Catalogue d'exposition "DesEncombrants" Alfredo Veg

 

Embed or link this publication

Description

Catalogue de l'exposition "DesEncombrants", MJC Douai, mai-juin 2011

Popular Pages


p. 1

alfredo veg catalogue de l exposition douai mai 2011

[close]

p. 2

« desencombrants » alfredo veg exposition d art contemporain 13 mai ­ 3 juin 2011 « au215 » mjc maison pour tous vernissage vendredi 13 mai 19h00 entrée libre 215 rue d arleux 59500 douai tel 03 27 71 18 18 www.mjcdouai.fr culturel@mjcdouai.fr

[close]

p. 3

au milieu de la ville une maison comme les autres une silhouette sur le seuil et sur le trottoir un objet abandonné proche de la nuit quelqu un cherche à trouver et trouve une main ramasse l objet ressuscité grâce à un regard étranger et par là même capable de lui donner un autre visage mais l objet lui n est pas inerte dissimulé sous son apparente entropie il refait le chemin celui où l artiste et l objet confabulent pour offrir un point de réflexion sur la condition humaine et l avenir de notre civilisation au-delà du détournement des fonctions « desencombrants » invite à une reformulation culturelle des objets et des titres qui constituent chaque oeuvre pour que le spectateur puisse lui aussi refaire son propre chemin de confabulation e delarue

[close]

p. 4

« tu me crois dévoré pour la passion du bric-à-brac je n ai pas d autre passion que celle d avoir tout ce qu il me faut de mobilier en belles choses en mêmes prix que les imbéciles en paient de laides » balzac à madame hanska passy 2 octobre 1846

[close]

p. 5

les 15 oeuvres qui constituent l exposition desencombrants sont issues du détournement d objets que j ai récupérés parmi les encombrants des rues de la ville de douai l idée de faire une oeuvre artistique à partir d objets n est pas nouvelle en ce qui me concerne l envie de dépasser la perception et l utilité que ces objets peuvent présenter est née de mon goût pour la contemplation métaphorique de la réalité et de mon assimilation linguistique de la charge culturelle des phrases utilisées au quotidien je partage la conviction que nous sommes nos objets en revanche en tant qu oeuvres artistiques les encombrants replacés cette fois-ci à l intérieur d un discours esthétique et conceptuel peuvent être symbiose et représentation d une société dans laquelle l être humain a été considéré comme partie des produits jetables ou remplaçables ainsi ces oeuvres devenues miroir et fenêtre de l expérience humaine reflètent nos désirs nos peurs nos espoirs et nos utopies chacune d entre elles a son histoire et sa genèse je les ai conçues avec autant d humour que de réflexion agitée par notre destin je vous invite à vous laisser guider par le langage croisé entre les idées et les objets afin de réfléchir sur notre place au milieu du monde actuel et face au mirage de notre idée de civilisation alfredo veg

[close]

p. 6

dans la limite des stocks disponibles

[close]

p. 7

dieu te voit

[close]

p. 8



[close]

p. 9

une colonne pour se reposer invitation à être des stylites sur des idées qui ne sont pas les nôtres qui porte la clé pour ouvrir le regard a quoi servent les statistiques qui annoncent la lecture la colonne en tant que trace d un édifice plus vaste en tant que ruine annonce la chute d une civilisation savoirs accumulés ailleurs dans l impossibilité d être intégrés dans l être intérieur nous ne pouvons plus nous trouver là-bas au centre de notre connaissance chantier interdit au public

[close]

p. 10

conseil d etat

[close]

p. 11

servez-vous universum

[close]

p. 12

obliger le spectateur à devenir contemplatif à force de sacraliser l art ou au moins l idée de l art en voyant le vieux tableau tranchée d un autre esprit on peut arriver au seuil de l absurdité l art est le contexte et nous nous plaçons toujours au-delà de lui non par décision propre mais par fatalité peut-être l art n arriverait-il pas à dépasser à déchiffrer le sens pourtant si on trouve l éclat de traces grâce à la lumière on peut déjà apercevoir un morceau d infini il n y a pas longtemps on annonçait la mort de l art en tout cas qui peut faire mourir la beauté du temps déposé sur le verso d un tableau voici l art ceci est l art ceci n est pas l art l art n est pas ici

[close]

p. 13



[close]

p. 14

pas de pub s.v.p.

[close]

p. 15

suggestion de présentation

[close]

Comments

no comments yet