22ème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement

 

Embed or link this publication

Description

21 et 22 avril 2015, Cassis

Popular Pages


p. 1

XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 2

XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 3

3 Ecole Doctorale en Sciences de l'Environnement ED 251 XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement 21‐22 Avril 2015 Site de l'Oustau Calendal Cassis XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 4

Préambule 4 PREAMBULE Cette année le congrès de l’Ecole Doctorale « Sciences de l’Environnement » retrouve Cassis cinq ans après une première expérience réussie. Cette édition est particulière à plus d’un titre puisqu’elle scelle la fin du mandat de mon prédécesseur, Pierre Rochette, qui a œuvré à la bonne marche de l’école doctorale et veillé sur les doctorants pendant 8 ans, jusqu’à l’organisation de ce congrès à Cassis. Qu’il soit ici remercié pour ce qu’il laisse ainsi que pour son soutien dans la prise de mes nouvelles fonctions. Ensuite, cette édition extra‐muros est également l’occasion d’ancrer le congrès dans la société civile avec une conférence ouverte au grand public le soir du 21 avril et donnée par Pierre‐Henri Gouyon sur « Biodiversité, génétique et société ». La recherche scientifique en cours doit pourvoir transmettre ses découvertes petites et grandes au public afin de contribuer à la progression de la connaissance générale et également à sa propre reconnaissance. Les conférences invitées couvrent un large panel de thématiques et vont contribuer, j’en suis certaine, à démontrer un peu plus la pluridisciplinarité des Sciences de l’Environnement, et apporter un éclairage original et à la pointe des connaissances sur des problématiques d’actualité. Nous entendrons ainsi Violaine Sautter qui nous parlera de « Deux ans de déambulation martienne à bord du robot Curiosity », Frédéric Thomas de « perspective écologique et évolutive du cancer » et Jean‐Michel Salles de l’ « évaluation économique de la biodiversité et les services écosystémiques : pourquoi, comment, pour quels résultats, avec quelles limites ? ». Xavier Daumalin, quant à lui nous rappellera l’histoire des Calanques avant la création du parc avec une conférence sur « l’industrialisation des Calanques : modalités, impact environnemental, résistances (XIXe‐ XXe s.) ». Enfin, je voudrais remercier ici toutes les personnes qui ont permis que ce congrès se tienne dans les meilleures conditions possibles à commencer par la ville de Cassis, le personnel de l’Oustau Calendal. Une mention particulière va à l’équipe en charge de l’organisation : les permanents et doctorants de la Station d’Endoume (IMBE) qui s’est investie très fortement et de manière très efficace, ainsi que Vanina Beauchamps‐Assali et Dominique Estival. Un grand merci également à Isabelle Hammad, sans laquelle rien n’aurait été possible. Je souhaite à toutes et à tous un excellent congrès, qui plus est dans un environnement magnifique, aux portes du Parc des Calanques, que je souhaite propice à l’échange et la réflexion. La directrice de l'ED251 Catherine Keller XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 5

Sommaire 5 SOMMAIRE Préambule Programme du Congrès Résumés des conférenciers invités Titres des Communications orales et des Posters Résumés 1) Anthropologie biologique 2) Chimie de l'Environnement 3) Ecologie 4) Environnement et santé 5) Génie des Procédés 6) Géosciences de l'Environnement 7) Océanographie Index des communicants Liste alphabétique des communicants Comité d'organisation 4 6 10 15 23 25 36 56 61 70 99 122 123 125 XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 6

Programme 6 PROGRAMME Les posters seront visibles dans les espaces "Rotonde", "Port Miou" et "Port Pin". La salle sera ouverte dès le mardi 21 avril à 8h00, pour l'installation des posters. Mardi 21 avril 2015 08h30‐09h00 09h00‐09h10 Accueil Introduction Catherine KELLER (Directrice EDSE) et Pierre ROCHETTE (Directeur EDSE sortant) Session du mardi matin Présidente de session : Claire ANSBERQUE 09h10‐09h30 09h30‐09h50 09h50‐10h10 10h10‐10h30 DAVID Romain ‐ Océanographie De l’inter‐calibration de dispositifs de collecte à la mise en place d’un réseau de suivi des habitats coralligènes : le défi d’un protocole à large échelle (Programme CIGESMED*). SPIANDORE Marie ‐ Chimie de l'Environnement Évaluation et comparaison de procédures de décontamination sur le cheveu après exposition à des simulants de l’ypérite. MATHAUX Coralie ‐ Ecologie Les genévriers de Phénicie des falaises : arbres remarquables adaptés à des milieux de vie extrêmes. SY Mouhamadou Moustapha ‐ Géosciences de l'Environnement Incertitude et variabilité en situation accidentelle : exposition humaine par voie alimentaire après l’accident de Fukushima. Pause café AVELLAN Astrid ‐ Géosciences de l'Environnement Imogolites as a model for the study of nanoparticle’s ecotoxicity toward Pseudomonas brassicacearum. MASMOUDI Moutassem Billah ‐ Océanographie Etude génétique et écologique des gorgones d’Algérie. 105 35 50 94 10h50‐11h10 11h10‐11h30 11h30‐12h20 12h20‐14h00 73 114 Conférencier invité : SAUTTER Violaine ‐ Muséum National d'Histoire Naturelle Deux ans de déambulation martienne à bord du robot Curiosity. 10 Repas‐Buffet et Session Posters XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 7

Programme 7 Session du mardi après‐midi Président de session : CORSELLIS Yannick 14h00‐14h50 Conférencier invité : THOMAS Frédéric ‐ M.I.V.E.G.E.C. Montpellier Une perspective écologique et évolutive du cancer 11 14h50‐15h10 15h10‐15h30 15h50‐16h10 16h10‐16h30 16h30‐16h50 16h50‐17h10 18h30‐1920 AIGLE Axel ‐ Océanographie Couplage cycle de l’azote, cycle du manganèse : de l’écosystème au gène. SOCORRO Joanna ‐ Chimie de l'Environnement Réactivité hétérogène de pesticides vis‐à‐vis des principaux oxydants atmosphériques en phase particulaire. Pause café 100 35 LEONARD Clément ‐ Génie des Procédés Etude d’une colonne à bulles dans la zone eau sous‐critique. 67 39 BUISSART Fabien ‐ Ecologie Modélisation des effets du changement climatique sur l’architecture des résineux. DJERAFI Rania ‐ Génie des Procédés Etude de la micronisation supercritique de l’Ethyl cellulose par le procédé Supercritique Anti‐Solvant (SAS). 65 COSTA Andrea ‐ Océanographie Interpretation of graph theory metrics for species persistence in a metapopulation. The Gulf of Lion study case. 104 Session Posters Conférencier invité : Pierre‐Henri GOUYON ‐ Muséum National d'Histoire Naturelle Biodiversité, génétique et société. 12 XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 8

Programme 8 08h30‐09h00 Mercredi 22 avril 2015 Accueil Session du mercredi matin Président de session : AIGLE Axel 09h00‐09h20 09h20‐09h40 09h40‐10h00 10h00‐10h20 10h40‐11h00 11h00‐11h20 11h20‐12h10 12h10‐14h00 AKKACHE Salah ‐ Génie des Procédés Conception d’un co‐gazéificateur à lit fluidisé bouillonnant. 62 GOMBEAU Kewin ‐ Ecologie Impacts d’une exposition chronique à l’uranium appauvri sur les profils de méthylation du poisson zèbre. GAVINET Jordane ‐ Ecologie Interactions entre plantes et installation de chênes méditerranéens. 43 41 SERAPHIN Pierre ‐ Géosciences de l'Environnement Estimation du bilan hydrologique de la nappe de la Crau à l’aide d’un modèle de mélange isotopique (δ18O et δ2H). Pause café MANASFI Tarek ‐ Chimie de l'Environnement A comparison between freshwater and seawater swimming pools: disinfection by‐products and genotoxicity. FIERRO Laura ‐ Océanographie Etude des marqueurs génétiques de la gamétogenèse chez Oscarella lobularis (Porifera‐Homoscleromorpha). 93 33 110 Conférencier invité : DAUMALIN Xavier ‐ Aix Marseille Université L'industrialisation des Calanques : modalités, impact environnemental, résistances (XIXe‐XXe s.) . 13 Repas‐Buffet et Session Posters XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 9

Programme 9 Session du mercredi après‐midi Présidente de session : PETIT Eléonore 14h00‐14h50 Conférencier invité : 14h50‐15h10 15h10‐15h30 15h50‐16h10 16h10‐16h30 16h30‐16h50 16h50‐17h10 SALLES Jean‐Michel ‐ Université de Montpellier Évaluation économique de la biodiversité et les services écosystémiques : pourquoi, comment, pour quels résultats, avec quelles limites ? 14 JOUVES Johan ‐ Géosciences de l'Environnement Spatial organization and connectivity of caves. 82 LATREILLE Anne ‐ Ecologie Diversité et adaptation locale des arbres forestiers : analyse de gradients altitudinaux et de transplantations croisées chez le sapin pectiné. Pause café ANSBERQUE Claire ‐ Géosciences de l'Environnement Contribution of high resolution PLEIADES imagery to active faults analysis. Case study of the Longriba Fault System, Eastern Tibet. COMBERNOUX Nicolas ‐ Génie des Procédés Vieillissement des membranes d’osmose inverse sous irradiation gamma. 49 72 64 TSCHANZ Léïta ‐ Ecologie Les systèmes socio‐écologiques : vers une approche globale de l'observation de la biodiversité dans les territoires. 56 CORRON Louise ‐ Anthropologie biologique Estimation de l’âge des individus immatures en anthropologie biologique : enjeux et perspectives. 24 Pot de clôture avec remise de prix aux Doctorants ayant présenté les meilleures communications XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 10

Résumés des conférenciers invités 10 RESUMES DES CONFERENCIERS INVITES Deux ans de déambulation martienne à bord du robot Curiosity. SAUTTER Violaine vsautter@mnhn.fr Mardi 21 avril 11h30 ‐ 12h20 DR CNRS, Muséum National d'Histoire Naturelle MNHN USM 0205 ‐ CNRS UMR 7202 Le robot géologue Curisosity évolue depuis plus de deux ans au fond du cratère de Gale d’un diamètre de 155 km, creusé dans des roches de plus de 4 Milliards d’années (ère noachienne) au niveau de l’équateur martien. Sa mission est de déterminer si Mars a pu être habitable au Noachien. Les roches sédimentaires sont donc passées au peigne fin pour déterminer un certain nombre de paramètres physico‐chimiques comme la présence d’eau à cette époque, l’estimation des conditions de pH, la recherche de traces de matière organique. Cependant une des questions essentielles concerne la nature même des roches magmatiques primaires formant le subtratum du cratère de Gale ayant subi cette altération. Ce dernier aspect sera discuté. XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 11

Résumés des conférenciers invités 11 Mardi 21 avril 14h00 ‐ 14h50 Une perspective écologique et évolutive du cancer. THOMAS Frédéric DR CNRS, M.I.V.E.G.E.C Montpellier UMR (IRD/CNRS/UM) 5290 frederic.thomas2@ird.fr Cet exposé est une introduction au thème « Ecologie, Evolution et Cancer » et se déroulera en trois parties : 1 ‐ Origine infectieuse du cancer, 2 ‐ Dynamique évolutive du cancer, 3 ‐ conséquences écologiques et évolutives du cancer dans les écosystèmes. Partie 1 ‐ L’identification des pathogènes susceptibles de faire basculer nos cellules dans le cancer est un aspect clé dans la lutte contre le cancer pour une raison simple : comme la plupart des infections peuvent être évitées par des traitements ou des vaccins, l’élimination des pathogènes oncogènes devraient éliminer dans la foulée les cancers qu’ils induisent. Au début des années 70, on estimait à 1 % le nombre de cancers d’origine parasitaire ou virale chez l’homme. L’Organisation Mondiale de la Santé admet aujourd’hui que 20 % des cancers sont dus à des agents infectieux, en particulier des virus à ARN et ADN et des bactéries. Certains chercheurs estiment que l’on sous estime encore grandement l’influence des agents infectieux dans l’induction du cancer. Cette perspective sera présentée et discutée sous un angle évolutif. Partie 2 ‐ Le cancer est un processus d’évolution clonale à l’intérieur de l’organisme, et comme tout processus évolutif digne de ce nom il s’effectue selon des lois Darwiniennes. Bien que les premiers articles présentant le cancer sous cet angle datent du milieu des années 70, c’est seulement depuis peu de temps que l’on réalise combien cette vision permet de mieux comprendre le développement des cancers, leur prévention et même l’amélioration des thérapies. Pourquoi la sélection naturelle n’a pas réussi a totalement éliminer notre vulnérabilité au cancer ? Les habitants des pays du sud vont‐ils avoir plus de cancers à l’avenir ? Quels sont les points communs entre les métastases et les espèces invasives ? Pourquoi des traitements anticancéreux peuvent fonctionner dans un premier temps et devenir inefficaces par la suite ? En quoi le fait de considérer une tumeur comme un écosystème peut donner des nouvelles idées de traitements ? Voilà quelques exemples des questions qui seront abordées dans cette partie. Partie 3 ‐ Et si nous étions passés à côté, dans toutes les études sur les écosystèmes, d’un élément essentiel ? D’une variable capable d’influencer fortement les aptitudes compétitrices des individus et des espèces, leur vulnérabilité aux parasites et aux prédateurs, ou encore leur capacité à se déplacer ? Si on posait cette question aux meilleurs écologues actuels dans le monde, ils répondraient sans doute : non, c’est impossible ! Et pourtant, c’est probablement le cas du cancer, ou plutôt des processus oncogéniques dans leur ensemble, ce continuum allant des lésions précancéreuses aux cancers en phase métastatique, qui touchent la plupart des métazoaires depuis que la multicellularité est apparue il y a plus de 500 millions d’années. Enfin, cet exposé sera l’occasion de faire le point sur où nous en sommes sur le thème « Ecologie, Evolution et Cancer » au niveau national et international. XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 12

Résumés des conférenciers invités 12 Mardi 21 avril 18h30 ‐ 19h20 GOUYON Pierre Henri Biodiversité, génétique et société. Professeur, Muséum National d'Histoire Naturelle UMR 7205 MNHN‐CNRS‐UPMC pierre‐henri.gouyon@mnhn.fr La biodiversité est un fait d’observation banal mais, de la systématique du XVIIIème siècle à la génétique du XXème, son interprétation a connu des périodes très différentes. La théorie de l’évolution lancée par Darwin il y a 150 ans constitue la base de la biologie contemporaine. L’écologie et l’idée de biodiversité, mais surtout la génétique sont issues de cette théorie qui affirme l’unité du Vivant, qui permet d’agir sur lui, mais qui pose de nombreux problèmes à la société, a servi de fondement à des idéologies ignobles et est refusée par les extrémistes religieux. Quant à la description et la sauvegarde de la biodiversité, elles reposent souvent sur des idées simplistes et peu convaincantes. Où en est‐on de la compréhension de cette diversité ? et de nos actions sur elle ? Les biotechnologies se développent à grande vitesse et de nombreux débats concernant les risques pris mais aussi les aspects éthiques ou économiques ont vu le jour. Face au débat sur les OGM par exemple, les scientifiques ont souvent considéré les critiques comme essentiellement obscurantistes. Qu’en est‐il ? Pourquoi tant d’incompréhension ? Peut‐on espérer l’avènement d’un véritable échange entre science, technique et société dans le champ de la biologie ? XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 13

Résumés des conférenciers invités 13 Mercredi 22 avril 11h20 ‐ 12h10 L'industrialisation des Calanques : modalités, impact environnemental, résistances (XIXe‐XXe s.) DAUMALIN Xavier Professeur, Aix Marseille Université UMR TELEMME CNRS 7303 xavier.daumalin@univ‐amu.fr On l’ignore souvent, mais bien avant d’être un espace très prisé des excursionnistes et des touristes, les calanques ont été un lieu d’industries. Pas moins de huit sites industriels – comprenant parfois plusieurs usines – ont été créés entre Montredon et Cassis au cours des XIXe et XXe siècles, avec des productions plus ou moins agressives pour l’environnement : soude, acide sulfurique, plomb, fer, soufre, pétrole, verre, acide tartrique, carrière de calcaire. A la faveur de quel compromis sociétal ces usines se sont‐ elles implantées dans de tels sites ? Peut‐on mesurer leur impact sur le mode de vie des populations environnantes, les ouvriers, mais aussi sur les paysages, la faune, la flore et les fonds marins ? Comment les riverains ont‐ils réagi à ces implantations et exprimé leur opposition lorsque celle‐ci existait ? C’est ce que propose d’aborder cette conférence dont le contenu a bénéficié d'une aide du gouvernement français, gérée par l'Agence Nationale de la Recherche au titre du projet Investissements d’Avenir A*MIDEX portant la référence n°ANR‐11‐IDEX‐0001‐02. XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 14

Résumés des conférenciers invités 14 Mercredi 22 avril 14h00 ‐ 14h50 Évaluation économique de la biodiversité et les services écosystémiques : pourquoi, comment, pour quels résultats, avec quelles limites ? SALLES Jean‐Michel DR CNRS, Université de Montpellier UMR 5474 Lameta jean‐michel.salles@supagro.inra.fr L’évaluation de la biodiversité et des services liés aux écosystèmes est actuellement l’objet de multiples travaux et d’un large débat. L’intérêt de cette démarche a été initié par des militants et des chercheurs engagés dans des actions de conservation qui cherchaient des arguments économiques à opposer aux promoteurs d’un développement peu soucieux des écosystèmes. Elle est parfois controversée au motif que réduire les relations société‐ nature à leur dimension utilitariste nous coupe à la fois de la complexité du fonctionnement des écosystèmes, mais aussi de la pluralité des raisons qui fondent l’importance de respecter la nature. Afin de dépasser les oppositions, il importe de comprendre ce que signifie vraiment l’évaluation économique pour en cerner l’intérêt et les limites. Le nécessaire élargissement de la notion économique de valeur qu’implique une analyse appropriée de ces services, a donné lieu à une pluralité de méthodes, parfois contestées. L’objet de cet exposé est de préciser certains termes de ces débats, tant conceptuels que méthodologiques, ainsi que le choix des objets à évaluer, en les resituant par rapport aux objectifs pratiques que peuvent poursuivre les évaluations. XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

p. 15

Résumés 15 EDSE 2015 Liste des communications Site de l'Oustau Calendal Cassis 21 ‐22 Avril 2015 1. ANTHROPOLOGIE BIOLOGIQUE 23  Communication orale CORRON Louise ‐ Estimation de l’âge des individus immatures en anthropologie biologique : enjeux et perspectives. 2. CHIMIE DE L'ENVIRONNEMENT 24  25  Communications orales MANASFI Tarek ‐ A comparison between freshwater and seawater swimming pools: disinfection by‐products and genotoxicity. 33  SOCORRO Joanna ‐ Réactivité hétérogène de pesticides vis‐à‐vis des principaux oxydants atmosphériques en phase particulaire. 34  SPIANDORE Marie ‐ Évaluation et comparaison de procédures de décontamination sur le cheveu après exposition à des simulants de l’ypérite. 35  Posters AZIS Muhammad Yudhistira ‐ Analyses des polluants organiques persistants dans les sédiments de surface des îles Seribu‐Indonésie. 26  BEN ALI GAM Najib ‐ Développement d’outils analytiques pour la détection et la discrimination rapide des allergènes dans les produits de la mer. 27  BERTRAND Amélie ‐ Premier déploiement en vallée de l’Arve du Thermal Aerosol Gas Chromatograph couplé à un Aerosol Mass Spectrometer (TAG –AMS). 28  DESBIOLLES Fanny ‐ Ré activité , devenir dans l’environnement et é volution de la toxicité de micropolluants organiques issus de traitement biologique suite à leur rejet dans le milieu. 29  GANDOLFO Adrien ‐ Influence de la présence de nanoparticules de titane dans les peintures sur les concentrations de NOx et de HONO en air intérieur. 30  XXIIème Congrès des Doctorants en Sciences de l'Environnement, 21‐22 Avril 2015, Site de l'Oustau Calendal, Cassis

[close]

Comments

no comments yet