lebijoutier825

 
no ad

Embed or link this publication

Description

lebijoutier825

Popular Pages


p. 1

NOMBRE D'OR ARCHITECTURE COMMERCIALE www.nombredor-architecture.com L’ENTRETIEN THIERRY FRESARD SAINT HONORE PARIS DOSSIER AGENCEMENT & RETAIL SERVICES GEMMOLOGIE RENCONTRE AVEC PATRICK VOILLOT, CHASSEUR D’AVENTURES N° 825 — AVRIL 2016

[close]

p. 2



[close]

p. 3

EDITO / ÉDITO Rédactrice en chef - Florence Gremaud Précieux relooking de printemps A spring makeover for Precious items P our l’horlogerie-joaillerie l’hiver est riche en événements : chaque pays tient son salon, Bijorhca à Paris, Inhorgenta en Allemagne, Vicenza en Italie, SIHH à Genève, Baselworld à Bâle… La synthèse de tout cela est aussi de se pencher après avoir vu une offre pléthorique de tous les segments (de la montre et du bijou), sur l’écrin. Ce que j’entends ici par « écrin » signifie de l’agencement de votre magasin au shopping bag. L’espace est-il facile d’accès ; est-ce que votre personnel de vente possède les outils pour optimiser le chiffre ? Quelle image donner vous en livrant au consommateur final votre shopping bag ? Les écrins, pochons, ou autres, sont-ils à la hauteur de vos pièces ? Autant de questions que nous nous posons dans ce numéro dans notre dossier central. Car même si le produit parle de lui-même. Dans le secteur du luxe, on doit raconter une histoire et tout doit être harmonie. C’est ce qui fait la force de grands noms du luxe (Hermès, Louis Vuitton, Chanel, Dior) qui adoptent des codes très identifiables et qui travaillent autant le contenu que le contenant. Sans être exhaustif, ce numéro doit vous faire poser cette question : est-ce que j’optimise mon « écrin », mon outil à la vente ? Nous vous apporterons certaines réponses, mais pas toutes. Notre démarche est surtout dans l’optimisation de présentation et d’outils, dans le but de booster votre chiffre d’affaires, quelques filons… Bonne réflexion visuelle, très importante. ♦ F or the watchmaking-jewellery industry wintertime is packed with events, and every country stages its trade shows: Bijorhca in Paris, Inhorgenta in Germany, Vicenza in Italy, SIHH in Geneva, Baselworld in Basle… Having viewed a surfeit of offerings in every watch and jewel segment, the aggregate response is to consider the actual setting. And what I mean here by the word ‘setting’ encompasses the layout of your store, all the way to the shopping bag. Is the space easy to access, do your sales staff have the tools they need to optimise the figures? What image does your shopping bag give to the end-consumer? Is the setting, the bags and other details equal to the quality of your items? All these issues are dealt with in this issue, in our central piece. After all, even the product speaks of itself. In the luxury sector a story needs to be told, and it needs to be consistent. This has been the strength of the great names in luxury such as Hermès, Louis Vuitton, Chanel and Dior, who have adopted highly identifiable codes. These names work the content as much as they work the container. Without claiming to be exhaustive, this issue is all about provoking the question: am I optimising my ‘setting’, my sales tool? We have a few answers for you, but we don’t have all the answers. Our initiative is all about optimising presentation and tools, the aim being to boost revenue, and get bright new ideas. Re-examine your visuals: it’s crucial. ♦ visitez www.lebijoutier2.com 1

[close]

p. 4

SOMMAIRE / SUMMARY Sommaire Summary 01 Edito 06 L’ENTRETIEN / Interview Rencontre avec la marque made in France SAINT HONORÉ An encounter with the Made in France marque SAINT HONORÉ 12 ACTUALITÉS / News Les dernières news de la profession The latest industry news 22 DOSSIER AGENCEMENT & RETAIL SERVICES / Merchandising & Retail Services Casefile Soignez votre écrin, de l’agencement au shopping bag Think carefully about your setting, from the layout to the shopping bag 48 NOUVEAUTÉS MONTRES / New Watches Les cadrans prennent des couleurs Le bleu marine une tendance de fond Dials are getting some colour Trend about the blue for watches for a long time 52 NOUVEAUTÉS BIJOUX / New Jewels Products L’ultra simple est de mise La générosité est synonyme de séduction Ultra-simple is in Generosity is synonymous with appeal 56 CARTIER La maison transversale par excellence The cross-disciplinary company par excellence 59 L’ESSAI DU MOIS / Trial of the month Montre Femme Women’s Watch 60 L’ESSAI DU MOIS / Trial of the month Montre Homme Men’s Watch 62 CONFIDENCES Rencontre avec Thierry Vendome An encounter with Thierry Vendome 64 HISTOIRE DE BIJOUX / History of jewels Décryptage d’une pièce ancienne Deciphering an ancient jewel 66 GEMMOLOGIE / Gemmology Rencontre avec notre gemmologue, globe-trotter Patrick Voillot Encounter with our gemmologist, the globe-trotter Patrick Voillot 2

[close]

p. 5

Qualité, service, rapidité, nouveautés et marges ! ARGENT - PLAQUÉ OR - CÉRAMIQUE - ACIER Fabricant depuis 1954 BIJOUX CN Paris - La Coque de Nacre S.A.S. - 7 rue des fontaines du temple - 75003 Paris Tél/Fax : 01 70 36 55 50 - contact : bijouxcn@bijouxcn.com

[close]

p. 6

SOMMAIRE / SUMMARY 70 SALON SUISSE / Swiss Trade Show La technique au-devant de la scène Technique over and above the stage 72 LIVRE DU MOIS / Book of the month H.STERN, joyeux Brésil H.STERN, joyous Brazil 76 PETITES ANNONCES / Small Ads Les bons plans Great deals 80 ABONNEMENTS / Subscriptions LE BIJOUTIER INTERNATIONAL est édité par MV MEDIA SAS au capital de 5.000 euros - R.C.S. Paris 811 568 138 ISSN 0766 - 6934. - 24 rue BUFFAULT 75009 Paris Tél.: +33 (0)1 55 29 53 08 - Fax: +33 (0)1 40 38 93 98 Site Internet: www.lebijoutier2.com — Editeur - Directeur de la publication : Renaud Fonverne rfonverne@bijoutier-mag.com Rédactrice en chef : Florence Gremaud fgremaud@bijoutier-mag.com (Port. : 06 38 38 42 15) Directeur de la publicité : Renaud Fonverne rfonverne@bijoutier-mag.com (poste 5308 / port. : 06 38 38 36 11) Maquettiste : Marina Caderby Ont collaboré à ce numéro : Geoffray Riondet. Traduction : Jayne D. Moore Secrétariat/Abonnements : PROPUBLIC 03 27 56 12 02 Petites annonces : Renaud Fonverne — Imprimé en France Dépôt légal : à parution. Les documents reçus ne sont pas rendus et leur envoi indique l’accord de l’auteur pour leur publication. La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro sont la propriété exclusive de la revue qui se réserve tous droits de reproduction et de traduction dans le monde entier. La rédaction n’est pas responsable des textes, dessins et photos insérés. Prix du numéro : 13 € 4

[close]

p. 7

SUMMARY / SOMMAIRE Collection Acier & Nacre by Délai Express 12 mois sur 12 Thabora SAS 6 rue des Papetiers CS 72002 - 38307 Bourgoin-Jallieu Tél: 04 74 43 81 40 - Fax: 04 74 28 23 69 E-Mail: thabora@thabora.com - www.thabora.com visitez www.lebijoutier2.com 5

[close]

p. 8

L’ENTRETIEN / INTERVIEW Collection OPÉRA 6

[close]

p. 9

INTERVIEW / L’ENTRETIEN SAINT HONORÉ Thierry Frésard, Président Directeur Général « Notre adresse rue Saint Honoré est notre flagship. Même si nous avons une image forte à l’exportation, nous revenons fortement sur le marché français. » De fabrication « Swiss made », très connue à l’export, Saint Honoré revient en force sur le marché français. Elle est très active dans ses développements produits pour affirmer son chic parisien, tout en étant présente lors d’événements sportifs féminins tel que le rallye des gazelles du Maroc. Saint Honoré bat au tempo de la nouveauté pour séduire le grand public. Rencontre Thierry Frésard, aux leviers de cette jolie griffe Par Florence Gremaud Pourriez-vous en quelques mots décrire l’ADN des montres Saint Honoré ? Au fond Saint Honoré affiche quelque chose de très spécifique, « différenciant » sur le marché, car elle est « Swiss made » et en même temps, elle possède ce chic parisien, cette élégance à la française. Marque suisse à l’image de Paris, en gros. Son positionnement prix est abordable : entre 390 et 1000 euros pour son cœur de cible. Même si on propose des modèles plus chers : l’un avec 172 diamants et un modèle « Tour Eiffel » qui est collector, donc haut de gamme. ••• Chronographe MONCEAU visitez www.lebijoutier2.com 7

[close]

p. 10

L’ENTRETIEN / INTERVIEW Comment s’articulent les collections Saint Honoré ? Côté femme, deux collections féminines phares : « Opéra » et « Charisma ». Notre force est d’offrir du Swiss made avec bracelet interchangeable, avec 12 possibilités de bracelets. Ainsi, la montre devient mode et chic. Grâce à la Recherche et Développement, nous travaillons sur certains modèles « l’effet éclair » : sur la lunette, nous travaillons le traitement de surface en brillance. Résultat : on dirait que vous avez des diamants purs en qualité. C’est le travail de matière intelligent et le prix reste abordable 850 €. Ce rendu est bluffant et remporte un vif succès. Nous avons bien entendu d’autres lignes femme. Côté masculin, nous optons pour les modèles dans l’air du temps comme des montres classiques, plus plates, faciles à porter, voire même extra plates. Nous sommes parfois sur un segment sport chic avec ARTCODE avec des caractéristiques de montre de plongée. Aussi, selon une demande de plus en plus grande, nous faisons évoluer les modèles vers le cadran ouvert et son mouvement apparent. Le consommateur aime voir le rythme du temps ! Pourquoi avoir construit une montre avec un morceau de tour Eiffel ? Avec notre 130ème anniversaire, nous avons rendu à la fois un hommage à l’arrière-grand-père de Saint Honoré et en même temps souligné la marque parisienne, son ADN. Donc nous nous sommes rapprochés de la société d’exploitation de la Tour Eiffel. Cela a été superbe pour nous : obtenir le fer de 1885 et l’autorisation d’appellation « Tour Eiffel » pour une montre ! Donc chacun de nos modèles de cette collection limitée, a bien un morceau de « Tour Eiffel » en lui. D’ailleurs certaines personnalités de l’Elysée donnent une montre « Tour Eiffel » à leur invité comme si elles offraient une « parcelle de la France ». « Tour Eiffel » s’adresse aux amoureux de la France, dans tous les pays. Ligne TOUR EIFFEL 8

[close]

p. 11

INTERVIEW / L’ENTRETIEN Saint Honoré est bien connue à l’Export ? Quels sont ses plus gros marchés ? Les plus grands succès pour Saint Honoré à l’export sont le Japon, l’Asie et le Moyen-Orient, mais aussi les pays de l’Est. Pourquoi ? Les Japonais sont très avertis en luxe et mode, sont férus de la culture française. La rue Saint Honoré et Paris sonnent dans leur esprit. Les Japonais aiment notre marque avec ses codes sophistiqués et de qualité suisse. Saint-Honoré est forte en événementiel ; elle soutient le Rallye Aïcha des gazelles au Maroc. Vous y avez participé personnellement ? Oui, j’ai pu me mettre dans la peau des participantes faisant la course pendant deux jours ! Levé à 4 heures du matin, toute la journée « en team » pour trouver des balises. C’était vraiment grisant. On se sent au cœur de l’action et en même temps au milieu de nulle part, avec pour courir, les vrais outils traditionnels (boussole, carte et points GPS) ! Le rallye m’a permis de découvrir de superbes paysages. Vous avez une boutique rue Saint-Honoré ? Pourquoi reconquérir le marché français en 2016 ? Oui notre adresse rue Saint Honoré est notre flagship. Même si nous avons une image forte à l’exportation vers la Russie, l’Asie… Donc pour retrailler le marché français exigeant, nous nous dirigeons vers des montres simples et chic. C’est par exemple notre ligne « Opéra ». Enfin, depuis très longtemps dans l’horlogerie. Croyez-vous aux montres françaises et pourquoi ? Je pense qu’il y a la place avec l’horlogerie style français surtout avec leur look chic. C’est là qu’on peut prendre des parts de marchés sur le design. Une élégance à l’extrême offerte au consommateur final. A l’étranger, la production intégralement française est plus difficile, car les consommateurs hors frontières sont habitués au « Swiss made ». u SAINT HONORÉ EN CHIFFRES : Nombre de points de vente dans le monde : 1500 Présente sur quels continents : Europe, Asie, Moyen-Orient, Pays de l’Est Nombre de points de vente en France : 30 aujourd’hui, 100 à la fin de l’année Nombre de références au catalogue : 250 références déclinées selon les marchés, c’est cela la force de Saint Honoré Nombre de personnes employées par la société Saint-Honoré : 38 personnes Nouveauté CHARISMA visitez www.lebijoutier2.com 9

[close]

p. 12

L’ENTRETIEN / INTERVIEW SAINT HONORÉ Thierry Frésard, President of Saint Honoré Saint Honoré timepieces are Swiss Made and are very well-known on the export market – and now they are back with a vengeance on the French market too. The company has been very active in its product development, the aim being to re-assert its Parisian chic feel whilst also being active in women’s sports events such as the Morocco Rallye des Gazelles. Saint Honoré beats to the rhythm of new developments, with the aim of appealing to the general public. We take a closer look at this delightful watchmaking marque. By Florence Gremaud Could you describe the DNA of Saint Honoré watches in a few words? At its heart Saint Honoré is a manifestation of something very specific that stands out in the marketplace, since it is Swiss Made whilst also possessing its own Parisian chic - its elegance à la française. It’s a Swiss marque with a Parisian image when viewed close up. The brand has an affordable price positioning of 380 to 1000 Euros for the main target market, though there is also a 172 diamond model as well as our ‘Eiffel Tower’ collector’s model, and these are of course toprange items. How are the Saint Honoré collections structured? Are they men’s or women’s watches? As far as the women’s watches are concerned, we have two flagship women’s collections: ‘Opera’ and ‘Charisma’. Our strength is to have Swiss made watches with interchangeable looks, made possible through the 12 bracelet options that are chic and fashionable. And thanks to the research and development we have undertaken, we also feature some ‘light effect’ models. What this refers to is the fact that on the bezel we work with a brilliant-shine surface, so it seems like you have vivid high-quality diamonds on your wrist. Really it is all about working the materials, and the price remains affordable at €850. The personality of the watch is breath-taking, and has been met with considerable success. I really like the collection with the off-centre crown and its diamond-effect bezel – it is very creative. As far as men’s watches are concerned, we have models that are very much in the spirit of the times including classic watches as well as watches that are slimmer and easier to wear, and we even have ultra-slim watches. There are times when we are in the sports chic segment thanks to ARCODE, with its features that are along the lines of a diving watch. We are also bringing about the evolution of models in line with demands such as an open dial, and its visible movement. People love a watch when you can see the core of its movement! Why did you create a watch that incorporates a piece of the Eiffel Tower? When we had our 130th birthday, we also created a tribute to Saint Honoré’s great-grandfather, whilst simultaneously emphasising the Parisian nature of the marque, its DNA. So we got together with the Eiffel Tower’s operating company. It was amazing for us to get the iron dating back to 1885, and the ‘Eiffel Tower’ permission for a watch! So every one of our watches in this line does indeed have a piece of the ‘Eiffel Tower’ in it. Actually lots of high profile figures connected to the Presidency give an ‘Eiffel Tower’ watch to their guests, and it’s rather like offering them a piece of France itself. Really, this line is created for anyone that loves France, in any country. Is Saint Honoré well-known in the export market? What are your biggest export markets? The biggest successes for Saint Honoré on the export market have been in Japan, Asia and the Middle East as well as Eastern European countries. The Japanese are in fact very knowledgeable about luxury and fashion, and are keen on French culture. Paris and the Rue Saint Honoré resonate in their minds. The Japanese love our marque, with its sophisticated, chic, Parisian codes. These are Swiss quality watches with French conventions, and the Japanese are really taking this on! Do you have a store at Rue Saint-Honoré? Why are you seeking to win back the French market in 2016? Yes, our Rue Saint Honoré store is our flagship store. We do indeed have a high profile image export-wise in Russia and Asia, and so to get the attention of a demanding French market, we reworked our lines. There is real potential here, and we have gone in the direction of watches that are simple and chic – very Parisian, as evidenced in our ‘Opera’ line. Saint-Honoré is particularly prominent in major events, the marque supports the Aïcha des gazelles Rallye in Morocco. You were personally involved in this – in what capacity? Yes, I was really able to get under the skin of those taking part in the race! It was a 4 o’clock wake-up, and then all day working as a team to locate the beacons. I ran for two days. It’s really exhilarating. You feel like you are right in the heart of the action whilst also being in the middle of nowhere, with just the basic essentials for the run (compass, map and GPS points)! The rally was also a wonderful opportunity to see more of the amazing landscapes. Finally, after spending a lot of time in the watchmaking industry, do you believe in French watches, and why? I believe that there is a place for French-style watchmaking, particularly with their chic look. This designer element is where we can win market share, when we offer extreme elegance to the end-consumer. It is more problematic to market a Made in France watch abroad, as consumers beyond the borders of France are used to Swiss Made timepieces. ♦ Edition limitée RALLYE DES GAZELLES 10

[close]

p. 13

INTERVIEW / L’ENTRETIEN visitez www.lebijoutier2.com 11

[close]

p. 14

ACTUALITÉS / NEWS JAEGER-LECOULTRE , PARTENAIRE DE CHAPLIN’S WORLD Jaeger-LeCoultre, partner of Chaplin’s World Jaeger-LeCoultre est heureux de rendre hommage à l’immense artiste qu’a été Charlie Chaplin, devant et derrière la caméra, en devenant partenaire de Chaplin’s world. La Manufacture établie dans la vallée de Joux en Suisse depuis 1833 entretient une vraie histoire avec l’artiste et sa famille. Lors de son installation dans le canton de Vaud, une montre Jaeger-LeCoultre Memovox est offerte à Chaplin par le gouvernement vaudois. Une pendule Atmos lui a également été remise à l’époque par une association de journalistes suisses. Ces deux témoins horlogers du patrimoine de Charlie Chaplin seront exposés dans le Manoir de Ban. Récemment restaurée par la Manufacture Jaeger-LeCoultre pour retrouver toute sa vigueur d’antan, la Memovox de Charlot a désormais regagné les murs de son premier propriétaire. Les visiteurs de Chaplin’s world ont ainsi aujourd’hui le plaisir de découvrir cette montre mythique exposée dans le manoir. © Yves Debraine Jaeger-LeCoultre is delighted to be paying tribute to the incredible artist that was Charlie Chaplin - incredible both in front of and behind the camera, and the watchmaker has become a partner of Chaplin’s World. Jaeger-LeCoultre, based in the Joux valley in Switzerland since 1833, has continued to enjoy genuine historical links with the artist and his family. When the company set up in the canton of Vaud, a Jaeger-LeCoultre Memovox was given to Charlie Chaplin by the Government of the Vaud canton, as well as an Atmos clock also being given him at the time by an association of Swiss journalists. These two watchmaking testaments to the heritage of Charlie Chaplin are to be exhibited at the Manoir de Ban manor estate. Jaeger-LeCoultre recently restored the Charlot Memovox to its former glory, and the timepiece is now back within the walls of its former owner. Visitors to Chaplin’s World will likewise now have the pleasure of encountering this legendary watch, which is being exhibited in the Manor house. © Yves Debraine 12

[close]

p. 15

NEWS / ACTUALITÉS Distribué par 00800 5282 5000 GRATUIT www.laval-europe.com 13 contact@laval-europe.com visitez www.lebijoutier2.com RCS TOURS 572 206 977 LAVAL F-37310 CHÉDIGNY 03/2016 Photos non contractuelles. Reproduction illégale.

[close]

Comments

no comments yet