Programme Opéra de Massy

 
no ad

Embed or link this publication

Description

saison 2016/2017

Popular Pages


p. 1



[close]

p. 2

EN UN COUP D’ŒIL CALENDRIER la saison 2016/2017 octobre SAM. 8 20H M En grande pompe ! DIM. 9 16H M En grande pompe ! NOVEMbre VEN. 4 20H L Aïda DIM. 6 16H L Aïda MER. 16 20H D Tristan & Isolde VEN. 18 20H R Barbara Hendricks DIM. 20 16H M Ombres et Lumière VEN. 25 20H M Molière à l’Opéra DIM. 27 16H T Irma la douce MER. 30 20H D Le Sacre du Printemps décEMbre VEN. 2 20H M Trois visages de Mozart DIM. 4 16H L La Périchole MAR. 6 20H L La Périchole VEN. 9 20H D La Belle au bois dormant SAM. 10 20H D La Belle au bois dormant DIM. 11 16H D La Belle au bois dormant MER. 14 20H T Le Mensonge JEU. 15 20H R K. Deshayes / S. Droy janvier SAM. 7 20H L Un Violon sur le toit DIM. 8 16H L Un Violon sur le toit SAM. 21 20H L Les Amants magnifiques DIM. 22 16H L Les Amants magnifiques JEU. 26 20H T Fabrice Luchini VEN. 27 20H M Tchaïkovski, souffle romantique SAM. 28 20H M Tchaïkovski, souffle romantique février JEU. 2 20H D Carmen VEN. 24 20H L Werther DIM. 26 16H L Werther mars VEN. 3 20H M Une Farce de Rossini SAM. 4 20H T Fleur de Cactus MAR. 7 20H R The King’s singers VEN. 10 20H D Nederlands Dans Theater II MAR. 14 20H L Chimène ou Le Cid VEN. 17 20H M Les Orphelines de Venise JEU. 23 20H L Tosca VEN. 24 20H L Tosca SAM. 25 20H L Tosca DIM. 26 16H L Tosca DIM. 26 20H L Tosca MER. 29 20H T Momo avril MAR. 18 20H D La Jeune fille et la Mort MER. 19 20H D La Jeune fille et la Mort SAM. 22 20H M Odes d’Henry Purcell mai VEN. 12 20H L Così fan tutte DIM. 14 16H L Così fan tutte SAM. 20 20H T La Grenouille avait raison DIM. 21 16H T La Grenouille avait raison MAR. 30 20H M Magnificat ! Légende L Lyrique M Musique R Récital D Danse T Théâtre

[close]

p. 3

SOMMAIRE SOMMAIRE se repérer éditos p. 02-04 lyrique p. 05-21 Aïda 06-07 La Périchole 08-09 Un Violon sur le toit 10-11 Les Amants magnifiques 12--13 Werther 14-15 Chimène ou Le Cid 16-17 Tosca 18-19 Così fan tutte 20-21 récital p. 24-26 Barbara Hendricks 24 K. Deshayes/S. Droy 25 The King’s singers 26 musique p. 27-36 En Grande pompe ! 28 Ombres et lumière 29 Molière à l’Opéra 30 Trois visages de Mozart 31 Tchaïkovski, souffle romantique 32 Une Farce de Rossini 33 Les Orphelines de Venise 34 Odes d’Henry Purcell 35 Magnificat ! 36 danse p. 37-45 Tristan & Isolde 38 Le Sacre du Printemps 39 La Belle au bois dormant 40-41 Carmen 42 Nederlands Dans Theater II 43 La Jeune fille et la Mort 44-45 théâtre p. 47-53 Irma la douce 48 Le Mensonge 49 Fabrice Luchini 50 Fleur de Cactus 51 Momo 52 La Grenouille avait raison 53 au service des publics p. 55-61 Rendez-vous tout public 56-57 Les jeunes à l’Opéra ! 58-61 mode d’emploi p. 63-76 Les résidences 64-65 Opéra et entreprises 66 Louer l’Opéra 67 Les avantages abonnés 69 Réserver 70-71 Accès et services 73 L’équipe 75 Remerciements 76 -1-

[close]

p. 4

ÉDITO ÉDITOS L’humeur du Directeur Chers amis spectateurs et abonnés, Fidèle à notre ligne artistique, la saison 201617 sera celle des découvertes et des grands classiques. Pour ma 23e saison à la tête de ce ‘’vaisseau massicois’’ que j’aime tant, je vous propose 32 spectacles qui ne manqueront pas, je l’espère, de vous séduire. La saison lyrique nous emmènera vers de belles aventures, de l’Egypte d’Aïda à Rome pour Tosca en passant par les fêtes royales de Versailles pour Les Amants magnifiques dont vous aurez d’ailleurs l’honneur d’assister à la recréation à Massy. En amont de cette comédie-ballet, nous avons le plaisir d’accueillir en résidence l’ensemble baroque Les Paladins qui présente un concert intitulé Molière à l’Opéra. Dirigé par Jérôme Correas, voici une nouvelle force artistique de qualité dans notre maison ! Elle rejoint le poumon musical de l’Opéra qu’est l’Orchestre de l’Opéra de Massy dirigé par Dominique Rouits qui accueillera cette saison des solistes de renom : Adam Laloum, Sarah Nemtanu et Edgar Moreau. -2- Fort d’un superbe Boléro en fin de saison dernière, la Compagnie Julien Lestel poursuit sa résidence avec deux rendez-vous : Le Sacre du printemps inspiré de la culture Kanak et une nouvelle création en 2017, La Jeune fille et la Mort accompagnée par le quatuor de l’Orchestre de l’Opéra de Massy. Le chorégraphe sera également présent sur Aïda, deuxième participation de Julien Lestel sur un opéra à Massy après Les Pêcheurs de Perles en 2014. Fortement impliqué dans les diverses actions culturelles tout au long de l’année, il chorégraphiera notamment le défilé de mode du Lycée professionnel Gustave Eiffel de Massy. Enfin, je termine ces quelques lignes en remerciant tous nos soutiens publics ou privés qui, malgré leurs contraintes budgétaires, continuent de nous faire confiance saison après saison et sans qui nous ne pourrions vous proposer une telle programmation et de si riches actions pédagogiques. Je vous laisse parcourir et découvrir cette saison qui est vôtre. Jack-Henri Soumère Directeur Général de l’Opéra de Massy

[close]

p. 5

le mot du maire de massy ÉDITO Fidèle à sa réputation, l’Opéra de Massy vous propose une programmation toujours aussi festive et plaisante. Mise en valeur par l’acoustique excellente de la salle, la musique est à l’honneur avec des récitals et des spectacles lyriques ou baroques, comme « Aïda » de Giuseppe Verdi, ou encore la prestation du violoncelliste Edgar Moreau, qui interprétera Edward Elgar et Johannes Brahms. La danse et le théâtre proposent également des prestations remarquables, je pense à « Tristan & Isolde » présenté par le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Pour varier les plaisirs, la saison 2016-2017 vous propose aussi bien des créations, permettant de découvrir de nouveaux talents que des spectacles plus connus, des œuvres classiques et d’autres contemporaines. Je remercie très chaleureusement Jack-Henri Soumère, le directeur général de l’Opéra, et toute son équipe pour cette programmation remarquable, dans un contexte financier forcément contraint. Moins médiatique, mais inscrit dans son rôle d’éducateur culturel, je tiens à souligner le remarquable travail de pédagogie de l’Opéra de Massy mené depuis des années auprès des enfants et des jeunes, pour les sensibiliser et les initier à l’art et à la culture. Répétitions générales ouvertes aux collégiens et lycéens, travail sur plusieurs semaines avec des classes de la Ville, ateliers pour les scolaires et les associations… Les initiatives sont multiples et soutenues par la Ville. Dépêchez-vous de réserver les spectacles de cette nouvelle saison qui vous tentent le plus! vincent delahaye sénateur-maire de Massy pierre ollier maire-adjoint de Massy, en charge de la culture -3-

[close]

p. 6

ÉDITO le mot du conseil départemental de l’essonne Seules 31 villes en France disposent d’une salle d’opéra. Plus des deux tiers des départements en sont totalement démunis. Cela nous permet de mesurer notre chance de bénéficier en Essonne, depuis 1993, d’un lieu de production artistique de référence doté d’une salle de 800 places, qui peut accueillir jusqu’à 80 musiciens, et d’un auditorium de 130 places. Chaque année, 40 000 spectateurs, essonniens ou non, s’y donnent régulièrement rendez-vous pour y (re)découvrir les grandes œuvres du répertoire lyrique ou des créations modernes et originales. -4- Après un peu plus de 20 ans d’existence, l’Opéra de Massy est devenu une référence qui compte en France et qui attire de nombreux artistes et interprètes de renommée mondiale. Il est aujourd’hui une fierté de notre département. N’hésitez pas à en franchir les portes et laissez-vous guider par le mystère envoûtant de l’opéra. C’est à Massy. C’est à deux pas de chez vous. François Durovray Président du Conseil départemental de l’Essonne aurélie gros Vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l’action extérieure

[close]

p. 7

LYRIQUE -5-

[close]

p. 8

© Christian Dresse

[close]

p. 9

OPÉRA AIDAGiuseppe Verdi Les fastes égyptiens de Verdi ouvrent la saison lyrique. Vous assisterez à une vision scénique flamboyante et poétique, qui rend grâce à l’incommensurable beauté de la partition grâce à des projections en 3 dimensions. Conçus à l’origine pour les Chorégies d’Orange, mise en scène, décors et projections vidéo sont ici adaptés avec soin pour la scène de l’Opéra de Massy. On retrouve les éléments qui évoquent l’architecture monumentale et les symboles de l’Egypte ancienne. Après Il Trovatore et La Cenerentola, Charles Roubaud nous offre de nouveau une production sobre et soignée avec des artistes de grande qualité notamment Cécile Perrin, divine Tosca en 2009, ou Sylvie Brunet-Grupposo qui avait triomphé à Massy dans Dialogues des Carmélites en 2012. Drame passionnel où se mêlent l’amour et la jalousie, le devoir, l’honneur et la trahison, Aïda, œuvre majeure tant d’un point de vue musical que dramatique, rassemble tous les éléments du génie verdien, ce qui en fait un chef-d’œuvre populaire également prisé par les connaisseurs. L’opéra se déroule dans l’Egypte des pharaons. La figure principale est Aïda, une princesse nubienne, enlevée et envoyée en Egypte. Radamès, capitaine égyptien doit choisir entre son amour pour Aïda et sa loyauté envers le pharaon, ou plus précisément son mariage avec Amneris la fille du pharaon. Opéra en quatre actes (1871) Livret d’Antonio Ghislanzoni d’après Auguste Mariette Direction musicale Paolo Olmi Mise en scène Charles Roubaud Assisté de Jean-Christophe Mast Chorégraphie Julien Lestel Décors Emmanuelle Favre Costumes Katia Duflot Eclairages Philippe Grosperrin Chef de Chant Hélène Blanic Aïda Cécile Perrin Amneris Sylvie Brunet-Grupposo La grande prêtresse Ludivine Gombert Radamès Carl Tanner Amonasro Tito You Ramphis Wojtek Smilek Le roi d’Égypte Jérôme Varnier Un messager Rémy Mathieu Orchestre National d’Île-de-France Chœur de l’Opéra Grand Avignon et Chœur de l’Opéra de Massy Production Opéra de Marseille, Opéra de Massy - nouvelle distribution L’œil en coulisses samedi 22 octobre à 10h p.56 Conférence jeudi 3 novembre à 19h p.56 vendredi 4 novembre à 20h dimanche 6 novembre à 16h Cat.1 normal Cat.1 massy Cat.2 normal Cat.2 massy 86€ 64€ 79€ 60€ Durée indicative 3h entracte compris / En italien surtitré en français -7-

[close]

p. 10

© Guy RIeutort

[close]

p. 11

OPÉRA-BOUFFE LA PÉRICHOLE Jacques Offenbach Entre réalité et divertissement, cette Périchole devient une méditation joyeuse sur le comédien, l’amour, la vie, le pouvoir, la richesse, le théâtre et l’illusion. ‘‘Il grandira, car il est espagnol”... Parfaitement absurde et totalement déjanté comme on ne disait pas en 1868. Et au Panthéon des airs qui vous emportent, l’Espagnol qui grandira figure à côté du Roi Barbu qui s’avance et du Brésilien qui a Opéra-bouffe en trois actes (1874) de l’or. Ainsi vont Offenbach et ses deux librettistes fétiches, Livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy Meilhac et Halévy : échevelés, cocasses, Monty Python avant l’heure sous le frac bienséant du notable Second Empire. Et pourtant, le champagne de La Périchole explose parfois Direction musicale Gaspard Brécourt Mise en scène Benjamin Moreau et Olivier Desbordes en bulles de mélancolie : on y est pauvre, on y est le jouet des puissants, à la cour les courtisans courtisent... Comme toujours, comme aujourd’hui. Bref, La Périchole est de son temps où un empire va bientôt s’effondrer. Elle n’est pas Costumes Jean-Michel Angays Décors Elsa Belenguier Chorégraphe Pascale Péladan Lumières Guillaume Hébrard Chef de chœur Noëlle Gény moins du nôtre. Et c’est bien ce qui en fait tout le prix. La Périchole est inspirée de la comédienne péruvienne Micaela Villegas, surnommée « la perra chola » (« chienne La Périchole Sarah Laulan Piquillo Pierre-Emmanuel Roubet Don Andrès de Ribeira Christophe Lacassagne de métisse ») - en raison de la mésalliance de sa mère avec un chanteur des rues - qui devint la maitresse du Vice-Roi du Pérou. Offenbach, accompagné de Meilhac et Halévy, n’a pas Comte Miguel de Panatellas Yassine Benameur Don Pedro de Hinoyosa Éric Vignau Guadalena, 1ère cousine Sarah Lazerges Berginella, 2ème cousine Flore Boixel choisi le sujet par hasard. La situation de cette chanteuse des Mastrilla, 3ème cousine Dalila Khatir rues « capturée » par les puissants pour leur « bon plaisir » Le marquis de Tarapote Antoine Baillet-Devallez était idéale pour permettre aux auteurs de poursuivre leur Chœur et orchestre Opéra Éclaté satire du pouvoir. Dans cet entrelacs de petits marquis qui conspirent pour approcher le « palais », notre Périchole va Coproduction Folies lyriques – Opéra Éclaté résister pour garder son identité, ses valeurs et sa liberté Café musical samedi 3 décembre à 11h p.57 ‘‘d’artiste ! Elle finira par choisir de rester avec son amoureux Piquillo qui, lui, est un artiste libre. dimanche 4 décembre à 16h mardi 6 décembre à 20h « Cette œuvre d’Offenbach se prête à merveille à la cantonade, avec ses mélodies entêtantes et la lecture très décalée qu’en fait Olivier Desbordes et Benjamin Moreau. » Le Figaro Cat.1 normal Cat.1 massy Cat.2 normal Cat.2 massy 55,50€ 40€ 51€ 38€ « Une mise scène dynamique et très cocasse ! » Classiquenews.com Durée indicative 2h30 entracte compris / En français non surtitré -9- ‘‘

[close]

p. 12

MUSICAL UN VIOLON SUR LE TOIT Jerry Bock Entre effervescence joyeuse et D’après Sholem Aleichem Musique Jerry Bock Paroles Sheldon Harnick Livret Joseph Stein mélancolie infinie, cette comédie musicale incontournable où on retrouve le mythique Ah ! Si j’étais riche… connaît un Direction musicale Patrick Leterme Mise en scène Emmanuel Dell’Erba Chorégraphie Johan Nus Direction artistique Mohamed Yamani et Patrick Leterme Concept scénographique Mohamed Yamani Assistante scénographe Chloé Kégelart Costumes et graphisme Gaël Bros Vandyck Lumières Alain Collet Tevye Chris De Moor Golde Pati Helen Kent Tzeitel France Renard Hodel Julie Prayez Chava Maeva Mathon Motel Nicolas Dorian Perchik Julien Husser Fyedka/Danseur Jérémy Legrand Lazar Jacques Calatayud Grand-Mère Tzeitel/Mère Motel Marie-Catherine Baclin Yente/Grand-Mère Tzeitel Anouk Ganzevoort Fruma Sarah/Ensemble Aurélie Castin Rabbin Joël Minet Fils de Rabbin (Mendel) Jean-Charles Gosseries Aubergiste/Libraire/Commissaire Jean-Luc Baron Violoniste Paul Serri Danseurs Mickael Gadea, Shamiah Muntz, Xavier Goncalves, Jonathan Gimbord Candide Orchestra Un spectacle Harry Laap Organisation en accord avec Ars Lyrica de Bruxelles Palais des Beaux-Arts de Charleroi succès incroyable depuis sa première à Broadway en 1964. Au début du XXe siècle, dans le quartier juif d’une ville de Russie, le laitier Tevye a trois préoccupations : assurer la subsistance de sa famille, assurer sa descendance en cherchant de bons maris à ses trois filles capricieuses, et rassurer Dieu quant aux libertés qu’il prend avec la religion... Au fil de scènes empreintes d’un savoureux humour juif, toute une galerie de personnages témoigne du quotidien de cette communauté, marquée par les traditions et les incessantes menaces que l’on entend gronder au loin. Depuis quelques années, la compagnie belge Ars Lyrica, adapte des classiques de Broadway en version française. Elle nous propose aujourd’hui ce chef-d’œuvre de Bock et Harnick qui ne rassemble pas les codes habituels des grands succès de son époque : pas de « paillettes », et un sujet difficile. Pourtant cette œuvre au charme excessivement contagieux, récolta neuf Tony Awards ! Dans le rôle du père, Chris de Moor est remarquable et confère à son personnage une tendresse toute particulière. Mais la plus grande réussite de ce spectacle, à la fois poignant et merveilleusement joyeux, réside dans le fait qu’il transcende le simple cadre de la religion (et de la tradition) pour le transformer en un témoignage humain accessible à tous. samedi 7 janvier à 20h dimanche 8 janvier à 16h - 10 - Cat.1 normal Cat.1 massy Cat.2 normal Cat.2 massy 55,50€ 40€ 51€ 38€ Durée indicative 2h30 entracte compris / En français non surtitré

[close]

p. 13

© DR

[close]

p. 14

COMÉDIE-BALLET LES AMANTScréation MAGNIFIQUES Comédie-ballet en cinq actes (1670) Musique de Jean-Baptiste Lully Texte de Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière Molière & Lully Direction musicale Hervé Niquet Mise en scène Vincent Tavernier Chorégraphie Marie-Geneviève Massé Décors Claire Niquet Costumes Erick Plaza-Cochet Lumières Carlos Perez La Nymphe du Tempé, la Prêtresse Lucie Roche Caliste Eva Zaïcik Climène, 1er Amour et 1ère Grecque Margo Arsane Tircis Laurent Deleuil Lycaste, 2e Grec Clément Debieuvre Ménandre, 3e Amour NN Philinte, 4e Amour Victor Sicard Le Triton, 1er Satyre, 3e Grec Virgile Ancely Eole, 2e Satyre Geoffroy Buffière Les Malins Plaisirs La Princesse Aristione Mélanie Le Moine La Princesse Eriphile Marie Loisel Cléonice Claire Barrabès Sostrate Laurent Prévôt Iphicrate Maxime Costa Thimoclès Benoît Dallongeville Clitidas Pierre-Guy Cluzeau Anaxarque Quentin-Maya Boyé Cléon Olivier Berhault Compagnie L’Éventail Anne-Sophie Berring, Berengère Bodénan, Romain Arreghini, Bruno Benne, Olivier Collin, Pierre-François Dollé, Robert Le Nuz, Artour Zakirov. Le Concert Spirituel Coproduction Les Malins Plaisirs,Le Concert Spirituel, L’Eventail Opéra de Massy, Opéra de Rennes, Opéra Grand-Avignon, Centre de Musique Baroque de Versailles, Ville du Touquet Paris-Plage L’œil en coulisses samedi 14 janvier à 11h p.57 Rencontre samedi 21 janvier à 19h p.57 Un « Divertissement royal » en recréation à Massy. Commandé par le roi à Molière et Lully pour le carnaval 1670, l’ouvrage est la quintessence du divertissement de cour : tous les plaisirs s’y mêlent. Ils ont imaginé une œuvre féérique, à la fois sensible et pleine d’humour, de surprises et de morceaux de bravoure, mais qui reste très peu connue, bien que sa partition présente un intérêt exceptionnel, et que sa construction dramatique et son immense poésie lui confèrent un attrait irrésistible. Créée la même année que le célèbre Bourgeois gentilhomme, la comédie-ballet Les Amants magnifiques est un des nombreux fruits de la collaboration entre Molière et Lully. Représentée devant la Cour à l’occasion du carnaval de 1670 au cours d’une grande fête intitulée le ‘‘Divertissement royal’’, cette œuvre voit paraître pour la dernière fois Louis XIV sur scène en tant que danseur ; une époque s’achève, alors qu’une autre va débuter : trois ans plus tard, Lully imaginera le premier opéra français. Au-delà d’une intrigue sentimentale et romanesque pleine de piquant (deux princes se disputent une jeune princesse, amoureuse quant à elle d’un homme sans titre qui saura gagner le cœur de la belle par son courage et sa vertu), Molière attaque certains travers de son temps, menant notamment une attaque en règle contre l’astrologie. Lully, de son côté, use du « théâtre dans le théâtre » pour composer une petite pastorale chantée et dansée, préfigurant l’opéra naissant. Œuvre rare à la scène, c’est la première fois que Les Amants magnifiques seront remontés avec tous leurs intermèdes chantés et dansés. samedi 21 janvier à 20h dimanche 22 janvier à 16h - 12 - Cat.1 normal Cat.1 massy Cat.2 normal Cat.2 massy 55,50€ 40€ 51€ 38€ Durée indicative 3h entracte compris / En français non surtitré

[close]

p. 15

Maquettes © Les Malins plaisirs

[close]

Comments

no comments yet