Feuilletage - 60 questions étonnantes sur l'amour

 

Embed or link this publication

Description

Feuilletage - 60 questions étonnantes sur l'amour

Popular Pages


p. 1

MARC OLANO IN PSYCHO VERITAS éto6n0nqaunle’tasetmsiosonuusrr et les réponses qu’y apporte la science

[close]

p. 2



[close]

p. 3

Sommaire 6 Avant-propos 1. TLoamnbaeisrsaamncoeurdeuusxentiment amoureux 2. 3. ALiambeirolcoogriepsdeetl’âammeour LLs’aeomsndoaiumffréoarueurnq tueos tmidaiennières de témoigner 8 34 56 4 . 5 .6 A L.e iaQtmLsluLaoeLeap’nrasednogmspidudféofvéroivluetc’uliearraitrrlmtée,lumsaudaorsnivunuuneeirptcteaétposdn,uu’aalétrenspnve blagaeaicenemérnoesuo- ?êduitterrele’uaesmtel oaurréussite 78 104 122 140 Nota bene

[close]

p. 4

Avant-propos Des chercheurs en psychologie étudient, de par le monde, des milliers de facettes de notre comportement. Les auteurs de la collection In psycho veritas opèrent, parmi ces études, une sélection drastique ; ils pointent pour nous les plus percutantes, les plus pertinentes, les plus étonnantes, celles qui sont susceptibles de répondre à nos préoccupations. À des questions sérieusement drôles, des réponses drôlement sérieuses ! Et nous voici embarqués dans un voyage initiatique au sein de l’univers de la recherche en psychologie… À partir de questions faussement anodines, voire légèrement provocantes, les auteurs nous amènent, mine de rien, à réfléchir en véritables scientifiques. Question posée, mise en contexte, méthode, résultat, conclusion, source. Le premier petit miracle est que toute cette démarche est ici ramassée sur une double page ; le deuxième miracle est que les auteurs ont trouvé un ton léger, drôle et précis pour rendre cela intelligible. Des évidences pas si évidentes… À la question « Peut-on trouver l’amour sur un site de rencontre ? », vous seriez tenté(e) de répondre en fonction de votre expérience personnelle ou de l’observation de votre entourage. Seule une véritable recherche permet de répondre objectivement à cette question. Peutêtre vous arrivera-t-il aussi de contester certains résultats, d’invoquer des contre-exemples… Une plongée dans le déroulement de la recherche risque de vous amener à bousculer certaines idées reçues ; vous verrez vos convictions tantôt renforcées, tantôt ébranlées… tel est également l’objectif de la collection In psycho veritas !

[close]

p. 5

60 questions étonnantes sur l’amour Une question, mille questions Bien sûr, la problématique de l’amour ne se résume pas en 60 questions. Bien sûr, chacune des thématiques abordées comporte d’autres facettes, d’autres angles d’approche. In psycho veritas se veut ici déclencheur ; les 60 questions posées dans le livre en appellent 60 autres qui, elles-mêmes, en appelleront 60 nouvelles — pour lesquelles nous aurons appris à distinguer « ce que j’en pense » de « ce qu’en dit la science »… Petit clin d’œil Le titre de la collection est bien sûr inspiré de l’expression latine In vino veritas ; elle nous dit qu’un verre de vin enlève certaines inhibitions et nous fait dire, parfois malgré nous, la vérité (ou du moins certaines vérités). Par association d’idées, In psycho veritas, en vous plongeant au cœur du travail de chercheurs en psychologie, vous aidera à mieux comprendre certains comportements et vous permettra de décoder certaines « vérités ». Gageons que vous y prendrez autant de plaisir qu’à déguster un bon verre de vin… et à le partager ! 7 L’éditeur

[close]

p. 6

01 | Tombe-t-on plus facilement amoureux en mangeant des bonbons ? L’effet des sensations gustatives sur la perception d’un futur partenaire 02 | Peut-on trouver l’amour sur un site de rencontre ? Les trajectoires des couples issus de rencontres en ligne 03 | Les femmes disent-elles « Je t’aime » en premier ? La déclaration d’amour au sein du couple 04 | Pourquoi les femmes aiment-elles les hommes qui sèment le doute ? Les liens entre incertitude et amour 05 | L’amour qui commence par un coup de foudre est-il durable ? Différentes façons de débuter une relation et leurs conséquences 06 | Le regard peut-il révéler si l’amour est sincère ? Le lien entre le regard et les intentions 07 | Peut-on tomber amoureux d’une prostituée ? L’évolution des relations chez les clients des travailleuses du sexe 08 | Qui mène la barque chez les ados amoureux ? Les premières expériences amoureuses chez garçons et filles 09 | Peut-on vivre un amour fictif ? L’érotomanie et ses manifestations 10 | Coucher jeune nuit-il à l’épanouissement amoureux ultérieur ? L’effet des relations sexuelles précoces et tardives sur la réussite amoureuse 11 | Croire qu’on est un tombeur aide-t-il à trouver l’amour ? La surévaluation du désir sexuel de l’autre et ses conséquences 12 | Peut-on vivre l’amour avec une figure parentale ? Les rapports amoureux entre professeurs et élèves mineurs

[close]

p. 7

1. Tomber amoureux La naissance du sentiment amoureux

[close]

p. 8

0Tpaeodlmn1umessombufbeaaro-ncenti-ugbloeexonamnnset ?ntLs’uSedeiqrfednslfur’’feceelaaevérdaotnnstmfsaonredélttsoduieepoidairosoectm’odtemuecrcuueeermnrnseoirsennerésae ?ccnaàéédrirclppketnttstiiPilearc-csbtaafàageiaéaemf.aptiileértdltnrciHiédr’letpcrnhtoaugs’aneeiaélssamenaeomnbaipudqnsonmlinitcopapeutotntcserunlmiioruneétsaélogdriuteltntteeà,soypnesl’p ,?nnaollû,ursoloseesvuaqtuateuEetmnsguse idn?errpgntouêaenaiaa-sfPcuûrtregnlvitsuuhéeitsotloistsomlc-.eiut,ûqaiipenltclolurlieumto aos?eenpqanbeurmntleuln.Dsitr’ulireauMohbtpfarevtnliicàaeasdèôarcearuribcéteeloctiérsnaihpasshnultitfeieaunujensàcacea ?xrotedfheéidlnlectmleouaSccoaelhauahrleuosumeeiisnuaifnusifrarcpseisrtmeereaisira,oeinst-il

[close]

p. 9

méthode Les chercheurs ont recruté 142 étudiants âgés de 19 ans en moyenne. À travers un récit descriptif, ils leur ont présenté un partenaire hypothétique de sexe opposé qu’ils étaient supposés rencontrer plus tard. La moitié des étudiants ne disposaient que de quelques vagues éléments sur sa personnalité, tandis que l’autre moitié recevait également une photo montrant une personne moyennement séduisante. Les étudiants devaient ensuite indiquer sur une échelle à quel point ils avaient envie de commencer une relation romantique avec cette personne, puis comment ils imaginaient une telle relation dans le futur (intime, passionnelle, romantique, engagée…). En répondant à ces questions, la moitié des étudiants devait consommer une boisson sucrée, et l’autre moitié de l’eau déminéralisée. résultat Les étudiants qui avaient bu une boisson sucrée se voyaient plus volontiers commencer une relation romantique avec la personne qu’on leur avait présentée que ceux qui avaient bu de l’eau. Ils imagi- naient aussi cette relation hypothétique de manière plus positive. Par ailleurs, les étudiants qui n’avaient pas vu la photo (montrant une per- sonne modérément attractive) étaient plus intéressés par une relation romantique et l’imaginaient sous de meilleurs auspices que ceux qui avaient vu la photo. conclusion D’après les chercheurs, c’est lorsque nous disposons de peu d’informations sur un partenaire potentiel que les saveurs gustatives peuvent jouer un rôle dans la perception de cette personne. En effet, quand ils reproduisent cette expérience auprès de vrais couples, le fait de consommer du sucré ne change rien à leur vision de leur partenaire. En revanche, dans un contexte plus incertain, des sensations corporelles pourraient guider nos envies. Lorsqu’on va rencontrer une personne qu’on ne connaît pas, on se laisserait donc plus facilement aller à des rêveries d’amour en état d’hyperglycémie qu’à jeun. D’après les chercheurs, la consommation de sucre augmenterait le niveau de dopamine — un neurotransmetteur impliqué dans la genèse des sentiments amoureux. Le chocolat serait donc non seulement un formidable antidépresseur, mais aussi un possible remède contre le mal d’amour ! Source : Ren, D., Tan, K., Arriaga, X. B., & Chan, K. Q. (2015). Sweet love: The effects of sweet taste experience on romantic perceptions. Journal of Social and Personal Relationships, 32(7), 905-921. 60 questions étonnantes sur l’amour 11

[close]

p. 10

13 | L’amour vient-il du cœur ou du cerveau ? La traduction neuronale du sentiment amoureux 14 | Le cerveau fait-il la différence entre amour et désir sexuel ? L’effet des intentions sur l’activation de différentes régions cérébrales 15 | L’amour entre homos est-il le même que l’amour entre hétéros ? Le lien entre les réactions cérébrales face à l’amour et l’orientation sexuelle 16 | Les cœurs des amoureux battent-ils au même rythme  ? L’effet des sentiments amoureux sur les pulsations cardiaques et la respiration 17 | L’amour est-il une question d’hormones ? Le rôle de l’ocytocine dans le comportement amoureux 18 | Une IRM peut-elle prédire la longévité d’une relation amoureuse ? L’activation des régions cérébrales en fonction de la sincérité de l’amour 19 | L’amour des débuts est-il toujours le même 20 ans plus tard ? L’activité cérébrale des jeunes et des vieux couples amoureux 20 | Pourquoi le cerveau des hommes amoureux s’emballe-t-il à la vue d’un bébé ? Le rêve d’enfant chez les hommes et les femmes amoureux 21 | Le cerveau fait-il la différence entre amour romantique et amour maternel ? Les aires cérébrales en action chez les mères et les jeunes amoureux 22 | Comment les amoureux font-ils pour marcher au même rythme ? L’adaptation de la vitesse de marche en fonction des situations

[close]

p. 11

2. Aimer corps et âme La biologie de l’amour

[close]

p. 12

1Lfleaeea4nitctdtd-eriiéfrelsfvaéiermraesuoneuxcrue el ?Ld’Qeesdud’fGéedqfe’dmeuneuSsi’sPonefaiduthoedrforumeseiluageédépuveorrsfecsoaorrjeneeotdhseuusnnmietenséuellsCretnlnetsrne mSl?esaiiqnco-eatrntttudhdeLoosvesa-sa’etien’nqocaasleaànveueuteiumxdmrradiycnrituodasne ouor?aénntneauutaeundilognEsxsmqr.olrmeuseieslusdnfosaéistuileead’-rrenésxpntéciéeiltêptefocotseà-istulriasrilleeepolmudtlsiecranuulesdesdérus oBmrsvs’lm’suroeuquoalacpsunuér’pnêsnéaroiperismbrsehrubcéeceéecrodnsedc,nIbtemeausritépnsiruseracvuuamlsmdexvrvletlie,aéaéesiéaaeqlsusnrstclguucliaqencaieeropx’sutoteniumocislionoirséerespunqrtxdmaavuuerneeieéptasle lu?seusr

[close]

p. 13

méthode Ils ont recruté 17 étudiants âgés de 18 à 26 ans qui étaient tous engagés dans une relation depuis peu de temps. Dans un premier temps, les chercheurs ont mesuré l’intensité des sentiments amoureux des étudiants par le biais d’un questionnaire. L’expérience consistait ensuite à leur montrer une photo de leur partenaire en leur demandant de penser à une expérience plaisante — mais non sexuelle — vécue avec lui (elle). Pendant ce temps, leur activité cérébrale était enregistrée par un dispositif d’imagerie par résonance magnétique. Les étudiants devaient ensuite regarder la photo d’une connaissance du même sexe que leur conjoint et penser à des événements neutres en lien avec cette personne. résultat Plusieurs régions cérébrales ont été activées quand les étu- diants regardaient la photo de leur partenaire, plus particulièrement des zones faisant partie du système de récompense — comme l’aire tegmentale ventrale ou le noyau caudé. Les étudiants avec les plus forts sentiments amoureux ont montré une activité plus forte dans une région précise du noyau caudé. On a également observé un effet de la durée de l’amour, qui se manifeste dans une région cérébrale spé- cifique, autour du putamen et du pallidum. Pour les personnes exci- tées sexuellement, d’autres études ont montré des clignotants dans d’autres zones cérébrales, par exemple au niveau du claustrum, de l’hypothalamus ou du cortex orbitofrontal. conclusion L’amour et le sexe impliquent donc bien des circuits nerveux différents. L’activation du système de récompense chez les personnes amoureuses semble indiquer que l’amour est aussi une question de gains et de pertes. Tout amoureux a pour but d’attirer l’être aimé à soi, de le « posséder » et de protéger cette relation de toute intrusion pour ne pas perdre sa conquête. La prochaine fois que votre partenaire vous reprochera de vous extasier devant l’irrésistible sex appeal d’une star de cinéma, vous pourrez donc lui expliquer que tout cela n’a rien à voir avec l’amour que vous lui portez. Source : Aron, A., Fisher, H., Mashek, D. J., Strong, G., Li, H., & Brown, L. L. (2005). Reward, motivation, and emotion systems associated with early-stage intense romantic love. Journal of Neurophysiology, 94(1), 327-337. 60 questions étonnantes sur l’amour 39

[close]

p. 14

23 | Peut-on rester amoureux toute une vie ? L’évolution du vécu amoureux au fil des âges 24 | Notre voix trahit-elle nos sentiments amoureux ? La modification de l’intonation vocale chez les amoureux 25 | Les ados peuvent-ils parler d’amour avec leurs parents ? Les confidences des adolescents à leurs parents à propos de leurs premiers amours 26 | Pourquoi les plus amoureux ne peuvent-ils pas tenir leurs promesses ? La difficulté à conjuguer amour et engagements au sein du couple 27 | Peut-on être amoureux et avoir envie d’aller voir ailleurs ? Les mécanismes de protection contre l’infidélité 28 | L’amour passion est-il plus fort que l’amour raison ? Les différents types d’amour et le bien-être qu’ils procurent 29 | Peut-on aimer quelqu’un quand on s’aime trop soi-même ? Les relations amoureuses des personnalités narcissiques 30 | La vision de l’amour est-elle universelle ? Les différentes perceptions culturelles de l’amour 31 | Une enfance difficile prédispose-t-elle aux amours instables ? L’impact des expériences précoces sur le vécu amoureux à l’âge adulte 32 | Peut-on vivre plusieurs amours en même temps ? Les relations polyamoureuses au sein d’un même couple

[close]

p. 15

3. L’amour au quotidien Les différentes manières de témoigner son amour

[close]

Comments

no comments yet