La-Revue-de-la-Terre-N4

Embed or link this publication

Description

Cette lettre confidentielle s'adresse aux élus, aux collectivités territoriales, aux industriels, aux PME et PMI dont la croissance s’envisage grâce à ce nouveau défi économique. Son axe géopolitique veut pouvoir sonder en analysant les différents leviers

Popular Pages


p. 1

la revue de la terre edito trimestriel juillet/septembre 2011 n u m é r o 0 4 pascal lamy directeur général de l organisation mondiale du commerce s interrogeait récemment sur les racines culturelles et anthropologiques du capitalisme de marché qu il trouve injuste et toujours plus stressant pour les ressources humaines et naturelles cette remarque me rappelle qu amartya sen prix nobel d économie s est aussi récemment exprimé sur la croissance en inde en disant que c est une bonne chose si elle se traduit par une amélioration des conditions de vie mais qu une croissance débridée vide de sens est un danger pour un pays surpeuplé où les services de base sont embryonnaires les inégalités peuvent en effet devenir sources de tension et d extrémisme pour les oubliés de la croissance et un prétexte au repli de la petite frange de population qui profite de cette croissance il est ainsi souvent fait une confusion entre la croissance comme une fin en soi et la croissance comme un moyen d améliorer les conditions de vie en inde par exemple le message d amartya sen est de veiller à réinvestir une partie des fruits de la croissance dans des services sociaux pour la santé l éducation et réduire ainsi les inégalités cette confusion sur le rôle de la croissance provient notamment de la mauvaise utilisation des indicateurs économiques comme l a soulignée la commission stiglitz le pib est probablement un indicateur robuste pour mesurer l activité économique et en particulier la production marchande il a donc son utilité en tant que tel mais le pib n est pas une mesure appropriée si on veut exprimer la soutenabilité la qualité de l environnement ou le bien-être lorsque le pib augmente mais que le revenu des ménages diminue ou que l on nous annonce une sortie de crise sans création d emploi ou que la société témoigne de son insatisfaction il faut admettre que des paramètres essentiels ne sont pas pris en compte nous pourrions peut-être nous inspirer du bhoutan qui applique un indicateur de bonheur national brut basé sur quatre piliers une croissance économique responsable la conservation de la culture bhoutanaise la protection de l environnement et la bonne gouvernance responsable nous avons aussi besoin d un indicateur sur les inégalités on estime par exemple que 20 de la population mondiale consomme 80 des ressources naturelles de la même façon la consommation d électricité de l afrique sub-saharienne hors afrique du sud est globalement équivalente à celle de la seule ville de new york toutes ces inégalités sont sources de tensions tant à l intérieur des pays que dans les relations internationales aujourd hui ce sont dans les enceintes multilatérales que ces éléments peuvent être discutés le multilatéralisme est en effet très utile pour la médiation et c est souvent grâce à ces discussions que naissent des concepts innovants comme par exemple le partage et l accès aux bénéfices de la biodiversité ceci étant le multilatéralisme est souvent lent à mettre en place concrètement ces programmes issus de ces négociations il a fallu 10 ans par exemple à la convention sur les changements climatiques pour opérationnaliser le fonds sur l adaptation heureusement les pays n attendent pas pour agir un pays comme le niger a été capable par exemple de restaurer des millions d hectares de parcs agroforestiers grâce à la régénération naturelle gérée par les paysans une entreprise comme danone est aussi capable de repenser son système de production pour intégrer ses émissions en co2 et ses impacts sur les paysages et les communautés locales gouvernements élus secteur privé société civile tous les acteurs jouent un rôle important pour faire avancer des solutions replicables à l échelle de la planète ce numéro de la revue de la terre est aussi une occasion de rappeler que même lorsqu on s occupe d environnement le but ultime est de donner un sens au développement et permettre aux oubliés de la terre de subvenir à leurs besoins en effet si les populations les plus démunies ne sont pas les premiers bénéficiaires de ces programmes c est alors la sécurité alimentaire la sécurité planétaire et les équilibres géopolitiques qui sont en danger c est aussi la porte ouverte aux migrations environnementales aux conflits liés à l eau qui se prolongent en conflits ethniques le monde de ce début de xxième siècle est très différent de celui de la fin du siècle précédent il nous faut réinventer un modèle de développement qui s appuie sur une croissance raisonnée intégrant les ressources naturelles l épanouissement humain le bien-être et l emploi certains questionnements restent délicats quand tant de milliards de personnes n ont pas accès aux services de base mais je garde en tête la réflexion de kenneth boulding 19101993 président de l american economic association qui disait celui qui croit que la croissance peut être infinie dans un monde fini est soit un fou soit un économiste monique barbut présidente et directrice générale du fonds pour l environnement mondial washington dc usa sommaire focus sur les grandes villes 2 les grandes villes à l avant-garde des politiques nationales les oubliés de la terre la migration à l épreuve de la désertification grand angle john perkins 9 11 13 billet d humeur explorama le prix pictet le gaz de schiste par josé bové 16 17 28 volet philosophie echos du sud démocratie préservation développement durable limites et espoir au nige 30 35 37 volet technologique regards croisés avec didier reynders et pierre moscovici la ville servicielle et isotrope 6 culture echos des pôles droit de la mer et course à l arctique photo dr

[close]

p. 2

focus d sur les grandes villes développement durable les grandes villes à l avant-garde des politiques nationales epuis 2007 ­année de basculement où plus de la moitié de la population mondiale vit en milieu urbain le phénomène de métropolisation s est renforcé en dépit des progrès de la gestion environnementale dans les villes européennes de nombreux problèmes restent en suspens les municipalités sont de plus en plus nombreuses à se pencher sur des méthodes destinées à atteindre un développement durable dans le contexte des politiques locales de l action 21.un constat s impose la volonté politique est essentielle pour faire aboutir les projets sh par michel destot député-maire de grenoble et président de l association des grandes villes de france villes et présidents d agglomérations françaises un des leviers essentiels pour atteindre les objectifs fixés réside dans le développement des énergies renouvelables l utilisation de ces énergies qu il s agisse de biomasse d éolien de solaire d hydro électricité ou encore de géothermie est déjà une réalité dans bon nombre de grandes villes qui n ont pas attendu la dynamique du grenelle de l environnement pour passer à l action toutefois si nous souhaitons atteindre l objectif que s est fixé la france 23 d énergies renouvelables en 2020 nous devons capitaliser sur le dynamisme des grandes villes et leur donner les moyens d amplifier leurs actions c est pourquoi l association des maires de grandes villes de france que je préside demande que les collectivités locales puissent disposer d outils réglementaires et financiers pérennes pour les accompagner et sécuriser leurs prises de décision en outre il importe d encourager la transversalité des politiques publiques afin de tendre vers une cohérence d ensemble ainsi les politiques d habitat de transport d aménagement et d urbanisme mises en oeuvre par les collectivités locales doivent davantage s affranchir des cloisonnements traditionnels c est ainsi que nous pourrons apporter une réponse globale au principal défi de ce xxie siècle en permettant le développement de plusieurs types d énergies renouvelables à plusieurs échelles et de façon cohérente dans nos territoires cependant gardons à l esprit que si le développement des énergies renouvelables doit être soutenu et stimulé la maîtrise voire la réduction de la consommation de l énergie reste notre priorité décryptage page 2 les grandes villes qui concentrent près de 60 de la population française sont aujourd hui à la confluence de tous les défis du développement durable qu ils soient économiques sociaux ou écologiques leurs politiques locales doivent répondre aux attentes et besoins tant actuels que futurs des citoyens qu il s agisse de gestion de l énergie de l eau des déchets de la biodiversité du transport du logement d urbanisme d éducation de culture de cohésion sociale et de développement économique malgré un contexte de crises économique et sociale et alors que la réforme des collectivités territoriales modifie l organisation institutionnelle et diminue les concours financiers de l etat aux collectivités locales les grandes villes et agglomérations ont adopté en france depuis une dizaine d années en matière de développement durable une démarche proactive à l avant-garde des politiques publiques nationales et en particulier dans la lutte contre le changement climatique avec des actions concrètes visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre elles apportent depuis plusieurs années déjà une réponse locale à l urgence climatique une cinquantaine de villes sont déjà engagées dans un plan climat énergie territorial dunkerque par exemple a adopté son plan en 2009 et plus de 50 ont adopté un agenda 21 local comportant un volet changement climatique comme à lille ou à bordeaux par ailleurs plusieurs villes ont participé activement aux appels à projets du gouvernement en faveur d une ville durable comme celui des ecocités ou encore celui des ecoquartiers a ce titre la ville de grenoble a reçu en 2009 le grand prix national ecoquartiers pour la zone d aménagement concerté de la caserne de bonne programme faisant l objet d une démarche hqe au-delà de leurs actions locales les grandes villes françaises sont aussi fortement mobilisées dans les négociations internationales sur le changement climatique une forte délégation d élus français dont une majorité de grandes villes a participé au sommet de copenhague fin 2009 une dizaine d entre elles étaient présentes au sommet mondial des maires de mexico en 2010 qui préparait le sommet de cancun au cours duquel elles ont signé le pacte de mexico qui amène les signataires vers une nouvelle démarche onusienne visant à rendre mesurables notifiables et vérifiables les inventaires de gaz à effet de serre et les et actions qu elles mènent sur leur territoire cette mobilisation a porté ses fruits puisque le rôle des collectivités territoriales a été explicitement reconnu lors du sommet de cancun ce qui leur permettra demain d avoir accès aux mécanismes financiers qui en découleront sur le plan international les maires de grandes villes ont également contribué au succès de la convention des maires qui engage ses signataires à réduire d au moins 20 les émissions de gaz à effet de serre a ce jour celle-ci a été signée par une trentaine de maires de grandes la revue de la terre n° 4

[close]

p. 3

entretien roxane grioche mr juppé commençons avec un retour sur l histoire de bordeaux et la possibilité d accueillir des éoliennes pour produire de l électricité quelles étapes furent réalisées alain juppé on dit souvent que la région bordelaise et plus globalement l aquitaine ne sont pas propices à l éolien car il n y a pas assez de vent ainsi nous avions lancé en 2008 une opération test à bordeaux en bord de garonne et cette expérimentation n a pas été concluante de même first solar leader mondial des panneaux photovoltaïques a du abandonner pour la même raison l idée de produire l électricité approvisionnant l usine que l entreprise projette de construire sur l éco-parc de blanquefort grâce à l éolien en fait le problème n est pas qu il n y ait pas de vent mais que les vents se trouvent à des hauteurs jusque-là non exploitables en termes de rentabilité des équipements à installer les évolutions des technologies sur les éoliennes ces dernières années et dans les années à venir permettent de penser que l aquitaine peut devenir un territoire fertile pour le développement du marché éolien tout en étant lié au développement économique local de cette filière industrielle mais pour que le marché français parvienne à maturité il faut aussi avec alain juppé maire de bordeaux 1er vice-président de la cub par roxane grioche que progresse l acceptabilité des éoliennes terrestres et off shore par les habitants et que les procédures soient adaptées nous sommes très en retard sur ces aspects par rapport aux pays de l europe du nord où les éoliennes font partie du paysage la métropole bordelaise s est spécialisée dans la production de composants pour éoliennes sur le site de blanquefort ce cluster est-il le point d ancrage de l éolien en région bordelaise l éolien n est pas pour le moment tiré par le marché local mais les atouts pour développer industriellement une filière d activité intégrée en aquitaine sont nombreux présence d industriels aux savoir-faire transférables de leur secteur d activité actuel vers l éolien aéronautique nautisme industrie mécanique infrastructures logistiques organisées autour du port de bordeaux avec notamment tout le savoir-faire développé autour de la logistique de pièces de grande dimension de l a380 disponibilité de terrains bord à quais pour proposer aux industriels de développer des activités industrielles tissu de recherche et développement et de formation adapté à ces mêmes industriels services tertiaires rares tels que la certification ou l assurance de ces équipements prenant en considération ces atouts la région aquitaine et la communauté urbaine de bordeaux dont je suis le premier vice-président ont travaillé pour structurer et développer cette filière et apporter une offre territoriale cohérente aux industriels vincent feltesse a ainsi pu développer sur sa commune de blanquefort un eco-parc dédié aux industries vertes qu il s agisse de la fabrication d équipements de production d énergie renouvelable ou d activités concernant l eco-habitat les travaux réalisés pour cette zone d activité aménagements fonciers requalification de la zone industrielle certification iso 14000 et aménagement du terminal portuaire de grattequina pour accueillir des pièces de grandes dimensions ont permis d attirer des industriels comme eads astrium pour la production de pales ou first solar dans le domaine de l énergie solaire certains projets malheureusement ont été abandonnés tel celui de fabrication de grandes couronnes d éoliennes par fai qui après la reprise de l entreprise par ford se recentre sur le secteur automobile ce site industriel aux portes de bordeaux est complété par les infrastructures du port en eau profonde du verdon et de sa zone industrielle où est projetée l implantation d une zone de test pour éoliennes off-shore de future génération dans le cadre de l appel d offres national lancé par l etat l existence de cette zone de test n est pas sans provoquer quelques remous de l autre côté de l estuaire au nom de prétendues nuisances visuelles mais je le dis en toute amitié aux élus de charente maritime c est aux girondins de décider de leur avenir et en l espèce ils sont unanimes à soutenir ce projet rg avec le complexe aéronautique spatial/défense présent sur la métropole bordelaise depuis des décennies un savoir-faire sur les matériaux composites s est largement développé localement tant dans la production que la conception ou leur usinage quelle ambition avez-vous particulièrement aj il est évident que la présence à bordeaux et en aquitaine d un pôle de compétence fort dans le domaine aéronautique et spatial est un élément page 3 photo thomas sanson mairie de bordeaux la revue de la terre n° 4

[close]

p. 4

suite focus sur les grandes villes acteurs européens de la filière nous avons organisé en 2010 à bordeaux le premier salon de l éolien de la fee nous sommes très actifs sur le sujet quant à devenir leader dans le domaine c est une autre question l impératif du développement d industries vertes et le défi énergétique sont des enjeux majeurs auxquels nous devons collectivement apporter une réponse sur l éolien bordeaux comme 3 ou 4 autres sites portuaires français dispose d un avantage concurrentiel et logistique mais nous sommes encore au début de l histoire de l éolien en france et il est prématuré de fixer des objectifs crédibles en termes d emplois le développement de cette énergie est encore largement dépendant des appels à projets lancés par l etat nous attendons les résultats du premier appel d offres concernant les plateformes off shore au premier semestre 2012 a terme l évolution des technologies devrait permettre l installation de plateformes off shore flottantes plus adaptées au littoral atlantique aquitain fort pour de développement d un cluster industriel éolien la maîtrise de composites haute performance ou thermo structuraux donnent à notre territoire un avantage compétitif indéniable il en est de même de notre maîtrise des systèmes embarqués qui a permis à bordeaux de s affirmer dans des domaines tels que les contrôles non destructifs test et caractérisation des matériaux l électronique industries de la mesure et des capteurs et les contrôles à distance enfin l implication de notre région dans le programme a 380 et notamment la maîtrise du transport des voilures et des fuselages de cet avion atteste de notre capacité à traiter des objets industriels de grande dimension et à forte valeur ajoutée plus largement la métropole bordelaise et sa région sont aussi impliquées dans le développement d autres énergies renouvelables l hydrolien estuarien avec la plateforme d essais de bordeaux intégrée au projet d institut d excellence en energies décarbonée energies marines porté par l ifremer le photovoltaïque avec notamment first solar exosun et les laboratoires de l université de bordeaux l énergie bois et la chimie verte la géothermie et enfin à long terme les recherches menées autour du laser megajoule portant sur la fusion thermonucléaire rg plusieurs acteurs du secteur éolien tels que aaer ou valorem sont déjà implantés sur l agglomération bordelaise quelle est votre ambition pour bordeaux devenir leader français c est le but aj j avais rencontré le pdg canadien d aaer lorsqu il cherchait à développer ses activités en france voici quelques années je connais bien jean-yves grandidier fondateur de valorem pionnier de l éolien et des enr en france qui est implanté depuis toujours à bègles il préside le cluster aquitaine wind industry lancé par le conseil régional en décembre 2010 eads astrium a également choisi l eco-parc de blanquefort pour développer son site industriel de production de pales d éoliennes dans une stratégie offensive de diversification par ailleurs notre agence de développement bordeaux-gironde investissement est en relation étroite avec l ensemble des page 4 entretien rg mr delebarre dunkerque a toujours été une ville exemple de l énergie éolienne notamment avec l ouverture de la première centrale éolienne de france dans les années 90 comprenant 10 éoliennes sur le littoral pouvezvous revenir sur l histoire en tant que précurseur et l attachement de la ville à cette énergie renouvelable michel delbarre effectivement nous avons été l une des premières collectivités françaises à créer une centrale éolienne dans les années 90 et avons ce faisant contribué à faire progresser la technologie dans ce domaine mais ce n est pas la seule expérience menée sur notre territoire dans le domaine des énergies a titre d exemple on peut citer le projet aeolta eoliennes de toit placées sur les habitations l expérimentation des piles à combustibles pour alimenter des bâtiments publics et l hytane carburant à base de gaz et d hydrogène pour alimenter des bus du réseau de transport urbain avec michel delebarre ancien ministre d etat député maire de dunkerque président cud par roxane grioche nous nous intéressons également à la récupération des énergies fatales je pense au réseau de chaleur urbain et à dk6 plus largement suite à la thermographie aérienne qui a été réalisée sur l agglomération des aides communautaires à destination des particuliers ont été mises en place afin de favoriser l équipement en installations solaires thermiques rg nous restons dans l énergie puisque dunkerque est expert en offshore pétrolier et gazier quelles furent les volontés dans ce domaine md dunkerque est un port un site industriel majeur dans la production photo production de tubes de grand diamètre © europipe la revue de la terre n° 4

[close]

p. 5

photo installation en mer alpha ventus © sdi la façade manche mer du nord jusqu aux côtes anglaises néerlandaises allemandes et danoises et reconnu pour la fiabilité de ses infrastructures portuaires dunkerque répond rapidement aux besoins logistiques ou industriels du marché que ce soit en termes de production d assemblage de maintenance ou de raccordement pour mémoire le territoire a déjà accueilli pendant 10 mois la base logistique du géant danois vestas qui a choisi dunkerque pour assembler le plus grand parc éolien offshore au monde implanté aujourd hui au large des côtes de thanet au royaume-uni les besoins de l éolien offshore recoupant en partie les savoir-faire de l offshore pétrolier et gazier le territoire dispose d une concentration de compétences dans les secteurs de l énergie de la métallurgie de la mécanique et de la logistique comme en témoigne la présence sur le territoire d ascometal ­ fournisseur d aciers spéciaux gts industries ­ leader mondial du gros tube soudé europipe ­ fournisseur de fondations tubulaires ­ et de cmp groupe entrepose contracting ­ spécialiste de la chaudronnerie métallique par exemple dunkerque se positionne donc sur la fabrication de l ensemble des éléments de la chaîne de valeur le territoire dunkerquois est l une des plus grandes réserves foncières portuaires d europe ­ 3000 ha disponibles sur 7000 ha de zones industrielles propice à l installation rapide d un site de stockage de montage industriel de fabrication de composants et de préparation finale des sous-ensembles port maritime en eaux profondes 16,5 m dunkerque est dimensionné pour l accueil des navires d installations éoliennes si de nombreux ports français répondent aux critères logistiques requis pour l installation d une base d assemblage peu sont ceux qui offrent des capacités d entreposage et des espaces suffisants dunkerque présente sur ce point un atout majeur une réserve foncière disponible importante permettant le stockage d éléments éoliens considérables et l installation d activités industrielles les entrepôts logistiques récents proches du port bénéficient d une main d oeuvre privée tout cela m amène à penser que nous pourrions tout à fait répliquer le modèle de bremerhaven en allemagne du nord d énergie électrique nous nous sommes appuyés sur notre positionnement et nos atouts pour devenir au fil du temps une plateforme énergétique diversifiée et reconnue au niveau européen rg d ailleurs dunkerque se distingue étant la 1ère plateforme énergétique d europe sur quels atouts vous reposez-vous md notre premier atout est notre localisation dunkerque est à la fois une porte d entrée sur l europe du nord et du sud ensuite nous disposons d espaces fonciers pour accueillir des projets de développement enfin il y a une volonté collective de renforcer notre positionnement dans ce secteur l arrivée du terminal méthanier et le travail engagé sur le projet innocold autour de la filière froid sont autant d illustration de cet engagement rg aujourd hui dunkerque évolue dans sa démarche avec une nouvelle étape la structuration d une filière industrielle dédiée à l éolien offshore à dunkerque et ce en vue de contribuer au cluster national emmené par le ser syndicat des energies renouvelables suite à l appel d offre lancé par le gouvernement français pourquoi cette candidature md conduit par dunkerque promotion pour le compte de la communauté urbaine de dunkerque de dunkerque port et des entreprises concernées le territoire se positionne clairement sur ce marché en participant au dossier windustry france 2.0 ce projet de cluster national industrialo-portuaire de la filière éolienne offshore constitué à l initiative du ser ­ syndicat des energies renouvelables ­ a été déclaré éligible par le gouvernement français dunkerque offre une réelle valeur ajoutée en apportant à la fois les compétences industrielles l appareil de production les infrastructures et l expérience la réponse définitive pour une labellisation est attendue au second semestre rg on parle d un enjeu triple développer une filière industrielle complète permettre à l europe et à la france d atteindre leurs objectifs en termes d énergies renouvelables accroître le trafic maritime et dynamiser le bassin d emplois industriels par la diversification économique locale comment voyez vous l avenir avec ces pressions fortes md tourné vers les marchés d europe du nord dunkerque se démarque par son aptitude à développer une filière internationale dans le domaine de l assemblage et de la construction mâts fondations assemblage à quai et raccordement de quoi offrir un site opérationnel multimodal de premier choix pour les grands industriels internationaux du secteur dunkerque est aux avant-postes des ports d europe du nord proche des projets éoliens offshore de la côte atlantique de page 5 la revue de la terre n° 4

[close]

p. 6

les oubliés de la terre la migration à l épreuve de la désertification l la région dite des trois nord en chine qui englobe le nord-est le nord le nordouest et le désert de gobi est à 98 désertique ces cinquante dernières années plus de 24 000 villages ont été conquis par le sable chassant les populations et 30 du territoire national est convoité par le désert l etat du gujarat en inde voit 68 de ses terres soumises à la désertification ou à la dégradation durable des sols suite à l érosion ou la salinisation les pâturages africains souffrent de l accroissement de la population et de l augmentation du cheptel au brésil les populations du sertao au nord-est viennent gonfler les bidonvilles de sao paulo dans l espoir de fuir la misère et la pauvreté d une région fortement touchée par la désertification le centre du mexique a vu ses nappes phréatiques diminuer pour atteindre seulement 40 de leur niveau initial contraignant entre 700 000 et 900 000 migrants mexicains à quitter chaque année leurs sols arides pour tenter leur chance illégalement aux etatsunis quand aux écosystèmes de l europe méditerranéenne surexploités et asséchés ils sont épuisés par la salinisation et soumis à des sécheresses plus fréquentes en espagne 35 du territoire est menacé par la désertification la convention des nations unies sur la lutte contre la désertification initiée à paris en 1994 définit dans son article 1 la désertification comme la dégradation des terres dans les zones arides semiarides et sub-humides sèches par suite de divers facteurs parmis lesquels les variations climatiques et les activités humaines en somme la désertification est le déclin irréversible du potentiel biologique des terres et leur capacité à supporter et nourrir les populations les conséquences de la désertification sont désastreuses pour les populations qui sont parmi les populations les plus pauvres au monde dégradation des conditions de pauvreté famine exode mais les conséquences de la désertification se font également durablement sentir sur l environnement et les écosystèmes perte de biodiversité dégradation de la fertilité des sols des bassins versants de la capacité de rétention en eau augmentation de l érosion hydrique et éolienne diminution de la capacité de stockage du carbone affaiblissement du rôle régulateur des écosystèmes etc a désertification est un problème mondial qui concerne 40 de la superficie de la planète tous les continents sont touchés environ 100 pays font face à ce problème en afrique asie amérique europe méditerranéenne australie et dans les îles du pacifique ainsi la désertification affecte plus de 2 milliards de personnes soit le tiers de la population mondiale par anaïs voron désertification on dénombre trente six modes de dégradation des terres et tous sont induits et aggravés par l activité humaine on peut bien évidemment citer l aridification la salinisation l urbanisation l ensablement mais depuis une cinquantaine d années quatre nouveaux types de dégradation des terres sont apparus la pollution souvent chimique la disparition de zones cultivables la radioactivité artificielle et accidentelle page 6 a cause de la sécheresse rien ne pousse ici on compte sur le ciel mais il ne pleut que du sable dehai li la désertification est à la fois un phénomène naturel et dû à l activité humaine certes des facteurs climatiques tels que la baisse de la pluviométrie la hausse des températures ou une forte insolation accentués par les changements du climat à venir jouent un rôle dans le processus de désertification néanmoins les facteurs anthropiques liés à un usage croissant des ressources sont non négligeables déboisement surpâturage surexploitation des terres arables appauvrissent les sols et contribuent à la les contraintes liées aux conflits armés la désertification a un coût économique et humain bien que la dégradation des terres soit difficile à mesurer une estimation mondiale évalue le coût global de la désertification à environ 64 milliards de dollars us par an au niveau national cela représente entre 1 et 9 du pib agricole soit plusieurs pourcents du pib national des pays tributaires de l agriculture quand au coût humain de la désertification il est plus difficilement la revue de la terre n° 4 photo eléonore henry de frahan © collectif argos longbaushan chine

[close]

p. 7

quantifiable la recherche de solutions pour remédier à la chute des revenus provoque une désorganisation des sociétés humaines endettement vente du bétail et des biens dispersement des familles recours aux conflits armés pour assurer l accès aux ressources comme la terre et l eau en sont des manifestations et inexorablement on assiste à des migrations temporaires ou définitives vers d autres zones agricoles vers d autres villes ou d autres pays d ici 2020 on estime que 60 millions de réfugiés environnementaux auront quitté les nouvelles zones désertiques du sahel pour l afrique du nord et les côtes européennes mettant ainsi à rude épreuve les villes et les zones dans lesquelles ces migrants s installeront lors du lancement de la décennie des déserts et de la lutte contre la désertification l unccd a fait un parallèle entre l érosion des sols et les projections démographiques comment nourrir 9 milliards de bouches en 2050 alors que la production de nourriture augmentée de 40 pour satisfaire à la demande devra s accommoder de seulement 11 de terres arables en somme la un défi environnemental dans vingt centimètres de sol entre nos pieds et le début de la couche stérile se trouvent quelques centimètres qui nous permettent de faire pousser de la nourriture et des arbres et de produire du carbone pour adoucir le réchauffement climatique on estime que depuis trente ans cette couche d écosystème disparaît au rythme de 1 par an or comme pour tout écosystème son renouvellement est population mondiale augmente tout comme la dégradation des sols et la disparition de terres fertiles envolée des prix des denrées agricoles crises alimentaires sont autant d enjeux qu il faut prendre en compte dans l aide au développement la désertification doit être intégrée aux autres crises mondiales telles que l insécurité alimentaire la pauvreté l eau l énergie dégradation des terres et sécheresses plus fréquentes conduisent inexorablement à des conflits pour la terre comme au darfour ou en somalie la désertification la pauvreté et l exode se renforcent mutuellement la pauvreté oblige ceux qui vivent de la terre à la surexploiter pour assurer leurs revenus la destruction des terres et la baisse de la productivité agricole engendre alors insécurité alimentaire et pauvreté les effets de la désertification se font ressentir bien au-delà des frontières d un etat et touchent des régions entières l aide internationale se concentre donc sur l amélioration des conditions de vie des populations et sur la gestion durable des ressources naturelles néanmoins la communauté internationale doit définir lent il faut compter entre 200 ans et un millénaire pour pouvoir à nouveau enrichir 2,5 centimètres de sol un long processus géologique a permis la formation de cette couche d à peine 20 centimètres à l origine du développement des civilisations l activité humaine l agriculture et l élevage ont accéléré sa dégradation au long des années le sol perd quelques dizaines de millimètres à peine remarquables mais une action concertée et collective pour lutter efficacement contre les conséquences de la désertification ainsi afin de respecter les objectifs qu elle s est fixée dans le cadre du plan cadre 2008-2018 la convention des nations unies sur la lutte contre la désertification unccd a adopté le système prais qui permet de suivre et d évaluer l information la collecte de données et les progrès accomplis il est essentiel de noter qu avec prais le paradigme a changé en effet un consensus intergouvernemental se dégage et permet de mesurer les évolutions locales et mondiales de la désertification en inde au niger au kenya on plante des arbres pour limiter l érosion des sols ces initiatives font des émules puisque le comité scientifique français de la désertification étudie à l heure actuelle une initiative originale et pionnière dans la lutte contre la désertification la grande muraille verte gmv serait panafricaine et transcontinentale reliant dakar à djibouti cette bande forestière de 15 kilomètres de large pourrait être un projet majeur et innovateur de la lutte contre la désertification qui mettront des siècles à se reconstituer la terre devient moins généreuse puis stérile selon la fao 10 millions d hectares de terres productives disparaissent chaque année et 20 millions supplémentaires deviennent complètement infertiles ces vingt centimètres de sols constituent un défi pour les écosystèmes la sécurité alimentaire et la population mondiale page 7 entretien sonia henry vous étiez en charge de l asie centrale et du sud-est sur le projet each-for à la commission européenne aujourd hui vous coordonnez une initiative de l asian development bank c est un peu un grand écart françois gemenne il est temps de dépasser les gesticulations que l on a en europe et d aller sur le terrain chercher des solutions trop longtemps en europe nous avons été pris dans des débats stériles sur le statut juridique des réfugiés climatiques l europe s est terminée ce n est plus ici que ca se passe la solution avec françois gemenne chargé de recherches à l institut du développement durable et des relations internationales par sonia henry n est plus en europe regardez la crise diplomatique entre la france et l italie face aux migrants tunisiens nous sommes absolument incapables de réfléchir et d agir c est ici il me semble une voix sans issue quarante neuf millions de gens sont déplacés dans le monde et on ressent encore dans les gouvernements européens des frilosités et des discours qui ont certes parfois un peu de sens mais qui nous éloignent des préoccupations et surtout qui ne répondent pas à l urgence des populations fragilisées il faut agir maintenant développer une série d arrangements ponctuels bilatéraux ou régionaux pour essayer d améliorer la situation des gens le grand soir n arrivera pas on est parti sur un monde à plus 4 degrés on est tout à fait incapable de réduire nos émissions de gaz a effet de serre sh quelles initiatives récentes trouvent faveur à vos yeux fg aujourd hui deux initiatives politiques sont significatives de progrès et ont été prises cette dernière année le principe de nansen au unhcr en hommage au fondateur fridtjof nansen la revue de la terre n° 4

[close]

p. 8

suite les oubliés de la terre une -serait de mieux consulter la population sur leur choix de destinations en fonction de leur éducation de leur métier et de leur culture au népal par exemple la population doit faire face à la menace de l éclatement des lacs et des glaciers de haute altitude les réfugiers se déplacent dans d autres villages où ils sont parfois mal accueillis car ils doivent partager des terres partager des ressources avec des gens qui souvent n ont pas grand-chose une proposition sur laquelle on travaille serait donc quand ils se déplacent de leur donner la possibilité d acheter des terres le problème des partages de terres est très souvent un problème majeur dans le cadre des migrations on constate dans toutes les régions que les propriétaires de terres sont mois enclins à migrer que les locataires ils continuer à habiter dans des zones à risque pour ne pas perdre leur terre sh ailleurs qu en asie avez-vous une réflexion sur des plans de sauvetage car malheureusement les catastrophes naturelles n épargnent aucun continent fg en haïti au moment du tremblement de terre les gens se lamentaient que l aide humanitaire n arrive pas et la reconstruction peinait finalement la façon la plus efficace de faire entrer de l argent dans les foyers est de mettre en place l obtention de visas de travail dans des pays voisins afin que l argent puisse circuler de nouveau ce sont des arrangements ponctuels qui peuvent être mis en place entre deux etats ou entre les etats c est un enjeu pour la région pacifique aussi c est dans l intérêt des pays qui ne veulent pas en entendre parler car la même catastrophe peut arriver chez eux je ne veux pas parler de solidarité et placer le débat sur un ordre moral il s agit plutôt de bonne gouvernance il est temps de dépasser les gesticulations que l on a en europe et de passer à l action concrète ce qui n exclut pas la recherche car il y a toute une série de choses qui nous échappe dans la compréhension de la complexité de la relation entre la dégradation de l environnement et la migration -les points de rupture ce qui fait qu une famille décide dans le cadre d une dégradation de partir et une autre de rester voici un axe dans lequel la recherche doit faire beaucoup de progrès premier haut commissaire pour les réfugiés de la société des nations et lauréat du prix nobel de la paix en 1922prend la forme d un texte qui invente toute une série de principe de protection et d assistance au déplacés et qui propose une série de recommandations mais attention c est purement une initiative il n y a pas de recherche derrière la deuxième initiative majeure vous la citiez un peu plus haut est celle de l adb cette banque a le leadership sur les questions climatiques et leur conséquence elle a surtout réalisé que sa région c està-dire l asie et l asie du sud-est est la plus fragile et la plus peuplée c est l enjeu politique majeur de la région dans les décennies à venir sh comment se développe précisément leur approche fg nous travaillons avec le potentiel de pouvoir être à court terme une forme de plateforme de discussion entre les 46 gouvernements de la région de tuvalu jusqu à l afghanistan on est une équipe de 5 personnes qui travaillent en coopération avec les organisations internationales et en relais permanents avec des chercheurs locaux d ici la fin de l année nous aurons soumis une recommandation claire la décision finale est extrêmement politique et nous ne pouvons interagir ce projet a deux aspects d une part discuter avec chacun des gouvernements pour essayer de voir quels sont les arrangements bilatéraux ou régionaux qui peuvent être mise ne place comme des accords de migrations le deuxième volet de réflexion s attache à la mise en place d un fond d assistance ou d un mécanisme financiers pour le moment rien n existe tout est à créer on verra si cela prend au final la forme de prêt ou de don sh le nombre de catastrophes naturelles est en augmentation l asie et le pacifique sont en effet l épicentre le phénomène des migrations de population est de plus en plus marqué et fréquent comment répondre aujourd hui à cette nouvelle donnée exponentielle à travers quelles actions concrètes fg indépendamment de la coordination de la partie recherche il faut réguler les recommandations politiques parfois on se retrouve face à des gouvernements qui considèrent la question climatique comme une affaire de politique intérieure et qui ne considèrent pas que les questions migratoires puissent être traitées de façon nationale ou mondiale en chine par exemple c est un des aspects sur lequel on ne peut rien faire il est impossible de discuter avec le gouvernement chinois sur la question de la désertification car ils considèrent que c est une immixtion dans leurs affaires intérieures on est dans une zone de tension et de politique ultra sensible ils voient davantage dans le déplacement des populations une manière de répondre à la désertification ce qui est forcément problématique et insuffisant certains experts à l intérieur de leur pays cherchent avec nous des solutions concrètes en thaïlande lorsque des migrants se déplacent leur couverture santé n est pas portable il n y a pas de mobilité des avantages santé plus clairement la couverture santé est liée au domicile et non à la personne on propose aujourd hui d aménager administrativement l assurance santé afin que la portabilité de service de santé soit effective pour les migrants ainsi la population sur zone fragile pourra migrer et garder ses droits sh c est une démarche qui semble remonter très amont dans les us et coutumes fg oui mais parfois cela ne suffit pas en effet aujourd hui beaucoup de gouvernement essaient de déplacer préventivement leur population pour se prémunir des impacts du changement climatique le gouvernement vietnamien tend à déplacer sa population qui habitent dans le delta du mékong car trop souvent inondé mais sans une consultation de ces habitants la dislocation des communautés et la perte des cultures locales entrainent des réalités économiques pires que le mal que l on voulait guérir ainsi on comprend très vite que la vulnérabilité des populations augmente quand elle ne parvient pas à organiser une économie locale sh sur quelle réflexion travaillezvous en ce moment pour endiguer les effets pervers d une aide mal orientée fg a travers nos études et l aide des experts locaux et des organisations internationales la recette -s il en existe page 8 la revue de la terre n° 4

[close]

p. 9

grand john perkins i angle quand un financier d expérience se met au service du développement solidaire des territoires l est des destins atypiques celui de john perkins en est assurément diplômé en économie de l université de boston il s engage tout d abord comme consultant international au service de main un cabinet proche des intérêts publics et privés américains main conseille les etats en développement sud-américains notamment dans un mode de fonctionnement les mettant en situation de dépendance par rapport aux etats du nord au fmi et à la banque mondiale partagé entre son éthique du développement et les pratiques auxquelles il participe quotidiennement john perkins quitte main en 1980 crée une compagnie de production locale d énergies renouvelables et fonde dream change coalition une ong qui plaide pour concilier équilibre social et respect de l environnement egalement auteur à succès il publie en 2004 confessions of a economic hit man un best-seller international qui raconte son activité chez main john perkins partage actuellement son temps entre des voyages de développement territorial autour de l économie verte en amérique du sud l enseignement humaniste de l économie du management pour des universités américaines et des plaidoyers de haut niveau pour un autre pilotage économique et financier du développement international sh par nicolas imbert sinés pour leur défaut d alignement sur la politique américaine profondément marqué par le désespoir et le désarroi que les politiques sensées provoquer la prospérité économique provoquent parmi les populations d amérique du sud convaincu que le modèle qu il soutenait et contribuait à construire court à l échec il démissionne et se lance dans l entrepreneuriat all of those people millions in ecuador billions around the world are potential terrorists not because they believe in communism or anarchism or are intrinsically evil but simply because they are desperate john perkins anticipant mieux que quiconque les enjeux de l enchérissement des énergies fossiles des matières premières agricoles notamment et de l eau perkins se lance dans la production d énergies de proximité renouvelables et diversifiées dès 1982 independent power systems ips inc sa société prospère rapidement et connaît un france succès il choisit en 1990 de revendre sa société et de se consacrer à l aide au développement et notamment en étudiant avec précision comment les mécanismes d endettement des états gagés sur un accroissement décryptage passionné par les outils économiques du développement et la possibilité d entraide entre les etats-unis et l amérique du sud par ailleurs brillant économiste john perkins rejoint en 1970 le cabinet main sur les conseils de membre de la nsa national security agency motivé par l idée de coordonner l atteinte de la prospérité en amérique du sud par le développement économique concilié à l émergence de la démocratie this empire unlike any other in the history of the world has been built primarily through economic manipulation through cheating through fraud through seducing people into our way of life through the economic hit men i was very much a part of that john perkins il développe alors de nouveaux outils financiers innovants et gagne la confiance des présidents omar torrijos au panama et jaime roldós aguilera en Équateur ces deux présidents sont mus à la fois par le refus viscéral de la corruption une volonté farouche de se développer pas à pas par une économie locale robuste et un fort désir d indépendance économique de forts liens de confiance s établissent entre perkins l homme de main et de l argent américain et les présidents torrijos et aguilera très critiques par rapport au modèle de développement partagé par les etats-unis qui débouchera dans les années 80 sur la guerre civile et des options de développement qui laisseront prospérer trafic de drogue et soumission économique et morale des populations la mort dans des conditions accidentelles page 9 photo dr non élucidées des deux présidents torrijos et aguilera tous deux décédés en 1981 dans des crashs aériens se traduit par un cas de conscience pour perkins persuadé que les deux présidents ont été assas la revue de la terre n° 4

[close]

p. 10

page 10 futur du produit national brut pnb ont pour effets collatéraux d une part d engendrer dans le pays emprunteur inégalités pressions sur les ressources fossiles et dégradations des conditions sociales pour servir des marchés d exportation d autre part de permettre aux pays développés etats-unis en tête d accroître leur influence internationale tout en creusant une dette et un déficit qui ne connaissent pas de réelles contreparties au détriment à terme de la stabilité internationale en parallèle john perkins est décidé à agir et à démontrer par l exemple que des modèles de développement alternatifs sont possibles il fonde pour cela la dream change coalition et fédère de nombreuses actions de terrain principalement en amérique centrale et du sud qui travaillent au quotidien pour une économie respectueuse de la planète et des hommes et créatrice de valeur locale celle-ci devient vite un acteur de référence dans le domaine et promeut dès les années 1990 le rôle essentiel de l économie verte pour permettre un développement harmonieux des territoires générant indépendance prospérité pour le plus grande nombre et capacité à mieux se projeter dans l avenir en 1999 la dream change coalition est même reconnue pour sa capacité à impulser et fédérer la transition internationale vers l économie verte et figure au palmarès des 12 organisations les plus efficiences effectuées par le magazine times pour la journée de la terre qui préfigure les engagements du pacte mondial pourtant persuadé de pouvoir infléchir la politique économique mondiale via des plaidoyers de haut niveau auprès du fmi de la banque mondiale et des hommes politiques américains john perkins ne souhaite ni s exprimer auprès du grand public ni partager ses théories et son expérience de l économie du développement il indiquera plus tard avoir succombé aux pressions et pots de vin et redoute avant tout de ne pas être compris et d être assimilé aux partisans de la théorie du complot déjà bouleversé par de nombreuses catastrophes comme la guerre civile au guatemala les événements du panama et la première guerre du golfe il se décidera finalement à écrire suite au 11 septembre 2001 but when 9/11 struck i had a change of heart i knew the story had to be told because what happened at 9/11 is a direct result of what the economic hit men are doing john perkins suite au succès planétaire des confessions of a economic hit man en dépit d une quasi-absence de promotion et d une traduction lente dans les différents pays du monde john perkins sera amené à développer à de nombreuses reprises son point de vue il précise notamment que le mécanisme de développement consistant à gager la dette des etats en voie dedéveloppement sur une augmentation du pnb futur et à les faire entrer dans un système de dépendance économique n est vraisemblablement pas le fruit d une quelconque conspiration mais une simple association d intérêts et de croyances ou présupposés idéologiques commun et que les actes d achat des consommateurs occidentaux y contribuent fortement the desert is a symbol turning it green is about much more than agriculture john perkins john perkins répète à l envie le rôle de certaines filières agro-alimentaires où l acte d achat des consommateurs occidentaux contribue à maintenir la dépendance économique du sud envers le nord et la précarité entretenue des producteurs acculés ceux-ci n ont d autre choix économique que d importer des techniques agricoles intensives qui vont ruiner l environnement local polluer et précariser leur accès à l eau tout en leur faisant importer massivement des phytosanitaires occidentaux dont ils seront dépendants il décrit notamment les évolutions que chacun peut s approprier via l encouragement de produits de saisons de filières économiques courtes garantissant l indépendance et le développement d un commerce équitable sur des produits créant de véritables synergies entre le nord et le sud assurant indépendance et revenus décent aux agriculteurs tout en contribuant au développement d un écosystème local écologique social et économiquement responsable the only way that we re going to feel secure in this country again and that we re going to feel good about ourselves is if we use these systems we ve put into place to create positive change around the world i really believe we can do that john perkins même s il souhaite rester relativement discret l oeuvre et la vie de john perkins apparaissent subrepticement dans la fin de la pauvreté un film de philippe diaz sélectionné à cannes en 2009 john perkins visite également très régulièrement les pays d amérique du sud et centrale engagés dans des démarches d économie verte costa rica equateur guatemala notamment et prépare une démarche de sensibilisation et de plaidoyer pour rio+20 a l heure de la mise à niveau de nos actions de politiques de coopération et de soutien économique alors que les enjeux financiers gagnent nos économies européennes de la manière la plus crue qui soit les réflexions et retours d expérience de john perkins peuvent nous être précieux en tout cas ils incitent à la prise de recul au débat contradictoire et à l action pour aller plus loin le blog de john perkins en anglais http www.johnperkins.org confessions of a economic hit man http en.wikipedia.org/wiki/confessions_of_an_ec onomic_hit_man entrevue avec amy goodman democracy now 2004 http www.democracynow.org/article.pl?sid=04/1 1/09/1526251 le site de la dream change coalition http www.dreamchange.org la revue de la terre n° 4 homme ampoule masako masukawa

[close]

p. 11

volet technologique la ville servicielle et isotrope l innovation au service de l idéal une ville durable c est une ville consciente que le facteur limitant de son développement est désormais son capital naturel les professionnels de l aménagement urbain ont toujours cherché à concevoir des modèles de villes idéales voire utopiques face à l étouffement quotidien dans lequel les citadins se meuvent des acteurs issus de différents secteurs se rassemblent afin de repenser l espace urbain et le rôle de la ville de demain le concept est de réunir des villes des entreprises des urbanistes des architectes afin de définir ensemble un modèle pérenne de villes `intelligentes il faut pour cela repenser les partenariats public-privé en impliquant le grand public dans une logique participative tout en promouvant un comportement responsable ici se décline un nouveau discours de citoyenneté sh les smart cities évaluation ou évolution de la ville de demain un instrument d évaluation scientifique des villes européennes des chercheurs de l université technique de vienne en collaboration avec l université de ljubljana et l université technique de delft ont développé en 2007 un nouvel instrument de classement pour examiner des villes moyennes européennes de moins de 500 000 habitants l objectif de ces travaux consistait à passer 70 villes moyennes européennes à la loupe et examiner à l aide de six critères ­ économie habitants gouvernance mobilité environnement et qualité de vie ­ reposant sur 31 facteurs constitués à partir de 74 indicateurs rendant ces villes smarts comme espace vital et sites économiques cela permettait à ces dernières d identifier les domaines dans lesquels les élus les administrations mais également les habitants devaient fournir des efforts afin d augmenter le niveau d intelligence de leur ville et de mieux se positionner grâce aux actions mises en place ainsi par exemple la ville de joenkoeping en suède disposait d un déficit économique joenkoeping s est donc associée avec stockholm malmö et göteborg pour accompagner un cluster en réseau sur les énergies renouvelables et favoriser ainsi le développement de l innovation et de l entreprenariat sur le territoire cela s est notamment traduit par la mise en place d une plateforme technologique partagée et la création d un réseau numérique entre les membres du cluster en effet au-delà du classement à proprement parler les villes moyennes les plus smarts se trouvant en finlande relation de manière continue avec elle une ville durable respectueuse de son environnement un appel à projet lancé dans le cadre du grand emprunt et du programme des investissements d avenir ainsi le 22 octobre 2008 pour répondre aux enjeux urbains du grenelle de l environnement alain juppé et michel rocard ont mis en avant une action relative au développement des villes durables avec la mise en place de programmes urbains devant répondre à plusieurs conditions s inscrire dans une stratégie urbaine intégrée de densification d amélioration énergétique de l habitat et de maîtrise de la mobilité qui vise la division par 4 des émissions de gaz à effet de serre et la création de villes à énergie positive développer une démarche innovante et expérimentale qui vise à faire la démonstration économique et écologique de nouvelles solutions d aménagement urbain et de mobilité faire l objet majoritairement de cofinancements des collectivités territoriales des opérateurs privés et de l union européenne dans le cadre de la mise en oeuvre de ces investissements d avenir le nouveau programme transport et urbanisme durables a été doté d un budget de page 11 au danemark en autriche et dans le benelux il est plus important d identifier les forces et les faiblesses de la ville dans différents domaines clés et de mettre au point des stratégies lui permettant d améliorer sa performance et de devenir plus attractive tant pour les investisseurs que pour les entreprises ou les ménages ce travail a encouragé des réflexions plus globales quant à la ville de demain une ville communicante dans laquelle l individu est interconnecté avec le lieu qu il traverse une ville intemporelle qui permet à ce même usager de rentrer en la revue de la terre n° 4

[close]

p. 12

· · · aalborg danemark page 12 1 milliard d euros ce programme doit financer l action ville de demain en soutenant l investissement dans des villes sélectionnées dénommées ecocités le premier volet de ce programme a été lancé et 13 ecocités ont été retenues dans les villes suivantes bordeaux rennes strasbourg plaine commune montpellier nantes saint nazaire metz métropole clermond-ferrand grenoble marseille nice la réunion pays haut val d alzette ces dernières se partagent les 750 millions d euros 475 m pour les années 2010-2014 et 275 m pour la période 2015-2017 aujourd hui une nouvelle vague de sélection se profile doté des 250 millions d euros restants des services à forte valeur ajoutée visibles ou invisibles les actions intégrées sont multiples elles visent à répondre aux enjeux d innovation de développement économique et de développement durable dans les territoires par exemple le projet d alzette belval est de créer un modèle urbanistique inédit composé de quartier prêt à vivre qui mêle travail habitat commerce et loisirs enseignement et recherche qui accueillera d ici 2020 20 000 à 25 000 utilisateurs quotidiens et 5 000 à 7 000 habitants les actions au travers des fonds du grand emprunt devraient être plus particulièrement orientées vers les projets d enjeux transfrontaliers et notamment la mobilité pour desservir cette ville du futur plus globalement 7 grands domaines d actions s appuyant grandement sur les technologies de l information et de la communication ont été identifiés dans le cadre de ce programme du grand emprunt · l énergie production locale d énergie renouvelable hydrolienne boucle d eau de mer réseau de chaleur basse température mutualisation des énergies produites stockage de l énergie etc · les réseaux et les déchets réseaux d assainissement alternatifs réutilisation des eaux usées pour usages industriels ou agricoles traitement des eaux pluviales collecte des déchets méthode innovante de tri sélectif etc · la gestion des risques environ · nementaux limitation des risques d inondation dépollution des sols et des terres excavées etc les smarts grids îlots intelligents amélioration de la gestion des réseaux domotique etc la mobilité bornes de recharge pour véhicules électriques billettique mobilités alternatives à la voiture individuelle gestion mutualisée du stationnement plateforme intermodale ergonomique systèmes d informations etc l espace public et les formes urbaines ilots de chaleur confort de l espace public éclairage public actif utilisation de matériaux recyclés sur l espace public etc le bâtiment à haute performance immeubles intelligents bâtiment reconvertible et évolutif etc pour le secteur privé l émergence des smart cities est en passe de révolutionner le jeu concurrentiel classique sur les prestations aux collectivités en effet si les praticiens de la négociation de marchés avec les collectivités font généralement état d un jeu conditionné à l échelle locale il convient de s interroger surlespossiblesre co nfigu ra tions industrielles que la recherche continue d économie d échelle et de gains de productivité de la part des collectivités pourrait induire au niveau des acteurs publics ce type de projet nécessite un changement d approche il est conditionné à la mise en place d une équipe projet de haut niveau transversale aux différents métiers de la collectivité intégrant de nombreuses compétences maîtrisées en interne ou apportées en externe l ensemble de ces actions permettront elles réellement de rendre les villes plus intelligentes en tout état de cause elles doivent permettre de maîtriser les coûts mais également d apporter un vrai service répondant à des préoccupations quotidiennes des citoyens du territoire à condition que l ensemble des parties prenantes soient suffisamment smarts pour s en rendre compte arnaud breton arnaud breton a rejoint le cabinet de conseil en stratégie et management en avril 2005 kurt salmon il intervient notamment auprès des acteurs publics et privés dans leurs réponses aux appels à projet du grand emprunt luxembourg la revue de la terre n° 4

[close]

p. 13

regards entretien l croisés avec didier reynders vice-premier ministre belge ministre des finances et des réformes institutionnelles et pierre moscovici député du doubs président de pays-de-montbéliard agglomération et ancien ministre es nouveaux enjeux environnementaux ont replacé le citoyen au coeur du débat politique la demande de transparence s est accrue et le politique aborde avec de nouveaux outils les sujets de débat public complexes au-delà de la nouvelle place de l homme dans ces nouveaux fronts de consensus les négociations internationales se jouent aujourd hui sur un multilatéralisme régulateur des enjeux mondiaux l europe doit trouver une nouvelle place dans ce monde globalisé et les difficultés rencontrées dans les négociations sur le climat prouvent que le chemin à parcourir reste long la force du débat ici prouve que plus que jamais l homme politique doit être avant tout un citoyen engagé aux côtés de son électorat sh la place de l europe dans ce monde globalisé est au coeur du débat la conclusion du sommet de copenhague de décembre 2009 démontre dans une certaine mesure le déplacement progressif du centre de gravité dans le processus de décision multilatérale l union européenne reste un acteur central disposant d une grande capacité à produire des compromis et la principale puissance économique mondiale mais le changement géopolitique et géoéconomique fait peur face à ces défis l union ne peut se replier sur elle-même aucun mur ne sera suffisamment haut pour nous protéger aucun repli ne sera conforme à nos valeurs de liberté de développement économique et de progrès social je souhaite que les grands ensembles régionaux soient représentés au niveau des organisations internationales l eurogroupe par exemple pour la zone euro cela encouragera l intégration politique et économique entre les pays d une même région tout en favorisant la légitimité et la mise en oeuvre des décisions prises l ouverture démocratique et le développement de mouvements libéraux au sein des pays arabes sont extrêmement positifs dans ce contexte ce sont des centaines de millions de citoyens qui rejoignent le chemin vers plus de liberté plus de prospérité plus de solidarité et plus de démocratie la capacité de compromis de ces pays dans les cénacles mondiaux augmentera d autant plus que la démocratie la liberté d entreprendre et l économie de marché se développeront en cela la réforme du fmi qui vise à mieux tenir compte des pays en développement est une évolution positive elle doit s accompagner d une meilleure légitimité du g20 en s assurant que l instance informelle corresponde à l instance formelle sonia henry peut-on parler d émergence du multilatéralisme dans le monde on voit de nouveaux fronts de consensus dans les négociations internationales mais aussi un printemps de liberté et de révolte au maghreb en syrie en islande aussi comment décider ensemble demain page 13 photo dr didier reynders bipolaire durant plus de 40 ans le monde se multi-polarise aujourd hui avec l apparition de nouveaux joueurs chine inde brésil sur un nouveau terrain de jeu le monde entier est interdépendant et interelié et avec des processus nouveaux de communication et de travail internet notamment comme outil de contact et de gestion cette émergence du multilatéralisme n est possible que par l ouverture économique culturelle et politique de l ensemble des etats du monde pierre moscovici les révolutions arabes sont un formidable vecteur d espoir elles sont l occasion de passer d une logique des relations internationales dominée par l affrontement entre les cultures les modèles politiques en termes économiques à une ère que nous pouvons espérer pour demain plus apaisée entre les régions du monde dans ce cadre le multilatéralisme peut et doit émerger il est le vecteur d une véritable régulation des enjeux mondiaux si tant est qu il soit effectif dans cet la revue de la terre n° 4 photo charles hendelus

[close]

p. 14

suite regards croisés pression mettent en oeuvre deux droits fondamentaux le droit à la liberté d expression et la liberté de réunion et d association depuis la seconde guerre mondiale on a pu assister au développement progressif de groupements d entreprises d associations professionnelles de syndicats de mutualités ainsi qu à l émergence de représentants d intérêts plus particuliers certaines organisations représentatives des employeurs et organisations syndicales font partie intégrante du système politique formel dans le cadre du système de concertation sociale ce système institutionnel de négociation à différents niveaux entre les partenaires sociaux permet de conclure ce que l on appelle des conventions collectives de travail cct qui peuvent avoir une valeur légale les commissions paritaires ont été mises en place pour négocier ces cct dans chaque secteur d activité les résultats concernent aussi bien les conditions de travail que le salaire ou encore la gestion de la paix sociale le monde politique intervient régulièrement comme médiateur dans les processus de concertation sociale a l instar de ce qui se fait au niveau européen la transparence du débat pourrait être améliorée par la mise en place de registres publics qui offriraient un système de `guichet unique pour l inscription des organisations et pour tous les citoyens qui souhaitent s informer sur les personnes physiques ou morales engagées dans la représentation d intérêts ceux qui le souhaitent pourraient ainsi consulter la liste complète des représentants d intérêts qui participent au débat décisionnel et à la mise en oeuvre des politiques pierre moscovici la question des lobbies est d autant plus difficile à traiter qu elle prend de nos jours des formes multiples et très complexes sur ce sujet il nous faut prendre garde à un moment où le fossé entre citoyens et politiques semble se creuser de prévenir tout soupçon de conflit d intérêt cela passe par une transparence accrue en tant que députés français nous sommes ainsi astreints à des règles de transparence et d éthique et à un code de conduite qui permettent de contrôler la esprit la négociation dans les instances multilatérales est la voie privilégiée pour peser sur les questions mondiales nous devons y développer une véritable stratégie nécessitant une réflexion sur les moyens et les objectifs de notre relation avec les grandes puissances telles que la chine ou les etats-unis et soutenir la réforme du conseil de sécurité du fmi et de l omc ce ne sera pas simple les difficultés rencontrées dans les négociations sur le climat sont le signe d un apprentissage long et douloureux je suis sur ce sujet comme sur beaucoup d autres un fervent partisan de l europe la france doit se repositionner au coeur de l europe en termes de politique étrangère et oeuvrer pour la construction d une véritable diplomatie européenne seule une europe unie et forte sera capable de peser de manière significative dans les instances multilatérales et elle seule peut nous permettre de jouer à cartes égales avec la chine et les etats-unis sh on voit souvent en europe du nord comme en amérique du nord ou du sud les ongs les politiques et les entreprises contribuer ensemble à construire des débats politiques avec des apports techniques au débat et un choix politique qui revient ensuite après discussion au peuple et à ses représentants qu en est-il en france et en belgique didier reynders :la cohérence des politiques de développement est un objectif clé il est essentiel de veiller à ce que l ensemble des acteurs de la coopération travaillent de concert afin que leurs actions se renforcent mutuellement la coopération au développement belge encourage la création de synergies entre les acteurs belges présents dans un même contexte afin d assurer les synergies des réunions se tiennent régulièrement entre les acteurs de la coopération belge tant à bruxelles que sur le terrain le secteur privé est de plus en plus inclus dans cette réflexion la concertation se fait alors par le biais de commissions mixtes qui permettent de revoir la manière dont la coopération est organisée dans un contexte évolutif la société belge d investissement pour les pays en développement bio participe également à cette commission économique bio a pour mission de favoriser la mise en place d un secteur privé fort dans les pays en développement et émergents pour leur permettre d accéder à une croissance et à un développement durables dans le cadre de la réalisation des objectifs du millénaire bio investit directement dans des projets du secteur privé et apporte ainsi une contribution structurelle à la croissance socio-économique des pays d accueil le soutien au secteur privé est un maillon indispensable de la coopération au développement car il joue un rôle de moteur dans la croissance économique pierre moscovici les rapports entre les citoyens et les politiques ont beaucoup évolué ces dernières années particulièrement en ce qui concerne la mise à l agenda de préoccupations particulières dans le débat politique l importance du 20h et les possibilités offertes par les nouvelles technologies poussent les nouveaux militants et les citoyens engagés à privilégier les actions chocs et brutales aux processus traditionnels pour imposer tel ou tel sujet dans le débat politique la france n échappe pas à la règle c est le mode d interpellation traditionnel de greenpeace celui qu ont ensuite adopté des collectifs comme les enfants de don quichotte ou encore jeudi noir souvent c est contre le politique ­ à qui l on reproche son inertie et son éloignement que le débat se construit plus globalement c est le processus de construction des politiques publiques et partant sa légitimité qui sont actuellement en train d évoluer l action du citoyen ne se limite plus à son seul vote il veut être impliqué davantage c est une exigence nouvelle pour le politique qui doit trouver des moyens d associer de consulter et de rendre compte davantage parfois contre son gré sh comment garantir la transparence du débat assurer que les lobbies agissent de manière ouverte et non biaisée et prendre des décisions consensuelles et partagées dans un environnement où les cercles d influence sont multiples et imbriqués didier reynders en belgique comme dans d autres pays les groupes de pression occupent une place de choix le lobbying fait partie intégrante de la démocratie moderne les groupes de page 14 la revue de la terre n° 4

[close]

p. 15

présence des représentants d intérêts publics ou privés celle-ci étant ensuite affichée sur le site internet de l assemblée nationale plus largement les hommes politiques dont la position est sensible sont en france tenus à une déclaration de situation patrimoniale au début et à la fin de leurs mandats je pense que ces mesures vont dans le bon sens sur le principe mais qu elles doivent être développées et que leur effectivité doit être renforcée comme nous avons pu le voir à plusieurs reprises récemment en france la question n est pas close il faut plus de contrôle et plus de transparence encore par exemple concernant les membres de la famille exerçant des fonctions dans des organes annexes ou dans le cas de fonctions antagonistes sh grenelle de l environnement nécessité d un grand débat sur l énergie comment le politique peut-il aborder et réorganiser des sujets de débat public complexes didier reynders que cela soit au niveau mondial européen national ou local les relations énergétiques contemporaines se sont profondément transformées et notamment en raison de la diminution des réserves de gaz et de pétrole de l accroissement de la demande d énergie provenant des économies émergentes de la nécessité de prendre en compte les changements climatiques et de l impact des sources d énergie renouvelables et alternatives d une manière générale le débat sur la sécurité énergétique est souvent considéré comme une concurrence entre les etats un tel raisonnement fait peu de cas cependant de l interdépendance considérable qui existe entre les etats fournisseurs et les etas consommateurs en termes d offre et de demande le politique doit avant tout sortir de l émotionnel de l idéologie et de la recherche de la solution unique pour l équation énergétique la diversification la rationalisation et le progrès scientifique et technique doivent rester au centre du débat une politique ambitieuse et responsable de l énergie est aujourd hui indispensable pour répondre au double problème de l épuisement à terme des ressources fossiles et de la pollution par l émission des gaz à effet de serre pierre moscovici la volonté d association à la prise de décision que j évoquais plus tôt est en effet confrontée à cette difficulté comment traiter la complexité des sujets abordés en favorisant l appropriation tout en refusant les postures démagogiques c est par exemple le cas de la sortie du nucléaire nous sommes ici en présence d un sujet propice aux réactions biaisées et irrationnelles que ce soit du côté des partisans d une sortie inconditionnelle que de celui de ceux du pouvoir d achat cette difficulté n est pas nouvelle mais elle prend une acuité accrue elle doit pousser le politique à se rapprocher du citoyen pour retrouver une ambition d explication et d association y compris sur des sujets complexes cet effort de pédagogie est non seulement un besoin démocratique mais également une nécessité politique sans cela nous ouvrons la porte aux extrêmes et à leur discours simplificateur les nouvelles technologies de l information et de la communication représentent un outil formidable pour diffuser largement et didactiquement de l information pour peu qu on se penche sérieusement sur la question nous devons les mettre à contribution mais le premier facteur c est la volonté politique il est bien plus facile de continuer à discourir comme nous le faisons depuis des années que de se demander si au fond les gens comprennent bien ce que nous racontons sh l environnement est désormais l affaire de tous et chacun peut agir soit avec son bulletin soit avec son porte monnaie soit avec ses économies est-ce que ceci a changé votre manière de faire de la politique didier reynders il est en tout cas clair qu il faut cesser d opposer sans cesse l écologie la croissance et le progrès si nous voulons sortir de ce dilemme sans fin il faut faire de l écologie un moteur de croissance il existe un champ considérable d activités nouvelles et de création d emplois dans le domaine environnemental énergies renouvelables recherche et développement de produits écologiquement performants recyclage travaux d isolation dans les logements etc la protection de l environnement n implique pas de passer à la croissance zéro au contraire la croissance conduit à une amélioration de la qualité de l environnement l écologie peut être un moteur du développement économique si elle est rigoureuse elle peut stimuler la croissance en favorisant l innovation technologique et la création d une nouvelle demande verte pour la protection de l environnement il faut agir mais agir bien de nombreuses solutions proposées se révèlent parfois être pire que bien il est par exemple impératif de faire des bilans globaux des politiques proposées il faut aussi chiffrer le coût de chaque mesure pour la collectivité et ne retenir que les plus efficaces il ne faut pas être esclave d une méthode incitations réglementations taxation chacune a ses avantages et ses inconvénients tout dépend de la nature du problème posé pierre moscovici je suis tout à fait d accord avec didier reynders l irruption de l impératif écologique est un changement majeur pour notre pensée politique particulièrement pour notre pensée économique j ai eu la chance de conduire il y a deux ans la convention du parti socialiste sur un nouveau modèle de société pour la première fois nous reconnaissions que notre clef de lecture du monde ne devait pas être seulement économique et social mais économique sociale et écologique c est un vrai bouleversement de fond il convient maintenant de le traduire dans les faits l écologie doit demain être au coeur de toutes les politiques publiques nous devons changer de fond en comble les modes de production et de consommation en agissant notamment à travers des leviers économiques et fiscaux à l échelle nationale et européenne comme didier reynders je ne crois pas à la décroissance j ajoute que je n oppose pas l écologie à l industrie ni au social sur la forme il est intéressant de noter qu avec l écologie chacun devient un peu militant c est en partie la force de ce thème que de réconcilier les niveaux de pensée globale échanges internationaux vision de la production etc et individuelle gestes quotidiens est-ce que l écologie change pour autant la manière de faire de la politique pour ce qui est de ceux qui en ont fait leur métier je n en suis pas certain si ce n est que nous essayons nous-mêmes d être exemplaire page 15 la revue de la terre n° 4

[close]

Comments

no comments yet