Tignes en toutes lettres n°56 - Novembre 2015

 

Embed or link this publication

Description

Tignes en Toutes Lettres n°56 - Novembre 2015

Popular Pages


p. 1

www.mairie-tignes.fr magazine municipal n° 56 > NOV. DÉC. 2015 > JANV. 2016 en toutes lettres DU 16 AU 22 JANVIER 2016 le Red Bull linecatcher débarque à Tignes !

[close]

p. 2

SOMMAIRE 3 ÉDITO 3/4 ARRIVÉES / DÉPARTS 6/7 RETOUR EN IMAGES 8 FLASH BACK AUTOMNE 2015 9 LA PAROLE AUX ÉLUS 10 à 12 CADRE DE VIE 13 URBANISME 14 ÉLECTIONS RÉGIONALES 15 FINANCES : TAXE DE SÉJOUR 16/17 ÉCOLE 19 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 20 ESPACE SAISONNIERS GENDARMERIE 21 TIGNES À TRAVERS LES ÂGES 22 LES ACTEURS DE TIGNES 23 ASSOCIATIONS 26 LES VILLAGES 26 LES TIGNARDS À L’ÉTRANGER 27 INFOS PRATIQUES TIGNES CONNECTED RESORT... 31 STGM / AGENDA 32 CARNET / NUMÉROS UTILES 21 5 BILAN DE L’ÉTÉ TIGNES À TRAVERS LES ÂGES 19 18 RÉGIE DES ESPACE SAISONPISTES NIERS 21 24/25 CHEMINS DU TIGNES PATRIMONE À TRAVERS LES ÂGES 28/29/30 28 à 30 FOCUS ÉTÉ : À HIVER VOS MARQUES PRÊTS 2015/2016 PARTEZ ! 2 Directeur de la publication : Jean-Christophe VITALE. Responsable de rédaction : Bernard GENEVRAY Rédaction : Charlène BRUCHET, Service Presse Tignes Développement, La Savoisienne Habitat (P.13), École élémentaire (P.16-17), Mickaël NEVEU (P.20), Vertical Tignes (P.23), PierreYves ARNAUD (P.24-25), Olivier BARON (P.26), STGM (P.31). Crédits photos : Mairie de Tignes, Tignes Développement, Geneviève EXTRASSIAZ, Lucy MILLER, Sophie LECOU, La Savoisienne Habitat, École élémentaire, Éditions IRIS - La Cigogne, Musée Savoisien, Olivier BARON, STGM, Nicolas NEREAU, Franck WEENS, Nicolas SCHLOSSER, Andy PARANT, Greg MISTRAL, Guillaume LE GUILLOU, Tristan SHU. Création graphique, mise en page & édition : Agence CREApluriel Impression : Manufacture d’histoire Deux-Ponts Distribué par voie postale et en Mairie de Tignes. Publication périodique éditée par la Commune de Tignes imprimée à 3 500 exemplaires. Adresse : Mairie de Tignes - BP50 - 73221 Tignes Cedex Email : ttl@tignes.net Tél. 04 79 40 06 40 - Fax 04 79 06 35 46 www.mairie-tignes.fr

[close]

p. 3

Bienvenue à... Chers amis, l Les conditions météorologiques de l’été et du début de l’automne nous ont fortement inquiétées. De providentielles chutes de neige, associées à une forte mobilisation des acteurs concernés, ont malgré tout permis, non sans difficultés, une ouverture du domaine skiable de la Grande-Motte à la date prévue. Depuis, avec une fréquentation très correcte, nous constatons avec plaisir des retours très satisfaisants, tant de la clientèle individuelle, que des clubs et des équipes présentes sur le glacier. Je tiens à remercier la Régie des Pistes et la STGM pour leur implication dans cette réussite. Je profite de cette occasion pour rendre hommage à Arnaud TRINQUIER pour le travail accompli pendant ces 8 années passées à la Direction de la Régie des Pistes. Je lui souhaite, au nom de tous, un avenir radieux dans sa catalogne natale ! Ce bon début d’automne ne doit néanmoins pas faire oublier le caractère irréversible, à court terme, du recul glaciaire et la nécessaire adaptation que nous devons anticiper. Des réunions de travail sont programmées prochainement avec les Services de l’État, le Parc National de la Vanoise, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, la Direction Départementale des Territoires, la Préfecture, … Je souhaite qu’elles puissent aboutir à une collaboration efficace indispensable. Le Parc National de la Vanoise a, ici, un rendez-vous avec son histoire en soutenant les enjeux économiques liés à la préservation de notre glacier et à son aménagement vertueux au service de tous. C’est un partenariat gagnant-gagnant dont le parc sortirait avec un incontestable bénéfice d’image et serait la preuve que son avenir passe par l’intégration de l’activité économique sur certaines zones exceptionnelles à l’image de notre glacier. À l’heure de l’établissement des différents budgets communaux, il est demandé aux élus d’arbitrer entre les souhaits justifiés, les nécessités incontournables et la réalisation de nos projets. Choix d’autant plus cornéliens que les ressources sont, comme nous l’avons déjà évoqué, en baisse sensible (dotations de l’État, fonds de péréquation, …). Je tiens à souligner, ici, l’implication des différents services, auxquels j’ai demandé la plus grande rigueur dans les recherches d’économies et de ressources diverses. Enfin, dès la mi-décembre le nouveau site Internet ainsi que l’application mobile de Tignes seront en ligne. Ils seront la nouvelle vitrine de notre station et des objectifs d’excellence de services et d’expérience clients que nous visons pour Tignes. Je vous souhaite, à toutes et à tous, un excellent début de saison d’hiver. Bien à vous. Jean-Christophe VITALE Sébastien JUGLARET, Marc CHEMINET et Eric BALEINE Sébastien JUGLARET, est agent d’exploitation au Service de l’eau depuis le mois de juillet. Ce tignard, originaire du Villaret-du-Nial, a été gérant du Snowfood (devenu le Kiosk) pendant 7 ans. Originaire de Poitiers, Marc CHEMINET est le nouveau responsable financier de la Mairie. Arrivé le 7 septembre dernier, il occupait auparavant le poste d’adjoint au directeur des finances, en charge des recettes et responsable financier du projet de rénovation urbaine de la Mairie de Sartrouville (78) depuis plus de 3 ans. Depuis le 23 septembre, Eric BALEINE est le nouveau responsable des marchés publics de la Mairie de Tignes. Originaire de la région parisienne, il arrive de la Mairie de Sanary-surMer (83) où il a occupé le poste de responsable des marchés publics pendant 6 ans. Au revoir à… Arnaud TRINQUIER qui, après huit années passées à Tignes en tant que Directeur de la Régie des Pistes, a rejoint sa Catalogne d’origine. Pendant ces 8 années, Arnaud a participé très activement, avec toute son équipe de la Régie des Pistes, à tous les gros événements qui ont permis à Tignes d’atteindre les sommets : Tignes Airwaves, X Games, Coupe du Monde de Halfpipe, … Passionné et très impliqué dans son travail, il a su mettre en place une équipe soudée, travaillant dans une bonne entente et avec intelligence. Depuis le 2 novembre, il a pris la direction de la station de Cambre d’Aze, dans les PyrénéesOrientales. Nous lui souhaitons une excellente continuation ! Félicitation à… Olivier DUCASTEL, qui, après 2 années en tant que directeur technique adjoint au directeur, a été choisi pour devenir le nouveau Directeur de la Régie des Pistes de Tignes. 3

[close]

p. 4

Ils ont rejoint l’équipe de Tignes Développement... • Philippe PÉRINET, Directeur station Âgé de 51 ans, Philippe PÉRINET a plus de 20 années d’expérience dans le tourisme. Il a entre autres dirigé la station d’Avoriaz il y a une vingtaine d’années, Micropolis dans l’Aveyron, les Villages Clubs du Soleil, Avignon Tourisme, la Fnotsi, et, plus proche de nous, la station balnéaire de Leucate. Ses autres expériences l’ont amené à voyager dans le monde entier : du ProcheOrient en passant par Cuba, les Canaries, le Pacifique sud ou encore la Nouvelle-Zélande. Son parcours est également atypique : militaire de formation, diplômé en arabe littéraire, sportif de haut niveau (coach de rugby en Nouvelle-Zélande et membre de l’équipe de France de bobsleigh), c’est un «  touche à tout  » et un véritable homme d’idées et de terrain, ainsi qu’un développeur de projets. • Rémi FRIXTALON, Directeur Marketing et Communication Rémi FRIXTALON est un spécialiste du marketing sportif, qu’il pratique d’abord au travers de grosses agences, avant de basculer sur la direction marketing de la ligue nationale de rugby, puis de grands clubs comme Toulon ou Perpignan. Dernièrement, il a été le directeur d’un centre de karting vers Perpignan. Grand sportif (ski, golf, tennis), Rémi est ravi d’avoir l’opportunité de travailler pour une station dotée d’un terrain de jeu exceptionnel, non seulement au niveau du domaine skiable mais aussi des infrastructures uniques qui offrent un énorme potentiel d’exploitation. Autant d’atouts qui lui donnent envie de se donner à 200% dans ses nouvelles fonctions. • Romain PIGNAULT, Directeur Sports, Loisirs et Événementiel Originaire de Courchevel, moniteur de ski diplômé, Romain a grandi en montagne. Il a notamment pratiqué le ski de bosses au Comité de Savoie avant de partir faire des études de gestion, tourisme, loisirs et management des événements sportifs et culturels entre Annecy et Chambéry. Romain est ensuite embauché chez Caméléon Organisations, une agence spécialisée dans le tourisme d’affaires, l’événementiel, le réceptif et la production d’activité, où il montera en grade pendant 8 ans pour devenir directeur des sites de Val d’Isère, Les Menuires et les Arcs. Romain est très heureux de reprendre le flambeau de Jean-Louis MONJO et souhaite donner le meilleur pour satisfaire la clientèle de Tignes. Ils sont partis vers de nouvelles aventures... • Arnaud JAMSON Après 7 ans passés au sein de Tignes Développement en tant que Directeur commercial, Arnaud est parti miseptembre pour Chamonix en qualité de Directeur adjoint de l’Office de Tourisme. Quand Tignes Développement reçoit son CV en 2008, Arnaud JAMSON est expatrié en Russie et habite Moscou, où il s’est installé avec Isabelle, son épouse. Brillant négociateur, le groupe Best Mont Blanc et MGM ne s’y sont pas trompés : malgré ses 27 ans, il est leur représentant à Moscou afin de les assister auprès des TO russes mais également sur la stratégie de développement à moyen terme sur les marchés tels que l’Ukraine, le Kazakhstan, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie ainsi que les PECO. Avant de partir pour la Russie, c’est auprès de la société Comète qu’il acquiert une solide connaissance du marché économique de la montagne en tant que consultant, et également auprès de Ski France International (actuel France Montagnes), où il a pu acquérir une large connaissance des marchés internationaux. Ironie de l’histoire, si Arnaud postule à Tignes en 2008, c’est qu’il garde un bon souvenir de notre station en tant que stagiaire entre 2001 et 2003 pendant plus d’un an partagé entre la STGM et TD. De ses 7 ans passés à Tignes, il retient une dynamique économique hors pair. Il se souviendra encore longtemps des X Games et du travail colossal et de collaboration enrichissant avec les Américains. Et puis Tignes, c’est aussi le bonheur d’avoir fondé une famille avec la naissance de ses 2 enfants. Le meilleur reste à venir… • Jean-Louis MONJO Arrivé en 2007 à Tignes Développement, JeanLouis était loin d’être un inconnu. Après 21 années au Club des Sports de Tignes en tant qu’entraîneur puis coordinateur glacier pendant 3 ans, JeanLouis a rejoint le Service Sports et Loisirs pour y apporter un nouveau souffle ! Passionné, impliqué dans tout ce qu’il entreprend, il a su motiver son équipe et surtout lui inculquer le respect d’autrui, une valeur qui lui est chère. Jean-Louis MONJO avec Romain RIBOUD Nous « perdons » notre chef, un homme de cœur et de raison mais qui ne sera pas bien loin de nous, et que nous espérons croiser souvent dans notre belle station ! Nous lui souhaitons une bonne continuation dans ses projets futurs. Salut Grand… 4 Bon vent à Arnaud au pays du Mont Blanc. L’équipe Sports et loisirs, à qui se joignent tous ses collègues de TD.

[close]

p. 5

BILAN DE L’ÉTÉ EN CHIFFRES Tignes a enregistré une baisse de fréquentation de 0,5 % pour l’été 2015, mais qui fait suite à une augmentation de la fréquentation depuis 2009 de plus de 36 %. À noter toutefois cet été, la fermeture de deux hébergeurs importants : MMV et l’UCPA. Les journées skieurs sont en recul de 28 %, alors que les passages VTT progressent de 17 % et les passages piétons de + 160 % sur deux saisons.  La société Comète, avec qui Tignes travaillait depuis plus de 10 ans et qui nous fournissait les tableaux de bord de l’activité économique indispensables au pilotage économique de la station, a mis fin à sa collaboration avec les stations de montagne et notamment la nôtre. Nous travaillerons désormais avec la société G2A dont le directeur et fondateur est Gilles Revial, Tignard qui a été pendant 12 ans le Directeur commercial de la STGM. Ça roule pour le Bike Park Le Bike Park de Tignes a enregistré plus de 98 000 passages cet été ! > À noter : + 19 % de fréquentation Des activités qui cartonnent • Record historique de cartes Sportignes offertes via les hébergeurs vs 2014 : 34 583 = + 1,82 % malgré des lits pros fermés (UCPA + MMV) (73 % des lits pro ouverts vs 77 % en 2014). • Record historique de cartes Sportignes offertes aux propriétaires vs 2014 : 12 458 = + 4,46 % • Record historique de cartes Sportignes vendues (depuis que la carte offerte existe) vs 2013 : 776 = + 11,81 % • Record historique de fréquentation des clients Sportignes vs 2013 (météo comparable en 2013) : 119 319 passages sur les sites = + 2,5 % • Fréquentation totale sur les sites Sportignes : 132 000 • Base nautique : record de 1 733 personnes accueillies le 13 août. Pour comparaison, en 2008, dernier été sans la carte offerte, on accueillait 7 900 passages sur la saison. • Record historique de CA vs 2013 : 135 957 € = + 4,92 % (+10,15 vs 2014 : météo) Les sportifs ont fait le show Retour en images sur les animations et sports spectacles qui ont rythmé le mois d’août à Tignes : • Flyboard - 6 août 2015 Le FLYBOARD c’est un concept complètement fou qui permet de s’élancer dans les airs à la seule force de la propulsion de l’eau. Et quand les meilleurs de la discipline se réunissent sur le lac de Tignes, ça donne 2 shows de 30  mn so fresh inoubliables. • Golf Extrême - 14 août 2015 Le golf extrême s’est invité à Tignes avec l’événement « le Trou le plus haut d’Europe » ! Un vertigineux par 3 de 420 m de long dont le départ était positionné dans les couloirs des Tufs, l’impressionnant versant qui domine le golf de Tignes. Un plongeon de 270 m pour atteindre le green du 18. • Enduro Series - 22 & 23 août 2015 Tignes a accueilli plus de 300 pilotes pour la finale des Enduro Series, qui se sont affrontés sur un parcours en boucle entre Tignes et Val d’Isère, alternant spéciales chronométrées et liaisons non chronométrées. MUSICALP Tignes révise ses classiques “ MusicAlp 2015 c’est : 747 élèves de 39 nationalités différentes, 79 professeurs, 21 concerts gratuits et des milliers de notes de musique partout dans la station. „ MusicAlp c’est reparti pour 3 ans, chaque été du 20 juillet au 22 août, avec toujours plus d’une quinzaine de concerts gratuits, des concerts étudiants et 2 concerts « spéciaux ». 5

[close]

p. 6

RETOUR EN IMAGES Le dimanche 20 septembre, le Villaret-des-Brévières a accueilli, sous un magnifique soleil, la traditionnelle Fête du Pain. La Fête de la Sainte-Anne, aux Combes, a été organisée le 27 juillet, avec le Père PURPAN. Tignes a célébré, le 4 août dernier, son premier mariage gay. L’émotion était palpable lorsque Jacques et Arnaud ont échangé leurs consentements, aux côtés de leurs proches et devant Cécile SALA, conseillère municipale. Les jeunes mariés, venus de Marseille avaient choisi Tignes pour officialiser leur union et c’est avec fierté et enthousiasme que la commune a accueilli ce moment important de leur vie. 90 seniors étaient présents, le 8 septembre, au repas annuel du CCAS de Tignes. La journée a commencé à Séez avec les visites de la fabrique de crozets (Père Rullier), de l’église Saint-Pierre et enfin du musée de l’Espace Saint Éloi. Le groupe s’est ensuite rendu à I‘Hostellerie du Petit-Saint-Bernard à Bourg-Saint-Maurice pour une pause déjeuner bien méritée. Un exercice a été organisé, le 8 septembre, par les pompiers de Tignes et Val d’Isère. Cet exercice a permis aux dix sapeurs-pompiers de mettre en pratique leurs compétences en cas de fuites de gaz ou de ruptures de canalisations. 6 Pendant 2 mois, des tignards se sont mobilisés pour les réfugiés. Une permanence, dans une salle sous l’église du Lac a été tenue, les lundis et mercredis afin de récupérer des vêtements chauds et des équipements de première nécessité à destination des réfugiés.

[close]

p. 7

ÉCOLES Le 1er septembre, plus de 200 élèves de maternelle et d’élémentaire de Tignes ont fait leur rentrée. L’occasion de retrouver leurs camarades et de raconter leurs vacances ! ASSOCIATIONS Samedi 10 octobre, 80 personnes ont participé au Zumbathon, organisé par l’association Zumba Commingo en faveur d’Octobre Rose. Le 5e Forum des associations a eu lieu le 10 septembre dernier. De nombreux tignards sont venus se renseigner et s’inscrire auprès des associations tignardes présentes. Nouveauté cette année, la Communauté de Communes de Haute Tarentaise était présente afin de présenter ses activités. 7

[close]

p. 8

FLASH-BACK AUTOMNE 2015 À Tignes, on skie avant et après tout le monde “ Tignes a lancé la saison de ski le samedi 3 octobre 2015, en non-stop jusqu’au 8 mai 2016 ! „ Malgré la canicule de cet été 2015, les pistes du glacier de la Grande-Motte situées entre 3 000 m et 3 450 m d’altitude ont ouvert pour le plus grand plaisir des aficionados et des skis clubs qui ont repris l’entraînement. Dès le 10 octobre, après une première ouverture partielle, Tignes a été en mesure de proposer une exploitation normale du glacier grâce à un cumul de 80 cm de neige depuis le 25 septembre et s’est félicitée, une semaine après l’ouverture, d’avoir un produit de très bonne qualité. Pour les vacances de la Toussaint, Tignes a pu proposer à ses clients 600 m de dénivelé avec la possibilité de skier entre 3  450 m et 2 850 m. Stages des Équipes de France de Ski Dès le 12 octobre, le glacier de la Grande-Motte a vu défiler les skieurs de l’Équipe de France de ski alpin, dont nos médaillés olympiques en Géant Alexis PINTURAULT et Steve MISSILLIER, le double Champion du Monde de Slalom Jean-Baptiste GRANGE et le médaillé de bronze en Super G, Adrien THÉAUX. En novembre, un module avec un airbag ainsi qu’un Big Air ont été mis à disposition des Équipes de France de ski et de snowboard freestyle sur le haut du glacier, en présence des médaillés olympique en Halfpipe, Marie MARTINOD et Kevin ROLLAND. L’Équipe de France de Ski de Bosses a, quant à elle, profité de la magnifique piste préparée sur le glacier, menée par le Champion du Monde en titre Anthony BENNA. Tignes l’automne, c’est le lieu de rendez-vous des Équipes de France de ski, qui viennent s’entraîner avant d’attaquer la saison. Cinéma gratuit bilan “ Pendant les vacances de la Tous- saint, la Mairie de Tignes offrait le cinéma ! „ Ce sont plus de 3 540 curieux qui en ont profité pour découvrir les nouveautés de la rentrée. Avec en bonus, le Gala des Étoiles diffusé gratuitement le vendredi 30 octobre. À l’occasion de la clôture de l’Exposition Universelle de Milan 2015, les Étoiles du monde entier nous ont fait découvrir ou redécouvrir les plus grands ballets classiques : Carmen, l’Histoire de Manon, le Lac des cygnes, Don quichotte et bien d’autres. Le Gala des étoiles, c’était une soirée unique et rare à voir sur scène. Un moment féerique hors du temps qui a conquis les spectateurs. 8 “ Dès le 28 novembre, retour aux horaires d’hiver ! „ À partir du samedi 28 novembre, le cinéma de Tignes se remet en configuration hiver et reprend ses horaires habituels : • 4 séances par jour, à 18h et 21h • Séances à 14h30 en cas de mauvais temps

[close]

p. 9

LA PAROLE AUX ÉLUS À l’occasion de ce nouveau numéro du magazine municipal, retrouvons Bernard GENEVRAY, conseiller municipal et adjoint au Maire, qui nous présente les dossiers sur lesquels il travaille et ce qui le motive dans son travail d’élu. TTL : Vous êtes élu à la Mairie de Tignes en tant qu’adjoint en charge du domaine skiable et des risques naturels mais pas seulement. Quelles sont les autres fonctions que vous occupez ? BG : Je suis Président de la Régie Électrique / Services des eaux de Tignes (dotée de l’autonomie financière et de la personnalité morale). Cette structure est à la fois en charge de la fourniture et du transport de l’électricité, de la gestion de l’eau potable, de l’assainissement et désormais des stations d’épuration mais également d’autres prestations comme l’éclairage public, les illuminations, … une de mes préoccupations était de conventionner ses prestations diverses. C’est maintenant chose faite. Un des projets structurants de la Régie est la centrale hydroélectrique des Combes qui fera de Tignes un site à énergie positive pendant certains mois de l’année ! Je suis également administrateur de Tignes Développement, que je représente au sein du Conseil d’Administration de la STGM (participation croisée de 10 % du capital entre la STGM et Tignes Développement). Enfin, je suis administrateur de la Régie des Pistes. TTL : En quoi consiste votre fonction d’adjoint en charge du domaine skiable et des risques naturels ? BG : Ma première mission a été de travailler au rétablissement des relations dégradées avec le concessionnaire STGM, tant avec la Commune que la Régie des Pistes et Tignes Développement. Grâce à ce travail, nous avons pu œuvrer à l’établissement d’un Plan Neige pluriannuel validé lors du Conseil Municipal du 15 octobre dernier. Des discussions sont également engagées, au sein du Comité de concertation, sur d’autres projets structurants, pouvant impacter la Commune de Tignes au-delà du domaine skiable. Les dirigeants de la STGM participent à nouveau, de façon constructive, aux Conseils d’Administration de la Régie des Pistes. Des relations commerciales saines ont également été rétablies entre Tignes Développement, les socio-professionnels et la STGM. Je suis en charge du PPRN (Plan de Prévention des Risques Naturels) qu’il faut, périodiquement, réviser. Je participe également à la commission de sécurité du Plan Communal de Sauvegarde (voir p. 19). Même si le risque 0 n’existe pas, le « principe de précaution » nous demande de nous en approcher au maximum, avec toutes les contraintes que cela peut représenter. TTL : Quels sont les grands projets à venir pour le domaine skiable de Tignes ? BG : Les grands projets ont été actés. Tout d’abord, nous sommes en discussion avec Val d’Isère sur notre grand domaine afin de retravailler sur son identité, de mettre en place une meilleure collaboration entre nos deux sites. Nos deux identités très fortes ne nous ont pas encore permis de parvenir à trouver une union qu’ont réussie certaines stations, comme les 3 Vallées. Cette réflexion en cours pourrait peut-être aboutir à un changement de nom du domaine. Nous avons également engagé une réflexion sur l’avenir du ski d’été et d’automne. Des discussions ont d’ailleurs débuté avec le Parc National de la Vanoise, partenaire important avec lequel nous souhaitons travailler pour valoriser le secteur de Grande-Motte, et également la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), en charge des réserves naturelles. Enfin, nous allons mettre en place une véritable liaison piétonne, via les remontées mécaniques, entre les Brévières, les Boisses et le Lac (via Chaudannes) pour limiter les transferts en navettes routières et faciliter les déplacements de nos vacanciers non skieurs sur les différents sites de Tignes. TTL : Pour terminer, pourquoi avez-vous choisi de vous engager politiquement ? BG : Après toutes ces années passées à la direction de la STGM, j’ai eu envie de m’engager pour la Commune de Tignes et de renouer les liens avec ce partenaire incontournable. Aujourd’hui, le travail qui a été fait est une satisfaction, même si beaucoup reste à faire. Un autre point qui me tient à cœur, en tant qu’élu, est la réalisation de la Centrale hydroélectrique, qui permettra à Tignes d’être dans l’air du temps, en matière d’environnement. De manière générale, mon expérience m’est très utile en tant qu’élu. BERNARD GENEVRAY TTL : Bernard, pouvez-vous nous faire un résumé de vote parcours professionnel ? BG : Après des études techniques et l’obtention d’un diplôme d’ingénieur des Arts et Métiers, ma passion pour la montagne m’a amené à intégrer les Chasseurs Alpins lors de mon service militaire. Directeur d’Exploitation aux débuts de la station de Val-Thorens (pendant 6 ans), je suis arrivé à Tignes en 1980. J’ai alors pris le poste de Directeur Général de la STGM (groupe SEGMO), après avoir été recruté par Pierre SCHNEBELEN. Après la faillite du groupe en 1987 et sa reprise par le groupe SFPI (Société Financière de Participations Industrielles), nous avons assaini son bilan. En 1988, la société est revendue à C3D, filiale de la Caisse des Dépôts, et la Compagnie des Alpes est alors créée à Tignes. Au cours de ma carrière professionnelle, j’ai réussi à passer tous ces épisodes, pourtant très perturbants, sans trop de dégâts… À la retraite depuis 2008, j’ai occupé les fonctions de 1er adjoint au Maire de Sollières-Sardières (en Maurienne), jusqu’en 2014. 9

[close]

p. 10

CADRE DE VIE Une pollution aux hydrocarbures a été détectée au Petit Lac (Val Claret - près des Chartreux) et traitée. TRAVAUX de l’automne < Suite à un incident avec un camion qui avait ébréché les poutrelles, le tunnel du Pontet (Lavachet) a été réparé. Ancienne décharge et plateforme de concassage des matériaux inertes des Brévières Après les travaux d’agrandissement de la plateforme des Services Techniques, le talus situé en contre-bas a été végétalisé (projection d’un mélange de graines, de cellulose et de colle végétale). L’ancienne décharge des Brévières a été réhabilitée et végétalisée. En contre-bas de l’ancienne décharge, une plateforme de concassage pour la valorisation des matériaux inertes est en préparation. < La rampe d’accès aux Services techniques a été réparée. 10 Afin de permettre aux personnes à mobilité réduite d’accéder aux commerces situés sur l’avenue du Rosset, une rampe d’accès a été installée à la demande des riverains aux Services du Cadre de vie de la Mairie.

[close]

p. 11

La campagne d’automne d’entretien des voiries a été réalisée. L’ancien mur présent sous le clocher de l’église du lac menaçait de s’écrouler. Afin de garantir la sécurité des passants, il a été démoli et la pente a été réaménagée mettant ainsi en valeur le clocher de l’église. Deux nouveaux WC publics au Val Claret Des travaux ont été réalisés dans les WC publics de Grande-Motte, situés près du rond-point des pistes. Pour un plus grand confort des vacanciers, les anciens WC qui étaient vétustes et dont l’entretien était difficile, ont été totalement réaménagés et refaits à neuf. dont Pour le confort de nos clients, un bloc sanitaire accessible aux personnes à mobilité réduite a été construit sur le parking de Grande-Motte (près de la cabane d’accueil du parking). Ces nouveaux WC pourront servir à l’arrivée et aux départs des bus des Tours Operators en hiver et aux camping-caristes installés sur le parking en été. Les travaux de génie civil du bloc sanitaire ont été réalisés cet automne. Les WC seront habillés de pierre et de bois et recouverts d’une toiture, type chalet. 11

[close]

p. 12

CADRE DE VIE ESPACES VERTS : les massifs fleuris se préparent dès l’hiver ! Au mois d’octobre 2014, suite à la visite du jury régional des Villages Fleuris, Tignes avait obtenu sa première fleur. Cette distinction a permis de saluer le Alain TUZZA prépare les massifs dès le mois de novembre. travail du service Espaces Verts de la commune de Tignes qui réalise le fleurissement de la station. Depuis 2009, la réalisation de massifs a été préférée à l’utilisation de bacs à fleurs, nécessitant une planification rigoureuse. Pour mieux comprendre le travail d’Alain TUZZA, responsable du service et de ses agents, nous vous proposons de découvrir la préparation des massifs fleuris, que vous appréciez en été, et qui se préparent dès l’automne !  Juillet et août : inventaire Pendant l’été, un inventaire des plantes est réalisé sur le terrain. Novembre à janvier : mise à jour et programmation des massifs Dès le mois de novembre, Alain TUZZA pense déjà aux massifs de l’été suivant. Grâce aux échanges réguliers avec des professionnels de l’horticulture et à des recherches dans les catalogues, Alain, en concertation avec ses agents, réalise des trames pour les 60 massifs de fleurs de Tignes. Pour chacun d’eux, il doit réaliser un ré é q u i l i b r a g e entre les plantes vivaces (qui durent plusieurs années) et les plantes annuelles, en ajustant les couleurs et les espèces de fleurs. Après avoir déterminé les quantités et les espèces de fleurs, celles-ci sont commandées ; en Hollande pour les fleurs à bulbes et chez les horticulteurs de la région pour les vivaces et les annuelles. Mars à juin : préparation des fleurs Au mois de mars, les fleurs commandées par Alain arrivent chez 3 horticulteurs de la région : à Habère-Lullin (74), Vourey (38) et Saint-Véran (38). Pendant 4 mois, les plantes sont mises en prélevées chez ces 3 professionnels. Leur situation géographique permet aux plantes de pousser tout en se préparant au climat tignard, parfois rude. Juin : plantation des massifs À partir du mois de juin, les fleurs sont livrées à Tignes et plantées par les agents du service Espaces Verts. De mai à octobre, 3 agents sont dédiés à la plantation et l’entretien des massifs, très souvent tributaires de la météo. Juillet à octobre : entretien et hivernage De juillet à septembre, les massifs sont entretenus régulièrement. À la fin de l’été, ils sont hivernés (taillés) pour la saison suivante. Il arrive également que certaines plantes vivaces soient plantées à l’automne afin de leur permettre de démarrer leur levée dès le mois de mai suivant. Ce travail réalisé par le service Espaces Verts permettra à la commune de Tignes d’être candidate, dès 2017, à l’obtention d’une 2e fleur au concours national des Villages Fleuris. Concours communal de fleurissement - palmarès 2015 Catégorie Balcons fleuris Lauréat : M. Alix MAGNIN - Tignes les Bleuets Encouragements : Mme Geneviève ALVAREZ - Tignes le Lac, Mme Laurence CHILLIN – Tignes 1800 et Mmes Berthe et Hélène JULLIEN - Les Brévières. Catégorie Maisons individuelles Catégorie Hôtels restaurants Lauréat : Le village Montana, Tignes les Almes Encouragements : Le Gentiana, Le Refuge, Lo Terrachu, La Queue de Cochon, Le Coffee, L’Écrin du Val Claret, La Pignatta, Le Golf, Mick Pizza et le Dôme. Lauréat : M. André CLÉMENT-GUY, Tignes le Lavachet Encouragements : Les Chalets du Golf, Chalet Lo’Man – Lavachet, Chalet la Bartavelle – Les Almes, Chalet Fred Marie – Les Boisses, Chalet Bois Serein – Les Boisses, Chalet Pomme de Pin – Les Brévières, Chalet Colletine, Les Brévières, Chalet Edelweiss – Les Brévières, Chalet la Balme – Les Brévières et Chalet l’Avalin – Le Villaret-du-Nial. Lauréat : Les Trolles, Mme Bonnie LECOMTE, Le Lavachet Encouragements : Gardienne du Grand Tichot B, Val Claret, Gardiennes du 2100A et 2100B, Le Lavachet et Gardienne du bâtiment le Soleil, Tignes le Lac. Catégorie Immeubles et gardiennage Catégorie Tous commerces 12 Lauréat : Le Vallon Blanc, Tignes le Lac Encouragements : Sport 2000 – Tignes le Lac, le Bowling et The Marmot Arms. + d’infos SERVICE CADRE DE VIE : 04 79 40 09 90 Déneigement, ordures ménagères, encombrants et voieries cadredevie@tignes.net

[close]

p. 13

URBANISME COPROPRIÉTAIRES : Vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre résidence ? La Mairie de Tignes, en collaboration avec L’ASDER (Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables) et le CAUE de la Savoie (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement), vous propose une soirée d’information sur le thème de la rénovation énergétique, le lundi 28 décembre.  Cette soirée, ouverte à tous, sera composée de 3 temps forts. Tout d’abord, une conférence vous permettra de savoir comment rénover en copropriété, comment mobiliser les copropriétaires et quelles sont les réglementations, les contraintes, les aides et les démarches. La soirée se poursuivra avec une balade thermo-copro au cœur du Val Claret, précédée d’une introduction à la thermographie. Cette technique vous permettra de visualiser, via une caméra infra-rouge, les faiblesses des immeubles et des appartements existants. Enfin, Ghislaine KOUNOWSKI, présidente du Conseil Syndical du Savoy, partagera son expérience. Après plusieurs années d’études, de persuasion et de travaux, la résidence Le Savoy a fait peau neuve en 2013. Programme 17h30 : conférence [hôtel le DIVA, Val Claret Grande-Motte] 18h00 :  introduction à la thermographie et balade thermo-copro [Val Claret] 19h15 :  témoignage de la rénovation énergétique du Savoy [hôtel le DIVA] 19h30 : pot de convivialité LA COMMUNE DE TIGNES s’engage à réduire ses consommations d’énergie Depuis le mois d’octobre, la Commune de Tignes s’est engagée dans le dispositif C3E (Communes Efficaces en Économies d’Énergie).  Le dispositif, inscrit dans la liste des mesures du Plan Climat Énergie Territorial, du Conseil général de la Savoie s’organise en 3 phases. La première, déjà engagée par la Commune, consiste à réaliser, chaque mois, un suivi des consommations énergétiques des bâtiments* et à sensibiliser les utilisateurs aux gestes simples d’économie d’énergie. L’objectif est de réaliser des économies en modifiant les habitudes, de manière simple et sans coût pour la collectivité. * Mairie, bureaux de la Marlière et école dans un premier temps. « LA DAVIE » LES RIVES-TIGNES Proposée prioritairement aux personnes résidentes à l’année et exerçant leur activité sur le territoire de la commune, la nouvelle résidence La Davie, idéalement située dans le secteur des RIVES aux pieds des pistes, proposera 42 appartements répondants à la réglementation thermique RT2012 et toutes les normes en vigueur : • 21 logements du T2 au T5 Duplex en accession sociale • 21 logements du T2 au T4 Duplex en accession libre à la propriété à prix abordable Les appartements profiteront également de places de stationnement couvertes, de celliers privatifs et de casiers à skis pour faciliter le quotidien des copropriétaires. L’accession sociale permettra d’offrir une opportunité d’acquisition d’un logement aux primo-accédants et jeunes ménages dans le cadre du parcours résidentiel, et aux ménages s’inscrivant dans un projet d’une seconde acquisition suite à l’évolution de leur foyer. Ces ménages devront répondre à des critères d’éligibilité de l’accession sociale (plafonds de ressources et engagement d’affectation à la résidence principale pendant 18 ans). Un dispositif spécifique de l’accession sociale, La Locationaccession, sera également proposé aux ménages les plus modestes Une nouvelle adresse aux pieds des pistes pour les résidents permanents SAVOISIENNE HABITAT, Société coopérative de promotion et gestion à vocation sociale et LA CASCADE, Promoteur privé, se sont associés pour répondre à l’appel à projet de la Commune de TIGNES soucieuse de proposer une offre de logements dédiés à la résidence principale. afin de leur apporter toutes les conditions pour optimiser leurs capacités à devenir propriétaires. Les logements en accession libre permettront de ne pas écarter les ménages ne rentrant pas dans le cadre règlementaire de l’accession sociale. > La commercialisation de la Résidence La Davie débutera dès le mois de décembre 2015. 13

[close]

p. 14

ÉLECTIONS RÉGIONALES NOUVELLE CARTE DES RÉGIONS : Tout ce que vous devez savoir ! “ Pourquoi une nouvelle carte des régions ? „ À partir du 1er janvier 2016, la France sera organisée en 13 régions métropolitaines créées à partir des 22 anciennes dont certaines ont fusionné, sans modification des départements qui les composent. L’un des objectifs de la réforme territoriale est de clarifier le rôle de chaque échelon du territoire : commune, département, région. La refonte de la carte des régions devrait permettre de donner un poids plus important à cet échelon, tant sur le plan géographique que démographique et économique. Elle s’accompagne d’une modernisation de la fonction publique, avec comme objectifs l’amélioration de la qualité du service public, son accessibilité dans tous les territoires et le renforcement de la cohésion sociale territoriale. De nouvelles compétences La loi NOTRe*, adoptée le jeudi 16 juillet dernier, définit une nouvelle répartition des compétences entre collectivités : régions, départements et communes. Les Régions sont en charge de l’élaboration d’un schéma régional en matière de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, de la coordination des actions économiques et de l’animation des pôles de compétitivités. Les Régions sont les seules à pouvoir accorder des aides aux entreprises, droit qu’elles peuvent déléguer aux intercommunalités. Elles se voient confier la gestion des ports et aéroports, infrastructures liées au développement et à l’emploi. Elles deviennent les autorités organisatrices des déplacements interurbains et piloteront les politiques en matière de transport TER et du transport scolaire. Elles disposent depuis 2014 de l’autorité de gestion des fonds européens et sont pleinement responsables en matière de formation professionnelle. Elles pourront jouer un rôle de coordination en matière d’emploi, Pôle-Emploi conservant néanmoins ses prérogatives. Enfin si la clause de compétence générale a disparu pour les Régions et les Départements, le tourisme, le sport, la culture, l’éducation populaire et les langues régionales relèveront à la fois des Régions et des Départements. *Nouvelle Organisation Territoriale de la République. Un nouveau nom et une nouvelle organisation Nouvelle carte des régions © www.gouvernement.com Les noms provisoires des nouvelles régions sont les noms des régions fusionnées juxtaposés par ordre alphabétique. Notre région s’appellera donc, dès le 1er janvier 2016, la région Auvergne-RhôneAlpes et la ville de Lyon a été désignée comme le chef-lieu provisoire de cette nouvelle région. La loi prévoit que c’est au nouveau conseil régional, qui sera élu en décembre, de prendre (avant le 1er juillet 2016) une résolution unique dans laquelle il se prononce sur le nom définitif de la région, le chef-lieu définitif de la région, l’emplacement de l’hôtel de la région, les règles de détermination des lieux de réunion des différentes instances de la région, et sur le programme de gestion des implantations immobilières de la région. Composition de l’assemblée régionale La nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes sera composée de 204 conseillers régionaux, élus pour 6 ans, sur des listes de candidats comportant des sections départementales (la parité stricte est imposée dans la composition des listes de candidats). Cette organisation permet à chaque département d’être représenté au sein de l’assemblée régionale en fonction de sa population : 16 conseillers pour l’Ain, 9 dans l’Allier, 9 en Ardèche, 4 pour le Cantal, 13 dans la Drôme, 32 pour l’Isère, 20 pour la Loire, 6 pour la HauteLoire, 35 pour la Métropole de Lyon, 17 dans le Puy de Dôme, 12 dans le Rhône, 11 en Savoie et enfin, 20 pour la Haute-Savoie. INFOS PRATIQUES Quel mode de scrutin ? 1er tour : la liste qui recueille la majorité absolue des suffrages exprimés reçoit ¼ des sièges à pourvoir. Les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Si la majorité absolue n’est pas atteinte, un 2nd tour est organisé. 2nd tour : seules sont autorisées à se présenter les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au 1er tour. La répartition des sièges se fait selon les mêmes règles que L’élection des conseillers régionaux se déroulera les dimanches 6 et 13 décembre 2015. pour le 1er tour (la majorité absolue n’est plus requise). Qui peut voter ? Si vous avez plus de 18 ans et que vous êtes français, vous pourrez voter, à condition d’être inscrit sur la liste électorale de la commune. Peut-on voter par procuration ? Dans le cas où vous ne seriez pas disponible lors d’un ou des deux tours de scrutin, vous pourrez faire établir une procuration pour permettre à une personne inscrite sur la liste électorale de votre commune de voter à votre place. Cette personne votera à votre place pour les élections régionales. La procuration pourra être établie dans tous les postes de gendarmerie de France (aux consulats pour les français établis hors de France). Pièces à présenter Pour pouvoir voter, vous devrez présenter une pièce d’identité. Pensez également à apporter votre carte électorale qui facilitera les démarches de vote. 14

[close]

p. 15

FINANCES TAXE DE SÉJOUR : du nouveau à Tignes Classement préfectoral : un enjeu pour Tignes Les enjeux pour la commune du classement préfectoral. La commune bénéficie à ce jour du label « Station classée de tourisme ». Cela lui permet, en autres, de percevoir de la part de l’État une part de Dotation Globale de Fonctionnement supplémentaire. Dans une période de diminution très alarmante des concours financiers de l’État, cette dotation permet à la commune, au surplus de la taxe de séjour, de conserver un haut niveau de service à destination des touristes. Or, la loi conditionne le maintien de cette manne au classement en étoile de 70 % des logements marchants de la station à l’horizon 2018. L’objectif de classement constitue dès lors un véritable enjeu en termes d’équilibre touristique de la Commune. Pourquoi faire classer son appartement ? Les revenus tirés d’une location d’un meublé (classé en préfecture de 1 à 5 *), considérée comme une activité commerciale, sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux. Lorsque les recettes issues de la location n’excèdent pas 81 500 €, le revenu imposable est calculé par application au montant des recettes, d’un abattement forfaitaire de 71 % au lieu de 50 % pour les logements non classés. Comment procéder ? Une communication ultérieure de Tignes Développement viendra définir les modalités administratives de classement et l’accompagnement qui vous sera proposé. Pour toute question, merci de contacter le service Partenariat-Propriétaires au 04 79 40 25 82 La taxe de séjour, payée par les vacanciers, joue un rôle très important dans la vie de la station. Elle participe directement au financement de la politique touristique et contribue, dans sa totalité, au maintien des actions d’accueil, de promotion et de développement touristique de Tignes. Elle permet également de valoriser le patrimoine naturel de la commune et d’en assurer la protection. • Équité du régime de taxation : tous les hébergeurs devront déclarer leur taxe de séjour au réel (en fonction du nombre effectif de personnes hébergées et de nuitées). • Évolution des tarifs en 2015. Pour retrouver toutes les informations sur le nouveau régime de taxation, rendez-vous sur : www.mairie-tignes.fr rubrique « Ma Mairie » -> « Taxe de Séjour » Un portail dédié pour les loueurs Depuis le mois d’octobre, un nouveau portail dédié a été mis en place pour permettre aux loueurs de faire leurs démarches concernant la taxe de séjour. Depuis un mois maintenant, le service de la taxe de séjour reçoit les appels des loueurs et fait le nécessaire pour les accompagner vers ce nouveau dispositif. Vous êtes nombreux à vous poser certaines questions légitimes, qu’il s’agisse de la déclaration en ligne, des modalités d’application des nouveaux tarifs de la taxe ou tout simplement des petites difficultés rencontrées lors de l’utilisation de l’espace de télédéclaration. Fort de ces remarques, une Foire aux questions vous sera proposée sur le portail taxe de séjour de la Mairie à partir du mois de décembre 2015. Ce nouveau portail étant en période de lancement, nous serons disponibles et attentifs afin que tout le monde puisse s’y retrouver. proprietaires@tignes.net Un régime de taxation qui évolue En septembre 2015, prenant acte de la réforme de la Taxe de séjour (Loi de Finances 2015), la Mairie a fait le choix de l’équité et a instauré un régime commun de taxation au réel pour tous les hébergeurs. La taxe sera collectée en fonction de la fréquentation effective (réelle) des hébergements. Ce régime de taxation vient succéder à un double mode de taxation (forfait et réel) jugé peu représentatif de la véritable fréquentation de certains hébergements, et qui pouvait se révéler défavorable au petit hébergeur. L’essentiel à retenir • Les périodes de déclaration deviennent trimestrielles, tout au long de l’année, et commencent à partir du 28 novembre 2015. 15 SERVICE FINANCES - TAXE DE SÉJOUR : 04 79 40 06 40 - taxesejour@tignes.net

[close]

Comments

no comments yet