Metrowall Acoustic Lines Febrero 2017 (FR)

 

Embed or link this publication

Description

Metrowall Acoustic Lines 2017

Popular Pages


p. 1

Fevrier 2017

[close]

p. 2

Citée Universitaire Claude Delorme / Marseille Restaurant Moli de l’Abad, réalisation Madersenia / La Senia - Tarragona

[close]

p. 3

Lycée Jean Moulin / Draguignan Clínica dental Mayo / Barcelone Agrupació Barça jugadors / Barcelone

[close]

p. 4

Pavillon du Tourisme de Vienne, réalisation entreprise Bergamin École de Musique de Rivesaltes, réalisation entreprise SNCI

[close]

p. 5

Acoustique et Design Introduction JAI,S.A.: plus de 40 ans d’expérience dédiée à la fabrication de panneaux mélaminés garantissent une parfaite maîtrise du process. L’exigence du marché de l’aménagement intérieur nous a conduit à développer une gamme de décor très large et sans cesse en évolution. L’intégration constante de nouveautés, finitions et d’aspects de surface nous positionnent en tant que leader en terme de solutions décoratives. A l’écoute du marché et pour répondre aux besoins de plus en plus manifestes de confort acoustique, nos équipes de R&D ont élaboré : “METROWALL ACOUSTIC”. S’appuyant sur l’expérience de JAI,S.A., ce nouveau produit met à la disposition des architectes, décorateurs et acousticiens une gamme unique alliant diversité de décors et aspect de surface, l’ensemble avec une correction acoustique optimale. Partenariat RESO met à la disposition de JAI,S.A. son circuit de distribution spécialisé dans les matériaux du second œuvre et produits techniques du bâtiment. Nos savoir-faire confirmés et complémentaires s’unissent pour vous offrir l’expertise dans la définition des besoins, le choix des matériaux, et des solutions adaptées pour atteindre les meilleures performances acoustiques. L’engagement de JAI,S.A. & RESO permet aux acteurs du bâtiment l’accès à cette solution qu’est le “METROWALL ACOUSTIC”. L’augmentation constante du bruit dans le quotidien donne à la protection acoustique un rôle chaque jour plus important. Chacun d’entre nous souhaite vivre et travailler en toute tranquilité. Au quotidien, toute activité perturbe l’équilibre acoustique initial, comme par exemple les discussions en groupe, les téléphones, la musique…… Les occupants d’un bureau, d’une classe, d’une boutique, d’un hôpital ou de tout autre espace ont besoin d’un environnement confortable et sain pour mener leurs activités dans les meilleures conditions. Dans tous les types de lieu, le choix des solutions acoustiques est directement lié à la définition des besoins de l’utilisateur : intelligibilité, concentration et/ou confidentialité. Les paramètres qui déterminent une bonne acoustique sont : la bonne compréhension d’une conversation, la réduction du bruit, le contrôle de la réverbération et l’isolement acoustique. Un bon environnement acoustique est essentiel, le moyen d’y parvenir est d’apporter le traitement adéquat. L’absorption acoustique nous permet de réduire le bruit d’un espace donné à partir du contrôle et du temps de réverbération. Elle est importante pour la perception des utilisateurs de la pièce. Une absorption acoustique optimale rend l’espace approprié à son utilisation : elle contrôle le niveau sonore et augmente l’intelligibilité de la parole. Corriger et adapter l’ambiance acoustique d’un local contribue efficacement à la sécurité. Outre le fait que l’occupant sera moins soumis au stress, les consignes verbales, en cas de nécessité, seront bien audibles et comprises. 3

[close]

p. 6

Maison d’architecte / Metz 4

[close]

p. 7

Lycée Vallon de Toulouse / Marseille Salle de réunion au Foyer Etap’Habitat / Metz 5

[close]

p. 8

Données spécifiques concernant l’absorption du bruit Normes du Code Technique de l’Edification CTE DB Protection contre le bruit : Article 14. Exigences de bases pour la protection face au bruit (HR) L’objectif de cette exigence de base « Protection contre le bruit » consiste à limiter, à l’intérieur des bâtiments, dans des conditions normales d’utilisation, le risque de malaise ou maladies que le bruit peut provoquer aux utilisateurs … Pour remplir cet objectif, les bâtiments seront conçus et construits de telle manière que les éléments de la structure qui forment son ensemble, auront des caractéristiques acoustiques adéquates pour diminuer la transmission du bruit aérien, du bruit provoqué par des impacts, et du bruit et des vibrations des propres installation du bâtiment, et ce pour limiter le bruit de réverbération de ces ensembles. Le document de base « DB HR Protection contre le bruit » établit des paramètres objectifs et des systèmes de contrôle, dont le respect garantit l’atteinte des exigences de base et la garantie de dépasser les niveaux minimum de qualité en fonction des exigences de base de la protection contre le bruit. Isolement acoustique CTE Bâtiment Installation/ Activité Isolement de 33dB en mur intérieur Bâtiment Protégé Bâtiment habitable ou protégé Isolement de 30dB pour les portes et fenêtres Isolement de 55dB Isolement de 50dB Bâtiment Installation/ Activité Isolement de 33dB en mur intérieur Bâtiment Habitable Bâtiment habitable ou protégé Isolement de 30dB pour les portes et fenêtres Isolement de 20dB pour les portes et fenêtres Isolement de 45dB Isolement de 45dB Bâtiment Installation/Activité Edifice voisin Isolement de 40dB pour chaque espace fermé Isolement de 50dB pour 2 espaces fermés Tableau valeur exterieur: Valeurs d’isolement acoustique pour un bruit aérien D2m, nt, atr en dBA entre un bâtiment protégé et l’extérieur, en fonction des indices de bruit quotidien, Ld. Type Résidentiel et Hôpitaux Culturel, sanitaire, scolaire de bâtiment et administratif Ld. dBA Dortoirs Séjours Séjours Classes Ld. ­60 60 < Ld. _­< 65 65 < Ld. _­< 70 70 < Ld. _­< 75 Ld. > 75 30 32 37 42 47 30 30 32 37 42 30 30 32 30 37 32 42 37 47 42 (1) Pour des bâtiments non hospitalier, c’est à dire, bâtiment d’assistance sanitaire de type ambulatoires, comme des cabinets médicaux, salle de consultation, zones destinées au diagnostique et traitement, etc. Le DB tient en considération les différents besoins acoustiques des espaces d’un bâtiment, en fonction de leur utilité, de leur emplacement et configuration. Pour pouvoir donner une réponse adéquate à ces différents besoin, le DB HR classifie les bâtiments en une ou plusieurs unités d’usage et celles ci en un ou plusieurs périmètres déterminant le degré d’exigence acoustique pour les éléments de structure qui délimitent ces périmètres en fonction de leur degré de protection acoustique. Unité d’utilisation : Un bâtiment ou partie de ce dernier, destiné à un usage spécifique, ainsi que les propres utilisateurs de ce dernier sont liées entre eux. On considère comme unité d’utilisation, entre autre, les suivantes : Dans des immeubles: chacun des appartements Dans des hôpitaux, hôtels, résidences, etc. …. Chaque pièce ainsi que ses annexes. Dans des bâtiments scolaires : Chaque classe, salle de conférences ainsi que ses annexes, etc. … Périmètre : Espace délimité d’un bâtiment, cloisonnement ou n’importe quel autre élément de séparation, déterminent les types suivants : Périmètre habitable : périmètre intérieur destiné à l’usage de personnes, la densité d’occupation et le temps de séjour déterminent les exigences des conditions acoustiques, thermiques et la salubrité adéquate. Périmètre habitable protégé : périmètre habitable avec de meilleures conditions acoustiques : Dans des bâtiments d’usage résidentiel (public ou privé). Dans des bâtiments d’usage scolaire. Dans des bâtiments d’usage sanitaire ou hospitalier. Dans des bâtiments d’usage administratif. Périmètre non habitable : périmètre qui n’est pas destiné à un usage permanent de personnes où l’occupation de ce dernier, reste occasionnel ou exceptionnel et ce sur une durée très courte dans le temps, qui ne nécessite que des conditions de salubrité adéquates. Caves, locales techniques et buanderie non habitable, et les zones communes. Périmètre d’équipements : périmètre contenant des installations aussi bien individuelles que collective du bâtiment, comprenant comme tel tout les équipements ou installation susceptibles d’altérer les conditions environnementales de ce périmètre. A effet de cette DB, on ne considère pas les ascenseurs comme des périmètres d’équipement, sauf quand ces derniers disposent de moteurs à l’intérieur de la cabine. Les entrepôts de déchets sont considérés comme des périmètres d’équipement. Périmètre d’activité : périmètres à usage résidentiel (publique ou privée), hôpitaux ou administrations, dans lesquels s’accomplit une activité différente à celle réalisée dans le reste de la zone, par exemple, une activité commerciale ou à fort transit de personnes. Tous les parkings sont considérés comme des périmètres d’activité en relation à n’importe quel usage, sauf celui d’usage privatif dans des maisons individuelles. Et ce dans la mesure ou le niveau standard moyen de pression sonore, pondéré A, du périmètre soit supérieur à 70 dBA et qu’il ne soit pas un périmètre sonore. Périmètre sonore : périmètre, à usage généralement industriel, dont les activités produisent un niveau standard moyen de pression sonore, pondéré A, à l’intérieur du périmètre, supérieur à 80 dBA. 6

[close]

p. 9

Résonance et réverbération Absorption acoustique L’absorption acoustique est la propriété qu’ont l’ensemble des matériaux à absorber l’énergie acoustique, permettant que seule une partie de celle ci soit réfléchie. On peut dire que l’absorption acoustique est meilleure lorsque le son réfléchi est plus faible. Dans la pratique, nous pouvons essayer l’expérience suivante, en comparant l’absorption acoustique au travers de deux matériaux comme du marbre et un rideau épais. Si l’on parle devant un mur en marbre, on entend que les sons émis sont plus longs. Si nous mettons un rideau par dessus, on constate que ces sons sont atténués, c’est à dire plus courts. Nous comparons deux matériaux ayant deux types de surfaces différentes et, par conséquent, deux degrés d’absorption différents. L’absorption dépend du degré de porosité superficielle d’un matériau. Les pores font que l’énergie sonore reste « prise au piège » dans leur intérieur avec des réflexions multiples. A l’intérieur du pore, cette énergie se transforme en énergie calorifique du fait des frottements et rebondissements de l’énergie sur les parois de la cavité, qui provoquent la dissipation de cette énergie. Si on observe le marbre, on s’aperçoit qu’il ne contient pas de pores, de manière que la majeure partie du son émis vers celui-ci se reflète, alors que, comme les textiles sont rugueux, avec de multiples fibres et petites cavités, le son reste prisonnier à l’intérieur, c’est à dire, qu’il est absorbé. Ei Ea Et Ei = Er+Et+Ea Er Sur le schémas ci-dessus, on peut observer comment l’énergie initiale (Ei) se heurte à un obstacle et se divise en trois énergies. Lorsque l’on a besoin de connaître l’absorption de cet obstacle, il nous suffit de savoir l’énergie réfléchie (Er) de l’énergie initiale. Lorsque l’on veut savoir l’isolement de cet élément, on regarde l’énergie transmise au travers de ce dernier (Et). L’énergie dissipée à l’intérieur de l’élément, ou encore, l’énergie absorbée (Ea), est celle que nous obtenons en soustrayant les deux énergies antérieures à l’énergie initiale. Ces deux termes, quelquefois, sont utilisés de manière inexacte. Ces termes expriment des phénomènes différents, mais qui ont tendance à se confondre. Un peu dans le même esprit que les termes isolement et absorption. Le terme résonance indique la capacité qu’à un objet à vibrer. C’est la manière dont l’onde, audible ou pas, fait que les objets vibrent dans une proportion supérieur à la normale. Tout les corps ou matériaux physiques ont ce que l’on appelle la « fréquence de résonance » : un mur, un bâtiment, un verre, le corps humain et ses organes, un stylo, un pont, etc. L’exemple le plus connu de résonance, est celui de casser un verre avec la voix. Un chanteur peut arriver à reproduire une note musicale sur la fréquence de résonance du verre. Une fois cette note exécutée, en fonction de l’épaisseur du verre, il n’est plus question que de temps pour que le verre se casse. Un autre exemple classique de résonance, et que l’on explique dans les écoles, est la traversée des ponts de l’armée de Napoléon. L’ensemble du régiment le traversait au même pas, en faisant coïncider le rythme des pas avec la fréquence de résonance du pont. La pression réalisée à chaque pas sur le pont provoquait un mouvement, avec chaque fois une propagation plus grande. Le pont n’opposait aucune résistance à cette pression, dans la mesure ou elle correspondait à la fréquence de résonance, et à chaque pas comme l’énergie se multipliait en provoquant plus de mouvement jusqu’au moment ou le pont cède et s’effondre. Nous aurions le même résultat en poussant de manière continue une balançoire, dans la mesure ou elle finirait pas faire un tour complet. La réverbération est un phénomène dérivé de la réflexion du son dans une pièce. Cela consiste en un léger prolongement du son une fois qu’il n’est plus émis à la source. Ce prolongement est dû au réfléchissement des ondes sur les différentes parois de la pièce. Par conséquent en modifiant les parois de l’habitation, la réverbération en sera affectée. Nous avons tous pu expérimenter que mettre un meuble ou des rideaux dans un pièce fait que celle ci soit moins bruyante. On s’aperçoit que le son est « diminué », mais en réalité, il est absorbé par ces nouveaux matériaux. La réverbération, nous l’entendons très bien dans de grands espaces comme les églises, ou le son n’est pas absorbé par les parois en pierre et toute l’énergie sonore durant quelques secondes voyage dans cette espace jusqu’à dissipation. Dans des espaces plus grands, comme des gymnases ou des piscines couvertes, on peut même arriver à avoir un écho. Le son que l’on émet, nous est retourné par une parois situé à plus de 17m de distance. Isolement acoustique Pour se retrouver dans un cadre d’isolement acoustique il est nécessaire que l’onde sonore traverse le matériel ou les matériaux qui composent un mur ou un plafond. Quand une onde sonore se heurte à un obstacle, cette dernière le fait vibrer. Une partie de son énergie est réfléchie par l’objet comme une onde sonore, comme nous l’avons vu préalablement avec l’exemple du marbre. Mais l’énergie vibratoire générée par le choc entre le son et le matériel, se transmet au travers de cet obstacle qui met en mouvement l’air situé de l’autre côté, générant ainsi un son. Quand nous parlons devant un mur en marbre nous arrivons à le faire vibrer avec notre voix, c’est à dire, nous lui provoquons des micro-vibrations. En fait l’énergie sonore fait vibrer n’importe quel élément ou matériel, même si ces vibrations sont inappréciables. De plus, une partie de cette énergie vibratoire se dissipe à l’intérieur de ce même obstacle, en le traversant, réduisant l’énergie irradiée de l’autre côté. Nous pouvons mieux imaginer cette dissipation de l’énergie à l’intérieur des matériaux, en regardant comment se comporte le verre et le caoutchouc face au son. Le verre est un matériau rigide qui a un amortissement très mauvais et le son le traverse sans aucun problème, en échange, si l’on prend une plaque de caoutchouc, dans ce cas le son perd de l’énergie en le traversant et l’on obtient un isolement acoustique, du fait que cette dernière dispose d’une grande capacité d’amortissement du fait de ne pas être un matériau rigide sinon souple. On peut dire que l’isolement acoustique a pour propriété le degré mesuré de réduction du son entre deux pièces séparées par un élément de fermeture ou entre une pièce fermée et l’extérieur. Ces matériaux ou éléments de structure évitent le passage du son et procure un confort à l’extérieur du lieu ou le son est produit. En résumé on peut affirmer que l’isolement est dû aux propriétés du matériau face auquel le son est émis, qui entrave le passage du son d’une manière plus ou moins efficace, alors que l’absorption est elle déterminée par le type de superficie du dit matériau qui génère une réflexion plus ou moins importante de l’onde sonore qui se dirige vers elle. Coefficient d’absorption On définit le coefficient d’absorption d’un objet comme la relation entre l’énergie qu’il absorbe et l’énergie des ondes sonores reçues par lui par unité de surface. Cette valeur est spécifique à chaque fréquence. = éé---nn---ee---rr--gg---ii-ee----ia-n-b--c--s-i-od---re-b--n--é-t-ee--- Une valeur égale à 1 signifie que toute l’énergie sonore incidente est absorbée, alors que pour une valeur égale à zéro cela signifie que toute l’énergie sonore est réfléchie. 7

[close]

p. 10

Lycée Vallon de Toulouse / Marseille Amphitéatre El Bilia Léon l’Africain / Casablanca 8

[close]

p. 11

Agrupació Barça jugadors / Barcelone Commissariat de Rotterdam Lycée LEP Marie Louise Elisabeth Molé / Paris 9

[close]

p. 12

Notre panneau Metrowall Acoustic Lines est fabriqué sur un support MDF noir teinté dans la masse. Pose Murale Acoustique Metrowall Acoustic Lines une solution pour le traitement acoustique et/ou décoratif des parois murales. La base MDF noir teinté dans la masse permet de masquer les usinages acoustiques et offre une homogénéité unique aux murs traités ‘30 ‘15 ‘10 ‘5 Base ‘10 joint creux Cross ‘10 10

[close]

p. 13

318 mm Notre panneau Metrowall Acoustic Lines est fabriqué sur un support MDF noir teinté dans la masse. zone amplifiée ACOUSTIC 2770 mm Superficie: 0,88 m2. / Support: MDF noir de 16mm d’épaisseur / Résistence au feux: M1, B-s2,d0 / Finition: melamine avec voile acoustique au dos des panneaux Modèles ‘30 profil ‘15 profil ‘10 profil ‘5 profil côté face 2770 mm côté face 2770 mm côté face 2770 mm côté face 2770 mm Voile acoustique Voile acoustique Voile acoustique Voile acoustique 318 mm 340,5 mm 318 mm 340,5 mm 318 mm 340,5 mm 318 mm 340,5 mm 1,5 mm 9,1 mm 16 mm 4 mm 2,5 mm 18,7 mm 16 mm 4 mm 3 mm 26,8 mm 16 mm 4 mm 4,2 mm 59,4 mm 16 mm 8 mm Poids: ~ 8.10 Kg / piece, ~ 9.20 Kg / M2. 14,15 % perforation. UNE-EN ISO 354 Poids: ~ 8.10 Kg / piece, ~ 9.20 Kg / M2. 11,90 % perforation. UNE-EN ISO 354 Poids: ~ 8.30 Kg / piece, ~ 9.40 Kg / M2. 9,40 % perforation. UNE-EN ISO 354 Poids: ~ 8.40 Kg / piece, ~ 9.55 Kg / M2. 6,60 % perforation. UNE-EN ISO 354 Coeff. absorption Coeff. absorption Coeff. absorption Coeff. absorption Fréquence Fréquence Fréquence 0´84 0´90 0´62 0´70 0´51 0´23 Fréquence Test réalisés avec un Plenum de 300 mm dont 40 mm de laine de roche. w= 0,55 Classe d’absorption D w= 0,70 Classe d’absorption C w= 0,65 Classe d’absorption C Les valeurs techniques peuvent varier du fait qu’elles sont sujets à des améliorations continu de nos produits. Caractéristiques Normes Résistance à l’impacte UNE 438/2 Résistance à l’eau EN 203/204 Résistance à la rayure UNE 56.708 >1.5 N Résistance aux taches EN 438/2,15 Aucun changement en superficie selon la norme Hygiénique / antiallergique EN 438/2 Conforme à la norme Antimites EN 438/2 Conforme à la norme Teneur en Formaldéhyde CEN Conforme à la norme Chaleur sèche UNE 53.150 Conforme à la norme Chaleur humide UNE 53.150 Conforme à la norme Adhérence du revêtement UNE 56.705 h.2 Stabilité dimensionnelle UNE 56.753 < 0.7 % w= 0,65 Classe d’absorption C Classification feux Qualité M-1 B-S2,dO Organisme 1239 Certification 28591 Environnement Certificat AENOR / PEFC Certification 14-35-00161 11

[close]

p. 14

Notre panneau Metrowall Acoustic Lines est fabriqué sur un support MDF noir teinté dans la masse. DÉCORATIF Modèles non acoustiques Afin de faciliter les installations nos lames peuvent être uniquement décoratives non acoustiques (les usinages à l’arrière et à l’intérieur des panneaux ne sont pas réalisés. Seules les rainures de surface restent visibles.) Les lames peuvent être aisément travaillées pour le traitement des angles sortant et/ou rentrant ainsi que les divers points sensibles. Décoratif 2770 mm 16 mm Base Panneaux Metrowall non rainurés 16 mm Dilatation des materiaux Les produits réalisés en MDF sont hygroscopiques, ils s’équilibrent en fonction de l’hygrométrie ambiante. Le taux d’humidité variable de l’atmosphère provoque des variations dimensionnelles de ces matériaux. il est vivement conseillé d’entreposer le Metrowall au minimum 72 heures sur le lieu de sa future mise en place afin de le stabiliser. Il est tout à fait déconseillé de le poser dans des locaux qui n’ont pas été mis“hors d’air”et“hors d’eau”. Dans les zones à atmosphère contrôlée (climatisée) on pourra constater une dilatation d’environ 1mm par mètre, et jusqu’à 2mm par mètre dans les salles sans climatisation. Nous conseillons de séparer les éléments dans le sens transversal par un joint de 3 à 4 mm. 318 mm 340,5 mm Système de mise en place et Installation Murale du Metrowall Acoustics Lines Pose Murale Laine minérale Sens de pose de la première lame 692 mm Mur Tasseau Tasseau Fixation invisible des panneaux rainure languette sur des tasseaux. · Installer un tasseau tous les 920 mm maxi, optimum tous les 692 mm. · Utiliser des vis à “tête plate”. Tasseau Tasseau Tasseau Tasseau Profil femelle Profil femelle Profil mâle Position des tasseaux Profil mâle Il est conseillé de laisser une ventilation naturelle à l’arrière des panneaux par exemple en interrompant les tasseaux Station de radio Ona Codinenca / Sant Feliu de Codines - Barcelone

[close]

p. 15

DÉCORATIF/ACOUSTIC Notre panneau Metrowall Acoustic Lines est fabriqué sur un support MDF noir teinté dans la masse. Proposition Pose Murale Pose Verticale Aucun joint visible dans la mesure ou la hauteur nécessaire n’est pas supérieur à 2770 mm. Pose en coupe de pierre Tout les joints sont alignés une rangée sur deux. 692 mm Position des tasseaux Pose en échelle Cette méthode de pose apporte une esthétique importante, et résout la problématique visuelle des joints. Pose Lames alignées 692 mm 692 mm 692 mm Pour le Lines Base (sans rainure apparente), il est conseillé de commander un chanfrein sur les 4 côtés (sans frais supplémentaire), pour éviter tout souci esthétique en cas de variation dimensionnelle. Metrowall Acoustic Lines 10 joint creux Sur demande il est possible de commander le Metrowall Acoustic Lines 10 Joint Creux dont les joints sont volontairement ouverts de 6 mm (voir schéma) pour offrir un design original à votre installation. Pose en coupe de pierre Pose Lames alignées 692 mm 692 mm Il est recommandé de rajouter un tasseau a chaque point d’union. (petit coté) 13

[close]

Comments

no comments yet