P'tit communal décembre 2014

 

Embed or link this publication

Description

Bulletin municipal de Vallans dans les Deux-Sèvres

Popular Pages


p. 1

Vallans - Bulletin municipal - Décembre 2014 n a u l m m Le p’tit co www.vallans.fr Latitude : 46°12’54” nord / longitude : 0°33’05” ouest

[close]

p. 2

L’année se termine, et l’hiver s’installe avec le gris du matin et son timide soleil dans la journée. Mais soyons optimistes car dans une semaine, les jours vont se remettre à allonger pour nous accompagner vers un printemps que nous espérons déjà. L’année qui s’achève fut intense, notamment avec l’arrivée d’une équipe municipale renouvelée qui a maintenant pris toute l’ampleur de sa tâche en se mettant au service des Vallanséens. Cette année nous avons voulu le 14 juillet plus convivial encore, avec la réalisation du repas sur place et un barbecue géant. Merci à Frédy Seigneuret qui nous a entraînés dans cette belle aventure, à la satisfaction de tous. De nombreux travaux ont été réalisés, comme la rénovation de la cour de l’école, la mise en place d’une nouvelle structure de jeux pour nos enfants, la plantation d’un chêne vert, la rénovation de la salle du conseil et le changement des huisseries, la réfection et la mise en peinture de la cuisine de la salle des fêtes, la pose de volets roulants sur les fenêtres du dortoir de l’école… L’année 2015 qui s’annonce sera une année de grands travaux avec la mise en place de l’assainissement collectif dans le bourg et aux Touches (périmètre de captage d’eau potable). Ces travaux vont perturber notre quotidien et nos déplacements, aussi je demande à tous beaucoup de calme et de compréhension pendant leur durée (voir l’article ci-contre) Au seuil de cette nouvelle année tous les élus se joignent à moi pour vous souhaiter de bonnes fêtes de Noël et de Nouvel An et une très heureuse année 2015. Vous êtes tous cordialement invités aux voeux de la Commune le samedi 3 janvier 2015 à 11h à la salle des fêtes le verre de l'amitié clôturera cette rencontre 2 Sommaire Vie communale : Assainissement collectif et eau potable. . . . . . . . . . . . . . . . . . p La PAVE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p Après la classe on chante, on danse, on joue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p La cantine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p Une cour d’école bien aménagée… et c’est pas fini ! . . . . . . . . . . . . . . . . p 3 4 5 6 7 Les services du Clic Comment me faire livrer des repas à domicile ? Quelles solutions existent pour le maintien à domicile ? Existe-t-il des aides financières pour la prise en charge de la dépendance ? Comment s’inscrire en maison de retraite ? Vous vous posez cette question, le CLIC y répond. Contactez-les au 05.49.06.78.85 Accueil du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 16h30 74 Rue Alsace Lorraine à 79000 Niort Portraits : Souvenirs d'un vieux paysan. . . . . . . p 8 Nécrologie : Michel Ferron. . . . . . . . . p 8 Nos Vallansséennes en Norvège . . . p 9 Adélaïde Gaufichon, secrétaire de l'ACCA. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p 9 Bienvenue à l’abbé A. Sambou. . . . . p 10 Informations Elections 2015. . . . . . . . . . . . . . . . . p 11 Syndicat de Pays du Marais poitevin des Deux-Sèvres. . . . . . . . . . . . . . . . p 12 Don du sang, tous responsables, détecteurs de fumée. . . . . . . . . . . . . p 13 Rétrospective. . . . . . . . . . . . . . . . . p 14 Associations . . . . . . . . . . . . . . . . . p 15 Infos pratiques . . . . . . . . . . . . . . . . p 16

[close]

p. 3

Vie communale Assainissement collectif et eau potable Dans votre Petit Communal de décembre 2013, nous vous annoncions l’arrivée prochaine des travaux d’assainissement, mais l’entrée de la communauté de communes de Plaine de Courance dans l’agglomération du Niortais au 1er  janvier 2014 a modifié le calendrier. En effet, cette communauté de communes avait déjà commencé son assainissement à SaintSymphorien et à Granzay-Gript par une première tranche de travaux qui avait débuté en 2013 et la deuxième tranche devait suivre en 2014 et 2015, ce qui a repoussé d’autant les travaux sur Vallans. C’est donc à l’automne de cette année 2015 que le chantier démarrera. Une réunion publique d’informations générales aura lieu en juin ou septembre pour vous donner toutes les informations que vous souhaitez. A part ce décalage de planning, l’article de décembre 2013 reste valable dans tous ses renseignements. Pour l’assainissement non collectif (56  maisons sont concernées à Allerit et au Petit Village et quelques maisons non raccordables) la deuxième opération de contrôle a été effectuée à l’automne 2014, 7 ans après la première qui avait eu lieu en 2007. Selon la loi sur l’eau Grenelle II, ces contrôles qui devaient avoir lieu tous les 4 ans ont été portés à 10 ans au plus. En ce qui concerne l’eau potable, l’ A.R.S. (Agence Régionale de Santé) qui a remplacé la DDASS (Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale) en avril 2010, nous oblige à céder la distribution de notre eau potable au Syndicat de la Vallée de la Courance basé à Epannes au 1er janvier 2015. Ce syndicat devrait profiter des travaux d’assainissement pour changer nos conduites d’eau dans les zones où les travaux seront effectués. Ces changements ne devraient pas apporter de grandes modifications pour les habitants de notre commune, et la faible évolution du prix de m3 sera étalée sur les cinq prochaines années. L’ensemble de ces travaux va chambouler nos modes de circulation et nous devrons nous adapter dans la bonne humeur en 2015 et 2016 à ces divers chantiers. n L'église de Vallans > Dans votre P'tit communal de juin 2014, nous lancions un appel aux bonnes volontés pour démarrer un chantier bénévole dans notre église Notre Dame. Début août, seulement trois volontaires avaient fait connaître leur réponse ; nous les remercions de cet engagement, mais c’était trop peu pour démarrer les travaux. Afin de donner plus de temps à chacun pour se décider nous avons fixé le prochain chantier du 16 au 23 octobre 2015, soit la première semaine de vacances de la toussaint. Nous ferons un rappel de ces dates dans le bulletin municipal de juin 2015. > Glas : le samedi 2 août à 16h, le glas a sonné à l'église rappelant à tous le début de la première guerre mondiale il y a tout juste 100 ans. Les glas est une sonnerie funèbre qui est composé d'un tintement de cloche toutes les secondes pendant 3 minutes, soit 180 coups de cloche. 3

[close]

p. 4

Vie communale Le P.A.V.E Le plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics est une étude globale des déplacements et un diagnostic d’accessibilité à l’échelle de la commune. Etude en 3 phases Phase 1 : diagnostic global du territoire communal qui a porté sur 3 axes de réflexion concernant les enjeux du potentiel paysager, les enjeux économiques et les enjeux humains (urbanisation, équipements, moyens de transport). Phase 2 : diagnostic des déplacements permettant de définir les enjeux de la commune en matière de fonctionnement urbain, d’accessibilité voire de sécurité, l’objectif étant de proposer un périmètre des voies concernées afin de préparer une programmation budgétaire qui sera validée par le conseil municipal Phase 3 : élaboration du PAVE en déterminant les actions à réaliser, les priorités de ces actions, la programmation budgétaire associée, sur le périmètre retenu dans la phase 2. Pour ce faire, il a été nécessaire de collecter les projets d’urbanisme et de développement économique qui auront une incidence sur l’étude, tout ceci pour garder une cohérence avec en particulier le projet d’assainissement sur le bourg de Vallans et le hameau des Touches. Le périmètre d’action qui s’étend sur 5,3 km (axes sensibles et chaînes de déplacements), a permis de mettre des points en évidence comme : Priorité absolue concernant la circulation des biens et des personnes et restructuration de l’axe principal, la rue St Louis qui traverse le bourg. Cet axe permet une vitesse excessive et constitue un danger pour les piétons, car il ne posséde pas d’aménagement adéquat (manque de trottoir ou trottoir pas assez large) pour la circulation par exemple de fauteuils roulants ou poussettes. Le croisement de la RD1 avec la RD118 qui constitue un enjeu de sécurité prioritaire. Les arrêts de bus doivent être traités en termes de signalement et cheminement pour garantir une meilleure sécurité. Le cas des hameaux (Les Touches, Allerit, Le Petit Village) a aussi été pris en compte par l’aménagement de « zones de rencontres » laissant la priorité aux piétons et avec une vitesse limitée (20kmh). Il en a été de même pour les rues du Prioulet, des Villages, du Moulin, par exemple, pour lesquelles une étude plus complète a été réalisée. Les priorités ont été établies en fonction des différents critères (le principal étant la réalisation des travaux d’assainissement) et les travaux d’aménagements ont donc été classés : 3 priorités : Exercices 2015-2017 Le parking du cimetière, les rues de l’Huilerie, de la Guitellerie et le Petit village Exercices 2018-2021 Tronçon cœur du village entre le carrefour du cimetière et carrefour « Chez Jacqueline » soit une grande partie de la rue Saint-Louis avec un aménagement sécurisé de cette rue entre l’église et le virage des logements sociaux, les rues du Pigeonnier, du Ruisseau, de l’Huilerie, du Bief du Lac et l’arrêt de bus du Petit Village. Exercices 2022- ???? La fin de la rue Saint-Louis (les 2 entrées du bourg), la rue de la Courance, la rue des Villages, la rue du Moulin, la rue du Prioulet. Le PAVE a été réalisé par le cabinet "Agoracité" en collaboration avec la mairie ; il sera transmis au Conseil général pour avis favorable avant validation définitive en Conseil municipal. A partir de cette validation, le PAVE sera le document de référence dont il faudra tenir compte pour tous les aménagements à venir. Un exemplaire sera consultable en Mairie. Un premier bilan sera réalisé au cours du 1er trimestre 2017.  n 4

[close]

p. 5

Vie communale Après la classe on chante, on danse, on joue... Les effectifs dans les 3 écoles Vallans, La Foye Monjault, La Rochénard sont toujours en hausse ! Les enfants ont classe le mercredi matin, les activités périscolaires sont réparties en fin de journées en 4 fois 3/4h pour les maternelles et en 2 fois 1h30 pour les élémentaires. Ce nouvel aménagement de la semaine a permis de mettre en place des activités plus variées réparties sur l’année pour les enfants scolarisés à La Foye Monjault (76 élèves ,CP- CE1-CE2) et à La Rochénard (72 élèves CM1-CM2). Ces activités sont facultatives et gratuites. > La Foye Monjault les mardis et vendredis de 15h à 16h30 : musique (pour les volontaires), tennis, danse, sport et activités arts plastiques pour tous. > La Rochénard les lundis et jeudis de 15h à 16h30 : théâtre et musique pour les volontaires, sport et activités arts plastiques pour tous. Les élèves pourront aussi participer au projet « jardin des saveurs et plantations à l’école (du jardin à l’assiette)  » mis en place par le Syndicat de Pays du Marais poitevin et la participation de la mairie de La Rochénard. > Vallans (81 élèves de maternelle, PS-MS-GS), un bus démarre à 16h20 il est donc difficile de mettre en place des activités. Les enfants profitent des jeux de la cour quand le temps le permet et des jeux de la garderie. Cependant les enfants de la maternelle vont bénéficier d’un projet «  Cirque en scène  » mis en place par les enseignantes et financé en totalité par le SIVU des Trois Villages. Ce projet se déroulera d’avril à juin. Ils sont allés au cirque « Zavatta » spectacle financé par l'école Le 19 décembre prochain, ils auront également la chance de voir un spectacle de la compagnie les Pieds dans l'Ô, "1 jour 2 mains", financé par l'APE de Vallans, suivi d'un goûter gratieusement offert par la municipalité. Dans le cadre du projet « danse à l’école » proposé et financé par Le Syndicat de Pays du Marais poitevin, les enfants de maternelle, du 8 au 10 avril 2015 rencontreront les danseurs de la compagnie Hanoumat puis un spectacle « Mmmiel » leur sera montré et ils inviteront leurs parents à venir découvrir ce spectacle en fin de soirée. En association avec les enseignantes et Sylvette à la cantine ils ont participé à la quinzaine du goût dont le thème était le miel. Avant les activités périscolaires les enfants travaillent en classe !  n 5 Des rythmes scolaires aménagés

[close]

p. 6

Vie communale La cantine de Vallans La cantine à Vallans accueille chaque jour 81 enfants répartis en 2 services sous l’œil vigilant de Sylvette, Pascale, Carine, Catherine et/ou Laurence et Isabelle. Toujours dans le cadre des circuits courts Sylvette participe régulièrement à des réunions permettant de faire le bilan des actions et de faire évoluer le dispositif. A ce jour 2 produits locaux sont présents chaque jour dans le menu (en moyenne), 9 repas ont été entièrement produits locaux pendant l’année scolaire précédente. Nouveau dispositif : l’élaboration des menus communs Novembre et Décembre 2014 L'objectif est de permettre un plus grand accès aux produits locaux et/ou issus de l'agriculture biologique tout en facilitant le travail des cantines et en apportant plus de qualité sur les matières premières. L'élaboration de ces menus est le fruit du travail des cantinières et cuisiniers guidés par le plan alimentaire et les exemples de repas présentés par Élise Raymond, diététicienne. Les menus communs permettront de mieux optimiser les livraisons et rendront plus efficace le schéma d'approvisionnement. n * logos connus des parents sur les menus affichés à la porte de l’école. Produits locaux* Produits issus de l'agriculture biologique* 6 Tour du monde Le tour du monde tel est le thème pour cette année scolaire jusqu’en août. Après le Japon, la Russie les voici en Europe avec en décembre les pays des grands froids ! Ils continueront ainsi jusqu’en Amérique pour finir cet été en Afrique. Chaque mercredi après midi et pendant les vacances scolaires les enfants découvrent ces pays, les habitants et leurs coutumes au travers de différentes activités. Les enfants de Vallans peuvent bénéficier des tarifs réduits, la municipalité subventionne CAP Accueil (environ 2€/h de présence d’enfants de Vallans au centre d’accueil de loisirs). Les tarifs dépendent du coefficient familial, exemple pour le mercredi après midi (avec le repas) : 8,50  € minimum à 11  € maximum. Chaque mercredi à 12h20, un responsable du centre vient chercher à l’école de Vallans 5 ou 6 enfants inscrits. L’accueil a lieu à l’école d’Epannes de 12h à 18h30 le mercredi et de 7h30 à 18h30 pendant les vacances scolaires. n Plus de renseignements : Consulter le site www.gpa7916.fr (GPA7916 est l’association qui gère entre autres CAP Accueil), et vous trouverez une plaquette en mairie. Contacter la directrice de l’accueil de loisirs, Annabelle Chaigneau, capaccueil@gpa7916.fr, tél 06 08 83 19 73

[close]

p. 7

Vie communale Une cour d’école bien aménagée… et c’est pas fini ! Beaucoup d’anciens élèves qui ont essuyé leur fond de culotte à la maternelle à Vallans ont connu les petits cailloux au pied du cerisier. Les parents aussi les connaissent car ils les retrouvaient régulièrement dans leur machine à laver. Les maîtresses en faisaient également les frais alors le conseil municipal a décidé, en concertation avec les enseignantes, que la cour allait être aménagée. Dans un premier temps, les petits cailloux ont été ôtés mais malheureusement le cerisier a également disparu lors des travaux. L’ancien jeu des enfants était très abîmé mais les agents de la commune, Claude et François, l’ont consolidé et replacé à l’extérieur de l’école. Il est d’ailleurs très utilisé par les enfants qui attendent, avec leur parent, le grand frère ou la grande sœur venant de la Foye-Monjault ou de la Rochénard. Dans un second temps, la directrice de l’école, Anne-Laure Salmon, a produit des dessins de jeux à peindre au sol et au mur. Encore une fois, Claude et François s’en sont donné à cœur joie pour agrémenter cette cour : cible, jeux de piste pour voitures, marelle et un panier de basket offert par monsieur le maire. La structure de jeux La décision d’améliorer la cour suite à l’abattage du cerisier a été rapide. il y avait de la place alors autant en profiter ! Le nombre croissant d’enfants à Vallans a pesé pour l’investissement dans une structure de jeux plus grande. Après une étude conscien- cieuse des produits (et des prix), le choix du conseil municipal ainsi que du corps enseignant s’est porté sur celle que vous voyez en couverture. Elle peut accueillir jusqu’à 12  enfants. La surface amortissante de gazon synthétique apporte un peu de verdure mais surtout évite les bosses en cas de chute. Enreprise retenue : Groupe Kaso - Coût : 8 736 € Rangement du matériel Pour ceux qui connaissent, les vélos, ballons… sont rangés à présent dans l’ancienne entrée de classe de Line Gachignard (côté mairie). Le préau est donc libéré et retrouve sa fonction d’abri en cas de pluie. Rideaux Les tout petits peuvent enfin faire la sieste dans le noir le plus complet grâce à l’installation de volets sur les ouvertures du dortoir. Après le chêne vert, une étude sur l’agrandissement du préau est en cours. En attendant les enfants profitent pleinement des activités proposées au sein de cette nouvelle cour. n 7

[close]

p. 8

Portraits Souvenirs d'un vieux paysan Maxime Arnault, petit propriétaire exploitant, vigneron fils de vigneron, est né en 1875 à Treillebois. Conseiller municipal puis maire adjoint de La Rochénard où il demeure depuis sa cinquième année, il a pris part à la fondation et à la direction de toutes les associations agricoles de la région. En 1947 il entreprend de rédiger ses mémoires en notant les faits importants qui rythment la vie des villages qu'il connaît bien. Preuve de son implication dans les organisations agricoles, il fait préfacer son ouvrage par Louis Tardy, de l'Académie d'Agriculture qui a participé en 1901 à la fondation de la Caisse régionale de Crédit agricole d'Île de France avant d'exercer la fonction de directeur de l'Office national du Crédit agricole puis de prendre la présidence de la caisse des Deux-Sèvres en 1946. Louis Tardy note à propos de Maxime Arnaud : "C'est un esprit cultivé, bien que n'étant allé qu'à l'école primaire de la Foye Monjault, ayant complété lui-même son éducation par de nombreuses lectures et de judicieuses observations". Il nous a paru intéressant de reprendre quelques éléments marquants de son récit, organisé par décennies de 1885 à 1945, qui peuvent facilement se transposer à Vallans. Il débute par un "état des lieux" en 1875 dont voici quelques extraits. Tout le sud de notre département était vignoble mais quelques communes comme La FoyeMonjault et La Rochénard l'étaient entièrement ; d'autres comme Vallans, Usseau et Granzay l'étaient aussi mais une partie était marais, chambeaux et prairies. Les vignes étaient plantées à 1,10  m sur le rang et 1  m dans l'autre sens. La superficie était désignée par rande (80 ceps soit à peu près un are) et par quartier (80 randes soit à peu près un hectare). La population était nombreuse la culture se faisait au pic, instrument plat à double crochet. Un bon vigneron pouvait labourer dans sa journée 6 à 8 ares de terre. Le travail était pénible mais le pays était prospère. Cette prospérité ne devait pas durer. En 1878 la première tache de phylloxéra fit son apparition sur la commune de La Foye, dans le fief de la Brousse entre Limouillas et Treillebois. En ce temps là on disait que l'on ne sonnerait jamais le glas de la vigne, que l'on ne verrait jamais les voitures rouler sans chevaux que l'on ne verrait jamais les hommes voler dans les airs. A suivre… n Nécrologie : Michel Aimable Ferron 8 Né à Marigny le 17 février 1933, Michel Ferron s'est éteint le 13 août dernier. Entré au service de la commune de Vallans en tant que cantonnier en 1961, il était nommé gardechampêtre et avait pris sa retraite en juin 1993. Après son service militaire de 1953 à 1955, il avait été rappelé en octobre de cette même année pour une courte période au 364ème RA à Casablanca. Décoré de la Croix du Combattant, de la médaille d'Afrique du Nord et de la médaille de la Reconnaissance de la Nation, il avait su s'attirer les éloges de ses supérieurs par son comportement exemplaire, son sens du contact humain et la sagesse de ses avis. Toutes ces qualités s'ajoutant à une humeur toujours joviale, lui étaient reconnues par nos concitoyens qui gardent le souvenir de son amabilité. Curieusement, il avait souhaité être connu sous le prénom d'emprunt de Michel alors que son prénom pour l'état civil était… Aimable. En 32 ans de bons et loyaux services pour la Commune de Vallans, il a laissé quelques souvenirs impérissables : le tambour qu'il utilisait au début pour annoncer les proclamations, le fameux Solex, son "versou, comme il disait" avec lequel il parcourait les rues et les chemins. Il avait été décoré par Ségolène Royal de la médaille d'honneur de la Police nationale lors de son départ en retraite. n

[close]

p. 9

Portraits Nos Vallansséennes en Norvège Comme promis dans notre dernier numéro, voici le résumé du séjour de nos petites françaises en Norvège. Valentine, Juliette et Audrey sont allées retrouver, Åsta, Andjelika et Jenny à Kristiansand du 13 au 18 mai dernier. Après un voyage en minibus jusqu’à Nantes, puis en avion avec escale à Amsterdam, elles furent accueillies grâce à des pancartes et reçues dans les familles. Les journées furent consacrées à la découverte du fonctionnement du collège, à des cours, à des jeux traditionnels, au foyer pour les jeunes. Il y avait également des collégiens espagnols et turcs. Et bien sûr, toujours des échanges dans une langue commune : l’anglais. Les sorties furent agrémentées d’un pique-nique au bord de la mer, de la visite d’un zoo et du parc de loisirs à quelques kilomètres du collège et de quelques montagnes russes. La veille du départ, la journée fut très chargée. Dans le cadre de la commémoration des 200 ans de la constitution norvégienne, elles ont défilé toute la matinée (une répétition avait été faite pendant les cours) ; et dans une foule tellement dense qu'elles se tenaient par la main pour traverser la ville, elles ont pu observer avec émerveillement et enthousiasme l’immense feu d’artifice clôturant cet événement. Le retour s'effectua en avion jusqu’à Paris puis en train jusqu’à Niort. Nos trois collégiennes sont revenues bien fatiguées, mais heureuses, radieuses et enchantées de leur séjour. Les séjours et échanges ont été réalisés grâce au projet européen COMENIUS, permettant aux collégiens de découvrir un système scolaire différent, de rencontrer d’autres jeunes, de s’adapter à un mode de vie d’un pays européen, les décalages horaires, les cultures, les paysages et, surtout, de perfectionner l’anglais. n Adélaïde Gaufichon, secrétaire de l'ACCA Dès son arrivée à Vallans il y a peu de temps, Adélaïde Gaufichon a souhaité s'investir au sein de l'association communale de chasse agréée (ACCA) présidée par Pierre Magnin. Passionnée de l'art cynégétique, elle n'a pas eu de mal à se faire admettre dans un milieu essentiellement masculin (la proportion de femmes chez les chasseurs est de 2 à 3 %). Les membres du bureau de l'ACCA lui ont confié la responsabilité du secrétariat de l'association. "J'appartiens à une famille de chasseurs, dit-elle, et très jeune j'ai accompagné mon père à la chasse. J'ai donc l'habitude d'être entourée d'hommes  ; je connais leur mentalité et j'aime les rapports de convivialité qui règnent entre nous". Consciente que la chasse n'est pas toujours bien acceptée par une partie de notre société, elle ajoute : " J'apprécie d'être dans la nature et de voir le travail des chiens ; tuer du gibier n'est pas la priorité". Adélaïde est membre d'un rallye de chasse à courre qui organise une cinquantaine de chasses au chevreuil par an. Son compagnon, Frédéric Neau, est membre du rallye du Fief de l'Ormeau. Ils élèvent une dizaine de fox-terriers dans un chenil agréé. n 9

[close]

p. 10

Portraits Bienvenue à l’abbé Auguste Sambou Le P’tit communal de juin 2014 avait dressé le portrait du Père Rémi Rouiller, qui quittait la cure de Frontenay-Rohan-Rohan pour Vivonne dans la Vienne. Son successeur, l’abbé Auguste Sambou, vient de prendre ses fonctions sur notre secteur en laissant celui de Haute-Boutonne et Brioux. De nationalité Sénégalaise, originaire de Casamance où son père était fonctionnaire, il est né le 24  mars 1962 à Dakar. Il est issu d’une famille de sept garçons dont il est l’aîné et une fille, famille catholique depuis au moins deux générations. Son sacerdoce fut pour lui un don gratuit qui lui a permit de s’élever socialement. Il suivit toute sa scolarité tant publique que religieuse au Sénégal. Il fut ordonné prêtre le 29 décembre 1990 à Soutou par Monseigneur Augustin Sagna. De 1990 à 2007 , il exerça diverses fonctions sacerdotales dans son pays (adjoint économe aux grands séminaires de Djibelor et Brin, vicaire, directeur du séminaire de Nyassia, directeur Caritas diocésaine), les actions de Caritas étant pour lui une feuille de route. Venant régulièrement en France depuis 1995, il s’y fixa en 2007 , date où il devint vicaire de Mauzésur-le-Mignon. En 2008, il assuma la responsabilité du secteur Haute Boutonne et Sauzé-Vaussais. En 2010 il prit en charge Haute Boutonne et Brioux jusqu’en 2014. Arrivé à FrontenayRohan-Rohan Pour administrer les 3 anciens secteurs regroupant 33 églises, l’abbé Auguste Sambou est secondé par deux prêtres auxiliaires, Gérard Toru et Jean Poussou et par un prêtre coopérateur Claude Baratange. Au jour de l’interview, il n’est pas encore venu à Vallans. L’abbé Auguste est un sportif accompli : échauffement tous les matins avec des équipements spécifiques et pratique du karaté. Il est très ouvert et met tout de suite à l’aise ses interlocuteurs. Très jovial et très actif, il a décidé d’apprendre à jouer de la guitare. Appréciant la région, il souhaite approcher les gens dans leur culture et leur vie quotidienne. Tous les 2 ans, il part retrouver sa famille. Alors accueillons le chaleureusement. n 10

[close]

p. 11

Information Elections 2015 Deux élections sont prévues en 2015, les 22  et 29 mars pour les élections départementales et probablement les 6 et 13 décembre pour les régionales. Les 22 et 29 mars, les élections départementales précédemment appelées élections cantonales vont apporter un réel changement par rapport au passé. Tout d'abord les 33 cantons actuels des Deux-Sèvres vont passer à 17 l'année prochaine. Sur chaque canton un binôme sera élu (1 homme, 1 femme) qui auront chacun un remplaçant de son sexe (pour ne pas modifier les parités en cas de décès ou de démission de l'un d'entre eux). Les élections ont lieu en deux tours de scrutin si aucun binôme n'a obtenu la majorité absolue du 1er tour. Tous les nouveaux cantons rassemblent entre 18  000 et 22  000 habitants. Votre canton actuellement composé des communes d'Amuré, Arçais, Bessines, Epannes, Frontenay-Rohan-Rohan, Saint-Symphorien, Sansais, Vallans, Le Vanneau-Irleau se verra complété par les communes de Coulon, Fors, Granzay-Gript et Magné. Pensez à vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre 2014 pour pouvoir voter 11

[close]

p. 12

Information Syndicat de Pays du Marais poitevin des Deux-Sèvres Le Syndicat de Pays du Marais poitevin des Deux-Sèvres fort de ses 20 communes (23  995 habitants (INSEE 2014) – Superficie : 32 150 ha) a pour objet la mise en œuvre de toute action concourant au développement local et durable de son territoire et à la valorisation de l’identité maraîchine DeuxSévrienne. Ses compétences : Paysage et plantation : Plan de paysage, charte paysagère, plantation et réhabilitation de haies et d’alignements traditionnels arborés et toutes actions pédagogiques et de sensibilisation concourant à la prise en compte du paysage maraîchin et de son patrimoine hydraulique et naturel. - Jardins des saveurs et plantation à l’école (de la terre à l’assiette) 12 Agriculture : Soutien à la biodiversité, accompagnement de l’activité agricole  ; promotion des produits locaux (Saveurs du Marais ; circuits courts pour 9 restaurants scolaires …) et d’une économie de proximité. - Quinzaine du goût dans les écoles du territoire - Développement des circuits courts dans les restaurants scolaires Animation culturelle intercommunale : Organisation de manifestations culturelles, valorisation de l’animation sociale et culturelle du territoire, soutien aux initiatives locales - Marais en fête - Printemps de la poésie en Marais poitevin - Danse à l’école - Parcours et résidences d’artistes -  Semaine des artistes et de l’artisanat d’art Communication : - Le calendrier des manifestations sociales et culturelles ponctuant chaque saison est disponible en mairie et sur le site internet du Syndicat de Pays www.maraispoitevin79.fr/ - Ce site internet régulièrement mis à jour diffuse un certain nombre d’informations du territoire. L’ensemble de ces actions est soutenu par la Région PoitouCharentes. La participation des 20 communes adhérentes (3€ par habitant) et la subvention Régionale sont indispensables. n Architecture : Document de référence, charte architecturale du Marais poitevin des Deux-Sèvres, conseils et assistance, mise en valeur du patrimoine typique maraîchin et notamment des ouvrages restaurés dans le cadre des Grands Travaux. Identité maraîchine : Mise en valeur de l’histoire et de l’identité du Marais poitevin des Deux-Sèvres, édition de documents (guides, cartes, études…), valorisation d’itinéraires de découverte (circuits vélos, chemins pédestres, chemins équestres, chemins d’eau…).

[close]

p. 13

Rétrospective Don du sang, quelques idées reçues à démentir L'idée reçue La réponse Je ne peux pas donner On peut maintenant donner jusqu'à car j'ai plus de 60 ans 70 ans révolus (la veille du 71ème anniversaire) Je ne peux pas donner Beaucoup de médicaments ne contre car je prends indiquent pas le don de sang, c’est des médicaments plutôt la cause du traitement qui peut le contre indiquer et seul le médecin de l'EFS peut vous dire si vous pouvez donner ou non en fonction de vos antécédents médicaux Pour donner Non, au contraire ; il est conseillé il faut être à jeun d'avoir mangé, tout en évitant d'absorber des graisses et des boissons alcoolisées dans les heures précédant le prélèvement Le planning des collectes de l'Amicale des donneurs de sang bénévoles du Frontenaysien pour 2015 - Jeudi 26 février - Lundi 22 juin - Jeudi 8 octobre Les collectes sont organisées à la salle polyvalente de Frontenay RohanRohan de 16h30 à 19h30 (heure de la dernière admission) Tous responsables Du mercredi 8 au samedi 11 octobre 2014, les différents services de la sécurité intérieure (Police, Gendarmerie, Pompiers, Services de la Préfecture) ont présenté leur métier aux élus ; ils ont notamment abordé 5 thématiques. Nous développons ci-après la thématique à laquelle a participé le référent "sécurité routière" de la commune de Vallans : "La place de la commune dans les actions de sécurité routière et les pouvoirs de police du maire dans la réglementation et le contrôle" - Limitation de la vitesse, notamment dans le cadre des plans de modération de la vitesse. - Fixation des limites d’agglomération. - Réglementation du stationnement. - Cohérence de la signalisation. - Affichage publicitaire. - Information du public. -  Intégration au plan départemental de contrôle. Le point le plus critique est le non respect des limitations de vitesse (doublé de l’usage du téléphone portable) en agglomération. Les communes environnantes se sont dotées de moyens pour réduire la vitesse, Vallans devra certainement investir pour sécuriser la traversée du village. Rappels Limitation de vitesse à : - 50 Km/h en agglomération. - 30 Km/h aux alentours de l’école. - Priorité à droite des voies débouchant sur la rue Saint Louis. Nous aborderons quelques uns des autres thèmes dans nos prochains numéros. Les détecteurs de fumée Un détecteur de fumée est un dispositif qui réagit par un signal sonore puissant à la présence de fumée ou de vapeur dans l'air. Sa présence divise par 10 le risque d'être victime d'un incendie. En France 2% seulement des logements en sont équipés contre 98% aux États-Unis. La loi du 9 mars 2010 a rendu obligatoire cet équipement de sécurité dans tous les logements d'ici 2015 en France. C'est l'occupant (locataire) qui a la charge de son installation et de son entretien. Le ou les détecteurs de fumée doivent être placés dans les chambres, salon, cages d'escalier, mais pas dans la cuisine ni dans la salle de bains ni dans le garage. On trouve des détecteurs de fumée dans les magasins de bricolage. Il convient de vérifier qu'ils sont conformes à la norme NF EN 14604. NB : Il ne faut pas les confondre avec les détecteurs de monoxyde de carbone. 13

[close]

p. 14

Information Association Barbecue géant Cette année la municipalité a décidé de changer la formule du 14 juillet. Frédy Seigneuret, cuisinier de métier, a été le chef d'orchestre de cette belle représentation. Pêche à la ligne, lâcher de ballon, apéritif : jusque là rien de neuf mais une formule qui marche. Ensuite carottes râpées, concombres, ventrèche, saucisses, merguez, haricots blancs, chips, fromage de chèvre, tartelette aux fruits de la boulangerie : un menu simple, bon et copieux qui a eu un francs succès. Les témoignages faisaient chaud au cœur "C'est meilleur que les plateaux", "on est venu parce qu'on voulait profiter de cette nouvelle formule et on n'est pas déçu". Mais attention, sans bénévoles, ce 14 juillet n'aurait pas été aussi réussi. Alors merci à eux ainsi qu'aux jeunes filles qui ont proposé leur aide spontanément durant la soirée. 14 La troupe du Théâtre Roger Blin nous a encore bien fait rire cette été avec "La Terre qui ne voulait plus tourner" de Françoise de Chaxel. Il y eut également une lecture de "Autrefois, aujourd'hui, demain", et les adultes ont joué "Le Roi se meurt". Pour finir, Pierre-Jean Calmel nous a enchanté avec l'interprétation de la pièce d'Alferd de Musset "L'histoire d'un merle blanc" L'ensemble rochelais Résonances dirigé par Marc Vanderbecken a donné le 22 juin à église NotreDame un concert intitulé "rencontres polyphoniques autour du requiem des Roys de France", constitué d'oeuvres empruntées à différents compositeurs et reconstituant ce qu'aurait pu être l'office funèbre en l'honneur d'Henri IV.

[close]

p. 15

Associations La ligue contre le cancer Vous pouvez vous procurer à la boulangerie "La Vallantine" un CD intitulé "Terre d'artistes" qui présente une compilation de morceaux originaux variés interprétés par 15 groupes musicaux de la scène niortaise ou régionale, dont les droits ont été cédés gratuitement par les artistes. Ce CD est vendu 10 € au profit du Comité départemental des DeuxSèvres de la Ligue contre le cancer. Les œuvres sont de qualité, laissezvous tenter. Ce peut être une idée de cadeau à vos parents et amis pour Noël ou le Nouvel An. Pourquoi la Ligue contre le cancer ? Car le cancer est la première cause de mortalité en France. Car la Ligue est la seule association française qui intervient dans tous les domaines liés à cette maladie : aide à la recherche, prévention, aide aux malades et à leurs proches. Car le Comité 79 exerce toutes les missions listées ci-dessus. La Fédération nationale constituée des 103 comités départementaux se fait également le porte-parole des malades vis à vis de la Société et des pouvoirs publics. Elle est impliquée dans la réalisation de plusieurs actions du 3ème Plan cancer. Associations Bénévoles Trio L'association Trio (triage, recyclage, initiative de l'ouest) nous a communiqué les résultats de la collecte du premier semestre 2014. Plus d'une tonne a été collectée durant cette période. Le geste citoyen des personnes utilisant ce service a permis à la structure d'atteindre le cap des 40 salariés. Bibliothèque Les horaires ont évolué, à présent la bibliothèque ouvre le mercredi de 17h à 19h. Elle sera exceptionnellement fermée les mercredis 24 et 31 décembre. P DE COU « La dernière fugitive » TRACY CHEVALIER. Portrait intime de l’éclosion d’une jeune femme au 19ème siècle. Honor Bright franchi l’Atlantique elle pense recréer le calme de son existence de jeune quaker : borderie, prière, silence. Mais l’Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu’enchanteresse. Un témoignage précieux de deux communautés méconnues – les quakers et les esclaves en fuite. Les vaillants Godillots poursuivent leur exploration du GR 36 La grande sortie annuelle des Vaillants Godillots s'est déroulée en Dordogne. Les marcheurs de la SEP ont découvert quelques uns des sites les plus renommés de la vallée de cette rivière, Beynac et Cazenac, Castelnau, Domme, pour finir au bord de la Vézère par la visite du gouffre de Proumeyssac. Aux environs de Castelnau ils ont emprunté une partie du GR 36, qui, rappelons-le, passe aussi à Vallans. Volontairement ou non, leurs pas les ont également portés à Airvault pour la sortie d'une journée qui avait été annulée l'an dernier à cause de la météo. Et quel chemin ont-ils emprunté en partie ce jour là ? Le GR 36 bien entendu ! 15

[close]

Comments

no comments yet