La Lettre du Défap n°1

 

Embed or link this publication

Description

La Lettre du Défap n°1

Popular Pages


p. 1

trimestriel www.defap.fr Service protestant de Éditorial Renouveau printanier Amis lecteurs, chers anciens abonnés de Mission, vous tous membres des Églises, visiteurs venus d’horizons variés, bienvenue auprès du Défap et dans la nouvelle publication qui remplace notre magazine mensuel. La « Lettre du Défap » que vous avez entre les mains est un tout premier numéro : nous l’avons voulu élégante, bien sûr, pour vous donner envie de la lire, mais surtout informative. Elle sera éditée quatre fois par an et vous arrivera directement soit sous forme papier, soit en format électronique. Nous l’adresserons également à quiconque le souhaitera sur simple demande. Elle a pour ambition d’être complémentaire de notre site internet, www.defap.fr, tout en reprenant quelques uns de ses thèmes majeurs afin de satisfaire à la fois les internautes et ceux qui ne le sont pas. Nous avons conçu pour vous un bulletin essentiellement axé sur les actions que nous menons en France et à l’étranger, au nom des Églises protestantes de France. Vous y trouverez donc des nouvelles des pays dans lesquels le Défap est engagé. Nous vous ferons partager nos analyses, les témoignages de nos envoyés – que vous pouvez retrouver, plus complets, sur le site internet – ainsi que des informations sur ce qui se passe au sein de notre communauté d’Églises, la Cevaa. Pour les activités France, le choix est vaste  : compte-rendus d’activités passées, programme à venir, agenda etc. Enfin, nous partagerons avec vous les textes et les images qui portent nos actions, comme ici la prière « pour la Centrafrique ». Bien sûr, vous retrouverez les brèves infos qui maintiennent vivant le lien qu’il y a toujours eu entre vous et nous : livres, carnet etc. Bonne lecture, et à bientôt. Bertrand Vergniol Secrétaire général du Défap defap.courrierdeslecteurs@gmail.com Tableau de L. Laurent, peintre haïtien, offert au Défap en 2013 Le Défap hors frontières Haïti Bénin 2-3 Sommaire Des nouvelles de nos envoyés Daniel Crémer en Tunisie La Communauté d’Églises en mission-Cevaa En France Animation-Formation Calendrier-Carnet Jeunesse Postes à pourvoir Livres 4 5 6-8 N° 1 mai 2014

[close]

p. 2

Le Défap hors frontières Port au Prince © Sophie Reille Comment refonder le partenariat entre le protestantisme français et le protestantisme haïtien ? Plus de 700 000 € ont déjà été envoyés en Haïti par la Fondation du Protestantisme et le Défap (à quoi s’ajoute le soutien aux orphelinats par la Fondation La Cause). Aujourd’hui, ces fonds sont quasiment épuisés. Il reste environ 120 000 € à engager sur deux ans. Où sont les priorités ? C’est pour tenter de répondre à ces questions qu’une délégation composée de François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, Jean-Luc Blanc, secrétaire exécutif du Défap et Sylvain Cuzent, bénévole ayant déjà effectué une mission de trois mois en Haïti s’est rendue à Port-au-Prince du 17 au 23 février dernier. Jean-Luc Blanc a pu utiliser, notamment avec le Comité exécutif de la Fédération protestante d’Haïti, les techniques d’animation HAÏTI théologique bien connues dans la Cevaa. À partir d’une série de textes bibliques, les membres du Conseil ont été invités à imaginer leur propre positionnement dans la société haïtienne, leur responsabilité dans le grand chantier de reconstruction nationale engagé depuis 2010. Comment ces deux communautés protestantes peuvent-elles vivre le défi de témoigner de l’Évangile dans leur contexte respectif ? Qu’ont-elles à s’apporter l’une à l’autre ? Plusieurs pistes ont été abordées durant cette visite  : le soutien au département projets de la Fédération protestante d’Haïti, qui a pour vocation de labelliser des projets imaginés par les membres de la FPH et de les recommander aux donateurs internationaux ; le soutien à la réflexion théologique et à la formation des cadres de l’Église dans cette région du monde où la vocation a tendance à éclipser la formation. En revanche, le président de la Fédération protestante n’a pas caché ses réserves en apprenant que la FPH envisageait de présenter un candidat « protestant » à la prochaine élection présidentielle. La franchise n’est-elle pas la première condition pour un partenariat durable ? Projets en cours en 2014 : - aménagement d'une maison achetée pour héberger un orphelinat (achat de mobilier, sanitaires) - formation professionnelle de quinze orphelins (couture, permis de conduire, maintenance informatique...) - Deux nouveaux tap-tap (taxis collectifs) pour assurer des revenus à 2 orphelinats - Élaboration des projets et recherche de financements auprès des bailleurs étrangers Contact : Elisabeth Marchand plateformehaiti@gmail.com Soutiens Nos envoyés en Haïti - Claire Chappuis (projet d'enseignement) et Karine Rinaldo (création d'une banque coopérative) à la Mission Eben-Ezer de Gonaïves - Camille (technicien agronome) et Caroline Barbeyrac (animatrice artistique) à Verrettes avec la Mission Reconstructions 2

[close]

p. 3

BÉNIN Le pasteur Jean-Luc Blanc, secrétaire exécutif du Défap est allé au Bénin, entre le 27 février et le 5 mars. Cette mission a été programmée pour faire le point sur les diverses collaborations du Défap avec l’Église Protestante Méthodiste du Bénin (EPMB) dont l’Université Protestante d’Afrique de l’Ouest, le programme catéchèse et le projet de Radio. L’Université protestante d'Afrique de l'Ouest Plusieurs des professeurs en théologie sont d’anciens boursiers du Défap. Ils occupent des postes de responsabilité et font un travail remarquable. La bibliothèque possède un fonds documentaire assez ancien et relativement pauvre, surtout dans les disciplines non théologiques. Pour certaines matières, pourtant enseignées à l'UPAO, il n'y a quasiment aucun livre. Dans l'immédiat, l’UPAO souhaiterait bénéficier de l’envoi court d'un bibliothécaire pour l’aider à repenser l’organisation. Une réflexion est menée en ce sens avec la bibliothécaire du Défap et la CLCF. Le projet d’une radio soutenue par la Cevaa, DM-échange et mission et le Défap par l'envoi d'un formateur (Alain Meyer), est un projet ancien qui a mis longtemps à voir le jour à cause des lenteurs administratives. Cette création est très importante pour l’Église, qui voit là une manière de se rendre visible dans la société. Il ne s'agit pas simplement d'une petite radio locale mais d'une vraie station Les professeurs de l'UPAO étant très impliqués dans l'Église, ils ont peu de temps et auraient vraiment besoin de congés de recherche… Le Défap pourrait être attentif à en donner au moins un par an dans les années qui viennent. nationale avec des émetteurs soutien à ce centre, l'association puissants, des studios modernes de Aduké. Des relations se développent qualité et un personnel important. et Aduké nous avait envoyé un dossier de présentation de ses Le programme de catéchèse actions. Elle a redit son désir de ne Un programme d'édition de matériel pas travailler en dehors du Conseil catéchétique pour lequel le Défap a Missionnaire de l'Uepal et du Défap, encore un fonds dédié est en cours et de développer des synergies. Le depuis plusieurs années. Il semblait Défap pourrait envoyer des Services avoir du mal à se réaliser. L’attente civiques à Dangbo et l'association est justifiée par le fait que l’argent Aduké pourrait être impliquée dans engagé ne suffit pas à la traduction et leur suivi… à l'édition du catéchisme dans les cinq langues principales du Bénin mais seulement dans trois d'entre elles. La commission cherchait donc d’autres ressources. À la suite de la rencontre avec Jean-Luc Blanc, les responsables ont décidé de Au Bénin, le Defap est investi aux commencer par les trois principales côtés de : - la Faculté de théologie de Porto-Novo langues avec le financement prévu, (bourses de recherche pour la avant de chercher un autre formation de doctorants, envoi de propartenaire. Ce projet pourra donc fesseurs français pour de courts rapidement se conclure. séjours et soutient à la bibliothèque) - la Radio Hosanna. Née cette année, Le Centre de Dangbo elle est la station de radio de l'Église Ce centre dédié à la lutte contre la méthodiste (envoi d'un formateur) - la commission de catéchèse (producmalnutrition, l'agriculture, et tion d'un matériel de catéchisme dans différents projets pour les femmes est les quatre principales langues locales). bien connu de la Cevaa qui l'a soutenu à plusieurs reprises. Dans le D'autres projets de collaboration sont en prolongement de l'échange de cours, notamment avec l'Association pasteurs de 2007, Alain Meyer a créé Aduké (Alsace) et le Centre de lutte contre en Alsace une petite structure de la malnutrition de Dangbo. La radio Alain Meyer - formateur projet Radio 3

[close]

p. 4

s lur u l p le efap.f e l c i t ww.d L’ar w sur Des nouvelles de nos envoyés… Daniel Cremer, envoyé du Défap en Tunisie en 2013 © Défap Daniel Cremer, assistant d’éducation pendant un an à l’école primaire protestante Kallaline, en Tunisie, dans le cadre de son service civique. Il a notamment travaillé avec Hoby Andrianirina, envoyée du Défap en Tunisie, qui enseigne dans cette même école. « On ne peut toujours maîtriser tout ce qui se passe et ce qui va se passer. Je me disais qu’en Tunisie, je n’aurais pas tous mes repères, notamment en cas de problème. Alors j’ai mis ma confiance où je savais recevoir un soutien : en Dieu. nos rencontres ; j'étais le frère de tout le monde ; ici, bonjour et au revoir sont autant de bénédictions. L’institut du service civique sélectionne chaque année des volontaires qui se sont fait remarquer par le sens qu’ils ont donné à leur engagement. Sous la présidence de Martin Hirsch et aidé par de nombreux partenaires, l’institut aide les lauréats dans leur parcours professionnel, universitaire, ou pour monter d'autres projets. Il apporte un soutien financier, attribue un parrain, organise des séminaires pour se rencontrer, réfléchir aux projets, assister à des conférences. » Savoir partir, c'est savoir revenir richesse… » Aujourd'hui, il n'est pas davantage sur une voie toute tracée qu'il ne l'était avant son départ, mais loin d'avoir vécu une parenthèse à l'école Kallaline, il en est sorti enrichi. À la rencontre de l’inconnu Retrouvez d'autres témoignages de volontaires actuellement en Tunisie sur notre site, rubrique "l'actualité du Défap en Tunisie" : http://tinyurl.com/l35er9d Nos envoyés en Tunisie - Hoby Andrianirina, enseignante de français à l'école Kallaline - Victor Minard, assistant d'éducation à l'école Kallaline - Anne-Charlotte Roure, assistante d'éducation à l'école Kallaline - Christelle Avogadro, assistante d'éducation à l'école Kallaline - Freddy Nzambe, animateur socioéducatif au centre Montfleury - Benoît Mougel, coordinateur du projet "Ballon d'espoir" Contact : Jean-Luc Blanc defap.jeanluc@gmail.com Sur le plan relationnel, j'ai été particulièrement heureux de la vitesse de mon intégration. À la fois en tant que colocataire, Tunisois et volontaire, j’ai su rapidement établir des contacts, trouver mes marques, et gagner la confiance des autres. Ainsi, dès le début, on m’a confié des responsabilités à l’école. De même sur un plan interculturel : après six mois, nos voisins nous souhaitaient toujours la bienvenue à chacune de Désormais en troisième année à l’ENS de Lyon en sciences de la terre, Daniel Cremer reconnaît que l'aspect atypique de son parcours, loin d'être un handicap, peut être valorisé sur le plan professionnel : « Les écoles d’ingénieurs recherchent des étudiants qui sortent des sentiers battus, pouvant apporter une réflexion d’une autre 4

[close]

p. 5

La Communauté d’Églises en mission La Cevaa a désormais un site internet entièrement rénové, toujours accessible à la même adresse : www.cevaa.org Mis à jour quotidiennement, il permet d’accéder très facilement à toutes les actualités de la Cevaa, ainsi qu’à ses activités en cours, ses projets et le sites de l’ensemble de ses partenaires. Pour soutenir la Centrafrique Fondation du Protestantisme, 47 rue de Clichy 75 311 Paris cedex 09 Mention «Solidarité protestante-RCA» au dos du chèque. IBAN : FR76 3078 80010010 2078 2350 030 Partenariat Cevaa - Défap Colloque Du 9 au 14 septembre 2014 Voyage de solidarité en Centrafrique Du 1er au 8 avril 2014, une délégation comprenant les pasteurs Thierry Muhlbach, président de la Cevaa, Célestin Kiki qui en est le secrétaire général, JeanArnold de Clermont, président du Défap et Simon Kossi Dossou, président de la Conférence des Églises de toute l’Afrique (CETA), est allée en République centrafricaine. « La soumission mutuelle dans l’Église » «Quel type d’être humain les sociétés mondialisées construisent-elles ?» Un travail biblique quotidien et l’apport d’autres disciplines éthiques et théologiques permettront d’approfondir le sujet. Les participants présenteront les différents types de relations qui sont vécues dans leurs Églises avec, en toile de fond, l’interculturalité. Des représentants de tous les continents assisteront à ce colloque. Avec : Bernard Antérion, pasteur et président de la Ceeefe Corina Combet-Galland, professeure de Nouveau Testament Jean-Emmanuel Pondi, Secrétaire général de l’Université publique de Yaoundé (Cameroun) Jean-Patrick Nkolo Fanga, théologien Benoit Girardin, recteur de la faculté de Butaré (Rwanda), théologien 5 Sète, Centre du Lazaret Ils ont été accueillis à Bangui par Bertin OundagnonBasso, vice-président du Conseil presbytéral de l’Église protestante du Christ-Roi. Sur leur agenda ont figuré une série de rencontres à la fois des représentants des Églises chrétiennes, catholiques et protestants, que de ceux des communautés musulmanes. Ils se sont également entretenus avec le Premier ministre, le Général chef de la force Sangaris et l’Ambassadeur de France. Le but de ce voyage était de manifester notre solidarité à la population et de soutenir tous les hommes et les femmes de bonne volonté qui œuvrent au dialogue entre les différentes communautés et à la réconciliation.

[close]

p. 6

animation/formation Université biblique d’hiver - Houlgate 24-28 février 2014 Frontières et passages nos repères sont brouillés  : la terre, la culture, la religion, les liens sociaux (famille, amis, collègues, etc.) ? tient plus à un territoire mais à un nom reçu. © L. Passignat Ezéchiel, prophète muet de la période de l'Exil, est rendu à la parole par l'arrivée d'un rescapé : le livre tout entier prend dès lors la tonalité du «  pourquoi m'as-tu abandonné  ?  ». Ce rescapé – exilé – est la figure du migrant d’aujourd’hui. Comment se construire une identité quand tous Cette session de formation a été organisée par le Défap en partenariat avec l’IPT Paris et l'aumônerie du Centre d'Enregistrement et de Procédures de Vallorbe (Suisse) du 24 au 28 février 2014. Adressée aux étudiants en théologie, mais aussi et surtout au grand public, elle était destinée à approfondir la question de la migration aujourd’hui. Dans le contexte de la mondialisation, le droit international construit une interdépendance des États tandis que les frontières sont de plus en plus verrouillées. Le migrant est la figure symbolique du « plus petit  », du «  sansvoix  » dont le parcours est semé d’obstacles et de drames. Le sujet se retrouve à plusieurs endroits dans les Ecritures, sous différentes formes. Avec le récit de la conquête de Jéricho, repris dans différents contextes politiques  : en débat avec la puissance assyrienne, en réaction au traumatisme de l'Exil, en quête d'identité nationale sous la période perse notamment. Ce récit de conquête s'interprète aussi sur un plan liturgique et répond aux questions de l'identité d'Israël en relation avec lui-même, avec les autres nations et avec Dieu. Les tables des nations, constituées de listes généalogiques en Gn 10, montre comment le don de la terre promise est lu dans une dimension universelle et comment l'identité ne Biblique et politique L'épître aux Ephésiens fait passage. Elle a, en son cœur, le mur abattu par la mort de Jésus : il a tué la haine, il a fait l’unité des proches et des lointains, permettant aux sans-droit de cité, aux «  sans-espérance ni promesse », de se laisser intégrer à la construction de la Maison de Dieu. Les répercussions touchent toutes les dimensions, de celle du cosmos jusqu’à la plus intime, la cellule familiale. Ainsi, le système social en place n’est pas dénoncé en tant que tel : le maître reste toujours maître et l’esclave, esclave. Mais désormais le maître est appelé à regarder son esclave comme son frère en Christ, celui pour qui Christ est mort, comme il est mort pour lui-même. C’est de l’intérieur que le système ne tient plus. Ces textes bibliques concernent à la fois l’individu et la communauté, l’identité personnelle et celle d’un peuple. Nos sociétés construisent des modèles communautaires essentiellement fondés sur des rapports de force (économique, militaire, etc.), les textes bibliques interrogent ces modèles, les remettent en question. Ils ouvrent des passages au cœur même de ces systèmes fermés à travers une figure – le rescapé – comme à travers un Nom reçu, une Maison dont chacun est une pierre. Corina Combet-Galland Anne-Laure Danet 6

[close]

p. 7

Calendrier La paroisse de Royan accueillera le pasteur Anne-Laure Danet, le 26 et 27 avril, dans le cadre de l’association Fifandraisana 17. Celle-ci est l’expression du lien qui unit la paroisse de Royan à une paroisse sœur à Madagascar. De nombreux échanges et rencontres ont déjà eu lieu et la paroisse cherche de nouvelles façons de faire vivre ce lien, accompagnée par le Défap. Royan Nantes Dimanche 18 mai aura lieu une journée missionnaire dans la paroisse de Nantes. Culte et temps de travail animés par Anne-Laure Danet autour de la question quelle mission pour nos Églises aujourd’hui ? Prière pour la Centrafrique O Dieu notre Père, nous te rendons grâce pour l'ensemble de la famille humaine ; Pour ceux qui professent d'autres religions ou qui n'en professent aucune, et en particulier pour ceux qui sont nos amis et voisins ; Pour l'extrême diversité des expériences humaines et pour les dons que nous nous apportons mutuellement quand nous nous rencontrons dans un esprit d'accueil et d'amour ; Pour le dialogue dans la communauté, et pour l'enrichissement mutuel et la meilleure compréhension qui en découlent ; Pour les mouvements qui établissent et soutiennent les droits des personnes de toutes convictions religieuses. O Dieu notre Père, nous te prions… Pour que les êtres humains victimes de la guerre, de la torture, de la violence. Ceux qui vivent dans la peur du lendemain. Ceux qui subissent des déplacements forcés, Ceux qui souffrent de la honteuse instrumentalisation de la foi perpétrée par les méchants, Puissent-ils être rejoints par la paix. Ainsi nous voulons particulièrement te confier le peuple de Centrafrique. O Dieu notre Père, nous te prions... Pour que l'Église accomplisse un ministère de réconciliation dans un monde divisé par la suspicion et l'incompréhension, et qu'elle exerce une action réparatrice là où l'intolérance religieuse divise la communauté humaine ; Ainsi nous te confions les responsables religieux en Centrafrique : catholiques, protestants et musulmans afin que tu les encourages dans leur effort pour la paix. Aussi nous te confions nos communautés pour susciter en elles ce désir nécessaire du dialogue interreligieux quand il n'existe pas ; et encourager et affermir dans l'écoute celles qui le pratiquent. O Dieu notre Père, nous te prions... Pour que l'Église témoigne avec amour et vérité de Celui qu'elle appelle Seigneur ; en son nom, nous t'en prions. Amen En partenariat avec la Faculté de Théologie Protestante de Paris et de Montpellier, le Défap invite Christiane Rafidinarivo, directrice de recherche en sciences politiques et politologue à la faculté de La Réunion pour plusieurs interventions sur « Politique et religion  » en mars à Paris, en mai à Montpellier. Théologie/politique Le pôle France et l’équipe régionale mission de la région Sud-Ouest organisent, du 23 au 30 mai, la tournée en France du pasteur Karen Smith, aumônier de la faculté d’Ifrane au Maroc. Elle donnera des conférences, ira à la rencontre des paroisses pour partager son expérience et témoigner de son travail dans un contexte musulman. Dynamique et passionnée, Karen Smith, soutenue par le Défap, s’attache à illustrer les nombreux liens qui peuvent se tisser entre le christianisme et l’islam. Dialogue avec l’islam Journée consistoriale pour le consistoire Sud-Ouest de la région parisienne. Le pasteur Anne-Laure Danet animera le culte et les ateliers. Le culte accueillera des Églises issues de l’immigration, dans le cadre du programme Mosaïc, ainsi que des chorales. L’après-midi sera consacrée aux ateliers, destinés à tous les âges, avec pour thème la compréhension de la mission aujourd’hui. Accueillir la diversité Bertrand Vergniol, pasteur, secrétaire général du Défap, a été observateur international à Hébron (Palestine) pendant trois mois pour le Conseil œcuménique des Églises. Il est disponible pour témoigner (diaporama de 45 minutes) et partager ses réflexions sur la paix dans la région. Retour d’une mission de paix Israël-Palestine Vous pouvez l’inviter pour une réunion particulière en paroisse ou une conférence publique dans votre ville. Contact : Défap, 01 42 34 55 55 bertrand.vergniol@gmail.com 7

[close]

p. 8

Livres De Jérusalem à Kuala Lumpur : l’Église mondiale en mission Paul Solomiac Éd. Mennonites 2011 66 pp. - 8,00 € Chrétiens en quartier d’affaires - Une église à La Défense : enjeux pastoraux et théologiques Michel Anglares Éd. L’Harmattan 2012 106 pp. - 12,50 € Dans la paroisse de Nîmes, les jeunes ont été pleinement intégrés dans le programme de son week-end missionnaire, les 29 et 30 mars. Une question a servi de fil rouge : Que signifie avoir des liens interculturels entre la France et Madagascar ? Pour y répondre, un rallye a été réalisé dans les rues de Nîmes par l’équipe missionnaire de la paroisse et par Jonathan Durrleman, responsable jeunesse du Défap. Chaque étape a été l’occasion de découvrir les réalités de la « Grande Ile ». À l’issue de ce parcours, les jeunes ont communiqué par « skype » avec de jeunes Malgaches et deux envoyés du Défap sur place. Une occasion de découvrir quel est le quotidien de l’autre. La conférence sur Madagascar et le culte du dimanche ont été assurés par le pasteur Anne-Laure Danet. Les jeunes de la paroisse de Batignolles (Paris) partent pour un projet culturel et pédagogique en partenariat avec ceux de la paroisse de Nyékonakpoè à Lomé. L’objectif de ce projet, intitulé « Togo Express », est d'aider à renforcer la diffusion de la culture au niveau local. Les Français arriveront chargés de 1000 livres qui permettront la création d’une bibliothèque dans le Centre d'accueil des enfants d'Heavenly Kingdom Children de Lomé. Rencontre, échange, partage sont les maîtres mots des camps internationaux de jeunes soutenus par le Défap. Cette année, les regards sont tournés vers le Togo : deux groupes s’apprêtent à y partir pour des projets de solidarité. Les jeunes d’ErmontTarverny feront équipe avec les Togolais de la paroisse d'Agoè Nyive, située près de Lomé. Ensemble ils ont pour projet de construire une école dans le village d'Agou Kébo Dzigbe à Kloto dans la région des plateaux. Rencontres, échanges, partages Postes à pourvoir La liste des postes à pourvoir pour des missions avec le Défap est sur le site, www.defap.fr sous la rubrique « postes à pourvoir ». Actuellement, nous recherchons : - Un volontaire en appui aux projets et recherche de financement auprès de la Fédération des Écoles d'Haïti (statut VSI) - Un pasteur pour l'Église protestante francophone du Caire et d'Alexandrie, en Égypte (mission de quatre ans) - Un animateur informatique en lycées protestants de brousse, en Nouvelle-Calédonie (statut VSCI) - Des observateurs œcuméniques entre Israël et Palestine (missions de trois mois dans le cadre du programme EAPPI) Contact : defap.envoyes@gmail.com Le Défap et son personnel ont le chagrin de vous faire part du décès de Madame Anne-Marie Gratiot, ancienne membre du personnel du Défap et, avant cela, de la Société des missions évangéliques de Paris (SMEP). Elle avait 75 ans. trimesstriel La lettre du www.defap.fr Service protestant de Publication gratuite Président du Défap : Jean-Arnold de Clermont ; Directeur de publication : Bertrand Vergniol ; Rédactrice en chef : Valérie Thorin ; Conception graphique - Maquette : Peggy Kraag www.defap.fr 102 boulevard Arago, F 75014 Paris Tél. : 01 42 34 55 55 - fax : 01 56 24 15 30 Elle a fait toute sa carrière professionnelle dans notre maison, comme secrétaire dans divers services. Elle avait pris sa retraite au milieu des années 1990, alors qu’elle travaillait pour la bibliothèque. Elle habitait seule, pas très loin de nous, dans le 14e arrondissement de Paris. 8 Carnet Textes et images © Defap sauf indication contraire Reproductions et traductions autorisées sur demande Église Protestante Unie de France (EPUdF), l’Union des Églises Protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL), l’Union Nationale des Églises Protestantes Réformées Évangéliques de France (UNEPREF). Le Défap est le service protestant de mission de trois Églises : Jeunesse

[close]

Comments

no comments yet