Plan d'aménagement local Châbles

 

Embed or link this publication

Description

Règlement d'urbanisme Châbles

Popular Pages


p. 1

COMMUNE DE CHABLES PLAN D’AMENAGEMENT LOCAL Règlement communal d’urbanisme Nouvel état Dossier d’enquête publique juin 2007

[close]

p. 2

SOMMAIRE PREMIERE PARTIE : DISPOSITIONS GENERALES ......................................................................................... 4 Article 1: But ........................................................................................................................................ 4 Article 2: Bases légales...................................................................................................................... 4 Article 3: Nature juridique................................................................................................................. 5 Article 4: Champ d’application...................................................................................................... 5 Article 5: Dérogations ....................................................................................................................... 5 Article 6: Consultations ..................................................................................................................... 5 DEUXIEME PARTIE : PRESCRIPTIONS DES ZONES....................................................................................... 6 PRESCRIPTIONS GENERALES DES ZONES ........................................................................ 6 Article 7: Article 8: Article 9: Article 10: Article 10bis : Article 11: Article 12: Article 13: Article 14: Article 15: Article 16: Article 17: Secteurs soumis à PAD ou PED obligatoire .................................................................. 6 Secteurs à prescriptions particulières ............................................................................ 6 Objets protégés................................................................................................................. 6 Biens culturels..................................................................................................................... 7 Site construit à protéger (ISOS)....................................................................................... 8 Périmètres archéologiques ............................................................................................. 9 Secteurs exposés aux instabilités de terrains................................................................ 9 Energies alternatives ........................................................................................................ 9 Evacuation des eaux ....................................................................................................... 9 Bâtiments existants non conformes ............................................................................. 10 Bâtiments non soumis au respect de l’indice d’utilisation ...................................... 10 Distances .......................................................................................................................... 11 PRESCRIPTIONS SPECIALES DES ZONES......................................................................... 12 Article 18: Types de zones ................................................................................................................ 12 Article 19: Zone de centre village - CV.......................................................................................... 13 Article 19 bis : Zone de maintien - ZMA ................................................................................................ 14 Article 20: Zone résidentielle à faible densité - RFD..................................................................... 15 Article 21: Zone d’intérêt général - ZIG.......................................................................................... 16 Article 22: Zone libre - ZL ................................................................................................................... 17 Article 23: Zone de la protection de la nature - ZPN................................................................... 19 Article 24: Zone agricole - ZA........................................................................................................... 20 Article 25: Zone forestière – ZF ......................................................................................................... 21 Article 26: Zone de protection des eaux - ZPE ............................................................................. 21 TROISIEME PARTIE : POLICE DES CONSTRUCTIONS ET AUTRES PRESCRIPTIONS................................. 22 Article 27: Champ d'application et réglementation complémentaire................................... 22 Article 28: Stationnement des véhicules ....................................................................................... 22 Article 29: Aménagements extérieurs............................................................................................ 23 Article 30: Autres prescriptions......................................................................................................... 23 QUATRIEME PARTIE : DISPOSITIONS PENALES ......................................................................................... 25 Article 31: Contraventions................................................................................................................ 25 CINQUIEME PARTIE : DISPOSITIONS FINALES........................................................................................... 26 Article 32: Emoluments...................................................................................................................... 26 Article 33: Expertises .......................................................................................................................... 26 Article 34: Conformité du projet avec les objectifs du PAL ....................................................... 26 Article 35: Certificat de conformité................................................................................................ 26 Article 36: Abrogation....................................................................................................................... 27 Article 37: Dispositions transitoires ................................................................................................... 27 Article 38: Entrée en vigueur............................................................................................................ 27 SIXIEME PARTIE : FICHES DE MESURES ...................................................................................................... 28 SEPTIEME PARTIE : APPROBATION ............................................................................................................ 29 ANNEXES...................................................................................................................................................... 30 Pour traiter : Daniel Baeriswyl / Sophie Noirjean URBAPLAN FRIBOURG 1702 FRIBOURG 1000 LAUSANNE 19 2001 NEUCHATEL 1211 GENEVE 1 Rue Pierre-Aeby 17, CP 87 Montchoisi 21, CP 151 Rue du Seyon 6, CP 3211 Rue de Berne 32, CP 2265 9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN tél. 026-322 26 01 tél. 021-619 90 90 tél. 032-729 89 89 tél. 022-716 33 66 fax 026-323 11 88 fax 021-619 90 99 fax 032-729 89 80 fax 022-716 33 60 urbaplan.fr@bluewin.ch urbaplan@bluewin.ch urbaplan.ne@bluewin.ch urbaplan.ge@bluewin.ch

[close]

p. 3

Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 3

[close]

p. 4

PREMIERE PARTIE : DISPOSITIONS GENERALES Article 1: But Le présent règlement communal d'urbanisme fixe les prescriptions relatives au plan d'affectation des zones et à la police des constructions. Afin d'assurer un développement rationnel et harmonieux de la commune, il fixe pour chacune des zones, des mesures d'aménagement sous forme de principes de droit matériel, qui ont valeur de directives pour la gestion du PAL et servent de référence pour l'examen des demandes de permis de construire. Le règlement forme, avec le plan d'affectation des zones, la réglementation de base en matière de droit des constructions. Article 2: Bases légales Les bases légales de ce règlement sont la loi du 9 mai 1983 sur l'aménagement du territoire et les constructions (LATeC), le règlement d'exécution du 18 décembre 1984 de la loi sur l'aménagement du territoire et les constructions (RELATeC), la loi du 7 novembre 1991 sur la protection des biens culturels (LPBC), le règlement du 17 août 1993 d'exécution de la loi sur la protection des biens culturels (RLPBC), la loi sur les routes du 15 décembre 1967 (LR), le règlement du 7 décembre 1992 d'exécution de la loi sur les routes (RELR), ainsi que toutes les autres dispositions légales cantonales et fédérales applicables en la matière, les plans directeurs cantonaux et régionaux, de même que toute décision relative à l'aménagement du territoire communal. Le plan d'aménagement local se compose des documents suivants : a) le rapport selon l’art. 47 OAT ; b) le dossier directeur, comprenant :  les concepts directeurs ;  le plan directeur des circulations ;  le schéma directeur de structuration ; c) le dossier d'affectation, comprenant :  le plan d'affectation des zones ;  le règlement communal d'urbanisme ;  les fiches de mesures ; d) les tableaux de contrôle, comprenant :  l'aperçu de l'état de l'équipement ; Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 4

[close]

p. 5

Article 3: Nature juridique Le présent règlement et les fiches de mesures, ainsi que le plan d'affectation des zones lient les autorités communales et cantonales ainsi que les particuliers. Le dossier directeur (concepts directeurs, schémas directeurs, plans directeurs) lie les autorités communales et cantonales (art. 76 LATeC). Article 4: Champ d’application Les prescriptions de ce règlement sont applicables à toutes les constructions et travaux au sens de l'article 146 LATeC, ainsi qu'à tous les changements de destination, effectuées sur l'ensemble du territoire communal. Article 5: Dérogations Le Conseil communal peut exceptionnellement accorder des dérogations aux plans et à la réglementation communale y afférente avec l'accord préalable de la Direction des travaux publics et aux conditions fixées par les articles 55 LATeC, 90 et ss RELATeC. Article 6: Consultations Pour tout projet de construction important, pour des plans d'aménagement de détail, pour des révisions partielles ou totales du plan d'affectation des zones, pour des projets importants de construction d'infrastructures et d'équipements publics, ainsi que pour toute dérogation au plan d'affectation des zones, la commune fera appel en cas de besoin, et sur recommandation de la commission d'aménagement, à un aménagiste qualifié pour préavis et expertise. Les prescriptions de l'éventuel règlement communal concernant les émoluments administratifs et les contributions de remplacement en matière d'aménagement du territoire et des constructions sont réservées. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 5

[close]

p. 6

DEUXIEME PARTIE : PRESCRIPTIONS DES ZONES PRESCRIPTIONS GENERALES DES ZONES Article 7: Secteurs soumis à PAD ou PED obligatoire Le plan d’affectation des zones indique les secteurs pour lesquels l’établissement d’un plan d’aménagement de détail (PAD) ou un plan d’équipement de détail (PED) est obligatoire. Pour ces terrains, aucune autorisation de construire ne sera accordée si elle ne correspond pas à un PAD ou un PED approuvé. Des transformations et des agrandissements qui ne portent pas préjudice à l’élaboration future d’un PAD/PED peuvent être autorisés. Le Conseil communal peut soumettre d’autres terrains à la procédure du PAD/PED si des mesures protection, la forme des parcelles, des difficultés d’équipement, des intérêts publics etc. l’exigent. Les frais d’établissement des PAD/PED exigés et leur exécution sont à la charge des propriétaires. Article 8: Secteurs à prescriptions particulières Le plan d'affectation des zones désigne à l'intérieur des différents types de zones, les territoires qui sont soumis à des prescriptions particulières. Ces prescriptions se trouvent insérées dans la réglementation spéciale des zones. Article 9: Objets protégés Le plan des données de bases mentionne les sites et les éléments du paysage (arbres, haies, ruisseaux, etc.), les bâtiments et autres objets qui sont inscrits dans les recensements et inventaires cantonaux ou inventoriés dans le cadre de l'élaboration du plan d'aménagement local. Les éléments du paysage mis sous protection par mention au plan d'affectation des zones doivent être entretenus et maintenus aux frais des propriétaires du fonds. Sont réservées les dispositions particulières de la loi sur la protection des biens culturels (LPBC). Sur l'ensemble du territoire communal, les arbres isolés, les bosquets et les haies vives ne peuvent être enlevés que pour des raisons de sécurité, ou en cas de maladie. Dans ce cas, une autorisation d'abattage est à requérir auprès du Conseil communal qui exigera le remplacement ou la compensation de l'élément enlevé. Pour la délimitation exacte des haies vives à proximité des zones à bâtir, les plans de constatation de la nature forestière, approuvée le 7 novembre 2003, sont applicables. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 6

[close]

p. 7

Catégorie 3 Catégorie 2 Catégorie 1 Volumes à maintenir Zone de centre village Article 10: Biens culturels Le plan d'affectation des zones indique les biens culturels protégés et la catégorie de protection applicable. La liste du recensement est jointe au présent règlement. Conformément à l'article 22 LPBC, la protection s'étend à l'objet dans son ensemble soit aux structures et éléments extérieurs et intérieurs et le cas échéant aux abords. Les structures et éléments à conserver sont définis en fonction de la valeur de l'immeuble. Conservation de l'enveloppe du bâtiment, de la structure de la construction tant intérieure qu'extérieure et de la configuration de bas du plan. En plus de la prescription relative à la catégorie 3, conservation des éléments décoratifs des façades, de l'organisation générale des espaces intérieurs et des éléments essentiels des aménagements intérieurs qui matérialisent cette organisation. En plus des prescriptions relatives aux catégories 2 et 3, conservation des aménagements intérieurs représentatifs en raison de la qualité artisanale ou artistique qu'ils présentent (revêtement des sols, plafonds, lambris, portes, poêles, décors,...), ainsi que des composantes principales des aménagements extérieurs. Ces bâtiments ne sont pas protégés au sens de la législation en la matière. La transformation, démolition et reconstruction est admise sous respects des conditions suivantes : En cas de transformation, rénovation ou de démolition et reconstruction, conservation du volume originel, de son front d’implantation, des distances aux limites, de l’orientation des faîtes. Les hauteurs au faîte et à la corniche peuvent varier de 50 cm par rapport à l’état initial. Le volume construit ne devra pas excéder de plus de 5% du volume initial. Pour les immeubles situés dans la zone centre de village, la protection s'étend au caractère des aménagements extérieurs, quelle que soit la valeur de l'immeuble. L'article 64 al. 2 et 3 LATeC est réservé. Pour tout projet de remise en état, de transformation, de déplacement et de démolition d'un bâtiment protégé, ainsi que pour tout projet de modification de ses abords, le préavis de la Commission des biens culturels est requis. La demande de permis doit être précédée d'une demande préalable au sens de l'article 184 LATeC. Le préavis de la Commission des biens culturels est requis. Lorsque les conditions sont réunies, les travaux de conservation et de restauration relatifs à un immeuble protégé peuvent faire l'objet d'une aide financière de l'Etat selon les dispositions de la loi sur la protection des biens culturels. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 7

[close]

p. 8

1. Architecture 2. Orientation 3. Toiture 4. Aménagements extérieurs 5. Ajouts gênants 6. Procédure Article 10bis : Site construit à protéger (ISOS) Le périmètre du site construit à protéger (ISOS) figurant au plan d’affectation des zones est soumis, en plus des prescriptions de la zone, aux prescriptions ci-après. Ces prescriptions s’appliquent également en cas de transformation. Les nouvelles constructions, reconstructions ou transformations modifiant l'état actuel respecteront le volume, la pente des toits, la disposition des ouvertures, les proportions entre les pleins et les vides, les matériaux et les couleurs des constructions existantes voisines caractéristiques. Elles devront répondre aux exigences de qualité architecturale accrue au sens de l’art. 155 LATeC. La façade principale et le faîte des nouvelles constructions seront orientés parallèlement aux routes cantonales et communales, sous réserve d'adaptations à la configuration des parcelles et aux courbes de niveau et dans le respect du caractère des bâtiments voisins. 2 pans, pente pour les constructions nouvelles: 30°- 45° La somme des surfaces des lucarnes et superstructures ne peut dépasser le 1/10 de la surface du pan de toit concerné. La largeur totale des superstructures ne doit pas dépasser le 1/4 de la longueur de la façade concernée. Les murs, les jardins potagers et les vergers sont des composantes de la structure et du caractère du site construit et doivent à ce titre être conservés. L’aménagement de haies denses n’est pas autorisé, les aménagements seront réalisés avec des essences locales traditionnelles. La différence entre le niveau du terrain aménagé et le terrain naturel ne peut excéder 0.50 m. Dans le cas où la pente du terrain naturel excède 15%, cette différence peut s’élever jusqu’à 1 m. La construction de garages en sous-sol n’est pas autorisée. En cas de transformations, l’élimination de modifications ou d’ajouts d’éléments architecturaux portant préjudice à la qualité patrimoniale du site sera évaluée avec le SBC. A l'intérieur de ce périmètre, tout projet de construction ou d’aménagement doit faire l'objet d'une demande préalable au sens des articles 184 et 185 LATeC. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 8

[close]

p. 9

Article 11: Périmètres archéologiques Une demande préalable selon l'art. 184 LATeC est obligatoire pour toute nouvelle construction ou modification de bâtiments existant, ainsi que pour toute modification de l'état actuel du terrain, dans les périmètres archéologiques indiqués au plan d’affectation des zones. Dans ces périmètres, le SAC est autorisé à effectuer les sondages et les fouilles nécessaires, conformément aux art. 37 à 40 LPBC. Le préavis du SAC est requis en cas de demande de permis de construire. De plus, certaines dispositions sont réservées, notamment celles des art. 35 LPBC et 63 al. 4 LATeC. La personne qui découvre un bien culturel doit en informer immédiatement le service compétent (art. 34 LPBC). Article 12: Secteurs exposés aux instabilités de terrains Le plan d’affectation des zones indique les secteurs qui sont exposés aux instabilités de terrain (selon la Carte d’inventaire des terrains instables du canton de Fribourg). Pour les travaux de construction ou de transformation dans ces secteurs ou à leur proximité, la demande préalable au sens de l’art. 184 LATeC est obligatoire. Selon le cas, la commune, l’OCAT ou la CCDN peuvent exiger de la part du réguérant, et aux frais de celui-ci:  des expertises géologiques ou géotechniques démontrant la constructibilité du terrain (terrains non affectés à la zone à bâtir) ;  des expertises géologiques ou géotechniques définissant les mesures de construction et de protection à mettre en œuvre ;  des mesures de construction et/ou de protection permettant d’assurer la sécurité des personnes et biens. Article 13: Energies alternatives La Commune favorise l'utilisation des énergies alternatives pour les bâtiments d'habitation construits sur son territoire. L’installation des capteurs solaires (énergie solaire thermique ou photovoltaïque) est admise sur les toitures, aux façades et au sol. Les prescriptions de la zone de centre village sont réservées. Lorsque les conditions sont réunies, des aides financières de l'Etat selon les dispositions du LRE peuvent être demandées. Article 14: Evacuation des eaux L'évacuation des eaux pluviales doit être conforme au plan général d'évacuation des eaux (PGEE) de la commune. A défaut d'un tel plan, elle se fera par des mesures appropriés limitant ou compensant l'imperméabilisation du sol et ses effets sur le régime d'écoulement et l'équilibre physique du cours d'eau auquel les eaux aboutissent. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 9

[close]

p. 10

Article 15: Bâtiments existants non conformes Les bâtiments dans la zone à bâtir non conformes au caractère de la zone sont soumis aux prescriptions de l'art. 54 LATeC. Les installations non conformes ne doivent pas nuire au paysage, ni au site bâti. Le dépôt de véhicules, machines et engins neufs et usagés, font l’objet d’une demande de permis de construire. Sont notamment réservées les dispositions en matière de la protection des eaux. Article 16: Bâtiments non soumis au respect de l’indice d’utilisation Les constructions pas soumises au respect de l’indice d’utilisation selon les conditions de l'art. 57 al. 5 seront réexaminées de cas en cas dans le cadre de demandes de permis à construire. Pour ces constructions, il est donc permis de transformer l’entier du volume existant. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 10

[close]

p. 11

1. Distance aux routes Article 17: Distances Conformément à la loi sur les routes, la limite des constructions à celles-ci est considérée comme limite minimale de construction. Dans le cadre des fiches de mesure « Centre village », « Condémine » et « Rafor », les distances aux routes ont été fixées par la commune de façon obligatoire pour des motifs d'urbanisme et d'esthétique. Pour le reste du territoire de Châbles, l'art. 116 LR est applicable. 2. Distance aux haies La distance minimale d'un bâtiment à une haie, une rangée ou un groupe d'arbres, protégés par le plan d'affectation des zones, est fixée à 8.00m. Cette distance est réduite à 5.00m pour une construction de minime importance. 3. Distance à la forêt Dans le cadre des fiches de mesure « Condémine » et « Rafor », la distance minimale d'un bâtiment à la limite de la forêt est fixée à 15.00m. Cette distance est réduite à 5.00m pour une construction de minime importance jusqu’à 15m2 d’emprise au sol. Pour le reste du territoire de Châbles, la distance légale de 20.00m est applicable. Aucun aménagement extérieur qui pourrait entraver l’accès à la forêt, notamment pour son entretien, ne devra être réalisé sur une largeur de 5.00m en retrait de la lisière de la forêt. 4. Distance aux cours La distance minimale d'un bâtiment à la limite du domaine d'eau public d'un cours d'eau est de 20.00m au minimum. A moins de 20.00m, le préavis du Service des eaux et endiguements est requis. 5. Distance aux limites En ce qui concerne les distances à la limite minimales établies par le présent règlement, les prescriptions spéciales relatives notamment à la police du feu, aux installations électriques et gazières, et aux conduites souterraines sont réservées. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 11

[close]

p. 12

PRESCRIPTIONS SPECIALES DES ZONES Article 18: Types de zones Le territoire communal est divisé en zones, dont les périmètres respectifs sont figurés sur le plan d'affectation des zones : CV Zone de centre village ZMA Zone de maintien RFD Zone résidentielle à faible densité ZIG Zone d’intérêt général ZL Zone libre ZPN Zone de protection de la nature ZA Zone agricole ZF Zone forestière ZPE Zone de protection des eaux Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 12

[close]

p. 13

1. Destination Article 19: Zone de centre village - CV Habitations Exploitations agricoles Activités de services / commerces Activités artisanales compatibles avec le caractère de la zone ne générant pas de nuisances excessives (conformément à l’OPB et l’OPAIR). 2. Degré de sensibilité III 3. Indice d’utilisation max. 0.65 (0.75 standard MINERGIE) 4. Taux d’occupation 50 % 5. Hauteurs maximales Hauteur au faîte (H) = Hauteur au faîte moyenne aux bâtiments voisins ± 50cm , max. 11.50 m. Hauteur à la corniche (h) = Hauteur à la corniche moyenne des bâtiments voisins ± 50 cm, min. 5.00 m. 6. Distances aux limites dL = H/2, min. 4.00 m 7. Autres prescriptions a. Ordre des constructions Non contigu (pas applicable pour les secteurs de l’ordre contigu selon la fiche de mesure « Centre-village »). L'ordre contigu est admis sous réserve des prescriptions particulières de la fiche de mesure “Centre-village” et de l’accord des propriétaires touchés. b. Architecture Les reconstructions ou transformations modifiant l'état actuel, respecteront le volume, la hauteur, la pente des toits, les matériaux et les couleurs des constructions existantes caractéristiques. c. Orientation La façade principale et le faîte des nouvelles constructions seront orientés parallèlement aux routes cantonales et communales, sous réserve d'adaptations à la configuration des parcelles et aux courbes de niveau et dans le respect du caractère des bâtiments voisins. d. Toiture 2 pans, pente pour les constructions nouvelles: 30 °- 45 ° e. Procédure A l'intérieur de cette zone, toute nouvelle construction, reconstruction ou transformation doit faire l'objet d'une demande préalable au sens des articles 184 et 185 LATeC, et du préavis de la CBC. 8. Prescriptions particulières Le secteur indiqué au plan d’affectation des zones est soumis, en plus des prescriptions de la zone, au respect des mesures particulières de la fiche de mesure « Centre-village » et aux prescriptions de protection du site construit à protéger (ISOS). Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 13

[close]

p. 14

1. Objectifs Article 19 bis : Zone de maintien - ZMA Cette zone est caractérisée par l’ancien couvent de Béthanie et ses abords, qui doivent être conservé et mis en valeur. 2. Destination Cette zone est destinée à l’habitation et aux activités d’intérêt général à caractère public (restaurant, hôtel etc.) Les activités de services de type hôtellerie et restauration sont aussi admises, sous réserve du respect des besoins en termes de stationnement. La chapelle existante devra conserver une vocation d’intérêt général pour les affectations prévues sur le site. Toute nouvelle construction, extension, démolition ou reconstruction est interdite. Les transformations doivent se faire dans les volumes existants. Seule est admise la construction d'un parking souterrain. 3. Degré de sensibilité DS III 4. Indice d’utilisation Pas applicable 5. Taux d’occupation Pas applicable 6. Hauteurs maximales Selon gabarits existants. La hauteur au faîte et à la corniche du bâtiment principal peut être exhaussée de 1.00 mètre au maximum. 7. Toiture Des modifications mineures de la toiture sont admises sur le bâtiment principal, afin de rendre les combles habitables. 8. Distances aux limites DL = H/2, min. 4.00 m 9. Autres prescriptions Pour tout projet de changement d’affectation ou de transformation, l’examen préalable est obligatoire. Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 14

[close]

p. 15

1. Destination Article 20: Zone résidentielle à faible densité - RFD Habitations individuelles ou groupées Activités de services / commerces compatibles avec la zone ne générant pas de nuisances excessives (conformément à l’OPB et l’OPAIR). 2. Degré de sensibilité II 3. Indice d’utilisation 0.35 individuel (0.45 standard MINERGIE) 0.45 groupé 4. Taux d’occupation 25 % individuel du sol 35 % groupé 5. Hauteurs maximales H = max. 8.50 m 6. Distances aux limites H/2, min. 4.00 m 7. Autres prescriptions a. Ordre des constructions b. Orientation Non contigu La façade principale des constructions sera orientée parallèlement aux routes cantonales et communales, sous réserve d'adaptations à la configuration des parcelles et aux courbes de niveau. c. Plantations Les dispositions de l'article 29 RCU sont applicables. d. PAD/PED obligatoire Pour le secteur « Le Rafor » (art. 708 RF part.), l’établissement d’un PED est obligatoire. 8. Prescriptions particulières Les secteurs indiqués au plan d’affectation des zones sont soumis, en plus des prescriptions de la zone, au respect des mesures particulières des fiches de mesure « Les Pâles », « Le Rafor » et « Condémine ». Urbaplan–9928E-RCU-nouvel état-250607.doc-DBA-SN 15

[close]

Comments

no comments yet