Recueil

 

Embed or link this publication

Description

Recueil de poèmes des enfants de Notre Dame de Vaulx

Popular Pages


p. 1

RECUEIL DE POESIES Par les élèves des écoles de Saint Jean de Vaulx et de Notre Dame de Vaulx Et le soutien de leurs enseignantes : Valérie Breuillé, Isabelle Charbouillot, Nathalie Schwartz, Denise Vallino Et la complicité des poètes Aude Fabulet et de Claire Rengade Remerciements à l'association "A Vaulx Projets". Mise en page : I Charbouillot 1

[close]

p. 2

Le pot de colle Lis ce texte très sérieusement Cette poésie est courte, très courte. Mais mon ennemi complet est moi-même, et moi et toi-même ! A bon ? Ton pire ennemi ? Moi aussi. Etc.…etc.… Zoé Bellon Hasard C'est bizarre ça veut dire au pif Un jeu de Jeux de hasard, on perd ou on gagne C'est le jeu d'une flûte qui vole Bénédicte Garraud Une fois là-haut, je me suis dit qu'il y avait de la neige Quand je dors, le papillon se pose là. Le lapin quand je le caresse il est doux L'arbre est rouge comme une tomate Carla You 2

[close]

p. 3

Orange, pêche et banane On dit on dit des mots Orange, pêche et banane Orange Comme un éclat de feu Pêche On te mange avec plaisir Banane tu es toute dorée On dit on dit des mots Cerise, pomme et framboise Cerise Tu es ronde et rouge Pomme Fruit d’automne Framboise Perle de buisson On dit on dit des mots Orange, pêche et banane Cerise, pomme et framboise. la classe de CP/CE1 3

[close]

p. 4

Cristaline est une princesse Christophe a les dents crispées Un chaton trouve du cristal Christine a une lime à ongles Cristal est bien sous le soleil chaud Le chaton est mon copain J'irai boire à la source de la vie Là, devant moi, je vois un chat qui m'attendait. Il me dit : « bois, et demain vient à la même heure » Et il disparaît. Je pars. Le lendemain je reviens. Mais il n'était plus là et j'étais triste. Je reviens triste. Soudain le chat réapparaît sous mes yeux. J'étais très contente de le revoir. Nous jouons toujours ensemble Dans nos racines, nous avons de l'énergie. Beaucoup d'énergie. Le long de notre tronc, nous voyons notre force. Sur nos branches, nous avons tous ces mots qui font de belles histoires. Jade Garnier 4

[close]

p. 5

Milliardaire dans les pyramides du désert Si vous voulez connaître mes rêves, je vous invite à jouer Alexandre Kiehn Je tombe et je pleure J’étais dans de la boue, dans du sang et dans un poème, je tombe et je pleure. Quand je tombe par terre j’appelle MAMAN ! et maman vient en courant. MAMAN ! J’ai un quotidien, il faut le voir. MAMAN ! C’est pour le Jeudi 21. Je tombe et je pleure. Elia Sassone 5

[close]

p. 6

La phrase. En été Les papillons Jaune rouge vert bleu rose Les arbres Vert, marron Le ciel Bleu, jaune, blanc Le soleil Jaune Les oiseaux Des œufs vert, bleu, rose, blanc, rouge, noir, jaune, orange Des fleurs Jaune, rouge, vert, rose, orange. Méghane Dauris Une phrase sert à s' exprimer. 0u dire un secret. À se dévouer. Une phrase sert à se parler. À aider ceux en difficulté. À dire encore et encore... Alexandre Tramaglia 6

[close]

p. 7

Arone D'ingéo 7

[close]

p. 8

Je t'assure que si jamais je t'attrape...un lapin, je te le donnerai et on le mangera Melle rêve de voler audessus de l'eau Méli va au karaté le soir à 10h Mémé va sur un dromadaire Miel va sur un éléphant lavé Manht aime les éléphants lavés Amande sent bon Ange est sage Cendre vole dans l'air Cendrillon va dans l'eau LA mère des enfants va dans la mer Dans la forêt j'ai rencontré...un loup, il m'a emporté chez lui...il m'a emporté du poulet et du bifteck et des frites il m'a léché je suis son amour Un jour le blé poussera en pleine neige et d'une bougie aux cheveux argentés... Mais en attendant, dit maman, on doit beaucoup travailler. J'irai partout, dans toutes les directions, vers la forêt. Je tuerai le renard et je le mangerai. Je ramasserai des champignons et des marrons des feuilles et des écureuils des noisettes et des chouettes des glands et le vent des châtaignes et des poèmes Je rentrerai chez moi et dans une caisse en bois je rangerai tous mes trésors et je les cacherai dans un château fort. Maëlann Garibaldi 8 Mélissande Roux

[close]

p. 9

La peur du coq Ce n’est pas l’apparence qui compte mais le chœur Et je le chante comme le coq au petit matin Qui s’éveille en ayant peur Peur du chien. Peur. Peur du chien. Chien. Le chien noir. Noir. Noir comme la peur. Peur. Peur du chien. Chien. Le chien noir. Noir comme la peure. Peure. Peure du chien. Chien. Le chien noire. Peure. Peure du chien. Chien. Le chien noire. Noire. Comme la peure. Peure. Peure du chien. Chien. Le chien noir. Au secours Mélanie Rodet 9

[close]

p. 10

LE début et la fin Commençons par la fin C' est toujours le début en premier Pourquoi ? Bref ! La fin très souvent ça finit bien ! Mais pourquoi ? Il y a très souvent un texte entre le début et la fin. Mais alors pourquoi ? Et y'a pas souvent des trucs bizarres ! Et pourquoi pas ? Donc, si on change tout ça fait : Le début avant la fin, Ça finit mal, Y'a pas de milieu, Et tout est bizarre. C' est une histoire différente, Une histoire comme chacun ; Tout le monde est différent Tout le monde a une fin. Evie D'Ingéo 10

[close]

p. 11

La course des étoiles. Mars, Vénus, la Terre... Ils sont tous là. La lune est l 'arbitre. Le soleil, le public. Le gagnant est celui qui fait le tour du soleil. (le plus rapidement possible) Jupiter a gagné. Il est le plus fort ! Arthur Meilland Rey 11

[close]

p. 12

Je me sens dans l'espace. Je suis l'espace. Je sens du violet . L'odeur de la violette. C'est doux. Je sens du orange. Ça me pique. Ça me griffe. Je n’entends rien. C'est calme. Je me sens léger, très très léger, Léger comme, Comme une plume d'oiseau Volant, Qui s'en va loin devant. Thibaut Garnier 12

[close]

p. 13

Transformation J'étais une guitare et maintenant je suis un violon. Une personne marchait marchait Et tout d'un coup, elle a vu une colombe, elle a vu une Joconde. La personne dit, je suis la Joconde. Trouve moi, le violon, Et me prends, Et continue, continue à suivre la Joconde. Edgar Gauchet 13

[close]

p. 14

je suis une guitare Des montagnes déformées et toutes les fleurs aussi Le haut de moi un ondulé Tout autour des mois Je suis gris des notes à côté Maxime Rodet 14

[close]

p. 15

Tout est lumière Tout est joie La mer sort de son tableau joyeux. Lumière Joie Mer. Le long fleuve tranquille Nous appelle. Le bonheur nous retient De partir. L'eau nous mouille La joie nous fait sourire La lumière nous éclaire Robin Mehadjri 15

[close]

Comments

no comments yet