Embed or link this publication

Popular Pages


p. 1



[close]

p. 2

Directeur de la publication : Romain Bail - Rédaction et conception : Leticia Rodriguez - Photographies : Céline Lesage, Leticia Rodriguez, Christophe Huet, Lauren Piriou, Michel Dehaye , François Monier et DR - Imprimeur : Caen Repro Dépôt légal janvier 2017 - Tirage : 6600 exemplaires - Diffusion gratuite

[close]

p. 3

éditorial 4 HoMMaGES 7 En brEf 8 actualitéS 12 déMocratiE localE 17 doSSiEr coMMunauté urbainE 18 villE En actEurS 21 aSSainiSSEMEnt 26 éconoMiE 28 Solidarité 29 Etat civil 30 ExprESSion librE 31 au cSc 32 aGEnda 33 photos : Michel Dehaye

[close]

p. 4

Romain Bail Maire de Ouistreham Riva-Bella Vice-Président Littoral et Tourisme Caen la Mer Discours des vœux, salle Legoupil – 27 janvier 2017 Mesdames et Messieurs, Chères Ouistrehamaises, Chers Ouistrehamais, Je souhaite à chacune et chacun la bienvenue ce soir pour la traditionnelle cérémonie des vœux du Conseil municipal. J’adresse en 2017 des vœux chaleureux de bonheur, de paix et d’espoir à chacune et chacun d’entre vous. Qu’il nous soit permis d’espérer en 2017. L’espoir d’un monde nouveau où chaque être humain fasse preuve d’humanité, où chaque individu fasse société et sache entendre l’autre, et où chaque nation fasse preuve de tolérance et d’ouverture au monde. L’espoir d’une paix retrouvée dans un contexte d’état d’urgence auquel nous nous sommes malheureusement habitués. J’en profite ici pour saluer l’ensemble des forces de l’ordre et de sécurité qui œuvrent à nos côtés au quotidien pour une société plus juste et sécure. L’espoir enfin d’une alternance politique forte pour notre pays. Comment croire un seul instant que nous en soyons arrivés à abîmer le lien social, la commune, la sécurité de chaque Français, mis à mal par tant d’amateurisme et de bêtises ? Je forme ce soir devant vous tous l’espoir d’un renouveau qui sera à l’aune d’une ère nouvelle en 2017. C’est ainsi que 2016 a permis de lancer les travaux de la piste cyclable vers Saint-Aubin-d’Arquenay après 20 ans de négociations pour l’achat des terrains ; c’est aussi les travaux de canalisation du Bourg vers la station d’épuration, fondamentaux pour les volumes transférés et tous les travaux d’assainissement ; les nouveaux sanitaires du port pour lesquels le marché a été attribué ; la première tranche des planches de Riva-Bella ; la rénovation du toit de la Rotonde Briand et du Foyer Vicquelin ; l’aire de covoiturage d’entrée de ville en cours ; le lancement de nombreuses constructions pour près de 300 nouveaux logements entre le Bourg, la Rue Gambetta et l’Avenue de la Mer pour garantir le renouvellement nécessaire de notre population et les besoins sociaux ; la nouvelle maison paroissiale ; et un grand marché de travaux en Partenariat Public-Privé dont l’avenir dira s’il se réalise. Merci à vous Ouistrehamaises et Ouistrehamais, amis et voisins qui venez de loin parfois pour partager l’esprit de fête et d’amour qui règne dans notre belle station balnéaire. Je veux ici saluer et remercier nos personnels qui agissent pour votre bien au quotidien. MEDAILLE D’HONNEUR OR (35 ans) - Christian HERBLINE, Agent du Pôle logistique / voirie MEDAILLE D’HONNEUR VERMEIL (30 ans) L’année 2016 fut une année difficile pour nous tous, ponctuée par de nouveaux attentats et l’incapacité à donner de l’oxygène aux demandeurs d’emploi et à la France. Pour autant ici, à Ouistreham Riva-Bella, nous avons mené avec l’équipe municipale la mission d’assumer un service public digne de ce nom, malgré l’absence de finances publiques et le sempiternel positionnement de certains qui refusent le changement et alimentent le mensonge. - Vincent REQUEUT, Professeur d’enseignement artistique - Jean-François MARIE, Adjoint technique principal - Christel ADELINE, Instruction des autorisations d’urbanisme - Lionel BOQUEL, Adjoint responsable logistique - Sophie DEWERPE, Coordinatrice action culturelle - Martine DOUILLET-CAUX, Directrice du Pôle comptabilité

[close]

p. 5

MEDAILLE D’HONNEUR ARGENT (20 ans) - Yannick MONEL, Brigadier chef principal de la Police municipale - Philippe LANGLOIS, Coursier - René FORGET, Agent d’entretien espaces urbains - Patrick PIERRE, Responsable de la Police municpale - François PORTEILS, ATSEM école maternelle DEPART EN RETRAITE - Martine LEFEBVRE : 1/03/2016 – 20 ans médaille de la ville - Michèle QUIVRIN : 01/07/2016 - Claude BUHOUR : 1/09/2016 - Odile ROBERT : 1/09/2016 - Philippe AZOUZ : 31/12/2016 – 38 ans de ville - Françoise PORTEILS : 31/12/2016 – médaille de la ville 20 ans Je veux ici avoir une pensée pour celles et ceux qui nous ont quittés en 2016 ou tout récemment : - Cédric AVEQUIN, le 12 juillet 2016, à l’âge de 32 ans, Policier municipal ; - Jean GUÉRIN, le 18 février 2016, à l’âge de 91 ans, ancien Conseiller municipal; - Alain NICOLAS, le 9 avril 2016, à l’âge de 72 ans, Président de l’association Coup de Main ; - Isabelle GRIMBERT, le 20 juillet 2016, à l’âge de 45 ans, ancienne Conseillère municipale ; - Gérard RENNIÉ, le 12 janvier 2017, à l’âge de 79 ans, Conseiller municipal Délégué. Enfin, permettez-moi d’honorer celles et ceux qui par leur action ou leur aventure ont su mettre en avant la ville de Ouistreham Riva-Bella et la promouvoir : - Fabien DELAHAYE, vainqueur de courses au large comme la Transat Jacques Vabre en Class40, avec Sébastien ROGUES en 2013, il a découvert la voile en « classe de mer » à l’école Jean Charcot, s’est illustré ensuite en compétition à la SRCO avant d’intégrer l’équipe de France de voile et d’être maintenant un skipper renommé avec un palmarès enviable. Ayant toujours porté fièrement les couleurs de Ouistreham Riva-Bella tout au long de sa jeune carrière sportive, il a régulièrement partagé ses expériences nouvelles avec les scolaires de la ville. Au regard des performances sportives réalisées et des valeurs qu’il transmet, le Conseil Municipal a décidé le 28 septembre 2015 d’accorder à Fabien DELAHAYE le titre de citoyen d’honneur de la Ville. - Sébastien JOUVE, kayakiste Ouistrehamais, il est arrivé 7e en finale du 200m kayak biplace le 18 août 2016 aux Jeux Olympiques de Rio. Avec son partenaire Maxime Beaumont, ils ont effectué la course en 32 secondes et 699 centièmes. Cette performance très satisfaisante est source de fierté pour la Ville qui soutenait ce champion. C’est pourquoi, le Conseil Municipal a décidé le 17 octobre 2016 d’octroyer le titre de citoyen d’honneur de la Ville à Sébastien JOUVE pour avoir su porter fièrement les couleurs de Ouistreham Riva-Bella à Rio. 2017 sera donc une année placée sous le signe de l’espoir. Tout d’abord, l’espoir entendu et manifesté par de nombreux Ouistrehamais pour que nous continuons à agir en leur sens. Ainsi en 2017, le Conseil municipal se prononcera sur le projet d’extension de la crèche, preuve d’un dynamisme démographique retrouvé, avec la réforme du Plan Local d’Urbanisme qui connait son aboutissement après plus de 2 ans de travail pour envisager la ville à 20 ans, sens même de l’action municipale. Les premières opérations de rénovation de l’église vont se poursuivre ainsi que les réparations de toitures de bon nombre de bâtiments communaux en très mauvais état. Le cahier des charges pour la couverture de la piscine est lancé ainsi que la rénovation complète du City Stade à la Reine Mathilde. Les travaux de mise en accessibilité des bâtiments communaux se poursuivent. Une programmation importante de travaux de voirie sera engagée dans une première tranche : trottoirs

[close]

p. 6

et stationnements Rues Diderot, Voltaire, Rousseau et Condorcet ; le doublement des stationnements du parking du Cabieu ; l’aménagement du trottoir Route de Caen ; le reprofilage de la Rue Emile Herbline après la livraison de l’opération immobilière du Bourg ; les trottoirs de la rue du Tour de Ville près de l’Ecole du Sacré Cœur ; de nouveaux stationnements devant les tennis couverts ; le nouveau parking du Stade Kieffer Avenue de la Redoute ; la réflexion sur l’Avenue de la Mer ; l’éclairage public et le quartier des Charmettes jusqu’à la rue de Verdun ; et enfin le très attendu radar de limitation de vitesse au feu tricolore de la rue de l’Yser pour plus de sécurité de nos concitoyens. La Collectivité - retrouvant progressivement des marges de manœuvre, poursuivra l’effort exceptionnel consenti pour la plage et son attrait, atout de notre station. En effet, nous engageons les phases 2 et 3 du chantier des planches, appréciées de tous, vers le Poste de secours n°2 et l’épi béton de la Brittany Ferries, depuis le Poste de secours n°1. Pour parfaire cet engagement, j’ai souhaité que le Conseil municipal du 16 janvier se prononce plus avant dans le projet du Centre d’Interprétation Franco-Britannique. Prenant place sur la plage, dans la limite de la loi littorale, cet espace concentrera pour les années à venir toute l’Histoire de la relation entre la France et la Grande-Bretagne se fondant sur le pilier du Débarquement et de la Seconde Guerre Mondiale. Cet espace mettra en avant l’Histoire de la ville dans la Grande Histoire, donnera un écrin au devoir de mémoire si nécessaire en ces temps et permettra à chacun de se réapproprier cette histoire si complexe, si trouble et si riche entre nos 2 pays. Nous ferons tout pour faire en sorte que cet espace culturel et mémoriel de Sword Beach trouve sa place dans un environnement muséographique foisonnant, dans un espace dunaire augmenté et restauré, avec la concrétisation d’une salle de conférences et de spectacles qui permettra aux Ouistrehamais de profiter d’une programmation digne d’une ville comme la nôtre et à nos associations de se produire enfin dans de bonnes conditions. Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté de Caen-la-Mer est devenue Communauté Urbaine passant de 35 à 50 communes, avec plus de 267.000 habitants, ce nouveau périmètre en fait l’un des espaces les plus importants de Normandie, qui aura à cœur de traiter, au-delà de ses domaines de compétences habituelles, les espaces verts, la voirie, le tourisme ou le cycle de l’eau, sans que cela ne change rien à la volonté du président Joël Bruneau, que j’accompagne avec plaisir, de garantir un service public de proximité. Nous sommes satisfaits de cet aboutissement après plus d’un an de travail intensif et que les services soient ici remerciés. Comme chaque année, 2017 sera l’occasion de fêter un certain nombre d’évènements. Nous démarrerons avec les 25 ans du Casino Barrière, puis nous fêterons les 50 ans de la SNSM, les 125 ans de la SRCO, les 160 ans du canal et poursuivrons l’anniversaire des 150 ans de Riva-Bella avec une exposition de peintures impressionnistes, une rétrospective sur la route de la Libération et l’élection de Miss Riva-Bella, sans oublier les 40 ans de l’AJSO Basket ou les 40 ans du Club de Judo. Oui, 2017 vous le voyez sera l’année de tous les possibles et de tous les espoirs, avec ambition et constance. Vous l’avez compris, je souhaite ici au nom du Conseil municipal, en tant que Maire de Ouistreham Riva-Bella et à titre personnel, à chacune et chacun d’entre vous une année pleine d’espoir. Que vive l’espoir à Ouistreham Riva-Bella ! Toute notre politique s’inscrit dans une dimension environnementale évidente, avec le retrait de l’utilisation des pesticides dans la ville, la sensibilisation aux gestes du tri et au respect de nos océans, ou bien encore l’évolution du parc automobiles de la ville pour ne plus polluer.

[close]

p. 7

hommage Gérard RENNIE, Conseiller municipal délégué, décédé à l’âge de 79 ans, le 12 janvier 2017 Monsieur Gérard RENNIÉ nous a quittés la semaine dernière, jeudi 12 janvier, à son domicile, à l’âge de 79 ans. Après des études d’ingénieur à l’Ecole nationale supérieure des arts et industries de Strasbourg, son service militaire fait, Monsieur Gérard RENNIÉ débute une longue carrière dans la fonction publique territoriale à Strasbourg, de 1960 à 1966, à Montbéliard, de 1966 à 1972, puis à Evreux, de 1972 à 2004, durant 32 ans. A l’heure de la retraite, il termine en tant que Directeur Général Territorial, à la tête d’une direction de 500 agents, en charge de l’urbanisme, les parcs et jardins ainsi que le service des eaux. En remerciement de son grand dévouement, il est nommé Directeur Général Territorial à titre honoraire. Durant toutes ces années, Monsieur Gérard RENNIÉ est connu comme quelqu’un ayant à cœur de résoudre tous les problèmes qui lui sont soumis, d’essayer de défendre les causes de chacun pourvu qu’elles soient justes et d’être toujours prêt à donner de son temps pour arranger tout le monde ! Monsieur Gérard RENNIÉ rejoint l’équipe municipale en septembre 2013, motivé par l’envie de mettre ses compétences et son expérience au service de ses concitoyens en tant qu’élu. L’équipe élue, Monsieur Gérard RENNIÉ est tout naturellement devenu en charge du grand projet de petits travaux destiné à reprendre tous les désordres sur la voirie qui pouvaient gêner la vie quotidienne des habitants, en tant que Conseiller Municipal Délégué de la Ville de Ouistreham Riva-Bella. Toujours très motivé et impliqué dans la mission qui était la sienne, il a méthodiquement recensé plus de 2000 petits problèmes qu’il s’est ensuite employé à résoudre avec des équipes dédiées des services techniques de la ville pendant plusieurs mois. Dans l’équipe municipale, Monsieur Gérard RENNIÉ était très respectueux de la hiérarchie, comme il le disait, il n’en défendait pas moins avec détermination son point de vue avec franchise et honnêteté. Passionné, là encore, il a eu à cœur d’aller au bout des projets qui lui étaient confié dans le but de se rendre utiles aux autres. Avec le personnel de la ville, Monsieur Gérard RENNIÉ laissera le souvenir d’un élu courtois, attentif et apprécié tant des services techniques que des services administratifs. Pour l’équipe municipale, nous avons perdu un ami, un être cher, avec lequel nous avons partagé des moments intenses, des moments de doute, des moments d’espoir et de joie. Je conclurai mon propos en disant, selon les mots de Danielle, son épouse, que « Gérard a aimé jusqu’au bout tout ce qu’il a fait, c’était sa vie ! » Gérard, nous ne t’oublierons pas ! Romain BAIL Maire de Ouistreham Riva-Bella

[close]

p. 8

Cartes d’identité Nouvelles modalités a compter du 27 février 2017, les demandes de cartes nationales d’identité (CNI) seront traitées selon les mêmes modalités que les passeports biométriques. Les demandes de CNI qui s’effectuent actuellement sous forme papier auprès des communes ne seront uniquement prises en charge que par les communes qui disposent d’une station biométrique. C’est le cas de Ouistreham Riva-Bella. n Cartes d’identité de plus de 10 ans : attention, tous les pays ne l’acceptent pas ! Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d’identité délivrées aux personnes majeures est passée de 10 à 15 ans. Ainsi, pour les cartes délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la date d’expiration ne correspond pas à la date inscrite sur la carte. Or, certains pays, tel que la Belgique ou la Norvège, n’autorisent pas l’entrée sur leur territoire des personnes titulaires d’un document figurant comme périmé en apparence. D’autres pays, tels que l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie ou le Portugal n’ont pas expressément fait connaître leur position sur leur acceptation de ces cartes d’identité. Il importe donc de se renseigner sur la position du pays dans lequel il est envisagé de se rendre en amont afin de ne pas être bloqué à l’entrée du pays avec une carte d’identité pourtant valide selon les lois françaises. n pour en savoir plus : service-public.fr front de mer et plaCe de gaulle Pensez au renouvellement de votre carte Du 1er avril au 31 septembre 2017, le stationnement en front de mer ou place de Gaulle est payant. Les résidents dont le domicile principal est situé en zone de stationnement payant et les Ouistrehamais qui souhaitent bénéficier d’une heure de gratuité par demi-journée doivent faire leur demande de renouvellement de carte auprès de la société INDIGO : - site internet : www.parkindigo.fr - téléphone INDIGO 02 31 85 40 62 n pour toute question, vous pouvez contacter : n les services de l’Hôtel de Ville au 02 31 97 73 25 n les services de Police Municipale au 02 31 96 72 05 mineurs Autorisation de sortie territoire obligatoire L'autorisation de sortie du territoire (AST) d'un mineur non accompagné par un titulaire de l'autorité parentale est rétablie à partir du 15 janvier 2017. Ce nouveau dispositif est applicable à tous les mineurs résidant habituellement en France. Il s'applique également à tous les voyages, individuels ou collectifs (voyages scolaires, séjours de vacances, séjours linguistiques...), dès lors que le mineur quitte le territoire français sans un titulaire de l'autorité parentale. L'autorisation de sortie du territoire donnée par un titulaire de l'autorité parentale est rédigée au moyen d'un formulaire accompagné de la photocopie lisible d'un document officiel justifiant de l'identité du signataire.

[close]

p. 9

exerCiCe inCendie Fuite au poste de chargement Le 23 novembre 2016, les pompiers sont intervenus sur le dépôt pétrolier DMS à Ouistreham Riva-Bella, classé Seveso seuil bas, afin de tester les procédures de sécurité. Le dépôt DMS de Ouistreham Riva-Bella a procédé à un exercice de contrôle de son Plan d’Organisation Interne (POI). Vérifié régulièrement, ce dernier recense tous les scénarii qui pourraient se produire sur le site, indique les démarches à suivre et enclenche les mesures de sécurité. Le 23 novembre 2016 à 10h15, un épandage de carburant est simulé à la suite à d‘une fuite liée à la rupture d’un bras lors du chargement d’un camion. Pour éviter tout risque d’inflammation, les moyens de lutte contre l’incendie du dépôt sont déclenchés par le personnel du site : le chef de dépôt se rend alors compte que certains moyens ne sont pas opérationnels (fictivement) et déclenche le POI en demandant l’assistance des secours extérieurs. A leur arrivée, les pompiers sont chargés de mettre en place des canons pour pallier les moyens internes supposés défaillants et les services de gendarmerie prennent en charge la gestion des accès au site. En parallèle, une cellule de crise est déclenchée au siège de DMS, à Loos, dans la banlieue de Lille. Au bout d’une heure, le scénario est maitrisé. Au final, l’exercice a été concluant et la communication entre les services du SDIS et le personnel DMS efficace. aménagement Une nouvelle maison paroissiale La paroisse a souhaité réhabiliter ce lieu, alors composé de locaux vétustes, pour mettre à disposition des locaux rénovés au profit des 6 communes de la paroisse Saint-Pierre de la Côte-de-Nacre : Ouistreham Riva-Bella, Bénouville, SaintAubin d’Arquenay, Colleville-Montgomery, Hermanville-sur-Mer et Lion-sur-Mer. Le projet a été conçu par le prêtre de la paroisse, le Père Benoit Sevenier, remplacé il y a peu par le Père François Quillet. Imaginée comme un lieu de vie, la maison paroissiale recevra les familles en deuil, les fidèles qui se préparent aux cérémonies traditionnelles et, en semaine, l’office de 9 heures dans l’oratoire. Le projet a été financé par la paroisse pour un montant de 300 000 €. Le bâtiment se compose de trois parties : un grand hall d’accueil, un oratoire qui pourront recevoir jusqu’à 50 personnes et deux salles de réunion. Une partie du terrain en bordure de la rue a été cédé à la Ville pour l’aménagement de 8 places de parkings. La Ville a également pris à sa charge l’aménagement paysager. la maison paroissiale a été inaugurée le dimanche 27 novembre en présence de Mgr boulanger, évêque de bayeux. noël 1 goûter + 1 séance de cinéma Le jeudi 15 décembre 2016, les enfants des écoles maternelles et primaires, publiques et privée, se sont vus conviés au goûter de Noël, auquel ont généreusement participé l'ucia terre et Mer et les établissements Wintz du port. Egalement pour Noël, la Ville a offert à chaque élève une séance de cinéma ainsi qu’un livre pour les enfants de l’école maternelle Coty.

[close]

p. 10

retour sur Fête de la Coquille 2016 et de la gastronomie

[close]

p. 11

station nautique Les 3 étoiles renouvelées La Station Nautique de Ouistreham Riva-Bella confirme et renforce son identité nautique sur le territoire, France Station Nautique venant d'annoncer la conservation de sa 3e étoile. Le label compte 4 niveaux d’étoiles. Chaque niveau correspond à un cahier des charges précis. Ouistreham Riva-Bella est la seule station nautique dans le Calvados à détenir ce label. Outre une large palette d'activités disponibles toute l'année, ce niveau de classement témoigne de la qualité du service et de l'accueil, mais aussi de l'organisation interne de la station tant de la part des acteurs nautiques que des institutionnels. Nul doute que la Station Nautique de Ouistreham Riva-Bella, qui fonctionne toute l’année, a encore de beaux challenges à l'horizon 2017 avec l'élargissement du territoire nautique à l'échelle de la Communauté Urbaine Caen La Mer. n contacts : Office de Tourisme de Ouistreham – Station Nautique Nathalie DUFAY, Coordonnatrice nautisme Esplanade Lofi 14150 OUISTREHAM RIVA-BELLA Téléphone : 02.31.97.18.63 Fax: 02.31.96.87.33 site Internet : ouistreham-rivabella-tourisme.fr

[close]

p. 12

Centre d’interprétation franCo-britannique Concours d’architectes le lundi 16 janvier, le conseil Municipal a voté le lancement du concours d’architectes pour le futur centre d’interprétation franco-britannique de ouistreham riva-bella. Pour l’équipe municipale, le renforcement du maillage muséal en Normandie, avec la création d’un pôle muséal franco-britannique à Ouistreham Riva-Bella, est un projet central du mandat. Pérenniser la mémoire du Débarquement sur les côtes normandes, étape essentielle à la Libération de l’Europe, rappeler et transmettre les particularités du Débarquement à Ouistreham Riva-Bella où les seuls Français à avoir débarqué le Jour J étaient sous commandement et aux côtés des Britanniques, évoquer les liens très anciens qui unissent les côtes normandes et anglaises, sont les éléments forts de ce projet qui inscrira la Ville au cœur des plages du Débarquement, au niveau national et international. Après la célébration du 70e anniversaire du Débarquement Allié en Normandie, la possibilité de mettre en place cette nouvelle structure muséale consacrée aux relations franco-britanniques du Moyen-âge à nos jours a fait l’objet d’une réflexion qui s’est notamment traduite par la mise en place, dès le mois de septembre 2015, d’un comité scientifique, d’une part, et d’un comité de pilotage, d’autre part. Dès février 2016, le Programme Scientifique et Culturel était élaboré puis validé par le Conseil Municipal le 21 mars 2016 qui décidait en conséquence de recruter un programmiste et un assistant à maîtrise d’ouvrage, chargés de poursuivre l’étude de faisabilité du projet. La Ville s’est entourée de sociétés spécialisées pour affiner le concept, avec Histo-Facto et Memoriae, qui ont alors tra- vaillé sur le contenu du projections possibles sur le site, données musée, en lien non contractuelles constant avec le comité scientifique. Le Centre d’interprétation aura pour finalité de conter l’histoire des relations franco-britanniques du Moyen-âge à nos jours, et tout particulièrement durant le déroulement de la Seconde Guerre mondiale. Avec cette présentation des liens entre deux nations, unique en France, le scénographe pourra proposer des sujets ludiques au moyen de médiations innovantes et interactives afin d’attirer tout public. Une zone d’implantation d’une surface de 9000 m2 a été choisie, en concertation avec des acteurs locaux sur le front de mer - l'association des boulistes, le centre équestre, les riverains et un comité d'histoire locale,. Le centre d’interprétation proposera également une exposition temporaire et une salle de spectacles et conférences pour la population. Un espace d’aménagement dunaire, obligatoire dans le projet architectural souhaité, per- mettra au musée de s’intégrer en douceur au paysage du bord de mer. prochain rendez-vous du projet : la désignation du lauréat du concours d’architectes qui se clôturera fin de l’été prochain. Collecte de témoignages Ouistrehamais, vous qui avez vécu la guerre et l’après-guerre Dans la continuité de l’installation du Centre d’interprétation qui sera consacré aux relations franco-britanniques à Ouistreham RivaBella, la Ville souhaite réaliser des interviews des Ouistrehamais ayant vécu la Seconde Guerre mondiale, ainsi que toute la période de reconstruction de l’après-guerre. Ce travail de collecte d’archives orales est indispensable afin de conserver une trace vivante pour les générations futures. L’équipe projet de la Ville et Stéphane Simonnet, Directeur du Comité Scientifique, ont rencontré la Fabrique des Patrimoines de Normandie qui souhaite soutenir logistiquement la Ville dans cette grande collecte de témoignages des temps de guerre mais aussi de l’après, du temps où la Paix reprend le dessus et où le devoir de mémoire contribue à la pérenniser lors des commémorations qui réunissent les vétérans. Cette collecte est aussi la meilleure façon d’associer dès maintenant les Ouistrehamais au projet mémoriel de Centre d’interprétation franco-britannique de la Ville à travers cet appel auprès de tous les habitants de la Ville. n Si vouS avEz : - vécu la Seconde Guerre mondiale, - participé aux nombreuses commémorations qui se sont déroulées entre 1945 et nos jours, - participé au rapprochement entre les britanniques et les français, - œuvré au devoir de mémoire, - un récit en lien avec l’histoire franco-britannique, et que vous souhaitez partager votre témoignage afin qu’il ne tombe jamais dans l’oubli : vous pouvez prendre contact avec Junior brichart qui est en charge de la mise en place de la procédure de collecte des témoignages. Junior bricHart – chargé de Mission : 02 31 97 73 85 – projets@ville-ouistreham.fr

[close]

p. 13

promenade de la paix Lancement de la campagne de financement participatif Dans le cadre de la mise en place de la « Promenade de la Paix », la Ville a lancé, il y a un an, un grand appel aux dons auprès des Nations ayant participé aux commémorations du 70e anniversaire du Débarquement des Alliés en Normandie, ainsi qu’auprès de toutes les communes de France. A la suite de cet appel, la Ville peut déjà compter sur les dons de la Norvège, de S.A.S. le Prince de Monaco, du Royaume-Uni, du Département du Calvados et de dizaines de communes de toute la France. Des contacts sont toujours en cours avec des Nations et des communes qui souhaitent rejoindre le projet. Dans les mois à venir, la Ville va offrir la possibilité aux particuliers de contribuer au financement de la promenade. Il est en effet important pour la Ville de s’inscrire dans cette démarche afin d’associer le plus grand nombre dans ce grand élan de générosité national et international. Grâce à toutes ces contributions, la promenade prendra une valeur universelle et mémorielle forte pour les jeunes générations afin de véhiculer et perpétuer les messages de Paix et d’Unité des cérémonies du 6 juin 2014. itinéraires CyClables Nouveaux aménagements La commune dispose d’un certain nombre d’itinéraires cyclables sous diverses formes telles que la voie verte (voie partagée vélos/piétons/rollers) aménagée par le Département du Calvados. Elle suit le chemin de halage, le long du canal de Caen à la mer, longe le quai Charcot et l’avant-port pour rejoindre la voie littorale au nord de la rue des Dunespoursetransformer ensuite en piste cyclable à partir de l’esplanade A. Lofi jusqu’à la commune de Colleville-Montgomery. Au niveau du boulevard Winston Churchill se greffe un itinéraire cyclo-pédestre en contre-allée qui longe ensuite l’avenue de la Liberté jusqu’à la route de Colleville. L’a m é n a g e m e n t projeté consiste en la poursuite de cet itinéraire cyclo-pédestre en contre-allée (RD 514) pour rejoindre la route de Saint-Aubin où il prendra la forme d’une piste cyclable jusqu’à la commune de Saint-Aubin d’Arquenay. Il s’inscrit dans un projet d’ensemble à moyen terme permettant de desservir le collège Jean Monnet, de rejoindre l’itinéraire existant au niveau du port et de desservir la commune de Colleville-Montgomery par le chemin des Pèlerins. Ces travaux d’aménagement se dérouleront en deux tranches : - Une première tranche allant du cimetière (route de Colleville) au château d’eau (route de Saint-Aubin), soit une longueur de 840 mètres pour une emprise de 3 mètres permettant un usage bi-directionnel, - Une seconde tranche partant du château d’eau pour rejoindre la commune de Saint-Aubin d’Arquenay, soit une longueur de 900 mètres avec une même largeur de 3 mètres. Ce projet, d’un montant global de 453 908 € HT, est cofinancé par différents partenaires tels que le Département du Calvados, la Région Normandie, les subventions européennes (LEADER), la réserve parlementaire de Nicole Ameline et la Ville de Ouistreham Riva-Bella.

[close]

p. 14

arrivée du dansoir karine saporta Inauguration mercredi 15 février à 18h, square du Marché L’offre culturelle explose à Ouistreham Riva-Bella Promouvoir la culture, sous toutes ses formes et pour tous les publics, est une volonté forte de la municipalité de Ouistreham Riva-Bella, ville à la vitalité artistique déjà bien affirmée et toujours en mouvement. La rencontre avec Karine Saporta, Ouistrehamaise amoureuse de sa ville, artiste et chorégraphe de renom, a abouti à un partenariat avec l’installation dans cette cité du bord de mer, et plus largement au sein de la Communauté Urbaine Caen la mer, d’un lieu de spectacle et de vie culturelle inédit sur le territoire, au charme intemporel : le Dansoir. Une programmation culturelle partagée et mutualisée, entre l’artiste et son association, La Mue, et le pôle Culture de la Ville, porté par le centre socioculturel, l’animera tout au long de l’année. Le Dansoir Karine Saporta : Dans le cadre du développement 2017 des activités de La Mue : Le Dansoir Karine Saporta, longtemps ancré sur l’esplanade de la Bibliothèque nationale de France, arrive en Normandie. Semblable à « un petit opéra de poche » en chêne massif, miroirs et velours rouge, Le Dansoir Karine Saporta est une véritable antiquité de la fin du XIXe siècle. Lieu magique, à l’origine Palais des Glaces, entre Art Nouveau et Art Déco, il est doté d’un grand bar d’époque. Sa configuration modulable lui permet d’accueillir des événements de toute nature. Il peut également devenir parquet de bal, salon de thé ou cabaret. Karine Saporta, artiste multi-talents : Directrice du Centre Chorégraphique National de Caen Basse-Normandie jusqu’en 2005, Karine Saporta aujourd’hui à la tête de la Compagnie Karine Saporta est artiste associée à la Bibliothèque Nationale de France et du Gugak National Center en Corée du Sud. Chevalier de la Légion d’Honneur, Officier des Arts et des lettres, elle a été à l’initiative de la création de l’Association des Centres chorégraphiques Nationaux dont elle a assuré la Présidence. Elle a été élue par deux fois, Présidente de la Commission Danse, vice-présidente de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD). Il a déjà été donné, à Ouistreham RivaBella, au cours de l’été 2016 de découvrir une autre facette du talent de Karine Saporta. Organisé par le centre socioculturel dans le cadre du festival « Normandie impressionniste 2016 »: Le Bal des portraits donnait à voir une cinquantaine de magnifiques portraits d’habitants de la ville et de la région réalisés par la photographe dont l’on apprenait qu’elle se cachait derrière la chorégraphe. Aujourd’hui, cette artiste toujours surprenante pourra, avec l’arrivée du Dansoir, exprimer à Ouistreham Riva-Bella, un autre aspect de sa créativité. Celui-là même qui la pousse à s’entourer d’autres artistes de toutes générations, proches ou moins proches d’elle. PROGRAMMATION ANNUELLE : La Mue et la Ville s’associent pour proposer en 2017 un programme culturel tout public, riche et varié, au Dansoir: - des concerts du Ouistreham Jazz Big Band, - des concerts de l’Ecole de musique de Ouistreham Riva-Bella, - des bals, - des spectacles de danse, - des spectacles de théâtre - des créations Karine Saporta... n Pour suivre le programme : - site : ouistreham-rivabella.fr - agenda des éditions municipales

[close]

p. 15

r renouvellement d’agrément Le Centre socioculturel poursuit son action sur le territoire Le Centre socioculturel de Ouistreham Riva-Bella écrit son nouveau contrat de projet pour la période 2016-2020 et obtient son renouvellement d’agrément de la Caisse d’Allocations Familiales du Calvados (CAF). Ouvert en 2010 et entamant sa huitième année de fonctionnement, le Centre socioculturel de Ouistreham Riva-Bella s’est investi pleinement dans la réécriture de son contrat de projet pour la période 2016-2020. Ce travail a permis au Centre d’obtenir un renouvellement d’agrément pour quatre ans par la Caisse d’Allocations Familiales du Calvados. Proposant de nombreux services et activités, fréquenté par une population importante et diversifiée, et poursuivant en son sein depuis 2014 le développement d’une action collective famille, le Centre a aujourd’hui acquis la maturité et les moyens nécessaires à son positionnement comme acteur essentiel de l’intervention sociale et de la dynamique locale sur son territoire. le nouveau contrat de projet vise à renforcer la vision partagée du projet de la structure. A ce titre,son élaboration marque une volonté significative de renforcer la démarche participative des usagers/habitants. Les éléments d’évaluation du contrat de projet 2012-2016 (bilan et diagnostic), et la formulation d’objectifs renouvelés pour le prochain contrat 2016-2020 sont ainsi le fruit d’un travail concerté avec les usagers du Centre socioculturel, désormais constitués en Comité. Il émane de ce nouvel exercice une volonté commune d’ouverture et de renouveau, vecteur d’une nouvelle dynamique pour l’établissement. trois objectifs généraux ont été définis au cours des rencontres avec les habitants, usagers,bénévoles et l’équipe du centre socioculturel : n développer une vision partagée du projet de la structure et du territoire, n favoriser l’accès aux savoirs, à la culture et à l’épanouissement pour tous les publics, n accompagner et valoriser les parents dans leur rôle éducatif. Ces objectifs renouvelés, qui tiennent compte des points forts de l’équipement, permettront de faire évoluer la démarche globale vers une action toujours plus transversale, veillant à la mixité sociale et au développement du partenariat. L’implication des habitants dans les projets communs est en nette progression et de nombreux partenariats ont déjà été établis avec les gens du voyage, des associations caritatives, des acteurs locaux tels que le RAM, la bibliothèque municipale ou la maison de retraite Thalatta. La future Maison des Projets et des Associations permettra au centre socioculturel de réaffirmer son rôle structurant sur le territoire.

[close]

Comments

no comments yet