Bulletin 2015 commune de sainte radegonde

 

Embed or link this publication

Description

Bulletin 2015 commune de sainte radegonde

Popular Pages


p. 1

Magazine Magazine d'informations d'informations Municipales Municipales quoi 2 ? TraVAUX DE la COMMUNE en 2014 page 9 Municipal Mot du Maire page 1 Nouveau conseil page 14-15 2014

[close]

p. 2

SAINTE RADEGONDE MECANIQUE AUTO POIDS LOURDS T.P. Entretiens et Réparations Toutes Marques Z.A. Le champ de l’Ormeau SAINTE-RADEGONDE - 05 49 96 31 12 FENETRES - STORES - PORTAILS VOLETS - VERANDAS - SERRURERIE 05 49 96 19 98 CHARBON - FUEL TIRAGE BIERE PRESSION 16, allée des Nénuphars - Vrines jean.jacques.georget@sfr.fr 05 49 67 72 26 • 06 20 SAINTE-RADEGONDE 1, rue Bel Air - SAINTE-RADEGONDE 18, avenue de la Gare - SAINT-VARENT - 05 49 67 51 10 80 89 70 Boucherie - Charcuterie - Traiteur Retrouvez-nous dans les Halles ✆ 05 49 66 06 10 34, route de Nantes Vrines Plomberie - Sanitaire Electricité - Chauffage Climatisation Pompes à Chaleur Energies Renouvelables Pœles à granulés - Piscine - Spa t u Garan Reconn nnement ro de l'Envi Artisan 05 49 66 10 04 meunier.g.c@wanadoo.fr 79100 Ste-RADEGONDE Z.A. La Croix Camus - SAINTE-VERGE

[close]

p. 3

Le mot du Maire En mars 2014 vous m’avez confié la lourde et exaltante tâche de remplacer M. André Froger qui a fait le choix de prendre une retraite élective bien méritée après 43 années de mandat. Le travail qui nous attend, s’il s’inscrit dans la continuité, est immense. En effet les enjeux financiers sont en constante évolutions. La baisse des dotations, de quelque origine quelle soit, incite au pessimisme et à la prudence. Egalement conscient qu’il nous appartient de ne pas alourdir les charges qui pèsent sur les familles, cette année encore nous avons fait le choix de ne pas augmenter la part communale de votre imposition. Dans le même esprit nous avons fait le choix d’assumer la gratuité totale des activités périscolaires. Nous avons pour ambition de servir la population, c’est dans cet esprit que nous avons mené à son terme la redynamisation du centre bourg commercial, travaux qui ont été étudiés et actés par l’équipe précédente. Soucieux d’avoir une commune accueillante nous avons terminé la réhabilitation de la chapelle « Notre-Dame-du-Rosaire » en rénovant l’intérieur. Certes beaucoup d’entre nous ne la fréquente pas régulièrement, mais située à proximité de la zone administrative et sportive de notre cité cela nous a paru important, et puis parce-qu’ainsi va la vie, M adame, monsieur, beaucoup d’entre nous peuvent être amené à la fréquenter au moment de rejoindre leur dernière demeure. Nos efforts se sont également portés vers nos jeunes. C’est pourquoi des travaux importants ont eu lieux sur le stade, et au square des coquelicots. Nous n’avons pas oublié nos ainés, les plus anciens d’entre eux ont reçus un colis de fin d’année à leur domicile. De quoi 2015 sera fait pour notre commune ? Nous allons poursuivre les travaux d’aménagement et d’embellissement pour que Sainte-Radegonde reste une commune vivante et accueillante. La contrainte budgétaire imposée par l’état et les travaux liés à la piscine communautaire nous conduise à différer les travaux de la traversée de Vrines, en effet il ne nous parait pas prudent d’élever le taux d’endettement de la commune et de faire effectuer des travaux incompatibles avec une circulation qui doit rester acceptable pour les riverains et les commerces. Conscients des enjeux à venir durant leur mandat les élus restent à votre écoute et demeurent soucieux de votre bien être tout en restant persuadé que l’intérêt général prime sur l’intérêt personnel. Notre objectif, faire de Sainte-Radegonde une commune où il fait bon vivre. Chers concitoyens le conseil et moi-même vous prions de bien vouloir accepter nos vœux, de bonheur, de santé et de réussite dans vos projets, scolaires, professionnels, sportifs et familiaux pour l’année 2015. Le maire Sommaire Le mot du Maire.......................................................3 Le Budget.................................................................4 Des conseils gratuits pour vos projets de construction.............................5 Union des Commerçants Artisans Industriels........5 Incivilités et vie quotidienne....................................6 Terre Saine Poitou-Charentes.................................7 Transfert de certains pouvoirs de police.................8 ARS. ..........................................................................8 Travaux de la commune en 2014.............................9 ESN:SO - CSN poitiers.............................................9 Coleg’Ram. .............................................................10 Le temps périscolaire............................................11 Libre expression de nos lecteurs..........................11 Repas des ainés.....................................................11 Inscription listes électorales.................................11 Social. .....................................................................12 Ecoles .............................................................. 13-18 Le conseil-municipal....................................... 16-17 Associations...........................................................19 Les Ecoles (troisième partie). .......................... 26-29 Etat-civil.................................................................30 Magazine édité à 1000 exemplaires. Directeur de la publication : M. Joly / Commission Publication : Joly J.J. - Morisseau C. - Bremaud A. Crédits photos : J. Courtin - La municipalité / Création et impression : Imprimerie Thouarsaise Régie Publicitaire : Médiacom - 79100 Sainte-Radegonde 3

[close]

p. 4

Le Budget Dépenses de fonctionnement réalisées en 2013 9% Charges générales Recettes de fonctionnement réalisées en 2013 3% 2% 24% 1% 5% Atténuation des charges Produits des services Impôts et taxes Dotations et participations Autres produits 25% 30% Charges de personnel Opérations d'ordre 0% 36% Autres charges Charges financières 65% Produits exceptionnels Dépenses d'investissement réalisées en 2013 1% 28% Remboursement emprunts Immobilisations corporelles Immobilisations en cours Recettes d'investissement réalisées en 2013 6% Dotations fonds divers Opérations d'ordre 71% 94% Charges générales. .......................................357053 Charges de personnel. ..................................434407 Opérations d’ordre..............................................600 Autres charges. .............................................291568 Charges financières......................................100684 Atténuation de charges. ..................................10249 Produits des services.....................................67448 Impôts et taxes.............................................814690 Dotations et participations...........................303575 Autres produits...............................................20315 Produits exceptionnels...................................40526 Remboursement emprunts............................88289 Immobilisations corporelles. ........................217839 Immobilisations en cours.................................4270 Dotations Fonds divers.................................497043 Opérations d’ordre............................................3314 4

[close]

p. 5

Des conseils gratuits pour vos projets de construction ous souhaitez construire, agrandir ou rénover ? Et vous êtes soucieux de la qualité de votre cadre de vie ? Faites appel au CAUE des Deux-Sèvres : le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement. Que votre projet concerne une habitation, un atelier ou un commerce, des architectes-conseillers vous apportent gratuitement des idées, des orientations et des conseils professionnels et désintéressés. Afin que l’entretien soit le plus efficace, prenez rendez-vous le plus tôt possible et venez avec tous les documents permettant de bien comprendre le projet (relevé du cadastre, plan de situation, photos...) mais aussi avec vos croquis et vos envies ! V Permanences : Espace Prométhée, 21 avenue Victor-Hugo, Thouars - 2e mercredi matin du mois ou CAUE (15 rue de l’Hôtel-de-ville à Niort) Prenez rendez-vous auprès de Nathalie Babin au 05 49 28 06 28. Site Internet : www.caue79.fr Le CAUE est un organisme départemental dont la mission est d’assurer la qualité architecturale des projets et leur bonne insertion dans le site environnant. Il est financé principalement par des recettes provenant d’une taxe départementale sur les permis de construire. Union des Commerçants Artisans Industriels L ’UCAI, en 2013 c’est 35 adhérants soit 90% des entreprises de la communes. Animation commerciale : La Semaine 50 soit du 9 au 13 décembre dans tous les commerces et chez les artisans avec des remises ainsi que de nombreux lots à gagner tous les jours. DATES A RETENIR POUR 2015 : • Le Samedi 11 avril, dîner dansant avec le groupe PLEIN FEU (8 éléments  : 1 batteur, 1 bassiste, 1 guitariste, 1 clavier accordéoniste, 1 saxophoniste, 1 chanteur et 1 chanteuse), cette année le repas sera préparé par Thierry et Evelyne GUERET • Le Dimanche 12 avril, vide grenier dans la zone, expositions du savoir faire de tous les commerçants et artisants de la commune, nouvelle Expo photo du club photo de Vrines, promenade en poney et jeu gonflable toute la journée et possibilité de restauration sur place (le bénéfice de la restauration du midi sera encore intégralement reversé a l’APE de Ste-Radegonde). • La semaine du 8 au 13 décembre, animation commerciale avec des remises dans tous les commerces et chez les artisans de la commune avec de nombreux lots à gagner tous les jours. Le Bureau : Président LEVRON Pascal Trésorier POISSON Charles Secrétaire AZARIAS Isabelle Vice-président PAILLAT Jérome Trésorier adjoint PORTET Christophe Secrétaire adjoint PUAUD Nelly Compte rendu de l’année 2014 : • Le Samedi 12 Avril 2014  : Nous avons organisé notre 5e dîner dansant, le repas était préparé cette année par le traiteur Ets PAILLAT RECEPT THOUARS, la musique par le groupe INITIAL. • Le Dimanche 13 avril 2014 : le vide grenier 130 exposants, le club photo de Vrines le theme cette année « histoire courte », nos artisants ont exposé leur savoir faire. Toute la journée une buvette et une restauration rapide était à votre service, (Le bénéfice de la restauration a été intégralement reversé a l APE de Ste-Radegonde soit 500€), pour les enfants des promenades en poney et jeu gonflable étaient à leur disposition. 5

[close]

p. 6

Incivilités et vie quotidienne C ertains de nos concitoyens s’émeuvent, à juste titre, des incivilités à répétitions de certains habitants de la commune. Nous en avons dressé une liste non exhaustive ou chacun pourra se reconnaitre et prendre de bonnes résolutions. Le bruit : • L’utilisation des tondeuses et autres engins bruyants est soumis à des jours et heures d’utilisation. • La musique que l’on écoute un peu fort n’est peut-être pas celle que votre voisin préfère. • Les personnes possédant des véhicules ne se déplaçant pas souvent doivent prendre leurs disposions pour trouver un emplacement adéquat. En tout état de cause une immobilisation ne doit pas être supérieure à 7 jours. • Le stationnement des caravanes sur la voie publique est interdit. La vitesse : • L’estimation de la vitesse d’un véhicule est souvent subjective, certe la vitesse autorisée en agglomération reste de 50 km/h. Il importe de savoir que la gendarmerie effectue des contrôles réguliers et que la vitesse moyenne relevée pour l’année 2013 n’excède pas 50 km/h. Lavage des véhicules : • Le lavage des véhicules est interdit hors des aires de lavage. Déclaration de travaux : • Il est rappelé que toute modification visible de la voie publique (ravalement de murs ou façades, changement des huisseries, implantation d’un abri de jardin etc.) doit faire l’objet d’une déclaration de travaux. • A ce propos l’édification de cabanons en métal demeure rigoureusement interdite. Entretien de la voie publique : • Chacun d’entre nous est responsable de l’entretien du trottoir et du caniveau au droit de sa maison. La taille des haies dépassant le droit de la clôture est obligatoirement à la charge du propriétaire ou du locataire. Cette taille doit être réalisée aussi souvent que nécessaire. En conclusion : Chacun d’entre nous aura bien compris que la vie en communauté nécessite tolérance, compréhension et respect des règles. Avant de porter des jugements à l’emporte-pièce peut-être devons-nous réfléchir un instant sur notre propre comportement. Chacun alors y trouvera son compte et nos relations de voisinage n’en seront que plus agréables. Les animaux : • Chacun a le droit d’avoir un animal, genre chien, le voisinage n’est pas tenu de subir ses aboiements de jour comme de nuit, n’oubliez pas qu’il se manifeste particulièrement durant votre absence. • Le propriétaire d’un animal est responsable des déjections de celui-ci sur la voie publique. Les déchets verts : • Quel que soit leur type, pelouse, branchages, feuilles etc. ils doivent être portés à la déchetterie. A ce propos les conteneurs collectifs ne sont pas la déchetterie. • Il est également rappelé que le brulage des déchets, verts ou autres, est strictement interdit par arrêté préfectoral. Encombrants : • Les déchets encombrants, de quelques natures qu’ils soient doivent être portés à la déchetterie. • Les bas-côtés des rues ne sont pas destinés à recevoir quelque déchet que ce soit. Le stationnement : • La réglementation de la commune est liée au stationnement alterné bimensuel. Du 1 au 15 côté impair, du 16 au 31 côté pair, cette règle doit être respectée, elle contribue à une meilleur fluidité de la circulation. 6

[close]

p. 7

Terre Saine Poitou-Charentes Moins de pesticides pour plus de papillons N on, la commune n’est pas envahie par les « mauvaises herbes »… Les temps changent, la prise de conscience collective est faite de la dangerosité des pesticides, pour la santé, pour l’environnement, depuis longtemps déjà. Face à cette problématique, la région Poitou-Charentes a lancé l’opération terre saine en direction des collectivités et des particuliers. Vous trouverez les renseignements sur le site : http://www.terresaine-poitou-charentes.fr Concrètement, dans notre commune : La diminution de près de 60 % de la quantité de désherbant utilisé et l’extension des espaces verts a induit l’embauche d’une personne à mitemps. Les méthodes de travail évoluent également : Fauches tardives pour que les graines de fleurs et les insectes puissent se développer, engazonnement des talus au lieu de désherbage, ensemencement des pelouses avec des variétés de gazon à croissance lente. Les nouveaux massifs créés sont paillés avec de la plaquette de peuplier (biodégradable, limitant l’arrosage et empêchant la pousse des mauvaises herbes). Semis de graines spécifiques au pied des murs pour empêcher la pousse des mauvaises herbes. Vous pouvez interroger nos agents quand vous les voyez à l’œuvre, ils se feront un plaisir de vous expliquer tout cela. Pour aller plus loin dans la démarche, nous, simples habitants devont faire ce geste citoyen de nous l’approprier, dans nos jardins, sur nos limites de propriétés – trottoirs (pensez éventuellement à semer des «  pieds de mur  », tranquillité assurée pour 3 ans !) De consommateurs, devenons acteurs de notre bien-être. Comment notre commune agit-elle à son niveau ? La démarche d’adhésion à la charte « Terre Saine » a été initiée en 2011. Le but est de diminuer et de limiter au maximum l’utilisation des pesticides sur le territoire de la commune. Ceci a été mis en place au travers de différent volets 1) un aspect réglementaire (stockage des produits, utilisation, condition de travail), étalonnage du pulvérisateur (la commune a acquis un « dosatron » qui permet un dosage précis du produit sans manipulation et sans rejet, sans vidange de cuve puisque eau et produit restent séparés) 2) un volet formation, concernant dans cette première phase la totalité des agents concernés par les espaces verts 3) Un état des lieux de la voirie communale a été fait, avec mise en place d’un plan d’action correspondant selon les lieux (désherbage manuel, mécanique, chimique...) 4) une information de la population (presse, bulletins, sites ….) 7

[close]

p. 8

Transferts de certains pouvoirs de police D ans le cadre de l’intercommunalité, des pouvoirs de police, auparavant dévolus au maire de la commune, sont désormais de la compétence du président de la Communauté de communes ; il s’agit : 4)   Transfert   de   la police relative   aux aires   d’accueil  des gens du voyage 5) Police de l’habitat   Lorsque la communauté est compétente dans ce domaine 1)  Transfert de  la  police  de  la  circulation   et  du  stationnement 2)  Transfert de la police de l’’assainissement 3)   Transfert   des pouvoirs de police permettant de  règlementer la collecte  des déchets  ménagers ARS Les appareils de chauffage mal entretenus, les fumées mal évacuées, une mauvaise aération, produisent du monoxyde de carbone (CO) Le CO provoque des maux de tête, des vertiges, une perte de connaissance, un coma, voire un décès. u u u Gaz mortel, inodore et invisible Faites entretenir vos appareils par un professionnel tous les ans. Faites ramoner conduits et cheminées au moins une fois par an. Ne bouchez pas les aérations de votre logement. 260-05118-A En cas d’accident : aérer et évacuer les lieux, appeler les pompiers (18) ou le samu (15) Pour plus d’informations, demandez : au professionnel qualifié (chauffagiste, plombier...) à la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales de votre département au Service Communal d’Hygiène et de Santé de votre mairie au Laboratoire Central de la Préfecture de Police de Paris (pour dpts 75/92/93/94) ou consultez le site Internet du ministère de la Santé : www.sante.gouv.fr Ministère de l'Intérieur et de l'Aménagement du territoire 8

[close]

p. 9

Travaux de la commune en 2014 La Chapelle de Vrines « Notre-Dame du-Rosaire » Après le rachat lors du précédent mandat pour un euro symbolique de la chapelle située face au cimetière, et sa rénovation extérieure, l’intérieur a été terminé cette année. Son inauguration a eu lieu lors d’une célébration le 7 décembre dernier. Les agents communaux terminent les aménagements extérieurs. L’espace commercial Enfin diront certains  !!! Certes, tout n’a pas été simple. Néanmoins, la réhabilitation de l’ancien «  Shopi  », largement entamée lors de l’ancien mandat a été menée à bien. Ce sont aujourd’hui 4 commerces présents dans cet espace rénové. Le marché beausoleil : épicerie Potée bio : viandes et légumes « bio » La jardinerie des Pommiers : fleurs, plants, matériel de jardinage… La fête : location-vente de tout ce qui tourne autour de la fête. Vaisselle, déco, etc.… La place du soldat Louis Clerc A l’occasion des commémorations du centenaire de la guerre de 14-18, il a été décidé de baptiser la place de l’ancien château d’eau de Ligron du nom du soldat Louis Clerc. A travers le nom du jeune maire de Ste Radegonde tombé en 1916 près de Verdun, ce sont tous les combattants tombés pour notre liberté que la commune honore. Au cours d’une cérémonie émouvante, la plaque commémorative a été dévoilée par sa petite fille, Anne Marie Clerc, habitant la commune. ESN/SO – CSN POITIERS epuis la suspension du service national, le recensement est obligatoire et universel. Il concerne garçons et filles dès l’âge de 16 ans, et jusqu’à 3 mois au-delà de la date anniversaire, à la mairie du domicile avec présentation d’une pièce d’identité nationale. Dans le cadre de la modernisation de l’Etat, vous avez également la possibilité de faire cette démarche en ligne sur le site www.mon.service-public.fr/ recensement citoyen obligatoire L’attestation de recensement délivrée par la mairie, est obligatoire pour toute inscription aux concours ou examens soumis au contrôle de l’autorité de l’état. Après avoir effectué la Journée défense et citoyenneté (JDC ex JAPD), en principe l’année suivant le recensement, soit aux environs de 17 ans 1/2, le jeune administré reçoit un certificat de participation à la JDC, également obligatoire à toute inscription. D Cette démarche citoyenne permet : L’inscription systématique sur les listes électorales dès l’âge de 18 ans. Pour tous renseignements relatifs à ce rendezvous, vous pouvez également consulter le site du Ministère de la Défense : www.defense.gouv.fr/jdc Vous pouvez prendre contact auprès du CSN de Poitiers Mail : csn-poitiers.jdc.fct@intradef.gouv.fr Téléphone : 05.49.00.24.69 Courrier : Centre du Service National de Poitiers Quartier Aboville - BP 90647 86023 POITIERS CEDEX 9

[close]

p. 10

Coleg’Ram : lieu ressource pour les parents et les assistantes maternelles D epuis le 1er janvier 2014, l’espace Coleg’Ram intervient sur la Communauté de Communes du Thouarsais. Trois animatrices sont présentes au sein de Coleg’Ram : Gaëlle BOUVART, Flavie ENAULT et Julie HERTEAU. Cet espace offre 2 missions principales : * Le RAM (Relais d’Assistantes Maternelles), qui permet de soutenir les assistant(e)s maternel(le)s dans leur profession et d’accompagner les parents dans leur rôle d’employeur * Le Guichet Unique, qui consiste à effectuer la préinscription des enfants pour lesquels les parents souhaitent un accueil collectif ou une orientation de mode de garde. Le rôle du RAM Le RAM participe à la reconnaissance de la profession d’assistant(e) maternel(le). L’espace Coleg’Ram a aussi un rôle de soutien à la parentalité. Vous y trouverez du matériel de puériculture à emprunter (écharpe de portage, livres en lien avec la petite enfance et la parentalité...). Quelques données... 223 assistant(e)s maternel(le)s sont en activité sur la Communauté de Communes du Thouarsais hors Saint-Varentais En 2014, le RAM a réalisé des matinées d’éveil de façon régulière sur Thouars, Mauzé-Thouarsais, Cersay, Argenton-l’Eglise, Brion-Près-Thouet, St-Légerde-Montbrun, Oiron et St-Généroux ; et occasionnellement à S-Jean-de-Thouars, St-Martin-de-Sanzay, Bouillé-Loretz, Massais, Ste-Radegonde, Ste-Verge, Taizé, Louzy. Pour tout renseignement, contacter Coleg’Ram 9, rue Maurice Ravel - 79100 Thouars 05-49-67-97-68 ram@thouars-communaute.fr http://www.thouars-communaute.fr/structurePetiteEnfance.html (notamment pour consulter le Journal Petite Enfance) Il propose 5 matinées d’éveil par semaine, où peuvent se retrouver les assistant(e)s maternel(le)s du Thouarsais et les enfants qu’elles accueillent. L’objectif de ces matinées étant de permettre à ces professionnel(le)s d’échanger sur leurs questionnements, leurs pratiques ; et d’offrir un temps d’éveil à l’enfant, qui par la même occasion va pouvoir rencontrer d’autres enfants sur des temps collectifs. Coleg’RAM a également un rôle de soutien aux parents-employeurs d’un(e) assistant(e) maternel(le)  : les parents qui souhaitent employer ou qui emploient déjà un(e) assistant(e) maternel(le) peuvent contacter les animatrices du RAM pour être guidés dans les démarches à entreprendre  ; être informés sur leurs droits et devoirs ; être écoutés ; avoir des réponses à leurs questions notamment sur l’accueil de leur enfant, les relations avec leur assistant(e) maternel(le)... Le RAM organise également des soirées d’information, débats... Le Guichet Unique Coleg’Ram effectue aussi les demandes de préinscription pour un accueil en structure collective (sur rendez-vous). Ces structures sont au nombre de 4 sur le territoire : Les Petiots (Thouars) et Ô Comme 3 pommes (Mauzé-Thouarsais) qui dépendent de la CCT, Belles His’Thouars (Thouars) et A Petits Pas (Louzy) qui sont des structures associatives. 10

[close]

p. 11

Le temps périscolaire uite à la réforme du temps scolaire (retour à la semaine de 4 jours et demi), la commune a mis en place conformément à la loi des Temps d’Activités Périscolaires (TAP). En concertation avec les différents acteurs, il a été décidé que ces TAP seraient effectués deux fois par semaine, les mardi et vendredi de 15h à 16h30. Les enfants commencent par 20 mn de récréation, qui leur permet de se détendre, avant de passer une heure, jusqu’à 16h20 dans des activités organisées par atelier, connus à l’avance, et pour lesquelles ils doivent s’inscrire (la participation aux TAP est facultative)par période de 6 ou 7 semaines (de vacances à vacances). Le but est de leur faire découvrir des activités diverses et variées dans lesquelles ils puissent s’épanouir. C’est ainsi que depuis la rentrée, 7 élèves de primaire ont pu découvrir le secourisme, d’autres on participé à un atelier photo. Les échecs intéressent une douzaine d’élèves. Les plus petits découvrent le chant. Des activités sportives sont aussi proposées, ainsi que des séances d’art plastique. Pour organiser ces TAP, nous faisons appel à des intervenants extérieurs (photo, secourisme, chant, échecs…) et également aux compétences du personnel du centre de loisirs, des ATSEM. Pour faire face à cette nouvelle organisation, il a fallu recruter. C’est ainsi que 2 jeunes ont été recrutés en contrat CAE, une sur le centre de loisirs, une sur les services S techniques. Ces jeunes bénéficieront d’une formation qualifiante qui leur permettra ainsi d’assurer au mieux les tâches qui leurs sont confiées. Nous avons choisi la gratuité des TAP pour les parents. Pour la collectivité, le coût de la mise en place a été d’environ 30000 euros (redéploiement des ATSEM auxquelles des tâches de ménages on été enlevées afin de libérer du temps, ce qui nous a obligé à faire appel à une société extérieure, embauches, achat de matériels divers). Dans la mesure où la commune a établi un Projet Educatif De Territoire, la collectivité devrait retoucher 50 euros par élève inscrit en TAP ce qui sera loin de couvrir la totalité de la dépense. Nous aurions pu comme certaines collectivités nous contenter d’organiser une « super garderie », nous avons d’abord pensé au bien être et à l’intérêt des enfants en faisant le choix de TAP variés. Libre expression de nos lecteurs Article envoyé par Mme Anne MAILLET « A propos de la Résidence des Roseaux : Notre village retraite, nous tenons à le rappeler est une résidence locative privée. Les maisons, les parkings et les terrasses sont loués par les habitants qui paient également une charge locative pour l’entretien des espaces verts. Ce site, bien que n’étant pas entouré, n’est nullement un jardin public. Chacun a cependant le droit de s’y promener, mais en empruntant les sentiers aménagés à cet effet, en ne commettant aucune dégradation et en respectant la quiétude et l’intimité des habitants. » Repas des aînés - Date à retenir L L e repas des aînés aura lieu le 12 novembre 2015 à midi. Renseignements et inscriptions en mairie (tél. 05.49.66.08.59) Inscriptions sur les listes électorales es 22 et 29 mars 2015 auront lieu les élections départementales (anciennement dénommées élections cantonales). Pour pouvoir voter, vous devez être inscrits sur les listes électorales. Les personnes qui ne le seraient pas encore doivent le faire avant le 31 décembre. 11

[close]

p. 12

Social TOUTE L’INFORMATION EN UN SEUL CLIC ! L e Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique du Pays du Bocage Bressuirais et du Pays Thouarsais est un guichet unique d’information pour les personnes âgées de 60 ans et plus, leurs familles et leur entourage. Ces actions se sont concrétisées en 2014 par exemple, par une conférence sur la prévention autour du sommeil, la prévention routière, l’organisation d’un forum « Bien vieillir chez soi » le 7 octobre 2014... Enfin, véritable observatoire de la vieillesse, il établit un diagnostic du territoire et recherche des solutions alternatives pour répondre aux besoins des usagers. Pour tout renseignement vous pouvez contacter Claire RECOTILLON, chargée d’accueil et de secrétariat et Lydie LUMINEAU, coordinatrice au 05 49 67 83 53 ou les rencontrer au 4 rue Gambetta à THOUARS (dans les locaux du Centre Médico-Social) du lundi au vendredi de 9H00 à 12H30 et de 13H30 à 17H00. CLIC DU PAYS DU BOCAGE BRESSUIRAIS ET DU PAYS THOUARSAIS Antenne de Thouars 4 RUE GAMBETTA 79100 THOUARS Tél. : 05.49.67.83.53 Courriel : clicdupaysthouarsais@cg79.fr Des professionnels sont à votre écoute afin de vous guider dans vos démarches administratives sur les domaines suivants : mise en place de service de maintien à domicile, portage de repas, téléassistance, recherche de places d’accueil en établissement, recherche d’associations culturelles, sportives… Aussi, si votre demande nécessite la compétence d’un autre professionnel, le CLIC vous met en relation avec ce dernier (assistante sociale, service de maintien à domicile du Conseil Général, infirmière coordinatrice du réseau de santé gérontologique). De plus, le CLIC anime et coordonne des actions collectives en partenariat avec les acteurs locaux dans les domaines de la formation, d’éducation à la santé et de la prévention du vieillissement et de la perte d’autonomie. BAR - TABAC - LOTO - PRESSE Ste-Radegonde - 05 49 66 10 16 12

[close]

p. 13

Écoles L’école un lieu pour vivre et apprendre L ’école Primaire de Ste-Radegonde est la réunion de deux sites dont les équipements sont utilisés par tous les élèves. • Une salle informatique et deux classes mobiles (16 ordinateurs portables) A quelques pas de l’école se trouvent la cantine scolaire et le centre de loisirs, ainsi que les terrains de sport. • 6 salles de classe dont 3 sont équipées de tableaux blancs interactifs • Une Bibliothèque Centre Documentaire avec un personnel municipal • Une salle d’arts visuels • Une ludothèque • Une salle de motricité • Un jardin d’école La rentrée 2014 : de nouveau rythmes n cette année scolaire 2014-2015, l’école primaire de Ste-Radegonde accueille 109 élèves, de la petite section de maternelle au CM2, auxquels s’ajouteront 5 enfants de Toute Petite Section au mois de janvier 2015. L’équipe enseignante est stable, avec tout de même une «  nouvelle  », Aurélie COGNY qui accueille les TPS-PS-MS, entourée des «  anciennes  », Mélina BOIS pour les MS-GS en maternelle et Emmanuelle HEMARD, Martine PAILLAT et Marie-Jo MINOT qui accueillent respectivement les CP-CE1, les CE1CE2 et les CM1-CM2. La direction est toujours assurée par Marie-Jo MINOT. Enfin, changement de rythmes scolaires puisque l’école a adopté cette année la semaine de 4 jours et demi avec la mise en place par la municipalité d’activités périscolaires les mardis et vendredis. E Horaires de classe : LUNDI 9 h - 12 h MARDI 9 h - 12 h 13 h 30 15 h 13 h 30 16 h 30 MERCREDI 9 h - 12 h JEUDI 9 h - 12 h VENDREDI 9 h - 12 h 13 h 30 15 h 13 h 30 16 h 30 Périscolaire 15 h 16 h 30 Périscolaire 15 h 16 h 30 Accueil des enfants par les enseignant(e)s le matin à partir de 8h50 et l’après-midi à partir de 13h20. C i Inscriptions 2015-2016 : c’est maintenant ! Adressez-vous directement en mairie (05 49 66 08 59), ou à l’école pour tout renseignement (05 49 66 01 72). ’est avec grand plaisir que nous accueillons les nouveaux élèves et les nouveaux parents. N’hésitez pas à venir nous voir très tôt pour prévoir la scolarité de votre enfant. Dès janvier 2015, nous enregisterons les inscriptions des enfants nés en 2012 et les pré-inscriptions des enfants nés en 2013. 13

[close]

p. 14

Le projet d’école pour l’année 2014-2015 L es apprentissages de base, français et mathématiques, restent toujours au cœur de notre projet d’école. Ils se déclinent dans de nombreuses actions sur notre territoire qui impliquent et motivent les élèves. L’objectif prioritaire reste que chaque enfant soit dans une dynamique de progrès et de réussite. • Un défi lecture, « Le prix des Incorruptibles », engage les élèves à lire (ou écouter) une série de livres et à voter pour récompenser leur ouvrage préféré. • L’utilisation des technologies de communication génère des projets innovants  : correspondances, défi messagerie, utilisation d’internet pour le soutien scolaire, ateliers d’anglais, ateliers informatiques dès la maternelle,… Notre Bibliothèque Centre Documentaire, riche de plus de 5  000 ouvrages, est maintenant gérée par Catherine Noël. Grâce au logiciel en ligne Hibouthèque, les élèves peuvent consulter le fonds sur internet et suivre leurs emprunts. • Une grande ouverture culturelle  est développée avec de nombreuses sorties co-financées par l’APE : théâtre, cinéma, expositions, école du patrimoine, ludothèque, médiathèque,… • La pratique des activités sportives est diversifiée : rencontres USEP, natation, agrès, vélo, escalade, randonnée, rugby, escrime… Quelques ACTIONS en cours : • Un thème annuel, «  Le NOIR, la nuit, les ombres…  », est développé dans les lectures, le Journal d’Ecole, la participation à des spectacles, mais également dans notre jardin d’école pour la fête de fin d’année. Un partenariat avec tous les services de la Communauté de Communes nous permet de réaliser des projets impliquant plusieurs disciplines. En particulier, citons le CIGT (Centre d’Interprétation Géologique du Thouarsais) qui réalise cette année des interventions et sorties avec toutes les classes sur le thème des animaux de la nuit, le système solaire, les écosystèmes… et qui sera impliqué dans la classe de découverte des élèves de maternelle programmée au mois de juin prochain au centre du Châtelier. Merci à l’APE qui finance en partie ces sorties. Les temps forts de l’année 2013-2014 « Les 4 éléments : l’Eau, la Terre, l’Air et le Feu » L’EAU A la découverte des insectes de la Vallée du Pressoir Les enfants de CP, après plusieurs sorties au bord du Thouet, sont allés faire une randonnée au mois de juin dans la Vallée du Pressoir. En effet, dans cette vallée vivent des nombreux insectes cachés que l’on ne peut découvrir qu’en observant attentivement la nature. En la gardant protégée, cela permet de conserver des espèces. Ce furent de grands moments de plaisir vécus et partagés au cours de cette journée, à la recherche de petites bêtes vivant sur la terre et des découvertes et observations très enrichissantes pour les enfants. Un grand merci à Ségolène du CIGT qui sait partager sa passion avec nos élèves. 14 12

[close]

p. 15

L’énergie de L’AIR Visite du parc éolien de Coulonges. La TERRE, le jardin… Une sortie chez Gamm Vert a permis aux élèves de GS-CE1 de travailler sur le thème de la terre. Au programme : plantations, graines, plants et familles de légumes, découverte des outils du jardinier. Et pour les CM, des plantations très spéciales ! Que deviennent les déchets jetés dans la nature ? Expérience au jardin… Au FEU les pompiers ! Les élèves de GS-CP-CE1 sont allés à la caserne des pompiers de Thouars. Ils ont bénéficié d’une petite formation sur la conduite à tenir pour donner les premiers secours. Ils ont également visité les lieux et découvert les différents véhicules utilisés par les pompiers en fonction de l’intervention à réaliser. Quelques uns ont fièrement enfilé la tenue de service d’un pompier ! L’Ecole du Théâtre Cette année encore, les élèves CM1 – CM2 ont participé au projet « L’école du spectateur » qui est initié par le théâtre de Thouars : 2 spectacles de très grande qualité au théâtre, des rencontres avec les comédiens, un partenariat avec une classe de collège et une rencontre finale ou chacun s’est essayé au métier d’acteur. Lors d’une journée passée au collège Jean Rostand, après la visite et le très attendu repas au self, les CM ont préparé cette rencontre théâtrale avec leurs camarades de 6e : un premier pas dans leurs adieux à l’école primaire ! 15

[close]

Comments

no comments yet