses gardes, c’est interroger chaque acte, chaque pensée, chaque geste que l’on pose. Cela implique aussi de renoncer à un certain confort, y compris dans les habitudes de pensées. Aujourd’hui, on n’a plus le choix: soit on suit la masse, soit on résiste. Plus moyen d’être «neutre», il faut faire des choix. Mais quelle que soit ta poche de résistance, l’enjeu est de ne pas rester dans l’entre-soi: il faut encore résister à la tentation de se fermer, de s’enfermer avec ses semblables, et de croire que là, tout est bien. Le Collectif De la diversité à la créativité 9

[close]

p. 10

10

[close]

p. 11

Collectif De la diversité à la créativité Résistances Cris Isabelle De Vriendt I. Performance de l’usine: Des repas à la pelle, Et quand c’est trop, EXIT. Performance de l’hosto: Des lits, des nuits, des vies, Et quand c’est trop, EXIT. Performance de l’enfant: Des chiffres, des chiffres, des chiffres, Et quand c’est trop, EXIT. EXIT. Arrêt. Anxiolytiques! Tu redémarres. Et en avant mon gars! Tu remets le pied Dans la machine. Une jambe, deux jambes, Le sexe, les tripes, le coeur, les bras, la tête. Moulinette. Te voilà robot Enchaîné au réseau. Fiché, compressé. 11

[close]

p. 12

Retour des Temps modernes. Chaplin? c’est du passé! Tu dénonces? EXIT! II. Solitudes. Une fille, peut-être la tienne. Sourire contrit. C’est qui la machine? VOMIS CE MONDE QUI NOUS INJECTE DU PLOMB DANS LES AILES, DE L’ACIER DANS LE COEUR, SOUS LA PEAU, DES PUCES! FRIEDENSCHREI! La paix en cris! 12

[close]

p. 13

Collectif De la diversité à la créativité Résistances III. ...Ou en silences. Prendre entre ses mains les mains d’une femme Lui offrir la chaleur, un regard, une présence Pour la journée qui commence. Se donner en partage, De coeur à coeur, Peu importent les voiles. Et boire la peine du monde, Le chagrin des femmes, des hommes, L’eau des rivières. S’offrir des voies respiratoires. Laisser souffler l’âme. Refuser d’étouffer. Respirer et crier. Comme l’enfant né au monde, Crier la vie! Crier la vie. 13

[close]

p. 14

14

[close]

p. 15

Collectif De la diversité à la créativité Résistances Ça a commencé par un simple refus Apolline Malevez Ça a commencé par un simple refus. «Vous le voulez ou pas ce travail ?» Dans ma tête se sont bousculés très vite: 8h par jour à s’ennuyer devant l’ordinateur, le café Nespresso ça me donne mal au ventre, vais-je passer plus de temps devant la photo de mon fils encadrée sur le bureau qu’avec lui, leur intranet est probablement une vraie passoire, même sans mot de passe, je pourrais y entrer, j’ai pas les moyens de m’acheter des chaussures neuves, quel est le crétin qui a inventé l’open space, je voudrais changer le monde, on parie combien que mes collègues masculins vont gagner plus que moi, je n’ai plus utilisé Excel depuis l’école secondaire et puis j’ai dit, presque sans le vouloir, presque sans l’entendre : «Non» aussitôt rattrapé par «C’est dommage, un changement de situation personnelle» suivi d’un «On reste en contact ?» - bien sûr tout le monde, franche poignée de mains et droit dans les yeux, tout le monde sait que c’est faux, on ne resterait en contact que si j’avais un quelconque intérêt à leurs yeux mais mon potentiel employable, corvéable, utilisable vient de fondre comme le fera probablement mon compte en banque d’ici quelques mois. Ça a commencé par un simple refus que tout le monde – moi y compris – a considéré comme une petite lubie somme toute pas très appropriée, un rien dommageable mais pas bien grave, pas irrattrapable, il est encore temps de se remettre dans le droit chemin, oui bien sûr que je vais m’y remettre dans le droit chemin, seulement je me demande de plus en plus ce qu’on entend par «droit» et puis la métaphore du chemin n’estelle pas un peu éculée dans un monde où tout fonctionne en réseau ? Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais y prendre goût. 15

[close]

Comments

no comments yet