ScriptaLinea: Rapport d'activités 2015

 

Embed or link this publication

Description

L'ensemble des activités de l'aisbl (le réseau, les Collectifs d'écrits) ainsi que un article sur la question du bien commun

Popular Pages


p. 1

ScriptaLinea aisbl Réseau international d'écritures littéraires et sociales pour le bien commun Rapport d'activités 2015 ScriptaLinea – en français Collectifs d'écrits aisbl Avenue de Monte-Carlo 56 - B-1190 Bruxelles T +32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org BE 0503.900.845 RPM Bruxelles Au sommaire A. Les activités menées par ScriptaLinea en 2015 0. Introduction 1. Animation de Collectifs d'écrits 2. Formation et accompagnement méthodologique 3. Réflexions et interpellations publiques 4. Diffusion du projet B. Le projet en chiffres 1. Les Collectifs d'écrits en Belgique et ailleurs 2. Formation et accompagnement méthodologique 3. Rencontre entre les Collectifs d'écrits 4. Diffusion C. Collectifs d'écrits et bien commun D. Annexes 1. Les membres de ScriptaLinea en 2015 2. La charte des Collectifs d'écrits 3. Les pouvoirs subsidiants et les partenaires page 2 page 2 page 4 page 6 page 8 page 11 page 11 page 11 page 11 page 13 page 17 page 18 page 19 Editrice responsable: Isabelle De Vriendt – avenue de Monte-Carlo, 56 – B-1190 Bruxelles © ScriptaLinea, mai 2016. 1 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 2

A. Les activités menées par ScriptaLinea en 2015 0. Introduction ScriptaLinea articule ses activités autour de 5 axes: l'animation de Collectifs d'écrits et la coordination des présentations publiques organisées, la formation et l'accompagnement méthodologique à l'animation d'un Collectif d'écrits, la mise en place de réflexions et d'interpellations publiques, le développement du réseau et enfin la promotion et la diffusion du projet. En 2015, le réseau a soutenu 10 Collectifs d'écrits: 7 Collectifs d'écrits en Belgique (6 en Région de Bruxelles-Capitale, 1 à Liège), 1 en France (Lot) et 2 au Brésil (Barreiras). Chacun des Collectifs d'écrits est composé d'un nombre limité de participant-e-s, allant de 3 à 13 en fonction des groupes. Il est à remarquer que les Collectifs initialement composés de 3 personnes (La Belle Escampette, De la diversité à la créativité) ont pu s'élargir et atteindre un nombre qui permet un échange riche entre les écrivant-e-s et le développement d'un projet dans la diversité, notamment grâce à la promotion que leurs membres en ont fait et aux événements publics qu'ils ont organisés, dans le cadre de leur compilation respective, et ce dans le courant de 2015 et avec le soutien de ScriptaLinea. Par ailleurs, le Collectif Participe D'AMour, qui s'était déployé au sein de l'asbl Proforal (Molenbeek, Belgique), s'est disloqué à la fin de la formation que ses membres suivaient (Français Langue étrangère). En 2015, Proforal n'a plus poursuivi le partenariat avec ScriptaLinea, une des formatrices responsables du groupe ayant pris sa retraite, l'autre souhaitant un soutien au travers d'une co-animation (qui serait mise en place par ScriptaLinea ou avec le soutien de celle-ci). Vu ses moyens réduits en ressources humaines, ScriptaLinea n'a pas pu assurer une telle co-animation. Une relève est prévue, mais n'a pas pu se concrétiser en 2015. Le Collectif En résistances (Liège, Belgique), lui, a pu être relancé en 2015. Deux nouveaux Collectifs d'écrits bruxellois ont vu le jour en 2015. Les projets se sont développés en français, espagnol, néerlandais et portugais, en Europe, en Amérique latine et avec la perspective d'un premier Collectif d'écrits en Afrique (Lomé, Togo). 1. Animation de Collectifs d'écrits Fonctionnements Les fonctionnements (rythme, organisation, localisation des rencontres) diffèrent selon le contexte dans lequel chaque Collectif émerge. En particulier, le Collectif des Allumés de la Plume, le Collectif de la ligne 10 et le Collectif de la Diversité à la Créativité fonctionnent sur une base volontaire et ne s'inscrivent pas dans une structure associative spécifique autre que ScriptaLinea. Ces groupes ont organisé en 2015 12 à 15 rencontres de 2 ou 3 heures pour réaliser un parcours d'écriture, aboutissant à une présentation publique. Ils se sont rassemblés dans des lieux socioculturels qui les ont généreusement accueillis dans leurs locaux. A chaque clôture de parcours, le Collectif accueille en principe de nouveaux et nouvelles participant-e-s. Les Collectifs d'écrits En résistances, le Théâtre singulier, Les 7 Mercelaires et La Habitación propia évoluent sur une base volontaire, mais sont (partiellement) adossés à une structure associative, au niveau des locaux - des conventions sont donc établies avec les associations qui les hébergent - et, pour les Collectifs Les 7 Mercelaires et du Théâtre singulier, ils sont même portés par l'association partenaire qui assure l'animation des rencontres. Ces Collectifs d'écrits organisent des réunions suivant une fréquence soutenue (toutes les deux semaines). Le Collectif du Théâtre singulier a néanmoins été marqué par le départ à la retraite de son animatrice, ainsi que par le décès d'une participante, des travaux dans les locaux et l'arrivée d'un nouvel animateur, ce qui n'a pas facilité la poursuite de son projet collectif. 2 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 3

Les Collectifs d'écrits brésiliens s'inscrivent dans un cursus universitaire, où les étudiant-e-s ont l'occasion de s'impliquer dans un cours à option, reconnu par l'institution. L'animation est assurée par une professeure dont l'enjeu et le défi est d'amener une approche non formelle dans un cadre académique. Il est à remarquer que les Collectifs d'écrits adossés à une association ou inscrits au sein d'une association ou d'une université sont moins nomades, voire totalement sédentaires. Davantage soutenus par un cadre, ils se réunissent à une fréquence souvent plus soutenue, intégrant parfois dans leurs rencontres d'écriture des séances d'écriture collective. Thématiques Les thématiques choisies dans les Collectif d'écrits soutenus ont été (sont) les suivantes:  la transmission et la mémoire (Collectif des Allumés de la Plume → Par chemins)  la communication et l'aliénation (Collectif de la ligne 10 → Exil de soi)  oser (Collectif du Théâtre singulier → Oser, en cours)  les rythmes et les rituels (Collectif En résistance → Familles et rites, en cours)  le jeu de société et les jeux en société (Collectif De la diversité à la créativité→ Jeux de société)  l'exil (Collectif La Habitación propia → Exilios/Exils)  l'ailleurs (Collectif La Belle Escampette → Ailleurs d'ailleurs)  les équilibres et déséquilibres dans la société (Collectif de la ligne 10 → (Des)équilibres, en cours)  l'environnement (Collectif De la diversité à la créativité → Course à l'An vert/Vlammende natuur, en cours)  l'attente et les attentes sociétales (Collectif des Allumés de la Plume → La veilleuse, en cours)  la vie urbaine (Collectif Entrelinhas → , en cours)  la diversité culturelle (Collectif Barreiras → , en cours) Il s'agit de préoccupations partagées au sein du groupe et qui émergent après un travail de brainstorming (méthodes diversifiées d'un parcours à l'autre et d'un groupe à l'autre) et une décision prise collectivement pour un thème, objet d'écriture, d'échanges puis de présentations et d'interpellation(s) publique(s). Partenaires Les partenaires principaux du projet sont les associations qui accueillent et/ou animent un Collectif d'écrits:  à Bruxelles: la Bibliothèque francophone d'Ixelles, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean, Accem Bruselas, Altéo;  à Liège: l'Université Peu Polaire, elle-même en partenariat avec le Centre PolyCulturel Résistances (CPCR);  à Figeac: la Mairie  à Barreiras: Universidade federal do Oeste da Bahia (Université fédérale de l'Ouest de Bahia) En 2015, les 6 Collectifs d'écrits bruxellois ont également fonctionné avec le soutien des organismes suivants: Le Phare du Kanaal, La Carotte, Sortir de la violence, L'Allumette, Point Culture, Bibliotheca Wittockiana, Speedy Wash, le Centre culturel Jacques Franck, la Bibliothèque de Watermael-Boitsfort, les Cercles de Mirella, Au B'Izou, la Maison culturelle belgo-roumaine Arthis, l'Antenne du Contrat de Quartier durable Albert, Lutte contre l'Exclusion sociale à Molenbeek - Sampa, l'Espace 125, la Résidence Porte de Hal, les Ateliers Vénerie, Le monde selon les femmes, le Cercle des Voyageurs, la Bibliothèque francophone d'Ixelles, Lire et Écrire, La Fonderie, la Bibliothèque Sésame et les Ateliers pARTage. Le CAP à la Bibliothèque de Watermael-Boitsfort 3 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 4

2. Formation et accompagnement méthodologique Introduction L'objectif de ScriptaLinea est de créer un réseau d'écritures littéraires et sociales pour le bien commun. Ce réseau ne peut se mettre en place qu'au moyen de formations et d'accompagnements méthodologiques à la création et à l'animation d'un Collectif d'écrits, de façon à ce que chaque Collectif d'écrits soit fort de la même vision et de principes méthodologiques partagés. Le substrat commun et co-construit motivera chaque Collectif d'écrits à faire vivre ce réseau en participant à la rencontre annuelle entre les Collectifs d'écrits (voir infra), à des événements conjoints à plusieurs Collectifs d'écrits et/ou aux présentations publiques des autres Collectifs d'écrits de la région. L'enjeu est également d'ouvrir les formations à des thématiques et/ou à des projets connexes aux Collectifs d'écrits, de manière à ouvrir la réflexion, tant sur la méthodologie que sur la philosophie amenée par ScriptaLinea. C'est également une opportunité pour ouvrir le réseau de ScriptaLinea à de nouveaux acteurs institutionnels, associatifs et volontaires. Formations En janvier et en juillet 2015, une formation à la création et à l'animation d'un Collectif d'écrits s'est donnée, à Bruxelles (l'une de ces formations, initialement programmée à Liège, s'est finalement donnée à Bruxelles, tous les participants étant issus de cette région). Les participant-e-s ont reçu un syllabus composé notamment de fiches d'animation et ont pu appréhender la philosophie et l'approche méthodologique des Collectifs d'écrits. Toutes les personnes inscrites étaient reliées au monde associatif, soit en tant que volontaires, soit en tant que professionnelles. Les désistements de dernière minute dont souffrait l'organisation de ces formations jusqu'en 2014 sont devenus rares et n'handicapent plus le bon déroulement des formations. Parallèlement à ce constat, l'association a rendu les formations payantes aussi pour les volontaires qui ne bénéficient pas d'aides sociales (chômage, CPAS, mutuelle...). La participation financière favoriserait ou serait le signe d'un engagement plus affirmé à suivre la formation et à s'inscrire dans le projet de ScriptaLinea. Par ailleurs, une formation, en partenariat avec le Réseau Kalame, le réseau d'animateurs d'ateliers d'écriture, initialement prévue en octobre 2014, a été reportée en septembre 2015, rassemblant alors un nombre suffisant de participant-e-s. Cette formation, iintitulée, "Écrire en atelier d'écriture: l'action d'un Nous, l'espace des Je", ne vise pas uniquement la spécificité des Collectifs d'écrits. Néanmoins, une telle formation, adressée à tout-e animateur-trice d'atelier d'écriture, a permis à la fois de mettre en évidence et/ou de questionner le rôle du groupe dans une démarche d'apprentissage d'écriture, l'articulation entre la démarche individuelle d'écriture et le groupe, et et d'effleurer la question des réseaux, autant d'aspects qui traversent les Collectifs d'écrits également. La formation a pu nourrir ces aspects, tant dans sa phase préparatoire que dans les échanges amenés par les participant-e-s. Par ailleurs, tant cette formation que la participation à une formation destinée aux administrateurs-trices du Réseau Kalame et animée par Michel Neumayer ont permis de mettre en lumière les complémentarités et spécificités des Collectifs d'écrits vis-àvis des ateliers d'écriture. En formation à la Bibliothèque francophone d'Ixelles (Bruxelles) 4 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 5

ScriptaLinea a également donné pour l'asbl Flora une formation de deux jours sur l'outil Du Je au Nous, outil sur lequel se base le développement méthodologique des Collectifs d'écrits et qui a été réalisé par la fondatrice de ScriptaLinea quand elle travaillait pour l'asbl Flora. Enfin, ScriptaLinea a démarré une formation intitulée "L'expression par l'écriture" destinée au réseau des Services d'Insertion Sociale de Wallonie, organisée par le Centre de Formation des CPAS de l'Union des Villes et des Communes de Wallonie asbl. Cette formation, articulée en deux volets, n'a pu se donner dans son intégralité en 2015 à cause de problèmes de mobilité, liés tant au "Bruxelles Lock out" qu'à une grève des transports publics. La deuxième journée de formation a été reportée en mars 2016. Accompagnement méthodologique L'accompagnement méthodologique des accompagnateurs-trices de Collectifs d'écrits se fait par téléphone, par Skype et/ou par mail. Une rencontre au moins est prévue annuellement entre ScriptaLinea et chaque accompagnateur-trice d'un Collectif d'écrits, pour assurer le suivi et donner un soutien complémentaire à la formation. Une représentante de ScriptaLinea a également co-animé une rencontre de Collectifs d'écrits (Théâtre singulier), de manière à mettre en perspective le projet d'écriture dans un contexte institutionnel rendu difficile par le départ de l'animatrice. Il s'agissait notamment de questionner la forme que pourrait prendre l'organisation de ce Collectif d'écrits. La volonté du groupe, dont une personne avait suivi par deux fois la formation à l'animation d'un Collectif d'écrits, est de poursuivre le projet avec le soutien du futur animateur engagé par Altéo et qui jouerait un rôle de médiation au sein du groupe. Ce type de rencontres, que ScriptaLinea propose à chaque accompagnateur-trice de Collectif d'écrits, est d'habitude préparé conjointement avec ce-tte dernier-ère; dans ce cas, elle a été organisée avec le soutien et la collaboration de la responsable régionale d'Altéo. Si cette co-animation constitue en principe un soutien méthodologique, il est clair qu'ici, elle n'a pas eu cet impact, la coordinatrice régionale jouant un rôle d'intérim dans le groupe. La co-animation, ponctuelle ou régulière, est un moyen tant d'accompagner l'animateur-trice que de concrétiser le lien entre le Collectif d'écrits et ScriptaLinea. C'est aussi un réel appui pour la formation à la création d'un Collectif d'écrits. Ainsi, dans le cadre du Forum mondial de la Francophonie, en juillet 2015, ScriptaLinea a eu l'occasion de co-animer une séance d'information aux Collectifs d'écrits et de préparer avec une co-animatrice, sélectionnée par l'organisation du Forum, l'animation d'un Collectif d'écrits éphémère, ramassé sur deux journées, et qui n'a finalement pas vu le jour. Cette (perspective de) coanimation a permis à la co-animatrice de s'approprier le projet et l'approche des Collectifs d'écrits, de façon à projeter de lancer un Collectif d'écrits à Paris. La co-animation est donc un élément-clé dans le développement du réseau. Elle favorise un appui méthodologique à l'animateur-trice quand elle est dispensée par ScriptaLinea et représente une garantie de durabilité du projet, quand elle est assurée par deux participant-e-s (volontaires ou salarié-e-s) du Collectif d'écrits, comme cela a été le cas dans plusieurs Collectifs d'écrits (La Habitación propia, Les 7 Mercelaires). ScriptaLinea évoluant néanmoins dans un cadre exclusivement volontaire, il lui est impossible de proposer une co-animation structurelle ou "durable" au Collectif d'écrits qui le demanderait. L'évaluation d'un parcours, inscrite au terme de celui-ci, est indispensable, tant pour valoriser la dynamique participative et le projet réalisé que pour donner l'impulsion à des aménagements pour le parcours à venir, en fonction des ressentis et des expériences vécues par les un-e-s et les autres. Elle doit être aussi envisagée comme un temps d'arrêt et d'aménagement possible entre le Collectif et ScriptaLinea, avec la mise en exergue de cet engagement mutuel et porteur pour les deux parties. Outre le soutien direct apporté par ScriptaLinea aux accompagnateurs-trices de Collectifs d'écrits, il est prévu de lancer un Forum en ligne qui puisse alimenter la réflexion, donner des pistes méthodologiques et renforcer le sentiment d'appartenance au réseau de ScriptaLinea. Ce seraient alors les accompagnateurstrices qui seraient invité-e-s à répondre aux questions posées par leurs congénères et à partager leur expérience. Cette dynamique renforcerait encore la mise en réseau, à partir du savoir-faire, des contextes et des expérimentations de chacun-e. Ce forum est techniquement opérationnel. Néanmoins, les "forces vives" ne permettent pas encore de le lancer, la modération devant être prise en charge de manière continue et assidue. Dès que ScriptaLinea sera en mesure d'engager du personnel, l'association pourra activer ce media qui permettra des échanges horizontaux, en parfaite concordance avec la philosophie portée par l'aisbl. 5 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 6

3. Réflexions et interpellations publiques Les événements publics visant à susciter la réflexion en dehors de chaque Collectif d'écrits sont de deux ordres: les événements organisés autour d'une thématique et portés par un Collectif d'écrits d'une part; les événements transversaux à (au moins) deux Collectifs d'écrits et portés par ScriptaLinea. Evénements publics sur une thématique En 2015, 9 événements publics ont été organisés par les Collectifs d'écrits:  "Exil de soi" organisé par le Collectif de la ligne 10 à la bibliothèque Sésame pour présenter sa compilation du même nom et échanger sur le thème de l'aliénation  "Jeux de société", organisé par le Collectif De la diversité à la créativité à 3 reprises dans des contextes différents (à deux reprises à La Fonderie, la première pour une présentation publique du thème, la deuxième lors d'une journée d'étude orgnaisée par SAW-B sur le thème de "Faire récit et faire mouvement"; une dernière fois à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, dans le cadre du Festival Alpha);  Le Collectif des Allumés de la Plume a pu présenter une nouvelle fois Mondes souterrains, réalisé en 2014; il a en effet pris place dans le "Côté Jardin" du Centre culturel Jacques Franck;  "Par chemins" a été présenté par le Collectif des Allumés de la Plume en dialogue avec une photographe.  "Ailleurs d'ailleurs", événement organisé par le Collectif La Belle Escampette à l'association La Pilou, en collaboration avec la Mairie de Prendeignes, pour présenter la compilation du même nom, a ensuite été présentée dans le même lieu mais aussi à la Bibliothèque Sésame, en dialogue avec le Collectif La Habitación propia et son recueil Exilios/Exils. Chacun des événements est ouvert à tou-te-s. Il est l'occasion d'offrir la compilation réalisée par le Collectif, et est gratuit. Un public hétérogène composé de proches des membres du Collectif qui présentent leur compilation, de membres d'autres Collectifs d'écrits et de citoyen-ne-s se rassemble pour écouter les écrivant-e-s lire leurs textes et présenter leur compilation et leurs réflexions sur la thématique choisie, puis pour dialoguer avec eux sur la thématique. Il est à remarquer que d'"ancien-ne-s" membres de Collectifs d'écrits se rendent également à ces présentations. Il se crée donc réellement un sentiment de communauté qui relie entre elles non seulement les personnes inscrites dans plusieurs Collectifs d'écrits, mais également des personnes qui ont participé à un (premier) parcours d'écriture et qui ont décidé de quitter le Collectif d'écrits à la fin de celui-ci. Ces 9 événements ont rassemblé un public allant de 10 à 40 personnes pour chaque événement. Événements collectifs et publics portés par ScriptaLinea Plusieurs événements ont été coordonnés par ScriptaLinea et ont permis d'impliquer plusieurs Collectifs d'écrits dans une présentation et une réflexion publique sur les thématiques abordées au sein de chaque Collectif d'écrits. Lors du Brussels Creative Forum (août 2015), outre des animations programmées par un groupe de volontaires membres de différents Collectifs d'écrits, l'événement a été l'occasion pour des membres issus de plusieurs Collectifs d'écrits bruxellois de faire connaître les textes (traduits) sur le thème du temps, écrits par le Collectif brésilien Entrelinhas, présent par Skype lors de cette rencontre. Par ailleurs, ScriptaLinea est passée en 1ère partie d'une scène ouverte de slam bruxelloise, "Spoken words 6 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 7

addict" (septembre 2015): 9 écrivant-e-s issu-e-s de plusieurs Collectifs d'écrits ont présenté les thématiques traitées par leur groupe et lu des extraits de textes. ScriptaLinea a également démarré en octobre 2015 une émission radiophonique sur les ondes de Radio Air Libre, qui vise à faire connaître l'approche spécifique des Collectifs d'écrits, ainsi qu'à susciter la réflexion à partir des thématiques choisies par chaque Collectif d'écrits. L'émission s'intitule "Des livres pour dire" et est animée mensuellement par plusieurs membres des Collectifs d'écrits. En 2015, le thème des déséquilibres sociaux, de l'exil et de la mémoire ont été abordés. Une émission spéciale a également été programmée dans la foulée des attentats de Paris, avec un focus sur les Collectifs d'écrits molenbeekois, de façon à offrir un autre regard et une autre perception que ceux transmis par les mass medias. ScriptaLinea a organisé en novembre 2015 dans le cadre du Festival des Arts numériques une table ronde sur le numérique comme soutien aux structures et aux valeurs telles que les Collectifs d'écrits. "Le numérique au coeur de la rencontre interculturelle" a rassemblé plusieurs acteurs qui se sont appropriés le numérique au service de valeurs telles que le partage des connaissances, la rencontre interculturelle et l'innovation culturelle. Nicolas Pettiaux, enseignant à l'École supérieure d'informatique et à l'ULB, Laura López Bench, animatrice socioculturelle développant le storytelling avec des jeunes réfugié-e-s, et An Mertens, écrivaine et programmatrice artistique, ont échangé avec ScriptaLinea et entre eux leur rapport respectif au numérique et les enjeux, défis et opportunités qu'offre ce media pour la culture, la recherche et le vivreensemble, partageant l'idée qu'il s'agit d'un bien commun qui n'est ni réservé à une élite, ni, in se, un territoire privé et propriétaire. Cet échange s'est montré très riche par la rencontre des différents univers sur une question partagée. Malheureusement, un public très restreint a assisté à cet événement. La cause du peu de répondant peut être lié à la thématique ou à l'horaire, la table ronde ayant été organisée dans l'aprèsmidi, un jour de semaine. La volonté de ScriptaLinea est de réitérer ce type de rencontre, mais de les organiser systématiquement en soirée. Rencontre entre les Collectifs d'écrits Comme chaque année, ScriptaLinea a organisé en mai une rencontre entre les Collectifs d'écrits. Tou-te-s les membres n'ont pu être présent-e-s, mais presque chaque Collectif d'écrits était représenté. Au total, cet événement "entre soi" a rassemblé une trentaine de personnes. Cette rencontre a également été l'occasion d'inviter chaque écrivant-e à devenir membre de ScriptaLinea. La rencontre a été préparée par 4 personnes, issues de Collectifs d'écrits différents. Elle était précédée de l'Assemblée générale annuelle de ScriptaLinea (en matinée). Un repas collectif (auberge espagnole) a assuré la charnière entre ce moment formel et la rencontre festive. Les membres du Collectif De la diversité à la créativité et ceux et celles du Collectif du Théâtre singulier ont partagé les textes (respectivement) Jeux de société et Oser. La journée s'est clôturée par l'exploration, en sous-groupes, des éléments communs aux Collectifs, de leurs différences, et des spécificités d'une journée de rencontre. Chaque Collectif d'écrits est représenté par une 'île'. Le(s) parasol(s) sur chaque 'île' représente(nt) les parcours d'écriture. 7 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 8

4. Diffusion du projet Compilations et présentations publiques Outre l'événement public organisé par chacun d'eux, 5 des Collectifs d'écrits ont réalisé, en 2015, au terme de leur projet, une compilation composée des textes des écrivant-e-s, d'une introduction au projet, d'un éditorial sur le thème choisi, d'une présentation de chaque écrivant-e et des lieux traversés lors du parcours, et des remerciements. Ces textes, relu par un Comité de relecteurs-trices volontaires puis mis en page par un graphiste, lui aussi volontaire (ici encore, pas de moyens suffisants pour pouvoir rémunérer un-e graphiste), sont publiés et font l'objet d'un dépôt légal à la Bibliothèque royale de Belgique. Chaque compilation a été mise en ligne sur le site des Collectifs d'écrits via le programme Youpublisher (http://www.collectifsdecrits.org/index.php/compilations). Pour certains projets, une affiche annonçant les événements festifs a été réalisée et apposée dans différents lieux. Les compilations ont été imprimées et déposées dans des espaces socioculturels tels que des bibliothèques, des cafés littéraires, des centres culturels et tous les organismes qui ont accueilli le Collectif d'écrits concerné. Elles ont été également distribuées au public qui assistait à la représentation publique. Il est à souligner que l'événement organisé à Prendeignes (Lot, France) par le Collectif La Belle Escampette a bénéficié d'une couverture médiatique dans un journal local, la Dépêche du Midi. Les compilations ont été réalisées en français et en espagnol. La compilation hispanophone a été traduite vers le français car présentée à Bruxelles à un public bilingue (FR/ESP). Les deux Collectifs d'écrits brésiliens, eux, ont développé leur projet en portugais. Il est à noter qu'un Collectif d'écrits bruxellois se développe pour la première fois en français et en néerlandais. C'est dans une volonté de promotion vers un public et des partenaires néerlandophones qu'une opération de financement participatif, "Un livre pour dire", a été mise en place par un Collectif d'écrits avec le soutien de ScriptaLinea. L'action, qui visait à soutenir la traduction vers le néerlandais, la réalisation graphique et l'impression de (Des)équilibres de la ligne 10, a été lancée et a suscité des dons, pas assez néanmoins semble-t-il pour que le Collectif de la ligne 10 puisse s'appuyer sur ce financement pour réaliser son projet dans son intégralité. Enfin, une recherche de partenaires potentiels néerlandophones a été initiée en vue de s'inscrire dans un appel à projets bilatéral soutenant des projets culturels bi-communautaires. Aucun partenaire néerlandophone n'a néanmoins répondu aux propositions de ScriptaLinea. Partenariats culturels ScriptaLinea a été retenue en 2015 pour participer à deux événements culturels, l'un bruxellois, l'autre international. Le Forum mondial de la Francophonie a ainsi soutenu l'initiative de ScriptaLinea, parmi 121 autres projets, en l'inscrivant dans l'axe "Relation entre langue et créativité" du Forum ayant pour thème "La Francophonie créative". ScriptaLinea a ainsi bénéficié de supports de communication variés et a créé une vidéo pour présenter le projet. Pendant le Forum, la formatrice a animé un atelier introductif au réseau et à la dynamique des Collectifs d'écrits, mais, faute de participant-e-s, elle n'a pas pu ensuite développer de parcours d'écriture sur l'ensemble du Forum. Les textes écrits en atelier ont néanmoins été lus par les participant-e-s lors de la plénière de l'axe, le dernier jour du Forum. Brussels Creative Forum a également sélectionné ScriptaLinea pour tenir un stand lors des 2 jours de l'événement. Un Comité de communication a été mis en place par ScriptaLinea et a rassemblé à deux reprises des volontaires issus de plusieurs Collectifs d'écrits bruxellois, et qui ont élaboré plusieurs activités en vue de rendre visible le réseau et de sensibiliser les citoyen-ne-s d'ici et d'ailleurs à l'approche littéraire et sociale des Collectifs d'écrits. Ces deux événements ont permis d'élargir les contacts et même d'établir des collaborations avec des artistes et des associations. Néanmoins, il n'y a pas eu d'effet direct sur l'élargissement du réseau à de 8 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 9

nouveaux Collectifs d'écrits, ceci demandant à nouveau un travail proactif de suivi qu'il est impossible de fournir en 2015, vu que ScriptaLinea ne bénéficie pas d'une équipe permanente. Au Brussels Creative Forum: le stand de ScriptaLinea. Toile et réseaux virtuels Un travail important de diffusion se poursuit via les sites www.collectifsdecrits.org. Une lettre d'information est envoyée mensuellement, les "Dernières nouvelles de ScriptaLinea". Un profil et une page spécifiques au projet relaie également les informations sur Facebook (Collectifs d'Ecrits: 330 inscrit-e-s; ScriptaLinea: 140 J'aime). Les sites Internet www.coletivosdoescrita.org et www.scriptalinea.org sont toujours actifs, mais, par manque d'expertise et de moyens, ne sont pas développés de manière dynamique. Un nom de domaine a également été réservé pour créer un site hispanophone, www.colectivosdeescritos.org, mais il n'a pas pu être activé par faute de moyens. Un partenariat est envisagé avec l'asbl CF2m, centre de formation en informatique, mais cela demande une réflexion préalable en interne sur la communication, et des ressources humaines pour encadrer le travail qui serait alors réalisé en partenariat avec l'asbl. Toujours par voie électronique et sur la toile, en complément aux interfaces spécifiques au projet, plusieurs sites et acteurs ont relayé l'invitation à faire partie d'un Collectif d'écrits, à assister à une présentation publique ou à suivre une formation: le Réseau Kalame, la Concertation des Centres Culturels Bruxellois, Bruxelles-J, le Conseil Bruxellois de Coordination Sociopolitique, la Fonderie, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale de Molenbeek-Saint-Jean, la Maison de la Francité, Altéo, Proforal, le Centre culturel Jacques Franck, NetEvents. Plusieurs sites Internet ou pages Facebook des lieux qui nous ont accueillis ont également créé un lien sur leur page pour faire la promotion du projet. Enfin, un paragraphe – rédigé par une tierce personne - concerne ScriptaLinea dans l'article Wikipédia consacré aux ateliers d'écriture. ScriptaLinea a créé un profil sur la plateforme www.bonnescauses.be de la Fondation Roi Baudoin. Aucun impact visible n'est néanmoins ressorti d'une telle "occupation virtuelle", ni au niveau financier, ni au niveau des ressources humaines. Référence aux soutiens octroyés par les pouvoirs publics et valorisation des partenariats Les pouvoirs subsidiants qui soutiennent un projet spécifique ou l'ensemble des activités sont repris dans les documents et supports suivants :  le flyer des Collectifs d'écrits;  les flyers spécifiques à un Collectif d'écrits;  le site Internet www.collectifsdecrits.org (http://www.collectifsdecrits.org/index.php/ceux-qui-nous- soutiennent);  les compilations;  les affiches annonçant les événements festifs;  le syllabus de la formation à la création et à l'animation d'un Collectif d'écrits. Pour chacun des parcours d'écriture, les associations qui ont accueilli un Collectif d'écrits sont mentionnées dans sa compilation de textes: le Collectif d'écrits les présente en quelques lignes et précise l'étape qu'il y a faite, dans son parcours d'écriture. Tous les lieux ayant ainsi hébergé un Collectif d'écrits, pour une ou plusieurs rencontres, sont repris sur le site des Collectifs d'écrits. 9 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 10

10 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 11

B. Le projet en chiffres 1. Les Collectifs d'écrits Les 8 Collectifs d'écrits rassemblent en 2015 au total 59 écrivant-e-s. Les deux Collectifs d'écrits composés d'un nombre trop réduit de membres (3) ont triplé leurs effectifs pour atteindre un nombre plus adéquat pour déployer la dynamique réflexive et plurielle des Collectifs d'écrits. Tous les Collectifs ont l'intention de poursuivre le projet en 2016 avec, selon les parcours, le lancement d'une nouvelle thématique. Visions solidaires, au Togo, demande néanmoins que les animateurs-trices soient formé-e-s directement par ScriptaLinea et reporte donc le lancement du Collectif d'écrits. En 2015, on observait un nombre nettement supérieur de femmes dans la plupart des Collectif d'écrits, et un Collectif composé uniquement de femmes (mais ouvert aux hommes). Toutes les personnes qui organisent les Collectifs d'écrits sont des femmes. Trois accompagnatrices animent leur(s) Collectif(s) d'écrits dans un cadre volontaire, les 4 autres sont salariées et développent le Collectif d'écrits dans le cadre de leur association. Selon les groupes, 50% à 100% des membres projettent de rester dans leur Collectif d'écrits en 2016. 2. Formation et accompagnement méthodologique Des 10 personnes inscrites à la formation à la création d'un Collectif d'écrits, 7 l'ont effectivement suivie. Cette formation a abouti en 2015 à la création d'un nouveau Collectif d'écrits et au renforcement d'un Collectif d'écrits existant. 33 heures de réunions individuelles avec des accompagnatrices ont été organisées, pour les Collectifs du Théâtre singulier, de La Belle Escampette, des 7 Mercelaires, de la Habitación propia et Entrelinhas. Les heures d'accompagnement par téléphone ou mail n'ont pas été comptabilisées. Un forum en ligne est en projet, mais n'a pas encore été opérationnalisé. 2 heures ont été consacrées à l'accompagnement sur le terrain, dans un Collectif d'écrits (Théâtre singulier). 3. Comité d'accompagnement Un Comité d'accompagnement s'est réuni à 2 reprises en 2015 à Bruxelles (Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles) pour accompagner le projet soutenu par le FIPI: "L'écriture en collectif, un moteur d'émancipation pour les publics primo-arrivants et d'origine immigrée". Ce comité a soutenu et alimenté la réflexion pour des questions propres au projet molenbeekois; ces réflexions ont eu des répercussions sur l'ensemble des Collectifs d'écrits et, en particulier, sur la formation à la création et à l'animation d'un Collectif d'écrits, qui est passée dès janvier 2015 à une formation de deux journées (au lieu d'une journée en 2014). Le Comité souhaite que ScriptaLinea définisse un objectif précis et concret pour la poursuite des travaux. Au vu des priorisations nécessaires à la précarité de l'association, qui a rencontré en 2015 une diminution très nettes des soutiens financiers, ScriptaLinea a décidé de mettre ce projet entre parenthèses, en attendant un financement plus conséquent et structurel qui lui permette de consacrer à nouveau l'énergie des militant-e-s à une réflexion sur les pratiques et la méthodologie. 4. Diffusion Des 5 compilations réalisées en 2015, 100 à 200 exemplaires ont été tirés et distribués. La présentation publique du Collectif de la ligne 10, à la bibliothèque Sésame, a rassemblé environ 30 11 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 12

personnes; les présentations publiques du Collectif De la diversité à la créativité ont rassemblé au total 70 spectateurs-trices; celles du Collectif des Allumés de la Plume en ont rassemblé environ 40; Ailleurs d'ailleurs a rassemblé une 15aine de personnes, et Exilios/Exils a accueilli moins de dix personnes pour Exilios/Exils. Des flyers faisant la promotion de l'action "Un livre pour dire" ont été imprimés à 500 exemplaires. Par ailleurs, un flyer spécifique à la promotion du Collectif En résistances (relance) a été réalisé, de même que des affiches pour plusieurs présentations publiques (Exil de soi, Par chemins, animations au Brussels Creative Forum) et la promotion via les flyers des associations partenaires (bibliothèque Sésame, Centre culturel Jacques Franck) et des pouvoirs subsidiants (Festival des Arts numériques, Forum mondial de la langue française). La lettre d'information des Collectifs d'écrits est envoyée chaque mois à 910 abonné-e-s (augmentation de 40% en un an). Le site www.collectifsdecrits.org est alimenté régulièrement, en particulier au niveau des News, de la rubrique "Vos questions" et de l'onglet "Collectifs d'écrits". Il connaît une fréquentation régulière, avec une moyenne de 3 visites par visiteur, et de 1.580 visites par mois. Au total, pour l'année, on compte 19.068 visites et 6.501 visiteurs différents. Statistiques 2015 du site www.collectifsdecrits.org 12 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 13

C. Collectifs d'écrits et bien commun La volonté ici est de s'attarder sur les principes et la vision de l'association. Isabelle De Vriendt, présidente de l'aisbl, s'est employée à laisser apparaître l'enjeu de ScriptaLinea, "réseau d'écritures littéraires et sociales pour le bien commun". Des lectures, rencontres et événements mis en place en 2015 autour de cette thématique sont venus alimenter le propos. Le sens des Collectifs d'écrits: agir pour le bien commun Un constat: la disparition du contrat et du lien social Notre société du 21ème siècle se vit plus que jamais à l'échelle mondiale, y compris dans le quotidien de chaque citoyen-ne: les biens de consommation, les supports de communication avec notamment l'Internet, les décisions politiques sont inscrits dans ce rapport au monde planétaire, qui semble avoir intégré – ou avoir été phagocyté par – une dynamique néolibérale fondée sur les échanges commerciaux et le profit des individus. Les intérêts de l'État, des États, et des citoyen-ne-s qui en font partie, semble être passé au second plan dans cette jungle des banques et des multinationales qui s'amusent à gommer les devoirs des citoyens pour mettre en exergue leur droit à la consommation, qui s'emploient à exploiter le vivant - depuis le monde minéral, végétal et animal jusqu'à l'humain – au nom de l'économie, et qui font croire que seul ce modèle économique existe ou peut exister dans le monde d'aujourd'hui. Cette logique de consommation et de profit s'est insidieusement glissée dans les mentalités, et a fait oublier aux citoyen-ne-s la notion de contrat social, ce sentiment d'appartenance à un État qui nous protège, se soucie du bien-être de ses citoyen-ne-s et auquel chacun-e, au même titre, est redevable, dans un esprit de solidarité et d'égalité. Cette amnésie a et aura de graves conséquences sur l'humanité et la démocratie. L'insécurité croissante amenée par la logique néolibérale entraîne un repli identitaire qui pousse à protéger ses propres avoirs – sans regard pour l'autre -, à se désolidariser de ceux et celles qui ont perdu droits et biens, jusqu'à aller dans un rejet de l'autre toujours plus aigu, à ce point partagé que les discours de haine sont banalisés, qu'ils soient proférés par des citoyen-ne-s ou par des hommes et femmes politiques. Car il y a bien une responsabilité politique dans les crises consécutives, et dans les réponses apportées par les États. On pense en particulier dans celle de 2008, qui a vu les banques réalimentées par les États – ceux-ci prétextant la nécessité de soutenir les petit-e-s épargnant-e-s – et les États s'appauvrir et subordonner dès lors leur politique à celle de l'austérité. Autre notion qui s'est glissée dans tous les discours et qui guide les politiques vers plus de précarité et moins de lien social. Des résistances: l'apparition de collectivités solidaires Face à ces réalités, ce sont avant tout des citoyen-ne-s qui se sont emparé-e-s d'actes politiques – en habitant-e-s de la cité - , pour réagir au mal-être et résister à la dictature des grandes entreprises. Services d'Echanges Libres, Groupes d'Achats Communs, Repair-Cafés, Donneries... sont autant d'initiatives concrètes organisées visant à faire résistance aux diktats du marché et à soutenir des acteurs-trices de l'économie locale en créant du lien. On est bien dans des alternatives spontanées, souvent volontaires et militantes, qui se rapprochent – et qui parfois ressortent - des entreprises d'économie sociale. Ces résistances se développent dans le champ des échanges commerciaux. Mais pas uniquement. Ainsi, dans le champ culturel, c'est bien sur cette même logique de résistance que s'est appuyée la création de ScriptaLinea et des Collectifs d'écrits. Créer un Collectif d'écrits, c'est un acte de résistance qui vise à former des bulles d'oxygène, des espaces de rencontre et de créativité, avec l'art comme moyen d'expression et de résilience, et les associations socioculturelles comme partenaires consentantes. 13 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 14

Les Collectifs d'écrits: des espaces de démocratie culturelle Loin d'une vision hiérarchique ou élitiste, l'ouverture des Collectifs d'écrits à tout public est essentielle pour le projet de ScriptaLinea. Comme le signale la Charte des Collectifs d'écrits, "aucune exclusion n'est justifiée (âge, sexe, orientation sexuelle, conviction philosophique, condition socio-économique, statut social, état civil, etc.)" (Art. 2)*. Plus, les Collectifs d'écrits se veulent accessibles à tou-te-s. Cela implique un engagement volontaire de chacun-e de ses membres, y compris de celui ou celle qui est à l'initiative du Collectif d'écrits. Bien sûr, quand le Collectif d'écrits est initié et animé par une personne salariée, au sein d'une structure (association, école, université, centre de formation...), l'initiative doit être approuvée et portée par les bénéficiaires également (volontaires, élèves, étudiant-e-s, apprenant-e-s...), sans quoi le projet sera biaisé ou instrumentalisé: l'adhésion au projet doit toujours être partagée par tou-te-s. Dans ce cadre, la personne qui aura impulsé le projet et/ou est salariée dans l'organisation devra veiller à établir une relation d'égal-e à égal-e avec son groupe. Quoi qu'il en soit, aucun-e écrivant-e ne paie l'accompagnateur-trice pour participer à un Collectif d'écrits. On n'est pas ici dans des services "prestés" par l'un-e et "commandés" par les autres. Tout le monde est amené à donner et à recevoir, dans une logique non marchande. Ainsi, la résistance s'opère au niveau de l'organisation interne à chaque Collectif d'écrits. Il s'agit que chacun-e prenne sa place et s'implique dans le Collectif, mais aussi que les décisions soient prises collectivement, selon des modalités fixées par le groupe. Expérimenter ensemble la prise de décision, c'est se (ré)approprier le sens de la démocratie, c'est devenir sujet de son projet, c'est s'ancrer dans le présent et construire un avenir commun. L'avenir commun est, pour les Collectifs d'écrits, l'écriture et l'expression artistiques. Il s'agit bien de s'emparer du bien commun qu'est l'écriture, qui habite l'humanité depuis 5000 ans, de le vivre comme bien partagé et accessible, de le travailler pour engager une pratique et une réflexion qui aident à une meilleure appropriation de cet outil d'expression, et à la fois pour une plus grande créativité et un développement de l'imaginaire. L'objet des Collectifs d'écrits est donc de sortir du débat politique au sens strict du terme et d'entrer, par l'écriture, dans une nouvelle expression du rapport qu'on entretient au monde. Il s'agit sans doute de "faire politique", en s'arrêtant sur une thématique actuelle qui anime le Collectif d'écrits et aussi en créant des espaces de rencontre, de collaboration, de coopération, de participation et d'écoute, loin de la pensée dominante de compétitivité et de concurrence. Ainsi, l'écriture, au centre du Collectif, est partagée, les textes sont soumis à la relecture au sein du groupe, en sous-groupes, et sont retravaillés à la lumière des remarques, conseils et critiques des co-écrivant-e-s. Peu importent le niveau d'études, l'âge, le talent, l'expérience, le savoir-faire: l'écriture est un matériau que l'on malaxe ensemble, avec plaisir et bienveillance, selon des règles de vivre-ensemble déterminées par le groupe. Chacun-e pourra retirer de ces partages et de ces rencontres ce qui lui conviendra pour avancer dans l'appropriation de ce mode d'expression et/ou pour explorer de nouveaux territoires. Les Collectifs d'écrits: une alternative à la logique éditoriale Nombreu-se-s sont ceux et celles qui décrient la mise en ligne "libre" de textes sur l'Internet. Et de s'insurger: "Où va la culture?". L'Internet est certainement le lieu qui matérialise le mieux l'idée que la culture n'est pas uniquement le fait d'une élite; tou-te-s y prennent part, à leur manière. Bien sûr, il ne s'agit pas ici de montrer quelque arrogance que ce soit et de prétendre que tous les textes écrits dans le cadre de ScriptaLinea vaudraient d'être publiés par une maison d'édition reconnue, loin de là! Les membres des Collectifs d'écrits sont des "écrivant-e-s" ou des "auteur-e-s", mais jamais ils et elles ne sont défini-e-s comme "écrivain-e-s". Le terme "écrivant-e-s" permet en effet de démystifier l'acte d'écrire et soutient par là-même l'ouverture du projet à tout-e qui écrit. Ce terme est aussi utilisé pour ne pas installer les membres dans l'illusion ou le mensonge que, parce qu'ils et elles sont publié-e-s dans le cadre de ScriptaLinea, ils et elles pourraient l'être par une maison d'édition traditionnelle. Il ne s'agit pas de cela, mais d'encourager auprès de chacun-e des membres à travailler et à s'approprier une écriture artistique qui soit "originelle", c'est-à-dire une expression personnelle impulsée par le choix d'un thème de société et qui soit plus ou moins empreinte d'imaginaire, de poésie ou d'originalité. 14 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

p. 15

Toujours dans cette logique de non-sélection, et pour rejoindre la thématique du bien commun, c'est ensemble que les membres d'un Collectif d'écrits présentent et diffusent leurs textes, avec une intégration inconditionnelle** de chaque texte. Le texte n'est donc pas conçu ici comme un "produit" ou comme un objet de vente; chaque membre s'engage à diffuser l'ensemble de la compilation pendant une année, pour ensuite, le cas échéant, extraire son texte et le présenter seul, mais toujours avec une référence à la compilation et au Collectif d'écrits qui l'a co-construite. Ainsi, tou-te-s sont sur un pied d'égalité, quelle que soit la qualité du texte produit. Des écrivain-e-s reconnu-e-s et publié-e-s dans des maisons d'édition côtoient ainsi des personnes qui n'ont jamais écrit de texte personnel en dehors du cadre scolaire; ils élaborent une compilation où chaque texte a le même statut. Plus largement, le projet reconnaît en chacun-e les talents qui, alliés les uns aux autres, contribueront à faire du Collectif d'écrits un collectif avec une identité et un parcours propres. Les Collectifs d'écrits: vers une réappropriation de l'écriture numérique? Il est clair que la diffusion des textes ne pourrait avoir un l'impact qu'elle a sans l'existence de l'Internet. La toile est une réelle aubaine, et ScriptaLinea s'est construit à partir du potentiel de diffusion qu'elle représente. L'ouverture du Collectif d'écrits au monde a réellement du sens, dans ce cadre. Au niveau de la diffusion, ScriptaLinea utilise la licence des Creative Commons, qui permet à chacun-e de télécharger gratuitement et de reprendre les textes produits, en citant leurs sources. L'écriture, que chaque membre s'est appropriée lors de son parcours au sein du Collectif, "revient" à la collectivité. Elle est un bien à partager, un bien commun. Il est intéressant à ce propos de percevoir combien la logique de la propriété individuelle et des droits d'auteurs est une logique occidentale. Ainsi, lors d'un entretien avec un partenaire togolais à propos des Collectifs d'écrits, le partenaire, Samir Abi***, indiquait que ces précisions n'avaient pas beaucoup de sens dans son pays: au Togo, ce qui est publié est appelé – et c'est une forme de reconnaissance – à être "digéré" par les lecteurs-trices, libres alors de créer, à partir de la publication originale, de nouveaux textes. Ici, on perçoit combien la culture, en Occident, est imprégnée de cette logique néo-libérale et, ainsi, fige la créativité dans le carcan du droit individuel, semblant oublier, en effet, que tout se réécrit. Il est clair que citer le nom des auteur-e-s et condamner le plagiat relève de notre responsabilité éditoriale****, néanmoins, cette idée d'appartenance nous éloigne de cette conscience de faire partie d'un tout, qui apporterait sans doute à chacun-e un peu d'humilité. Les Collectifs d'écrits pourraient aller plus loin dans leur rapport au numérique, et intégrer le numérique dans leurs créations. C'est un axe qui est sous-exploité actuellement, par manque de compétences et de moyens. Mais ici encore, le numérique offre du potentiel , non plus dans la diffusion, mais dans l'écriture même des texte. Lors de la table ronde organisée par ScriptaLinea le 10 novembre 2015*****, An Mertens, écrivaine belge d'expression néerlandaise, soulignait que, si nous avons fait de belles avancées en termes d'alphabétisation au 20ème siècle, au contraire, on a été progressivement "dépossédés" de l'écriture et de la programmation numériques, pourtant enseignée dans les écoles dans les années '80 et relativement simple, disait-elle, à comprendre. Les analphabètes numériques que nous sommes, pour beaucoup, gagneraient à s'approprier, pour ensuite jongler avec ce nouveau type d'écriture et l'animer de leur créativité. Les Collectifs d'écrits: le souci du bien commun Chaque Collectif d'écrits est amené, au début de chaque parcours d'écriture, à définir un thème de société qu'ensuite, chaque membre traite librement, au travers de l'écriture qui lui est propre. Par 'thème de société', on entend thème actuel, qui soit le reflet d'une réalité d'aujourd'hui et qui incite à la réflexion, voire à un positionnement, dans tous les cas à des questionnements. En 2015, plusieurs thématiques ont ainsi été traitées par les différents Collectifs d'écrits. Par chemins et Mondes souterrains, du Collectif des Allumés de la Plume, traitent de thématiques universelles et intemporelles: l'un explore la question de la mémoire et de la transmission, l'autre s'attache à la question des villes souterraines, mais aussi et surtout, des relations qui sous-tendent les liens entre les personnes, de l'invisible et du non-dit. Certes universelles, ces questions inhérentes à l'Homme sont sans doute accrues aujourd'hui, à l'heure où les nouvelles technologies de la communication mettent en exergue l'instant, le 15 Siège social: Avenue de Monte-Carlo 56 – B -1190 Bruxelles T + 32 (0)476 05 35 79 – contact@collectifsdecrits.org- www.collectifsdecrits.org Triodos: 523-0805952-54 – N° d'entreprise BE 0503.900.845 RPM Bruxelles

[close]

Comments

no comments yet