BT-10

 

Embed or link this publication

Description

Hiver 2016-2017

Popular Pages


p. 1

Au-delà — Hiver 2017  CULTURE & LIFESTYLE — LILLE AMIENS PARIS PAPRIKA KINSKI INFINé RECORDS HAGARD YUKSEK TENDANCE EUROPE

[close]

p. 2

2 ©photo : Création Skertzò pour Amiens Métropole 15 JUIN > 3ÈME DIMANCHE DE SEPT. 1ER DÉCEMBRE > 1ER JANVIER Spectacle gratuitS Parvis de la Cathédrale Notre-Dame. Tous les soirs vivez une expérience unique en 3D sur WWW.AMIENS.FR/CATHEDRALE Renseignements - Office de Tourisme 03 22 71 60 50 Création Skertzò pour Amiens Métropole www.amiens-tourisme.com

[close]

p. 3

Hiver 2017 EN COUVERTURE Paprika Kinski, © Dinah Hayt Direction artistique Thu-Huyen Hoang Hair & Make-up Giulia Cohen @B-Agency  Stylisme Top Ash Studio Paris Édito Where do you think you’re going? * 3 * Où croyez-vous partir ? L’ÉQUIPE Bon temps Bande originale de ce numéro, le titre inédit de You Man. Téléchargement gratuit depuis notre page Facebook ou www.soundcloud.com/bontempsrecords

[close]

p. 4

Achetez et choisissez vos places sur www.zenith-amiens.fr JANVIER 17 En accord avec Opus Productions, présente F É V R I E R 1 7Sud Concerts & Nathan Show World présentent 12/16 Goldmen 04/02 4 Soprano 08/03 Patricia Kaas 15/02 Damien Saez 14/03 MAI 17 La plus belle histoire de tous les temps LES 10 COMMANDEMENTS 07/01 et 08/01 Gérald De Palmas 20/01 Veronic Dicaire veronicdicaire.com 29/01 MARS 17 La Reine des Neiges 03/02 Julien Doré 23/02 Le Lac des Cygnes 17/03 Photos : © Alexander Yakovlev - Oxygen / ISTOCKPHOTO - © 2016 GDP - LICENCE III N°1062985 COMPLET COMPLET Stars 80 24/02 Les Chevaliers du Fiel Christophe Maé 25/02 02/03 HOLIDAY ON ICE PRODUCTIONS ET GÉRARD DROUOT PRODUCTIONS PRÉSENTENT NOUVEAU SPECTACLE Ho2l1i&d2a2 MyARoSn20I17ce 21/03 et 22/03AMIENS - ZÉNITH www.holidayonice.fr INFOS & RÉSERVATIONS SUR EVENTIM.FR & GDP.FR : 01 53 33 45 35 & 0 892 392 192 (0.34€/MIN) ET POINTS DE VENTE HABITUELS /HOLIDAYONICESHOWS /GDP /HOLIDAYONICEFR /GDP Stars 80 30/03 JUIN 17 AVRIL 17 COMPLET M Pokora 01/04 SEPTEMBRE 17 Renaud 03/03 1Z1QE/0Nu4iInTteeHtss11eA1 en2Mt 12cI/aEev0rNilS24017 Retrouvez-nous sur ESPACE CODE PROMO SUR WWW.ALEXIS-GRUSS.COM LOGIN : QUINTESSENCE - MOT DE PASSE : TOUR2017 OCTOBRE 17 Les 3 Mousquetaires 29/04 Hit Parade 03/05 Messmer 04/05 Le Grand Orchestre Saturday Night Fever du Splendid 03/06 19/05 Florent Pagny 21/09 NOVEMBRE 17 Michel Sardou 03/10 Les Choristes 06/10 Christophe Maé 07/10 M Pokora 13/10 Priscilla Folle du Désert 20/10 et 21/10 DÉCEMBRE 17 Notre Dame de Paris 27/10 et 28/10 Carmina Burana 11/11 JANVIER 18 Black M 12/11 Frédéric François 18/11 I am 27/11 Serge Lama 30/11 Vianney 09/12 Dany De Boon 14/12 Les Bodin’s 26/01, 27/01 et 28/01

[close]

p. 5

Hiver 2017 Sommaire ÉDITO — 3 SOMMAIRE — 5 ILLUSTRATION Amy Friend — 7 PORTRAIT CULTURE #1 Alexandre & Yannick, Infine Records, Paris — 10.11 PORTRAIT CULTURE #2 Marie & Axelle, L’entrée Libre, Amiens — 12.13 PORTRAIT CULTURE #3 Cyril Debarge, Play It Loudly Records, Lille — 14.15 EVÉNEMENT Face à la mer, au Tandem — 18.19 FESTIVAL Tendance Europe 2017, la création contemporaine au rendez-vous — 20.21 SHORTLIST Élodie Bernard — 23 EXPOSITION Miroirs (de l’âme), Musée du Louvres Lens — 24.25 ART Hagard, Life After Life — 28.31 LITTÉRATURE There Is A Land — 32.33 ARTOTHÈQUE Kehinde Wiley, The Lamentation Over The Dead Christ — 34.35 MUSIQUE #1 Yuksek, California Dreaming — 38.41 MUSIQUE #2 Paprika Kinski, Le sucre et l’épice — 42.45 PLAYLIST — 47 DESIGN Daybed — 50.51 ATTITUDE #1 Femme — 52.53 ATTITUDE #2 Homme — 54.55 AGENDA Lille, Amiens & Paris — 57.69 ÉVASION Le cimetière de la Madeleine, Entre nature et méditation — 60.61 HÔTE La Maison d’Euphrasie, l’Art de recevoir — 63 UN CHEF, UN LIEU Nicolas Pourcheresse, restaurant Le Vagabond — 64.65 FOODING Les Linguine au citron, Le Stresa — 66 5 Au-delà — Hiver 2017 RETROUVEZ Bon temps sur www.bon-temps.fr DIRECTEUR DE LA PUBLICATION & DE LA RÉDACTION Pascal Sanson DIRECTION ARTISTIQUE & CONCEPTION GRAPHIQUE Wilhem Arnoldy, WAG&W PHOTOS Dinah Hayt, Mathieu Farcy, Wilhem Arnoldy MAGAZINE Thu Huyen Hoang, Olivier Pernot, Catherine Gossart, Elodie Bernard, Hugo Brisset, Pascal Sanson IMPRESSION Exagroup, papier 90g/m2 offset CONTACT RÉDACTION bontemps.mag@gmail.com PUBLICITÉ HAUTS-DE-FRANCE bontemps.pub@gmail.com PUBLICITÉ NATIONALE & INTERNATIONALE dolivier@kamateregie.com Kamate Régie, 6 ter rue Rouget de Lisle, Courbevoie BON TEMPS ASSOCIATION 29, rue Philippe-Lebon, 80000 Amiens SIRET 801 905 381 00019 PÉRIODICITÉ Trimestrielle DÉPÔT LÉGAL à parution La rédaction n’est pas responsable des textes, photos, illustrations et dessins qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. Leur présence dans ce magazine implique leur libre publication. La reproduction, même partielle, de tous les articles, illustrations et photographies parus dans Bon temps est interdite. Bon temps décline toute responsabilité pour les documents remis.

[close]

p. 6

Grand Palais 30 mars - 2 avril 2017 L’Afrique à l’honneur www.artparis.com 6 Retrouvez le programme de Art Paris Art Fair dans l’édition parisienne du 22 mars de

[close]

p. 7

Hiver 2017 Illustration 7 AMY FRIEND, Villigen, Germany, from the Dare alla Luce series, Archival Pigment Print, 2012 — www.amyfriend.ca

[close]

p. 8

8 POR-

[close]

p. 9

TRAITS 9 Hiver 2017

[close]

p. 10

10 ALEXANDRE & YANNICK Infiné Records, Paris — PHOTOGRAPHE Mathieu Farcy / Signatures INTERVIEW Pascal Sanson RONE, CUBENX, CLARA MOTO, APPARAT, MURCOF X VANESSA WAGNER, FRANCESCO TRISTANO, BRUCE BRUBAKER, AUFGANG, GORDON… En une dizaine Infinéd’années, le label parisien Records a su imposer sa signature, étape par étape, jusqu’à devenir un label de référence. Soucieux de mixer la virtuosité classique et expérimentale aux musiques électroniques et techno, de s’adresser tant aux clubbers qu’aux mélomanes avertis, Yannick Matray et Alexandre Cazac, membres fondateurs, ont développé un manifeste artistique inédit, riche et complexe. Du premier album de Francesco Tristano à la compilation des dix ans Tomorrow sounds better with you, retour sur l’aventure d’Infiné Records.

[close]

p. 11

Portrait Culture #1 AVEC LE RECUL, PENSEZ-VOUS AVOIR ATTEINT LES VOUS ŒUVREZ POUR LA DIFFUSION ET RECON- OBJECTIFS QUE VOUS VOUS ÉTIEZ FIXÉS À LA CRÉA- NAISSANCE DES MUSIQUES ASSOCIANT LA VIRTUO- TION DU LABEL ? SITÉ CLASSIQUE À L’ÉLECTRONIQUE. POURQUOI Cela reste une surprise de pouvoir relever la tête après CET ANGLE ? dix années la tête dans le guidon et se dire que l’on a Nous œuvrons pour la diversité et la découverte. tracé une belle route avec les artistes et ceux qui nous Nous aimons les échanges, l’aventure qui n’est pas aident tous les jours. Nous restons des artisans de la dupe du passé. Alors oui, faire se frotter les gram- découverte, de la diversité avec une volonté farouche maires du classique et de l’électronique cela nous de diffuser nos projets hors de nos frontières. a semblé intéressant, mais pas que! La force des rencontres, du courage et parfois une dose d’in- D’AILLEURS, COMMENT S’EST PASSÉE VOTRE REN- souciance, nous ont mené sur des rivages inatten- CONTRE ET LA MISE EN PLACE DE CE PROJET DE LABEL ? dus. Et j’ai l’impression que l’exploration ne fait que Me concernant, ce désir grandissait en moi depuis commencer… longtemps. Une accumulation de petite frustration au cours d’expériences dans plusieurs labels, puis il SELON VOUS, QUEL EST LE PROFIL DE L’AUDI- y a eu la collaboration avec Sébastien Devaud qui TEUR 2017 ? EN QUOI A-T-IL FONDAMENTALEMENT m’a présenté Yannick Matray, et enfin, l’étincelle, un CHANGÉ EN UNE DIZAINE D’ANNÉES ? concert de Francesco Tristano aux Bouffes du Nord. Excellente question : nous pensons souvent à lui ! Tout cela a cristallisé une énergie commune pour Cela pourrait paraître stupide, mais j’ai le sentiment nous lancer dans le grand bain! que beaucoup de producteurs l’oublient ce cher auditeur. Il a beaucoup changé et sans lui nous ne PAR QUELS UNIVERS MUSICAUX ÉTIEZ-VOUS IMPRÉ- serions pas là ! D’ou le nom de notre compilation dix GNÉS AU COMMENCEMENT DE CETTE AVENTURE ? ans Tomorrow sounds better with you un clin d’œil à la La musique électronique forcément, mais dès le French Touch, une façon de dire que nous sommes départ le désir était de faire se frotter différentes es- toujours tournés vers l’avenir et aussi de rendre thétiques, susciter de la rencontre, explorer des zones grâce à ces auditeurs qui nous communiquent inédites ; je crois que nous étions et sommes toujours l’énergie pour continuer. animés par une curiosité commune pour les musiques. COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS VOTRE RÉUSSITE DANS QUELLES FURENT LES PREMIÈRES SIGNATURES ? LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE DIFFICILE QU’A PU Francesco Tristano, Danton Eeprom, Apparat, Clara CONNAÎTRE L’INDUSTRIE MUSICALE ? Moto… Sans la confiance des artistes, des partenaires et des personnes qui nous entourent, nous n’aurions SI JE VOUS DIS « ICONOCLASTE, RIGOUREUX, pas survécu à cette période. Grâce à eux, nous nous RAFFINÉ », CELA SEMBLE-T-IL APPROPRIÉ POUR adaptons tous les jours pour avancer. Nous sommes DÉFINIR LE LABEL ? dans l’innovation constante pour grandir avec les J’adore, je crois que c’est une victoire si nous sommes projets pour lesquels nous travaillons. perçus de cette façon. À QUOI DOIT-ON S’ATTENDRE CHEZ INFINÉ POUR S’IL EN EST UN DÉFINI, QUEL EST VOTRE MANIFESTE CETTE MÉMORABLE ANNÉE 2017 ? ARTISTIQUE ? Alors, il va falloir nous suivre parce qu’elle s’an- Musique facile pour personnes exigeantes ou en nonce foisonnante… elle sera à notre image, riche anglais «Easy music for the hard to please.» en surprises. Hiver 2017 11

[close]

p. 12

12 MARIE & AXELLE L’Entrée libre, Amiens — PHOTOGRAPHE Mathieu Farcy / Signatures INTERVIEW Hugo Brisset DEPUIS UN AN ET DEMI, l’association l’Entrée libre propose des paniers culturels pour soutenir les créateurs locaux et faciliter l’accès à la culture. Trois fois par an, des sacs illustrés sont distribués aux adhérents lors d’un événement mêlant exposition et rencontre. Glissé à l’intérieur, un échantillon de l’offre artistique et culturelle d’Amiens et de ses environs ; une place pour un spectacle vivant, une œuvre graphique, un disque ou un film. Les adhérents peuvent les acheter à l’unité ou s’abonner à l’année. Se faire plaisir ou faire plaisir. À chaque panier, ses surprises. Rencontre avec Marie Lachambre et Axelle Libermann, deux créatrices passionnées.

[close]

p. 13

Portrait Culture #2 COMMENT EST NÉ LE PROJET? QUE TROUVE-T-ON DANS LE PANIER CULTUREL? MARIE— Lors de notre rencontre, nous avons passé M— Concrètement, le sac contient une ou deux notre soirée à parler de culture, en se demandant places pour un spectacle vivant (danse, théâtre, ce qu’il manquait sur la ville d’Amiens. Nous avons musique), une production artistique sur papier (livre, réfléchi à ce qu’on pouvait proposer et nous avons photographie, sérigraphie) et une œuvre audiovi- eu l’idée du panier culturel. Nous savions qu’il y suelle ou musicale. Ainsi qu’une plaquette de pré- avait un potentiel, que la ville était ouverte à ce sentation des artistes. genre d’initiative. A— Chaque panier coûte 30 €, auxquels s’ajoute la AXELLE— Nous voulions participer à la fois à la vie première fois l’adhésion à l’association, soit 2 €. On culturelle et à la promotion de jeunes artistes qui peut les prendre à l’unité ou s’abonner à l’année, manquaient de visibilité. Des illustrateurs, plasticiens pour les trois paniers. Les gens peuvent aussi faire et photographes nous ont fait part de ce constat. des dons pour nous aider. Cela permet de rémuné- rer les artistes, de faire le sac, d’acheter les places… PEUT-ON CONSIDÉRER L’ASSOCIATION ENTRÉE LIBRE COMME UNE INVITATION À LA DÉCOUVERTE? QUEL BILAN FAITES-VOUS APRÈS UN AN ET DEMI ET M— Nous sommes une association de média- DÉJÀ QUATRE PANIERS CULTURELS? tion culturelle. Faire le lien entre les artistes, M— Au premier panier, nous avions déjà l’impres- les publics, les structures, les œuvres d’Amiens, de sion d’avoir atteint nos objectifs. C’est-à-dire de la région et d’ailleurs ; notre objectif c’est de créer créer du lien, de maintenir une culture de proximité. des passerelles. Aujourd’hui, nous avons une centaine d’adhérents, surtout d’Amiens métropole et certains de l’Aisne. A— Il y a beaucoup de gens curieux, mais qui ne prennent pas forcément le temps de chercher. Ils A— Nous sommes passées par la Lune des Pirates, ont leurs habitudes, fréquentent souvent les mêmes le Centre Léo Lagrange, le Cirque Jules Verne, lieux culturels. Du coup c’est un défi pour nous de les la Comédie de Picardie… Et nous avons encore plu- faire bouger ailleurs. sieurs lieux à contacter. Hiver 2017 13 COMMENT S’ORGANISE LA DISTRIBUTION? M— Trois fois par an, nous distribuons de beaux sacs illustrés lors d’une rencontre entre les adhérents et les artistes dans une structure culturelle différente à chaque fois. Il y a une exposition, de la convivialité, tout le monde discute. Les gens s’intéressent par la même occasion à la programmation du lieu. DES ENVIES POUR L’ANNÉE 2017… M— Entre deux distributions, nous voudrions vraiment augmenter la partie associative. Avec des moments de rencontres, des tarifs préférentiels pour des spectacles et des surprises. Nous aimerions à terme élargir notre public aussi. Nous ne faisons pas les paniers pour n’être que dans un entre soi culturel. A— Nous avons mis un an pour préparer le premier panier, le temps de faire mûrir le projet, de trouver les artistes, les partenariats. Nous avons fait la première soirée de distribution à la Briqueterie. Cela permet aussi aux structures d’embrasser un plus large public, d’attirer des gens qui ne sont jamais venus. A— La prochaine distribution est prévue pour février. Nous réfléchissons à des manières alternatives de présenter les artistes. Et nous aimerions bien, un jour, s’installer dans un lieu à nous! — SITE INTERNET www.lentreelibre.fr

[close]

p. 14

14 CYRIL DEBARGE Play It Loudly Records, Lille — PHOTOGRAPHE Mathieu Farcy / Signatures INTERVIEW Pascal Sanson BATTEUR HABITÉ DES GROUPES WEEKEND AFFAIR, We are Enfant Terrible (WEAT) ou présent sur la pro- chaine tournée live de Yuksek, Cyril Debarge épaulé par ses comparses de WEAT est aux commandes du label lillois Play It Loudly (PIL). Avec pour artistes signés Gym, Orco, Vilain, Wet Decision, Grifon, Automast… le label revendique une pop en permanente évolution, authentique, électronique, en décalage revendiqué avec les standards du genre. Au gré des sorties d’album, d’eps ou de single, Play It Loudly marque son attachement aux valeurs de label indépendant, guidé par une liberté de ton et la volonté mettre l’accent sur le dynamisme musical lillois. Entretien avec l’un de ses dignes représentants.

[close]

p. 15

Portrait Culture #3 QUI T’ACCOMPAGNE À LA MANOEUVRE DU LABEL trateur de toutes ces belles activités. Tous les six mois, PLAY IT LOUDLY ? nous ajustons le cap. En ce moment, on se concentre Sur le label, nous sommes quatre compères, tous sur le streaming, ses enjeux et les astuces à connaitre issus du groupe We Are Enfant Terrible : Clotilde pour réussir à avoir une part du gâteau. Floret, Thomas Fourny, Gauthier Tondeur et moi- même. Nous avons créé le label pour la sortie de EN TANT QUE MUSICIEN QUEL EST L’INTÉRÊT DE notre premier album distribué par le prestigieux MONTER SON PROPRE LABEL ? QUELS EN SONT LES label canadien Last Gang. Au départ, nous ne AVANTAGES, MAIS AUSSI LES INCONVÉNIENTS ? pensions sortir que les productions du groupe, Le plus gros intérêt d’avoir son propre label réside mais très vite, nous avons voulu faire du label un certainement dans la liberté de choisir la couleur refuge pour nos amis musiciens sans maison de musicale que l’on a envie de défendre. La liberté production et motivés par l’envie de partager leur du planning est très importante dans la démarche musique. Nous avons beaucoup observé les gens d’un label « indé ». Je connais pas mal d’artistes qui travaillaient autour de nous et avec ce que qui se retrouve avec un album fini qui met vingt- nous avons appris, nous avons décidé de mettre quatre mois à sortir parce que ce n’est pas le en lumière d’autres artistes. bon timing pour la maison de disque. C’est très frustrant d’autant qu’aujourd’hui la musique peut QUELLE TONALITÉ SOUHAITIEZ-VOUS DÈS LE être rapidement composée et peut en quelques DÉPART DÉVELOPPER AU SEIN DU LABEL ? heures, via les plateformes d’agrégation de Nous sommes foncièrement des amoureux de la musique en ligne, être diffusée. D’un autre côté, pop, plus particulièrement la pop électronique. la grande contrainte est financière. Pour exister, Mais dans la vie de tous les jours, on aime les choses être visible, il faut un beau budget marketing et belles et bizarres, ça se ressent forcément dans nous ne pouvons pas toujours investir comme on nos sorties. Sur l’échiquier de l’économie musicale, le voudrait sur les sorties. Ça nous oblige à inven- l’indépendance vous invite à défendre des projets ter nos propres outils de communication. Mais ce très différents de ce qui existe déjà. Chez nous, c’est n’est pas grave, notre propos n’est pas qu’écono- l’artiste un peu timide qui bricole ses pop songs dans mique, il est avant tout artistique. sa chambre qui nous excite. PAR LE BIAIS DE VOS COMPILATIONS, CHERCHEZ- COMMENT VOUS ORGANISEZ-VOUS DANS LA VOUS À RADIOGRAPHIER UNE PARTIE DE LA SCÈNE GESTION DE LA STRUCTURE? LILLOISE ? Depuis le début, nous naviguons un peu à l’instinct Une radiographie sélective de musiques indépen- avec les compétences et les envies de chacun. Je dantes dans nos goûts, pour dire vrai. D’autres labels vais peut-être te surprendre, mais j’ai été ingénieur lillois comme Alpage Records, Beat Boutik, Enlace dans l’agroalimentaire pendant cinq ans. Du coup, Records défendent merveilleusement bien d’autres j’ai une face cachée, celle du « Monsieur Tableau formes de musiques indépendantes plus techno, Excel » spécialisé en gestion de projets et comptes plus électro, expérimentales, un peu différentes de rendus de réunions. Clotilde, avec son bon goût notre couleur. Nous aimerions en sortir deux ou trois et sa carrière de DJ, défend la science du tube et par an, pour donner la possibilité à certains musi- des beaux visuels. Thomas est l’ingénieur du son du ciens de sortir des titres plus rapidement... crew. Il jette son oreille sur les productions de tout le monde et met la main à la patte quand il le faut. Quant à Gauthier, c’est le chef d’orchestre adminis- — SITE INTERNET playitloudlyrecords.com Hiver 2017 15

[close]

Comments

no comments yet