La lettre de votre députée, Annick Lepetit

 

Embed or link this publication

Description

"Le logement est une des principales préoccupations des français, particulièrement à Paris, c’est pourquoi j’ai tenu à lui consacrer ces quelques pages. Notre pays est durement touché puisque près de 10 millions de personnes subissent la pénurie de log

Popular Pages


p. 1

la lettre de votre députée annick lepetit députée de paris 17ème/18ème arrondissement adjointe au maire de paris chargée des déplacements des transports et de l espace public madame monsieur le logement est une des principales préoccupations des français particulièrement à paris c est pourquoi j ai tenu à lui consacrer ces quelques pages notre pays est durement touché puisque près de 10 millions de personnes subissent la pénurie de logements trop chers trop petits ou trop éloignés de leur travail pourtant dans ce domaine comme dans d autres la crise n est pas une fatalité le découragement pas une option À l heure où la france semble remplie de doutes sur ce qu elle est sur ce qu elle devient sur ceux qui la dirigent il est du devoir d une élue de l opposition d apporter de nouvelles réponses redonner l espoir c est rappeler que chaque problème peut trouver une solution qui place l intérêt général au coeur de la réflexion et de l action la france ne manque pas de ressources elle doit reprendre confiance en elle en ses valeurs en ses capacités et en sa jeunesse la recherche permanente de boucs émissaires ne mène qu à la division à la haine et à la légitimation des extrêmes ce n est pas la société ouverte généreuse et solidaire que je souhaite que ce soit sur le pouvoir d achat l emploi la santé ou encore l éducation une autre politique est possible cette autre politique je la défends jour après jour à l assemblée nationale face à un gouvernement sourd aux appels de son peuple cette autre politique je veux la porter avec vous d ici les prochaines échéances électorales de 2012 car si l année qui vient s annonce aussi décisive pour notre pays c est parce qu elle est porteuse d espoirs et de changements changer la politique du logement pour sortir de la crise la france traverse l une des plus graves crises du logement de son histoire 3,5 millions de personnes sont victimes du mal logement dont 600 000 enfants chacun sait à quel point la situation est difficile entre l explosion des loyers et le prix du m² qui rendent l achat ou la location inabordables pour les classes moyennes et populaires face à cette situation les grands discours chers à m.sarkozy sur « la france des propriétaires » n ont servi qu à cacher le désengagement de l etat la proportion de propriétaires n a jamais été un indicateur de développement économique doit-on envier l albanie pour ses 97 de propriétaires et doit-on s inquiéter pour la suisse qui n en compte que 35 et que dire de « la maison à 100 000 » promise par m borloo en 2005 dont 4 seulement ont été construites pour la droite au pouvoir depuis 2002 le logement n est qu un marché comme les autres sur lequel la puissance publique doit intervenir le moins possible même en période de crise www.annicklepetit.fr

[close]

p. 2

rien que depuis 2008 la somme dépensée par l État dans la construction de logements sociaux a fondue de 37 passant de 800 à 500 m par an c est moins que le coût du bouclier fiscal et à peine plus que ce qu apporte à elle seule la mairie de paris 450 m depuis 2002 les gouvernements successifs gaspillent des milliards d euros dans des dispositifs fiscaux inefficaces et injustes ils aident les plus aisés à acheter une résidence supplémentaire pour la mettre en location mais sans imposer de conditions de loyer ou de ressources et n ont fait ainsi qu aggraver la crise et la spéculation pour faire face à la pénurie les collectivités locales gérées par des élus socialistes ont doublé leur participation au financement du logement social en 10 ans même lorsque cela ne relevait pas de leurs compétences À paris où l on partait de si loin pour 1 euro dépensé aujourd hui par l État la mairie en dépense presque 4 résultat le taux de logement social est passé de 13 à 17 depuis 2001 et atteindra 20 en 2014 6 000 logements par an le logement social est essentiel mais pas suffisant nous devons aussi pouvoir répondre aux besoins des familles tout au long de leur vie agir sur le prix du foncier et des loyers c est pourquoi il faut que le logement devienne une priorité indiscutable de l État en acte pas juste en parole le 12 mai dernier avec mes collègues socialistes j ai défendu à l assemblée nationale une proposition de loi sur le logement dont certaines mesures me tiennent particulièrement à coeur · construire au moins 500 000 logements par an dont 150 000 logements sociaux seul moyen de lutter contre la pénurie et les prix élevés le quartier de la porte pouchet 17e est l un des onze sites du grand projet de renouvellement urbain parisien qui s attaque aux inégalités sociales et territoriales en améliorant le cadre de vie de ses habitants une importante opération de constructiondémolition de logements est en cours de réalisation ci-dessus un des nouveaux immeubles rue pierre rebière · généraliser le dispositif « louer solidaire » inventé à paris pour inciter les petits propriétaires à louer · mettre en place un fond de garantie universel contre les risques locatifs www.annicklepetit.fr

[close]

p. 3

· encadrer les loyers à la 1ère location et à la relocation là où les prix flambent · affecter les aides à l investissement locatif privé en fonction du plafond des loyers · augmenter les pénalités envers les maires qui refusent de construire des logements sociaux · créer un « permis de louer » pour lutter contre le logement insalubre et les marchands de sommeil · majorer la taxe d habitation des logements vacants · favoriser les prêts à taux zéro pour les classes moyennes et populaires la mairie de paris encourage déjà cette démarche avec les prêts à taux zéro cumulables avec ceux de l État avec l aménagement de l îlot binet c est tout un quartier de la porte montmartre 18e qui est en cours de métamorphose l élaboration du projet a été réalisé avec la participation des habitants sur les nouveaux équipements comme la crèche de 66 berceaux ci-dessus et les nouveaux logements à venir proche de la porte pouchet l aménagement des terrains clichy-batignolles est un des projets phare du maire de paris pour le 17ème des logements des bureaux des commerces et de nombreux services publics dont la cité judiciaire vont être créés autour du parc martin-luther-king pour plus d informations www.clichy-batignolles.fr www.annicklepetit.fr

[close]

p. 4

annick lepetit députée de paris 17ème/18ème arrondissement licenciée en histoire et diplômée du centre de perfectionnement des journalistes cfpj paris j ai rejoint le parti socialiste en 1983 au côté de bertrand delanoë alors porte-parole et député de paris j ai poursuivi ma vie professionnelle comme conseillère dans différents ministères puis au sein de l association pour la formation professionnelle des adultes afpa le 2 avril 2001 je suis élue maire du 18ème arrondissement à la place de daniel vaillant alors ministre le 16 juin 2002 je suis élue députée au groupe socialiste de la 17ème circonscription le 17 juin 2007 lors des dernières élections législatives les électrices et les électeurs m ont renouvelé leur confiance en 2008 je suis élue conseillère de paris dans le 17ème arrondissement et nommée adjointe au maire de paris chargée des déplacements des transports et de l espace public À l assemblée nationale j ai participé à tous les débats sur le logement et je suis désormais membre de la commission développement durable où je suis les questions de transports de mobilité ma nouvelle permanence parlementaire 27 rue lemercier 75017 paris tél fax 01 46 27 78 32 mail annick-lepetit@wanadoo.fr je vous invite à venir me rencontrer samedi 11 juin de 9h30 à 13h lors d une matinée « portes ouvertes» venez visiter mon blog www.annicklepetit.fr et inscrivez-vous pour recevoir ma newsletter dépôt légal mai 2011 ne pas jeter sur la voie publique

[close]

Comments

no comments yet