Communauté en marche - Décembre 2016

 

Embed or link this publication

Description

Journal paroissial de la paroisse St Gabriel

Popular Pages


p. 1

COMMUNAUTÉ EN MARCHE Paroisse Saint Gabriel Diocèse de La Rochelle et Saintes Lagord - L’Houmeau - Marsilly - Nieul s/mer Décembre 2016 - Janvier - Février 2017 Soutien 12€ (un an) N°116 paroissesaintgabriel@free.fr EDITORIAL Mon frère, ma soeur, Jour après jour, nous nous acheminons vers le 20 Novembre, jour de la célébration du Christ, Roi de l’Univers, et de la clôture de l’année jubilaire de la Miséricorde. Mais cette dernière, parce qu’elle est une grâce, transcende le temps qui passe; elle ne connaît aucune péremption. Voilà pourquoi Notre Mère l’Église nous invite à l’approfondir à travers la Compassion (Cf.V.M.n°5). Il n’est pas question de nous fatiguer à nouveau les méninges pour comprendre le sens de ce mot, comme il en a été le cas pour la Miséricorde. Retenons tout simplement qu’il s’agit de nous identifier à une personne qui souffre, pour nous rendre évidemment compte que nous avons besoin les uns des autres. La sensibilité de Notre Seigneur lors de sa rencontre avec le lépreux (Mc.1, 41) et devant la veuve de Naïm ébranlée par la mort de son unique enfant (Lc.7, 13-15), ses pleurs pour Lazare (Jn.11, 35), figurent parmi les exemples qui peuplent les Saintes Ecritures et qui conduisent le Pape François à l’affirmation suivante : «Tout en Lui parle de miséricorde. Rien en Lui ne manque de compas sion.»(V.M.n°8). C’est donc une chaîne de charité, c’est-à-dire l’amour en acte, qu’engendre la compassion. Cette attitude vaut la peine d’être soulignée à grands traits, pour une société progressiste de plus en plus confrontée à l’afflux migratoire, aux deuils des violences subies à grande échelle, et dont le souci de préserver son identité n’entame pas sa volonté d’accueillir. Elle inclut la Fraternité vers laquelle convergent les efforts de notre diocèse. Les membres de notre paroisse, disséminés dans nos différentes agglomérations, s’y appliquent avec ardeur. En témoignent l’implication sociale de l’Association Paroissiale, qui se prépare à célébrer son jubile d’or, et la naissance de la Confrérie Saint Pierre aux-Liens de Marsilly. Puisse l’avènement du Mystère de l’Incarnation nous enfanter davantage à la Compassion pour que nous devenions plus charitables et plus humains. Telle est la mission qui attend effectivement les confirmands, une richesse pour notre communauté paroissiale. Excellente année pastorale 2016-2017 ! Père Aristide BRE. SOMMAIRE P.2 Nos joies, nos peines - Bilan opération Monextel P.3 L’aumônerie paroissiale P.4 Pèlerinage diocésain à Rome P.5 Restauration du clocher de Nieul - Avent P.6 La religion dans la campagne électorale P.7 Agenda - Jubilé de Soeur Louisette P.8 Association paroissiale - Journée de rentrée

[close]

p. 2

2 NOS JOIES NOS PEINES DANS LA PAROISSE AOÛT -SEPTEMBRE -OCTOBRE COLLECTES DES TELEPHONES Mon extel - Bilan et suite BAPTÊMES Ethan CHEVALIER - Laura FAURIE-ROLLAND - Jean GARNIER – Mya GASTOU - Théa GUILBAUD – Malo HATT - Louis HAVARD - Malo LAUCAIGNE – Yves LIEU – Lylia LUZIO - Paul MEILHAC – Timéo TEIXERA MARIAGE Benoît DALIFARD et Laura SERRANO OBSÈQUES Paulette AUBRAYE - Suzanne AVRILLEAU - Elisabeth BARBIER - Ginette BEAUPUY – Helyette BOUCHERIE – Nadine BOUREILLE - Simone CHAPPERT – Chantal COMPOINT – Sébastien FALLIONE - Claudette GAUDET -Marie-Ange GIRAUD - Madeleine GUERINEAU Simone JEAN DIT-COLIN –Danielle JOUBERT – Yvette LEBON - Ghislaine PETIT - Serge RISTAL - Micheline TOULY NIEUL O PIZZ Tous soirs 19h - 22h sauf mardi A partir du mois d’avril, vous avez pu remarquer la présence de cartons de collectes dans certains commerces de nos villages ainsi que dans nos églises. Flanqués d’une affichette jaune, ils étaient destinés à recueillir les téléphones portables et leurs batteries usagés, afin de pouvoir leur donner une « seconde vie ». Fin juin, nous avons récupéré l’ensemble de ces cartons de collecte, et ce sont au total plus d’une centaine de téléphones, et d’une cinquantaine de batterie qui ont été déposées. Depuis, ils ont pris le chemin de l’atelier du bocage à Niort, une des entreprises  de la branche « économie solidaire et insertion » du mouvement Emmaüs. Ils s’engagent à partager et à promouvoir les valeurs fortes d’accueil, d’emploi et de solidarité. Par l’activité économique et l’insertion, les ateliers du bocage mettent en œuvre les orientations du mouvement Emmaüs dans le but de lutter contre les injustices sociales et les différentes formes d’exclusion, notamment par la création d’emplois mais aussi en développant des actions de solidarité, locales et internationales. Les téléphones collectés ont été tout d’abord triés, afin de déterminer ceux qui peuvent être réparés en vue d’une réutilisation. Les appareils trop endommagés seront entièrement démontés et chacun de leurs composants recyclés. Il s’agit donc là d’une action à forte portée écologique et solidaire à laquelle nous venons de participer. En y associant les enfants du caté qui ont réfléchi aux conséquences catastrophiques de l’exploitation du coltan (un des composants essentiels de nos téléphones portables), c’est une action également éducative que nous avons vécue, dans la lignée de la très belle encyclique « Laudato si » , écrite il y a un an par le Pape François. « Dans certains pays, il y a des exemples positifs de réussites dans les améliorations de l’environnement tels que l’assainissement de certaines rivières polluées durant de nombreuses décennies, ou la récupération de forêts autochtones, (…). Ces actions ne résolvent pas les problèmes globaux, mais elles confirment que l’être humain est encore capable d’intervenir positivement. Comme il a été créé pour aimer, du milieu de ses limites, jaillissent inévitablement des gestes de générosité, de solidarité et d’attention ». (Laudato Si, n° 58) M. Devallet 05 46 43 55 96 06 67 51 19 50 LIVRAISON GRATUITE Nieul,Lagord, L’Houmeau, Marsilly Pour l’organisation des obsèques POMPES FUNEBRES C. GUILLON Rue des Wagonnets - Bat. 5 NIEUL SUR MER 05 46 37 41 66 06 08 25 60 20

[close]

p. 3

AUMONERIE 3 AUMÔNERIE L’Aumônerie des 5° : Un petit groupe qui ne demande qu’à s’agrandir ... En ce début d’année, Ils ne se connaissent pas beaucoup mais ils ont en commun la joie de vivre, la spontanéité dans le respect et l’attention à l’autre ! Nos rencontres se passent au domicile d’Elisabeth avec un repas en commun. Au menu de ce premier trimestre : Après un Weekend Vélo – découverte du groupe, découverte du patrimoine chrétien (chapelle de Lauzières, église de Marsilly) - en commun avec les 4°/3° : Soirée thématique « la famille (humaine, dans la bible, en Eglise) : y trouver sa place » ; Avent : « Contemplation –Méditation sur une œuvre d’art » Epiphanie : « la Liberté ! Choisis la vie ! » Le WE de rentrée : Vélo et convivialité L’Aumônerie des 4°/3° : Environ 15 jeunes qui se connaissent et s’apprécient depuis les « années KT » ! Beaucoup d’amitié et de connivence qui leur permettent de se lancer dans un projet caritatif pour ce 1er trimestre : « La Soupe de Grands-Mères ». Au programme, bricolage-décoration de la salle, confection de petits cadeaux, service de la table (pour 340 personnes isolées, handicapées, fragiles), plonge, … Après une visite de l’exposition ‘Ste Thérèse de Lisieux ‘ riche de sens et d’espérance pour notre groupe, nous avons décidé de nous mettre au service de « La Soupe de Grands-Mères », à la manière de Ste Thérèse : « servir avec un sourire aimable qui suffit souvent pour épanouir une âme triste ». Atelier calligraphie avec les 4°3° Projet diocésain : un Pélé à Lisieux en Avril 2017. Une équipe de jeunes de 3° désirent se mettre en route vers la Confirmation. Ils se confient à la prière de leurs aînés dans la foi de la Communauté paroissiale. Elisabeth MOSTINI, animatrice pastorale en charge de l’aumônerie 5°/4°3° Atelier couture avec les 4°3°

[close]

p. 4

4 NOTRE ÉGLISE DIOCÉSAINE A ROME PELERINAGE DIOCESAIN A ROME A l’occasion de l’Année Sainte de la Miséricorde Grande et belle est ROME. Vaste est la place Saint Pierre, accueillante à chacun. Telle une respiration, elle se remplit et se vide dans une ambiance joyeuse lors de l’audience hebdomadaire de notre Pape François. Il salue ceux Les pèlerins «maritimes» à l’audience du Pape qui sont venus de loin le voir, le fêter, lui manifester leur affection filiale à laquelle il répond en sillonnant les allées, debout dans la papamobile découverte, et bénissant les tout petits. Puis, il prodigue un enseignement pour la vie d’aujourd’hui. La visite des Lieux Saints commence par les catacombes Saint Sébastien. Ces nombreuses galeries superposées ont renfermé des milliers de sépultures de chrétiens et aussi, aux 1er et 2ème siècles, de non chrétiens. Les catacombes nous renseignent sur la foi joyeuse et lumineuse des premiers chrétiens et sur la présence des tombes des martyrs. Grandiose est la Basilique Saint-Pierre. Nous contemplons le baldaquin de bronze qui recouvre sa tombe de même que les musées du Vatican et particulièrement la Chapelle Sixtine, laquelle, tel un livre d’Histoire Sainte, illustre la vie de Jésus, des épisodes de la Création et de l’Ancien Testament. Nous visitons la crypte où reposent les Papes. La Basilique Saint-Jean de Latran est le siège de l’archevêché de Rome dont l’évêque est le Pape. Elle est la mère de toutes les églises de Rome et du monde. Dans le baptistère octogonal de St Jean de Latran, datant du IVe siècle et dédié à St Jean Baptiste et à St Jean l’évangéliste, nous renouvelons les promesses de notre baptême. Puis nous sommes accueillis au Séminaire Français. Notre compatriote charentais, Louis Chasseriau nous conte l’histoire de son séminaire et les perspectives de sa future vie de prêtre en Charente-Maritime. Réception émouvante par un prêtre allemand à Saint-Nicolas des Lorrains. Il nous parle de sa vie en ce lieu, de son engagement près des plus pauvres. La Basilique Saint-Clément est érigée là où se trouvait la maison du troisième successeur de Saint-Pierre, mort martyre. Ses précieuses reliques y sont conservées. La crypte est magnifique, telle une catacombe. De la Rome antique, nous avons découvert extérieurement le Colisée qui pouvait accueillir 55000 spectateurs pour les jeux du cirque. Nous avons également admiré le Panthéon, l’église St Ignace de Loyola, la superbe Fontaine de Trévi qui ne tarit jamais, pas plus que les foules de ses visiteurs d’ailleurs. Accompagnés de notre évêque Georges Colomb, nous avons été reçus par le Cardinal Fernando Filoni, préfet pour l’Evangélisation des Peuples, dans sa merveilleuse bibliothèque et les salles des portraits des Préfets qui l’ont précédé. Vint ensuite la découverte de Sainte Marie Majeure, la plus ancienne des Basiliques et la seule dédiée à la Vierge, puis Sainte Praxède dont les mosaïques sont une catéchèse riche en symboles. Nous avons vécu avec bonheur la veillée de prière à Saint Louis des Français avec la contemplation de trois grands tableaux du Caravage, une alternance de chants et de musique instrumentale, de textes à méditer et de prière silencieuse avec la possibilité, pour ceux qui le désiraient, de recevoir la sacrement de la réconciliation. C’est au matin du jour de notre départ que nous avons franchi la Porte Sainte de la Basilique Saint-Paul-horsles-Murs, édifiée sur la tombe de l’apôtre, d’une beauté grandiose. Ses reliques se trouvent ici même. Chaque jour une messe a été célébrée par notre Evêque et les deux prêtres qui nous accompagnaient. Evoquons encore l’ambiance de notre groupe de pèlerins gaie, sympathique, dont l’intérêt n’a pas fléchi, grâce à notre guide, érudit, compétent et attentif. Au total un ressourcement fort qui nous unit et nous dynamise. Marie-Claire LUNA P R V p p à L q a d C e d L r r e L p d L r f s l d C l l s c

[close]

p. 5

ACTUALITÉS 5 PATRIMOINE Restauration du clocher de Nieul Vendredi 16 septembre, à la veille des journées du patrimoine, une approche des travaux du clocher, en pleine restauration, était proposée par la municipalité à tous ceux qui en suivent l’évolution. Le responsable du chantier s’est présenté ainsi que son équipe composée de jeunes gens en apprentissage. Ils sont spécialistes de la restauration du bâti ancien en Aquitaine, Poitou-Charentes. Cette entreprise des Compagnons de Saint-Jacques est reconnue depuis plus de 30 ans pour la qualité de son travail. Le clocher est soumis à un nettoyage, au remplacement des pierres endommagées, à des réparations de rejointements et à la réfection des enduits. Le nettoyage se fait par cryogénie. Il repose sur la projection à air comprimé de pellets (petits glaçons) de glace carbonique à température oscillant entre -70°C et -80°C, sur le support à nettoyer. La technique tire son efficacité de 3 phénomènes : - un choc thermique : exposés au froid extrême, les résidus se fragilisent et se fracturent sous l’effet du froid, - un choc mécanique : dû à la projection des pellets sur le support, - un effet de souffle : la glace carbonique passant de l’état solide à l’état gazeux, provoque le décollement des résidus. Ce procédé de nettoyage est efficace, il élimine tous les résidus dès la première projection, il n’altère pas le support, il est écologique et fonctionne sur tous les supports en supprimant les salissures, champignons, ciment, goudron, peintures etc... L’architecte nous expliqua qu’après le nettoyage viendrait le remplacement des pierres endommagées par les intempéries, les tremblements de terre, l’usure du temps et le poids des matériaux. Il est important aussi de remédier aux anciennes restaurations successives qui n’étaient pas œuvres de spécialistes. Les joints en ciment seront enlevés et remplacés par des joints à la chaux, coulés entre les interstices. Les fissures importantes au sommet du clocher feront l’objet de soins précis pour lui redonner solidité, esthétique et exigence de sécurité. Les Compagnons de Saint-Jacques interviennent ou sont intervenus sur des lieux connus: consolidation des remparts de Saint Martin de Ré, restauration du phare des Baleines, de l’escalier d’honneur de l’hôtel de ville et de l’église Saint-Sauveur de La Rochelle etc... Ils savent redonner son lustre aussi bien à l’abbaye romane qu’à l’église gothique ou au château du XIX ème siècle. En toute humilité, ils affichent une ambition commune : « Ne laisser qu’une trace perceptible de notre passage afin de tenir jusqu’à la prochaine restauration...Mais pas avant 200 ans ! » ont-ils coutume de dire en souriant ! Renseignements recueillis par Christian Luna LA COURONNE DE L’AVENT Par son symbolisme très riche, la couronne de l’Avent, une coutume en marge de la liturgie venue de l’Europe du Nord, nous aide à prendre conscience des étapes qui préparent la naissance de Jésus. Sur le plan cosmique, le cercle de verdure enrubanné de rouge symbolise à la fois le soleil et l’apparente perpétuité du cycle annuel qu’il dirige. Les quatre bougies représentent les équinoxes et les solstices qui rythment les saisons. Au cœur de l’hiver, cette couronne rappelle que, bientôt, les jours recommenceront à croître et que la vie, qui a persisté dans ce feuillage, va resurgir. Les bougies, successivement allumées au cours des quatre dimanches de l’Avent, représentent les étapes de l’histoire du salut : le pardon accordé à Adam et Eve, la foi d’Abraham et des patriarches en la promesse du Très-Haut, la joie de David dont la lignée ne s’arrêtera pas, l’enseignement des prophètes qui annoncent un règne de justice et de paix D’après « Comprendre et vivre la liturgie » de Xavier Accart

[close]

p. 6

6 R É F L E X I O N S S U R L’ A C T U A L I T É LA RELIGION ET L’ELECTION PRESIDENTIELLE : L’énorme hiatus ! Cela faisait bien longtemps que les questions religieuses n’étaient plus guère évoquées à l’occasion de l’élection présidentielle, si on met à part la question scolaire, effectivement présente dans les débats en 1981. Or, voilà qu’elles reviennent sur le devant de la scène, avec l’emploi – abusif – de multiples cache-misères… Car, quant à ceux qui parlent beaucoup de laïcité, chacun sait que c’est la religion qui les préoccupe ! Et quant à ceux qui parlent beaucoup de religion, chacun sait que c’est l’islam qui les obnubile ! Le débat se déroule face à une opinion publique qui s’est très largement détachée de la religion, qui est en outre très peu informée sur la question… et fort peu éclairée par des milieux journalistiques largement ignorants du sujet. Il s’ensuit des propositions électorales improvisées, dont certaines, plutôt étranges, supposeraient de revoir la constitution, ou mieux encore, de revenir sur les grandes déclarations internationales à propos des droits de l’homme, dont nous avons pourtant été à l’origine ! Je ne détaille pas davantage, ayant déjà abordé ces sujets précédemment. Il y a au fond du problème deux données fondamentales, dont on ne parle guère : Tout d’abord, la loi de séparation des Eglises et de l’Etat de 1905, présentée souvent comme un des piliers de notre République, est en fait terriblement datée. En effet, elle a été taillée sur mesure en pensant presque uniquement à l’Eglise catholique. En gros, la centralisation de celle-ci et son caractère pyramidal inquiétaient : donc la loi s’emploie à gêner toute organisation centralisée d’un culte, mais sans pour autant entraver son fonctionnement au niveau local. Inadéquation totale avec une religion comme l’islam, dont on redoute précisément aujourd’hui une absence d’organisation qui la rendrait insaisissable ! Et c’est l’Etat qui, ironie de l’histoire, essaie avec beaucoup de difficultés, de susciter un comité représentatif du culte musulman ! L’autre donnée est sociologique. En gros, depuis le début des années 1960, le religieux s’efface de nos sociétés occidentales. Bien sûr, c’est à nuancer : il s’efface moins en Italie ou à Malte qu’en France… Mais le phénomène n’en est pas moins global ; et nous en sommes arrivés aujourd’hui à un stade où le catholicisme – pas forcément pratiquant, mais conscient et déclaré – n’est plus le fait que d’une minorité, et même une petite minorité chez les plus jeunes. Or, le religieux a commencé à s’estomper avec l’aide des responsables religieux eux-mêmes : l’abandon de la soutane (au début des années 1960), très vite suivi par l’abandon du « clergymen », a entrainé l’abandon des tenues congréganistes ; et les seuls à protester ont été les intégristes… La suppression du maigre le vendredi a été suivie de l’abandon quasi-total des jeûnes. D’autres phénomènes ont été liés à la baisse des vocations, comme la disparition des sœurs dans les hôpitaux et les cliniques. Seule la question scolaire fit débat au plan politique. Notre société a eu près de 50 ans pour s’habituer à cet effacement progressif du religieux. Et c’est après ce long laps de temps qu’une religion aux comportements très identitaires affirme de plus en plus sa présence parmi nous. Il n’est pas étonnant que le choc engendre des réactions de peur et de rejet qui conduisent à des propositions étranges, parfois franchement à contre-courant de nos lois, et éventuellement en contradiction ouverte avec les valeurs de liberté que notre pays défend depuis longtemps, sans que cela émeuve beaucoup de monde Père Yves Blomme AUX PLAISIRS DU MOULIN Ccial des Chênes verts- Nieul s/mer ENTRETIEN JARDIN Didier BRUNEAU 0661259060 0546276895 Lundiauvendredi Vendredietsamediisoir dbruneau@yahoo.fr C P n l L A p

[close]

p. 7

NOTRE PAROISSE ET LE DIOCÈSE 7 Dans la paroisse 4 décembre, 17h à Nieul, concert « Gospels et chants de Noël » par « De SI de LA 17 ». Entrée libre. 10 décembre, 18h à Nieul, rencontre aumônerie des 6° 17h30 à Lagord, concert de Noël de la chorale « Voix SI voix LA » 16 décembre, à Marsilly, concert de Noël de la chorale « La clé des chants » 23 décembre, 20h30 à Marsilly, concert « Gos- pels et chants de Noël » par « De SI de LA » 7 janvier, 20h30 et 8 janvier 14h30, salle po- lyvalente de Lagord, lotos de l’Association parois- siale 19 février, assemblée générale de l’Association paroissiale. 11h messe à l’Espace Michel Crépeau, 12h15 apéritif offert, suivi du repas du 50ème anniversaire de l’Association, avec animation Chez les Clarisses Messe dominicale : 10h, précédée de l’Adoration à 9h En semaine : messe à 9h15 Tous les jours (sauf dimanche) : office à 8h, suivi de l’adoration jusqu’à la messe de 9h15 Dans le diocèse 1er janvier : Journée mondiale de la Paix 14 janvier :10h30, à La Rochelle (St Pierre de Laleu), messe des Nations présidée par Mgr Colomb 28 janvier, 11h à la cathédrale, messe des Nations, présidée par Mgr Colomb MESSES DE NOËL 24 Décembre : Messe de tout-petits, 18h30 à Lagord Messe avec scénie, 19h30 à Marsilly Messe de la nuit, 20h30 à St Xandre 25 Décembre : Messe du jour de Noël, 11h à Nieul Messe du jour de Noël, 11h à Puilboreau CÉLÉBRATION CHEZ LES SŒURS CLARISSES Pour ces cinquante années d’Amour partagé, nous te disons « Merci Seigneur » En ce samedi 27 août règne l’effervescence des grands jours chez les Sœurs Clarisses de Nieul sur Mer. En effet, Sœur Louisette fête son jubilé, cinquante années de vie religieuse. Les membres de sa famille et de nombreux amis sont rassemblés autour de la Communauté des Sœurs. La célébration va se dérouler en présence du Père Jean-Marc Vaillant et du Père Jean-Luc Ferret. Elle sera présidée par notre nouvel évêque, Monseigneur Georges Colomb qui, dans son homélie, retracera le parcours de sœur Louisette. C’est à la suite de la fermeture du Monastère de Rennes que celle-ci a fait le choix de rejoindre la Communauté de Nieul sur Mer. Vient alors le renouvellement des vœux, dialogue entre sœur Marie de la Croix et sœur Louisette. A la sortie de la messe le verre de l’amitié réunit Sœurs, famille et amis pour un partage animé sous un soleil généreux. Marie-Claire Luna Coiffure DAVID MIXTE TEL : 05 46 37 87 26 Lundi : 14h-18h Mardi à vendredi : 8h30 - 18h30 Samedi : 8h30 - 16h Centre commercial le Champ Pinson 1 av. de La Rochelle - 17137 NIEUL SUR MER

[close]

p. 8

L’ ASSOCIATION PAROISSIALE vous informe .... Concerts «Noël swing and blues», par De-Si-De-La le dimanche 4 décembre à 17h à Nieul sur mer (église) le vendredi 23 décembre à 20h30 à Marsilly (église) Lotos géants - Salle polyvalente de Lagord Samedi 7 janvier à 20h30 Dimanche 8 janvier à 14h30 Dimanche 19 février - Salle Michel Crépeau à Nieul 09h30 Assemblée générale 11h00 Messe sur place 12h15 Apéritif suivi du repas du 50ème anniversaire de l’association Journée de rentrée du secteur COMMUNAUTÉ EN MARCHE Paroisse St Gabriel 10 rue de Beauregard 17137 NIEUL s/mer 05 46 37 40 29 paroissesaintgabriel@free.fr http://gabypop17.blogspot.fr Directeur de la publication : Abbés BLOMME et BRÉ Équipe de rédaction : Marie DEVALLET, Marie-Claire LUNA, Philippe MARTINEAUD, Monique VERDE Impression : A3 Diffusion / IRO Périgny Tirages : 1 200 exemplaires Permanence d’accueil paroissial mardi, jeudi et vendredi de 14h à 17h Pour rencontrer Mr le curé : appeler le secrétariat pendant les heures de permanence ou laisser un message sur le répondeur : 05 46 37 40 29

[close]

Comments

no comments yet